Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

La haine, la honte et la peur

Elie Wiesel - 5 septembre 2001 - Yedioth Aharonoth

L'Histoire se souviendra de la Conférence de Durban comme ayant été une oeuvre honteuse.
Ce qui devait être une rencontre internationale entre des gens de bonne volonté pour combattre la haine s'est soudain transformé en un véritable cirque diffamatoire.
Je devais participer à la Conférence. Kofi Annan et Mary Robinson m'avaient supplié d'être présent à Durban, mais après lecture des documents de travail, j'y ai renoncé.
L'antisémitisme, qui est du reste la plus vieille forme de racisme de toute l'histoire de l'humanité, ne figurait pas à l'ordre du jour de la Conférence. En revanche, les prétendus "holocaustes et épurations ethniques commis par les Israéliens contre les Palestiniens" étaient bel et bien au rendez-vous.
(..) J' avais personnellement mis en garde le secrétaire général de l'ONU, contre la tournure que prenait les préparatifs de la Conférence. Je lui disais que la manière dont était préparée cet événement aboutirait inévitablement sur l'une des plus grandes catastrophes éthiques de l'histoire des relations entre les peuples.
(..) Les délégations israéliennes et américaines ont quitté la Conférence. D'autres non, et cela est regrettable. Les délégations européenne et sud-américaines auraient eu beaucoup à apprendre de la décision des Etats-Unis et d'Israël.
(..) La haine est un cancer. Elle se propage de cellule en cellule, de membre en membre, d'homme en homme et de groupe en groupe. Nous l'avons vu à l'oeuvre à Durban. Même un homme d'envergure comme Kofi Anann a eu des phrases malheureuse au cours de la Conférence.
Face au scandale de Durban, comment le monde peut-il attendre d'Israël qu'il donne sa confiance aux Nations-Unies ?
(..) La Conférence de Durban a été "kidnappée" non pas par un bloc anti-israélien, mais antisémite. La haine des militants palestiniens envers les juifs est un fait acquis. Il suffit pour s'en assurer d'ouvrir les manuels scolaires édités par l'Autorité palestinienne qui prêchent la haine et la violence non seulement envers les sionistes, mais également envers les Juifs./.