Accueil   Les Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Lettre ouverte de la Jeunesse Juive de France à Yasser ARAFAT

Paris, le 22 mai 2001

Monsieur le Président de l’ Autorité Palestinienne,



Nous sommes de jeunes juifs de la République française. Nous aimons Israël et nous aimons la paix. Israël n’a aucun intérêt à la guerre. Ce pays démocratique, plus petit que la Bretagne, porte le nom d’un peuple qui fut dispersé et massacré pendant des siècles, et qui ne demande qu’une chose : qu’on le laisse parler sa langue, planter ses arbres et prier son Dieu, sans chercher à le faire disparaître.

Nous ne sommes pas vos ennemis. Nous aimerions qu’un jour, sur cette terre si chère à notre cœur, vos frères et nos frères puissent vivre ensemble, dans la paix. Nous avions cru, il y a moins d’un an, que c’était possible. Le gouvernement de l’Etat d’Israël vous avait proposé un État palestinien sur la totalité de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, avec Jérusalem-est pour capitale. Vous saviez parfaitement qu’Israël ne pouvait pas faire plus, à moins de renoncer à exister. Et vous avez pourtant répondu non.

Vous avez préféré la guerre. Vous avez détourné les enfants de l’éducation vers la haine. Israël vous a proposé la paix. Vous l’avez refusée.

Nous, Français amis d’Israël, nous ne vous haïssons pas et nous ne comprenons pas votre haine. Israël vous a dit qu’il était prêt à toutes les négociations, pourvu que vous renonciez à la violence. Alors pourquoi ne renoncez-vous pas à la violence ?

Nous sommes peut être naïfs, mais nous avons encore confiance dans une paix possible. Au nom de tous ceux qui ne seraient pas morts si vous n’aviez pas voulu qu’ils meurent, nous vous demandons de justifier cette confiance.

Cordial Shalom



Ygal El Harrar,

Président de l’Union des Étudiants Juifs de France