Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Réactions israéliennes après le discours du Président Bush
- traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

Communiqué du Bureau du Premier ministre israélien :

Les Palestiniens doivent "éradiquer le terrorisme" pour pouvoir avancer vers une solution politique du conflit israélo-palestinien, a indiqué lundi soir le bureau du Premier ministre Ariel Sharon, réagissant au discours du président américain George W. Bush. "Quand les Palestiniens auront éradiqué le terrorisme et procédé à des réformes démocratiques, il sera possible de progresser vers un règlement politique", "Israël est un Etat épris de paix" peut-on également lire dans le communiqué.


Binyamin Ben-Eliezer, ministre de la Défense :

Binyamin Ben Eliezer a qualifié d'"étape historique" le discours du président américain George W. Bush sur le Proche-Orient.
"Ce discours est une étape historique qui offre un horizon sécuritaire, politique et économique permettant de mettre un terme au conflit israélo-palestinien", a-t-il affirmé dans un communiqué.

Autres ministres israéliens :

Réouven Rivlin, ministre des Télécommunications (Likoud)

"Ce discours du président Bush aurait pu être rédigé par un responsable du Likoud. Moi-même j'aurai pu le prononcer devant la Knesset (le Parlement israélien)", a affirmé à la radio militaire M. Rivlin.


Tsipi Livni, ministre sans portefeuille (Likoud)

"Les règles du jeu ont changé pour les Palestiniens. Ils sont appelés à changer de direction, car Yasser Arafat est présenté comme un homme qui soutient le terrorisme. Les demandes de M. Bush concernant Israël ne sont pas nouvelles. Les Etats-Unis ont toujours été opposés à la colonisation et ont toujours soutenu les résolutions 242 et 338 de l'ONU".

Dani Naveh, ministre sans portefeuille (Likoud)

“ Le discours de Bush marque la fin de l'ère de Yasser Arafat, et constitue une victoire pour Israël".

Limor Livnat, ministre de l’Education (Likoud) :

Avec la plus grande honnêteté et le plus grand courage, le président Bush a présenté la première étape nécessaire à toute avancée politique, à savoir le changement de la direction palestinienne et l’arrêt absolu du terrorisme. ”

Médias israéliens :

Quotidiens

Haaretz :

Le discours de M. Bush constitue une "victoire diplomatique pour Ariel Sharon"

Maariv :

Le quotidien israélien titre ce matin “ Bush aux Palestiniens : “ Vous voulez un Etat ? Ecartez Arafat ”.
* Hémi Shalev titre "Carton rouge pour les Palestiniens". Autres titres " Le bureau de Sharon en liesse". Maariv cite un ministre "de haut rang" ayant requis l’anonymat qui propose de décerner à Bush “ la médaille du sionisme".


Télévision publique (hier soir) :

"Le président Bush a endossé la vision du Premier ministre Ariel Sharon, celle de l’arrangement par étapes"

Conseil des localités juives de Cisjordanie et de Gaza :

Le Conseil des localités juives de Cisjordanie et de Gaza s’est félicité du discours en indiquant dans un communiqué que "M. Bush a ordonné l'expulsion de Yasser Arafat et l'éradication du terrorisme".

L’opposition :

Meretz :
Yossi Sarid : “ Le discours de M. Bush est davantage une vision américaine qu'un programme ”.

Nétanyahou : Le discours de Bush est un cadeau pour le peuple israélien ” “ Le discours du président Bush est un cadeau offert au peuple d’Israël après deux années de terrorisme criminel ” a déclaré hier l’ex-Premier ministre israélien Binyamin Nétanyahou, de retour des Etats-Unis. Le président Bush a endossé le principe de réciprocité qui avait guidé les relations d’Israël à l’Autorité palestinienne pendant mon mandat ” a-t-il ajouté.