Accueil   Les Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency
RALLYE MONSTRE À GAZA SOUS LE SLOGAN: ÉLIMINER ISRAËL, ASSASSINER LE PLUS DE JUIFS POSSIBLE

Avec la bénédiction de l’Autorité palestinienne, le Hamas a organisé la semaine dernière au stade Yarmouk de Gaza un rallye monstre auquel ont participé 30 000 personnes, pour marquer le treizième anniversaire de sa fondation. En présence de députés au parlement palestinien, dont le premier vice-président de cette instance, Ibrahim Abu Alanja, les orateurs ont lancé des messages anti-israéliens d’une extrême violence, incitant aux attentats contre des cibles israéliennes, au meurtre de Juifs en général et d’Ehud Barak en particulier.

Les activistes du Hamas ont fait avancer un âne portant un drapeau israélien et un portrait du chef de l’opposition Ariel Sharon; et un mouton portant le portrait d’Ehud Barak. Les organisateurs du rallye, ont demandé à la foule si elle souhaitait égorger ce mouton représentant Barak - et obtenant un accord enthousiaste - la pauvre bête a été égorgée et son sang répandu sur la photo d’Ehud Barak, sous les vivats de la foule.

Dans son allocution, Salah Shahad, fondateur du Hamas, a déclaré que «le peuple palestinien n’a pas besoin de compromis, mais de fusils... car la guerre sainte est un ordre divin qui ne peut être enfreint.» Pour mieux impressionner son audience, au cours d’une cérémonie symbolique un Coran et un fusil ont été remis au dirigeant du Hamas, Ahmed Yassine, qui à son tour les a confiés à deux enfants, une fille et un garçon - la prochaine génération des combattants du Hamas.

Le rallye ne pouvait évidemment pas s’achever sans le rituel incontournable de l’incendie du drapeau israélien, exprimant la volonté du Hamas de libérer «toute la Palestine» par djihad interposé. Les combattants de la branche armée du Hamas ont défilé, armés jusqu’aux dents de mitraillettes et de grenades; pour mieux impressionner la foule, ils ont fait une démonstration de leur force en descendant d’un immeuble à la corde et en tirant des coups de feu en l’air. Les médias palestiniens ont rapporté l’événement, en se gardant bien de condamner les incitations au terrorisme.

Défilé des combattants du Hamas à Gaza