Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency
LE BILLET D’ANDRE NAHUM SUR JUDAIQUE F.M

Lundi 1 Janvier 2001

Bonjour,
Cette fois, il est fini et bien fini ce vingtième siècle

Bon débarras !
Ce siècle au cours duquel se sont déroulées deux guerres mondiales meurtrières faisant des dizaines de millions de victimes dans les tranchées de Verdun, dans les sables du désert comme dans les neiges de Russie, ce siècle qui a vu éclore le Fascisme en Italie, le Franquisme en Espagne, le Nazisme en Allemagne, le Stalinisme en Russie avec leurs cortèges de morts, de souffrances, de camps de concentration, de goulags et autres
bagnes. Ce siècle qui restera à jamais marqué dans les mémoires juives jusqu'à la fin des temps par les horreurs de la Shoa, la destruction systématique du peuple juif d'Europe, dans des conditions que l'esprit humain ne peut même pas concevoir, la fin des Shtetels, la fin du
Yddishland et de la langue Yddish, ce siècle qui a vu les Pays arabes et le Maghreb se vider de leurs Juifs, ce siècle qui a vu dans le même temps le progrès technique atteindre des sommets que l'on n'aurait jamais pu entrevoir auparavant, ce siècle qui pour nous Juifs a vu
ressusciter des cendres de nos six millions de martyrs l'Etat d'Israël après vingt siècles d'absence.

Et la situation à l'orée de ce vingt et unième siècle nous préoccupe au plus haut point notamment en ce qui concerne Israël. Le processus de paix initié à Oslo avait suscité de grands espoirs. Israël et les Palestiniens se reconnaissaient l'un l'autre, semblaient
vouloir enterrer la hache de guerre et construire un avenir radieux. Tout est remis en question par la nouvelle Intifada et l'intransigeance de Yasser Arafat qui semble se diriger vers un refus du compromis avancé par Bill Clinton, qui lui donne pourtant satisfaction sur tous les points
qu'il avait soulevés jusqu'à ce jour.

Et l'exigence nouvelle du retour des réfugiés correspond à une rupture voulue et calculée.
Cette revendication, totalement inacceptable et irréaliste du point de vue d'Israël  signifierait la fin de l'Etat juif puisqu'à court terme les Musulmans seraient majoritaires dans cet Etat devenu binational et dans très peu d'années si leur démographie continue sur le même rythme,
ils pourraient proclamer une république islamique dans ce qui fut Israël.
Arafat espère le soutien de la Ligue arabe, cette même Ligue arabe qui depuis 52 ans n'a strictement rien fait pour venir en aide et réhabiliter ces réfugiés qui sont indéniablement des victimes de l'Histoire.
Tout comme sont victimes de l'Histoire les Juifs au nombre de un million  qui ont quitté les pays arabes où ils étaient enracinés depuis des siècles voire des millénaires. Ceux là n'ont pas été déplacés de quelques kilomètres mais se sont retrouvés très loin de leur terre natale dans un dénuement semblable à celui des palestiniens. Vos grand-parents, vos parents, peut-être vous même vous qui m'écoutez êtes des réfugiés venus d'Europe de l'est au lendemain de la guerre, venus d'Egypte quand Nasser les a chassés, venus d'Irak, venus d'Afrique du
Nord.

Arrivés dans les pays d'accueil dont Israël, sans un sou, ils ont du se débrouiller tous seuls . Ils sont venus par exemple de Tunisie avec un dinar en poche soit cinq francs et n'ont été secourus que par les organisations juives. mais dans l'esprit des nations, ces juifs ne
sont pas des réfugiés.

Parce qu'ils ont serré les dents. et se sont mis au travail et à 'étude, leur souffrances passées n'intéressent personne.

La vieille femme qui a quitté Rabat ou Djerba pour échouer dans un HLM à Sarcelles n'est pas moins réfugiée que les personnes qui ont été déplacées de Haïfa à Ramallah ou à Beyrouth.

Les Palestiniens invoquent  la justice. Fort bien, mais il faut alors rétablir  cette justice pour tous.
La plupart des pays musulmans ont réussi leur épuration ethnique sans que cela ne gène personne et parfois même  sous l'oeil bienveillant de l'OTAN comme au Kosovo où 200.000 Serbes ont été chassés .
Droit au retour des palestiniens en Israël ? D'accord, mais auparavant droit au retour pour les Juifs des pays arabes, droit au retour pour les pieds-noirs d'Afrique du Nord. Droit au retour pour les Allemands des Sudètes, de Prusse orientale ou de Silésie, droit au retour pour les
Polonais d'Ukraine, etc...etc... Lorsque tous ces gens retrouveront leurs biens, leurs maisons et leur travail dans leurs patries antérieures, le droit au retour des Palestiniens sera justifié, mais pas avant.

En acceptant les propositions de Clinton, Ehud Barak se suicide politiquement et au lieu de les saisir au vol, de proclamer leur Etat, les Palestiniens se font tirer l'oreille et laissent la décision au Hamas, au Djihad islamique et aux Tanzim de Maraouan Barghouti qui préconisent un durcissement de l'Intifada.

Nous en sommes là.

Mais je vais vous dire, les Juifs en ont vu d'autres, gardons au cœur l'espérance qu'une paix juste finira par s'imposer. Bonne et heureuse année  et Chalom, à tous et Chalom le-Israel !