Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Retour vers la liste de MEMRI en français ->

  

Dépêche Spéciale — Iran

Le 10 avril 2002

La réaction du dirigeant Khamenei aux combats israélo-palestiniens : Khamenei invite Arafat à tenir sa promesse de mourir en martyr.

Le 5 avril 2002 au campus de l’université de Téhéran, à l’occasion de la prière du vendredi et en présence de milliers de personnes, le dirigeant iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a demandé à Yasser Arafat de résister, jusqu’à la mort, à la pression des sionistes, et a attaqué la position américaine, comparant le président George W. Bush à Hitler. Voici quelques extraits de son discours :

Le régime sioniste et la question de la Palestine

" Le régime sioniste assoiffé de sang, symbole de barbarie, d’indifférence aux normes de l’éthique et aux droits de l’homme, se trouve d’un côté de la barricade, tandis que la nation palestinienne, courageuse et opprimée, se tient de l’autre côté. (1)

?La question palestinienne ne relève pas uniquement de l’islam ; elle est universelle : l’humanité en tout homme est interpellée ; c’est pourquoi tout être humain est en droit d’apporter son jugement et de réagir, en se fondant sur l’éthique et les valeurs humaines. "

Position iranienne face à G.W. Bush et les Etats-Unis

" Malgré la réaction générale dans le monde, l’administration américaine a, jusqu’à présent, adopté la pire de toutes les positions, défendant les crimes et les opérations militaires de l’armée sioniste… soutenant entièrement les sionistes… Cet homme [G.W. Bush] demande aussi à l’armée israélienne de battre en retraite alors que chacun sait que les bêtes sauvages qui dirigent le régime sioniste ne feront aucun cas de ses remarques.

?Les positions adoptées par le président américain [en abandonnant le protocole de Kyoto, le traité ABM et en invitant les pays occidentaux à joindre le front contre " les musulmans et l’axe du mal "] vont toutes contre la paix dans le monde, et nous devons réaliser qui sont ceux qui, derrière la scène, le dirigent et dirigent les autorités américaines…

?Si le feu vert n’avait pas été donné par l’Administration américaine, le régime sioniste n’aurait jamais osé créer les conditions actuelles catastrophiques ; c’est pourquoi l’Administration américaine a sa part de responsabilité dans tous les crimes commis par l’armée israélienne ces jours-ci. "

?M. Khamenei a rejeté les récentes déclarations du président Bush concernant la participation iranienne aux activités palestiniennes, affirmant que ses accusations " ne font que déclencher la colère et la haine du monde contre l’Amérique, et aujourd’hui aucun pays n’est autant haï dans le monde islamique  que les Etats-Unis ".

?M. Khamenei a ajouté que la politique étrangère des Etats-Unis reposait sur une logique militaire : " Le monde a déjà eu affaire à ces Hitler-là. Autrefois, Hitler a voulu agir de la même façon, mais la défaite écrasante du nazisme, tout comme la honteuse défaite de l’Amérique au Vietnam, a prouvé qu’en comptant sur la force militaire, on ne récolte qu’échec et humiliation.

?Aucune force, ni même la force nucléaire… ne peut détruire cette nation [arabe]… La puissance d’Allah est le premier garant du pouvoir des nations, et celui qui veut mettre au défi la volonté et la puissance des nations… sera anéanti… Ce sera la fin amère de l’Amérique. "

Les opérations-martyre

" Le combat… au sein de la Palestine représente assurément une défaite écrasante pour le régime sioniste, et les organisations palestiniennes de combat, telles le Hamas, le Fatah, le Front Populaire de Libération de la Palestine, le Djihad islamique, le Hezbollah et d’autres organisations ont fini par comprendre que l’ennemi est impuissant face à celui qui recherche le martyre [l’auteur d’attentats-suicide]. "

Arafat et les martyrs

" Yasser Arafat lui-même a fait savoir qu’il était prêt à devenir un martyr ! C’est une bonne décision. Nous espérons qu’il ne reculera pas et agira en fonction. Quiconque choisit la voie d’Allah et devient un martyr voit son héritage et sa personnalité demeurer. Mais celui qui ne suit pas la voie du sacrifice de soi, son corps pourra durer encore quelques matins, mais sa personnalité et son identité s’éteindront. Shahada ! [Martyre !] La nation palestinienne dans son ensemble a choisi la voie du shahada, et nous espérons que les responsables de l’Autorité Palestinienne aussi honoreront leurs promesses et suivront le chemin de leurs frères palestiniens, sans jamais se rendre. "

L’Intifada palestinienne

" L’ennemi [sioniste] s’affaiblit de jour en jour... Les sionistes espèrent qu’en arrivant avec leurs bottes de fer, leurs missiles et leurs lances d’acier… , ils épuiseront le peuple palestinien, le soumettront, réduisant au silence l’Intifada. Mais… chaque jour, les flammes de l’Intifada se dressent plus haut…Aujourd’hui la discorde règne en leur sein... Certains n’ont plus de courage : ils n’ont plus le moral, sont affaiblis, et la discorde règne parmi eux. Ils ne croient plus en leur avenir ; ils ne voient pour eux-mêmes aucun avenir clair. Ces sionistes sont des usurpateurs, désorientés et hâtifs, ce que prouvent leurs paroles et leurs actions. En réalité, ces événements sont amers et douloureux pour le peuple palestinien — mais pour l’ennemi [sioniste], ils sont d’une extrême amertume. "

La solution iranienne

M. Khamenei a de nouveau proposé sa solution au conflit israélo-palestinien : " Il n’y a qu’une solution qui soit logique… Tous les réfugiés palestiniens devraient quitter le Liban, la Jordanie, le Koweït, l’Egypte et les autres pays arabes, pour revenir vers leur terre natale : la Palestine. Seules les personnes qui sont liées de près à cette terre doivent revenir, pas ceux qui ont été amenés de loin [l’Europe]. Les personnes qui se trouvaient en Palestine avant 1948 forment la nation palestinienne : les musulmans, les chrétiens et les Juifs. Ils choisiront le système politique qu’ils souhaitent… C’est cela, la démocratie ! Cette proposition, qui prend sa source dans l’âme de la démocratie et les droits de l’homme, est logique et pratique. C’est pourquoi j’encourage tous les pays arabes et islamiques, ainsi que les autres nations, gouvernements et communautés mondiales, à tendre vers ce but. "

L’embargo sur le pétrole

Le dirigeant Khamenei a critiqué la conclusion du sommet de la ligue arabe à Beyrouth, et celle du sommet ministériel de l’Organisation des Pays Islamiques à Kuala Lumpur, appelant les pays arabes et islamiques à imposer à Israël et aux pays en bons termes avec le " régime sioniste " l’embargo sur le pétrole. Il a déclaré : " Si les pays islamiques prenaient des mesures similaires [à celle de l’embargo américain sur le blé] en réaction aux crimes sionistes, s’ils tiraient profit de ce moyen [l’embargo sur le pétrole], ne serait-ce que pendant un mois, pour prouver leur soutien à la nation palestinienne, s’ils cessaient d’exporter du pétrole vers Israël, ses alliés et amis, cela ferait trembler le monde entier ! " Khamenei a ensuite ajouté : " Le monde islamique devrait envisager sérieusement de rompre toutes les relations politiques et économiques avec le régime sioniste… De telles initiatives seraient approuvées du peuple, et les gouvernements les adoptant seraient soutenus par le peuple. "

 

 

  1. IRNA (en anglais), le 5 avril 2002 ; Kayhan (farsi), le 6 avril 2002

 

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif mettant à disposition des traductions de la presse du Moyen-Orient, une analyse originale des faits ainsi que le résultat de recherches sur le développement de la situation dans la région. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.

Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient

BP 27837, 20038-7837 Washington DC.

Tel: (202) 955-9070 Fax : (202)955-9077 E-Mail : memri@erols.com

Trouvez les précédentes publications de MEMRI sur notre site Internet : www.memri.org