Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Retour vers la liste de MEMRI en français ->

Irak / Rapport / 1ère partie

Le 20 septembre 2002 - N° 9

Dans ce rapport :

I - Préparation à la guerre contre l’Irak : Appel à nuire aux intérêts américains, entraînement militaire des civils, décrets religieux, opinions…

1 - Exhortation à la création d’escouades suicide contre les intérêts américains

2 - Retrait des forces irakiennes stationnées à proximité de la région kurde

3 - Saddam Hussein exhorte les Irakiens à croire en la victoire

4 - Bagdad procède à l’entraînement des civils, rénove les camps de détention tandis que les Irakiens font des réserves

5 - Bagdad appelle les Irakiens nés entre 1971 et 1978

6 - Resserrement autour de Saddam

7 - Un décret chiite prône la collaboration entre partis islamiques, laïques, nationaux et libéraux pour renverser Saddam Hussein

8 - Editorial : les Arabes ont le droit de réclamer le désarmement de Bagdad

II. Un satellite irakien 

 

I - Préparation à la guerre contre l’Irak : Appel à nuire aux intérêts américains, entraînement militaire des civils, décrets religieux, opinions…

1 - Exhortation à la création d’escouades suicide contre les intérêts américains

Un éditorial de l’hebdomadaire irakien Al-Iqtissadi [l’Economiste] dirigé par Uday, fils aîné de Saddam Hussein, a accusé les Etats-Unis de " terrorisme international à travers le monde ", ajoutant que ces derniers " transforment les peuples et les gouvernements en otages… Nous devrions punir ce grand pays irrespectueux des lois, à la conduite qui rappelle Hitler et le nazisme…Il est peu probable que les Nations unies créent un tribunal international pour juger les Etats-Unis, mais aucun pays n’aura de mal à accuser les Etats-Unis au niveau international et à inviter d’autres Etats à le suivre… " L’hebdomadaire nie la " neutralité " des débats internationaux, déclarant que tôt ou tard, la neutralité est abandonnée au profit de l’une des parties, poursuivant : " Il faut plus que des condamnations et des refus pour affronter l’agresseur, surtout quand on parle des masses arabes et musulmanes. On devrait avoir recours à tous les moyens — et ils sont nombreux — contre les agresseurs : le boycott, la fermeture les ports maritimes et aériens aux cargos civils et aux avions appartenant aux Américains ou à leurs Alliés, l’atteinte aux intérêts économiques des Américains et à leurs institutions ; [il convient de] prendre tout ce qui est américain pour cible militaire : ambassades, installations et compagnies américaines comprises, de créer des escouades suicide/martyre [fedaïn] pour attaquer l’armée américaine et ses bases navales à l’intérieur et à l’extérieur de la région, placer des mines dans ses cours d’eau navigables afin de prévenir le mouvement de ses navires de guerre… " Le magazine exhorte aussi les Arabes à utiliser leurs ressources en " énergie, argent ", leurs  " comptes en banque comme armes en cas de déclaration de guerre contre un pays arabe ou islamique " (1)

2 - Retrait des forces irakiennes stationnées à proximité de la région kurde

" On sait de sources sûres, situées à Ibril, capitale de la région kurde, au Nord de l’Irak, que des unités militaires irakiennes, stationnées le long de la frontière du Kurdistan, se sont retirées par souci de précaution face à la menace d’une attaque américaine…, de 13 km vers le sud, laissant derrière elles des baraquements et des check points militaires positionnés entre les provinces de Kirkuk et Ibril… " (2)

3 — Saddam Hussein exhorte les Irakiens à croire en la victoire

Dans une lettre ouverte au peuple irakien, Saddam Hussein a plusieurs fois répété que pour gagner, il faut commencer par croire en la victoire : " Si vous voulez remporter la victoire, vous devez commencer par [la remporter sur] vous-mêmes… Vous devez vous convaincre vous-même, avant de chercher à convaincre les autres… Une fois que cela sera fait, aucune arme ni propagande ennemie ne pourront plus vous atteindre… C’est ainsi que nous sommes sortis victorieux de la grande bataille d’Al-Qadissiya [la guerre Iran/Irak] et de toutes les autres honorables batailles… " (3) [Le correspondant d’Al-Hayat à Bagdad a qualifié cette lettre ouverte d’appel à l’action et à la mobilisation des Irakiens.] (4)

4 - Bagdad procède à l’entraînement des civils, rénove les camps de détention tandis que les Irakiens font des réserves de nourriture

Dans une dépêche de Bagdad, Al-Hayat rapporte que " Bagdad a redoublé d’efforts pour parer à l’éventualité de frappes américaines et de ses conséquences. Les organisations du parti Baath à Bagdad et dans les provinces procèdent à un entraînement à balles réelles… sous la surveillance des dirigeants du parti… " (5)

Dans une autre dépêche en provenance de la capitale irakienne, le journal rapporte que " Bagdad envisage l’éventualité d’une infiltration d’éléments de l’opposition résidant en Iran par la frontière Iran/Irak au moment des frappes. L’Irak s’attend aussi à ce que ces éléments jouent un rôle similaire à celui de 1991… " (6)

Une troisième dépêche cite des sources de l’opposition irakienne : " Le régime irakien rénove les camps de détention ayant abrité 40 000 prisonniers de guerre iraniens… pour faire face à une éventuelle révolte contre Saddam, du type de la révolte de 1991, où il s’est avéré nécessaire d’enfermer un grand nombre de personnes soupçonnées de manquer de loyauté au régime… " (7)

" …Avec discrétion, les Irakiens ont entrepris de se préparer à l’éventualité d’une offensive militaire… La demande en boîtes de conserves s’est accrue, et l’on peut noter une tendance à réduire les dépenses journalières afin de faire des économies… L’administration irakienne a annoncé avoir produit et distribué de petits réservoirs de carburant… afin d’éviter la pénurie… L’expérience de 1991 nous enseigne toutefois qu’il vaut mieux éviter de conserver du carburant chez soi, surtout du gaz liquide ou de l’essence … " (8)

5 — Bagdad appelle les Irakiens nés entre 1971 et 1978

" Des sources du Bureau irakien pour le recrutement général établissent que le plan de recrutement des soldats de réserve pour 2003 inclut les personnes nées entre 1971 et 1978… Selon ces mêmes sources, les Irakiens nés en 1960 doivent, d’ici la fin du mois, [vérifier la durée de] leur service, devant s’étendre sur deux mois, auprès de leurs centres de recrutement… Les enseignants en poste nés à ces dates sont exemptés… " (9)

La direction du parti Baath, au pouvoir en Irak, a d’autre part " appelé les masses arabes à se porter volontaires pour se battre aux côtés de l’Irak… contre l’agression américaine… " (10)

6 - Resserrement autour de Saddam

Des sources de l’opposition irakienne ont rapporté que Saddam Hussein, dans un effort de resserrement des liens familiaux autour de sa personne, a " ordonné à son jeune fils Qusay de marier sa fille Mawji [14 ans] au fils de l’un de ses cousins. La cérémonie nuptiale, qui a eu lieu le 22 août 2002, est considérée comme une tentative pour remettre de l’ordre dans la ‘demeure secrète’ et resserrer les liens entre les membres de la famille… " (11)

7 — Un décret chiite prône la collaboration entre partis islamiques, laïques, nationaux et libéraux pour renverser Saddam Hussein

" Mohammed Hassan Fadhl Allah, imam chiite libanais, a émis une fatwa [décret] en réponse à la question de savoir si une telle collaboration était permise… L’honorable imam a répondu qu’elle était permise si le bien-être des musulmans était en jeu et tant qu’elle ne renforçait pas le pouvoir d’éléments non-islamiques au détriment de la position islamique… " (12)

Dans un long entretien accordé au quotidien koweïtien Al-Raï al-Amm, l’imam Fadhl Allah a expliqué une fatwa précédente, dans laquelle il interdisait aux musulmans d’aider les Etats-Unis dans leur offensive anti-irakienne : " J’ai interdit de frapper le peuple irakien et de détruire l’infrastructure. " Il a rappelé avoir fréquemment exhorté les Irakiens à s’unir dans l’opposition pour renverser le régime de Saddam Hussein et émis une deuxième fatwa autorisant la collaboration avec des éléments laïques dans le même but…

Il a exprimé son désaccord face à ceux qui soutiennent que " les Etats-Unis vont protéger le peuple irakien lorsque ce dernier se rebellera contre son dirigeant ", soulignant que l’Amérique n’est pas une organisation de bienfaisance mais un pays qui cherche à obtenir le contrôle total du pétrole de la région et à s’approprier le pétrole irakien en se servant de son emplacement stratégique pour créer un blocus des Etats islamiques… (13)

Parallèlement, " des dignitaires religieux musulmans, des membres du Front des travailleurs musulmans à Amman, en Jordanie, ont décrété l’interdiction de toute participation à une offensive contre l’Irak, déclarant que ce serait trahir Allah, Son Messager et les croyants… " (14)

8 — Editorial : les Arabes ont le droit de réclamer le désarmement de Bagdad

Le quotidien Al-Sharq al-Awsat a publié un éditorial d’Ahmed Al-Rubeï [pas de détails sur son identité] qui explique : " Il serait naïf de qualifier d’exagérée la crainte engendrée par la possession d’armes de destruction massive par Bagdad. Leur utilisation contre les Kurdes, tout au long de la frontière Iran/Irak, est un fait historique, et il n’est pas exclu qu’elle se reproduise… Un couteau dans la main d’un homme qui n’a pas de respect pour la vie humaine est une arme dangereuse… A plus forte raison s’il s’agit d’une arme de destruction massive ! Le vrai problème n’est pas celui de l’existence éventuelle d’armes de destruction massive en Irak, de leur ‘probable efficacité’ ou de savoir si elles seront ou non utilisées… Des vies humaines sont en jeu, et nous ne pouvons dès lors parler en termes de ‘probabilité’ et former des ‘équations mathématiques… L’indifférence de certains Arabes face à la question des armes de destruction de masse irakiennes s’apparente au mépris de la vie d’êtres humains — en Irak ou dans les Etats voisins - qui sont aussi des Arabes et ont le droit de réclamer le désarmement de Bagdad. Il serait impossible de convaincre un Kurde irakien, encore capable de visualiser le massacre de Halabja, de se taire sur le sujet des armes de destruction massive de Bagdad... Et les Koweïtiens, dont le territoire a été occupé et qui ont assisté à la mise à feu de plus de 700 puits de pétrole par l’armée irakienne, transformant tout le pays en enfer, sont aussi en droit d’exiger le démantèlement des armes de destruction massive de Bagdad… " (15)

II. Un satellite irakien 

" … Le cabinet irakien a débattu du plan [de construction] d’un satellite irakien dans le but de diffuser des émissions radio et télé, projet qui a été approuvé ; le satellite sera construit grâce à des contrats entre Bagdad et des partenaires étrangers [pas de précisions]… " (16)

 

  1. Al-Iqtissadi (Irak), le 5 septembre 2002
  2. Al-Sharq al-Awsat (Londres), le 10 septembre 2002
  3. Al-Thawra (Irak), le 4 septembre 2002
  4. Al-Hayat (Londres), le 5 septembre 2002
  5. Al-Hayat (Londres), le 2 septembre 2002
  6. Al-Hayat (Londres), le 8 septembre 2002
  7. Al-Hayat (Londres), le 3 septembre 2002
  8. Al-Sharq al-Awsat (Londres), le 11 septembre 2002
  9. Al-Sharq al-Awsat (Londres), le 9 septembre 2002
  10. Babil (Irak), le 3 septembre 2002
  11. Al-Hayat (Londres), le 5 septembre 2002
  12. Al-Mutamar (Opposition irakienne), le 22 août 2002
  13. Al-Raï al-Amm (Koweït), le 28 août 2002
  14. Agence de presse irakienne (Irak), le 2 septembre 2002
  15. Al-Sharq al-Awsat (Londres), le 9 septembre 2002
  16. Al-Thawra (Irak), le 4 septembre 2002

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif mettant à votre disposition des traductions de la presse du Moyen-Orient, une analyse originale des faits ainsi que le résultat de recherches sur le développement de la situation dans la région. Des copies des originaux et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.

Middle-East Media Research Institute

BP 27837, 20038-7837 Washington DC.

Tel: (202) 955-9070 Fax : (202)955-9077 E-Mail : memri@erols.com

Trouvez les précédentes publications de MEMRI sur notre site Internet :