Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Retour vers la liste de MEMRI en français ->

Dépêche Spéciale

Le 7 août 2002 - N° 407

Poèmes publiés par un hebdomadaire arabe américain :

" Oui, je suis un terroriste " et " Bush est un singe "

Al-Watan, " hebdomadaire national arabe américain " publié en langue arabe à Washington D.C., San Francisco et New York, a pour objectif de fournir aux Américains arabes et musulmans " les nouvelles les plus actuelles, les plus fiables et les plus complètes sur les problèmes politiques, économiques, socioculturels et éducatifs qui concernent la communauté arabe américaine dans ses relations avec la société américaine en général… dans un esprit de bonne entente…, joignant les efforts des organisations américaines musulmanes dans le but de promouvoir les succès de la communauté et de renforcer son influence grâce à une participation active à la vie politique, médiatique, sociale et éducative. "

Al-Watan a récemment publié deux poèmes intitulés " Oui, je suis un terroriste " et " Le singe ", ce dernier étant accompagné d’une représentation de George W. Bush accolée à celle d’un chimpanzé hurlant. Ce poème décrit Bush comme un singe adoré de certains dirigeants arabes. Voici les poèmes :

Oui, je suis un terroriste

Par Ahmed Matar (1)

L’Occident crie de peur

Quand je fais d’une boîte d’allumettes un jouet,

Alors qu’eux font de mon corps un gibet,

Prenant pour corde mes nerfs.

L’Occident panique le jour où je leur annonce

Qu’ils ont déchiré ma djellaba

Alors que c’est eux qui m’ont forcé à avoir honte de ma culture,

A clamer ma joie et mon ravissement

Quand ils me violent.

L’Occident est profondément peiné de me voir adorer

Un [seul] Dieu dans le calme de mon alcôve de prières (2)

Alors qu’[à partir] des poils de leurs manteaux à queue (3) et de la poussière de leurs chaussures,

Ils pétrissent un millier d’idoles qu’ils placent au sommet de tas d’excréments…,

Pour que je devienne leur esclave

Et que je m’adonne avec eux

Aux rituels des mouches.

Et lui, et eux me battront si je déclare refuser.

Si j’évoque en leur présence le parfum des fleurs et de l’herbe, ils me crucifient,

M’accusant de terrorisme !

Admirables sont toutes les actions de l’Occident, et de ses queues. (4)

En ce qui me concerne, tant que je serai apparenté à la liberté,

Toutes mes actions seront considérées comme du terrorisme.

***

Ils ont détruit mon monde,

Qu’ils récoltent donc ce qu’ils ont semé !

Si sur mes lèvres et dans les cellules de mon sang,

La mondialisation de la destruction a donné des fruits,

Je le dis, le l’écris, je le dessine,

Je le grave sur le front de l’Occident

A l’aide de mon soulier de bois :

Oui, je suis un terroriste !

Un tremblement de terre a ses raisons.

Si vous les comprenez, vous comprendrez [aussi] les miennes.

Je ne porterai pas de stylo, mais [sortirai] mes griffes,

Je n’aiguiserai pas des idées, mais mes dents,

Je ne serai jamais gentil

Tant que je ne verrai pas la loi de la jungle

Et tous ses adeptes

Retourner à la jungle.

Oui, je suis un terroriste.

Dès à présent, je conseille à tout indicateur

Qui me suit en aboyant

De se revêtir d’un tank

Parce que je vais lui fracasser la tête, si jamais il frappe à ma porte.

Le singe

Par Nasser Thabet (5)

Un singe gouverne le monde

De Washington à la Chine.

Ce n’est pas grave,

Sauf

Que les Arabes en font le prophète de notre ère.
La prostitution revêt plusieurs formes.

***

Les Arabes disent : " Il deviendra bientôt un être humain "

Je dis : " Vous pouvez attendre des années et des siècles. "

***

Ils m’ont fait perdre mon sang-froid en déclarant :

" Quel homme juste ! "

J’ai crié comme un fou :

" Connaît-il seulement le langage de la raison et du droit  "

***

Il [le singe] leur a dit ce jour-là qu’il allait prononcer son grand discours.

Ils sont restés assis sur leurs chaises comme des enfants à attendre pendant des années…

Le maudit singe n’est pas venu.

Ils ont dit : " Il n’y en a pas pour longtemps. Il a des raisons que nous ne connaissons pas. "

Et pourtant, le maudit singe n’est pas venu.

Ils ont laissé tout leur honneur aux toilettes

Continuant à attendre [des paroles de] sagesse du fou.

Ils ont abandonné leurs enfants, leurs sujets à leur situation difficile, et leur honneur.

Mais le maudit singe n’est pas venu.

Les jours ont passé,

Plus lourds à porter que Sharon.

Il dit : " Les pressions [exercées] sur Sion se sont intensifiées. "

Est-il concevable que des enfants idiots munis de pierres l’ébranlent

Quand c’est lui [Sharon], le pauvre [homme] trompé 

Mort aux enfants de Palestine,

Mort à vous, tous les Arabes de ce monde ;

Vous devriez être comme des mules exprimant leur joie à coups de pattes.

Votre honneur ne vaut pas plus qu’une boîte de sardines.

Ô ! Arabes de ce monde,

Quand Sharon vous crache dessus…

C’est lui qui a tort.

Et vous — malgré votre faiblesse — êtes des " terroristes ".

Ils ont dit, un sourire niais recouvrant leurs moustaches :

" Que ferons-nous de la salive de votre pauvre petit Sharon  "

" Qu’elle fasse office de cadeau pour les vacances, de don charitable, de dette ! "

***

On a demandé aux dirigeants [arabes] : " Vos excellences, que pensez-vous du discours du singe  "

Ils tremblent de joie :

" Il est merveilleux d’honnêteté et d’émotion ;

Il est des plus éloquents de par son vocabulaire et son style enlevé.

Merci au maudit singe. "

 

(1) www.watan.com/Kalam43.htm, le 24 juillet 2002

(2) " Mihrab " en arabe : alcôve de prière dans une mosquée, indiquant la direction de la Mecque

(3) En référence aux dirigeants arabes favorables aux occidentaux

(4) En référence aux " manteaux à queues "

(5) www.watan.com/adab7.htm, le 17 juillet 2002

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif mettant à votre disposition des traductions de la presse du Moyen-Orient, une analyse originale des faits ainsi que le résultat de recherches sur le développement de la situation dans la région. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.

Middle-East Media Research Institute

BP 27837, 20038-7837 Washington DC.

Tel: (202) 955-9070 Fax : (202)955-9077 E-Mail : memri@erols.com