Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Retour vers la liste de MEMRI en français ->

Dépêche Spéciale / Egypte

Le 23 juillet 2002 - N° 402

Un mufti égyptien : Nous avons condamné les attentats du 11 septembre, mais depuis, nos sentiments ont changé

Dans une interview affichée sur le site islamique égyptien www.lailatalqadr.com, le Dr Ahmed Al-Tayyeb, mufti égyptien, a évoqué la civilisation occidentale, les attentats suicides, le 11 septembre et la lutte américaine contre le terrorisme. Voici quelques extraits de l’entretien : (1)

Nous avons changé d’avis depuis le 11 septembre

Les événements du 11 septembre aux Etats-Unis représentent-ils une forme de terrorisme 

Tous les musulmans, et le monde arabe [dans son ensemble], ont condamné ces événements, parce qu’ils n’auraient pas voulu en être les victimes, et ne les souhaitaient donc pas aux autres. L’islam interdit de s’attaquer ainsi à de paisibles civils. Mais la vérité est que nos sentiments ont quelque peu changé depuis, même beaucoup changé, car nous nous sommes aperçus que l’Administration américaine profitait de ces événements [du 11 septembre] pour occasionner des dégâts, tuer et exiler [des musulmans] à travers le monde islamique — je me réfère principalement à l’Afghanistan et la Palestine. Aujourd’hui encore, nous lisons dans la [presse] occidentale que l’auteur [des attentats du 11 septembre] ne peut être défini avec certitude. Et pourtant il a été déclaré dès le premier instant que c’était Oussama Ben Laden !

Les Israéliens sont peut-être à l’origine des attentats

Il y a quelques jours, nous avons assisté, à la télévision, à l’expulsion d’un groupe d’Israéliens des Etats-Unis, lesquels ont été accusés d’avoir filmé l’événement — ils savaient donc ce qui allait se passer. Je ne dis pas que les auteurs de l’événement sont juifs, musulmans ou autres, car nous n’en savons rien. Il n’est pas simple de trouver le coupable. Mais comment se peut-il que le peuple afghan ait été détruit à cause d’une accusation sans preuves … Les Etats-Unis en ont fait un prétexte pour détruire le monde islamique et qualifier l’islam de religion terroriste et extrémiste. Ils ont détruit l’Afghanistan et occupent à présent la terre de Palestine, tuant, massacrant des enfants. Tout cela au nom de fausses accusations.

Les actions palestiniennes ne sont pas un crime

Vous qualifiez de crime les attentats du 11 septembre. Les Palestiniens ne commettent-ils pas des actions similaires 

Non. La situation est complètement différente. Les actions palestiniennes entrent dans le cadre de l’autodéfense, la défense de leur religion et de leur patrie. Ils réagissent à la tuerie et à la barbarie de l’ennemi. Cela n’a rien à voir avec ce qui s’est passé aux Etats-Unis.

Cela signifie-t-il que la loi islamique permet de tuer des civils israéliens 

Si Israël vivait au sein de ses frontières sans occuper la rive occidentale, et que les Palestiniens pénétraient chez eux pour abattre, tuer des Israéliens, je vous dirais que ce qu’ils font est interdit. Mais si c’est Israël l’agresseur, si l’Amérique le soutient tandis que l’Occident observe la scène bras croisés, c’est le droit des Palestiniens de faire sauter tout ce qu’ils veulent. Je demande [aux Français] : Si l’Allemagne devait attaquer la France et occuper votre terre, n’opposeriez-vous aucune résistance 

Du choc des civilisations

En Occident, l’expression " choc des civilisations " est née quand les occidentaux ont remarqué que le monde islamique leur reprochait d’être corrompus et de n’avoir aucune valeur. Quel est votre point de vue 

La civilisation occidentale est différente de la civilisation orientale, surtout en ce qui concerne son attitude vis-à-vis de la religion, qui a été donnée par Dieu. Pour nous en Orient, la religion st sacrée ; elle est le sommet de la pyramide de l’honneur. Par contre, en Occident, comme j’ai pu le constater pendant mon séjour en France, la société ne s’intéresse pas à la religion. Même s’il y a des personnes pratiquantes, c’est une société sans avis précis sur la question religieuse, une société laïque. Cela ne signifie pas que nous ne respectons pas la civilisation occidentale, Au contraire, nous lui vouons un respect total et une grande estime. Nous considérons d’ailleurs que les musulmans ont participé à sa création au Moyen-Age, même si c’est un fait que l’Occident nie. Le problème vient de ce que l’Occident essaie de nous imposer sa civilisation. C’est alors qu’il y a " choc ".

Je vous donne un exemple : plusieurs éléments étrangers soutiennent que la perversion sexuelle [l’homosexualité] est justifiée. Nous considérons qu’elle est interdite. Si ces éléments veulent nous imposer leurs façons, au nom des droits de l’homme, nous nous y opposons. Il est normal que nous respections la culture et la civilisation occidentales quand nous nous trouvons chez eux… De même, nous avons droit à l’acceptation par l’Occident des fondements religieux de notre civilisation sans qu’on essaie, régulièrement, de semer parmi nous des éléments conflictuels… Il y a de nombreux points positifs à la civilisation occidentale, mais nous ne sommes pas tenus de tout accepter d’elle…

De la liberté, des droits de la femme et de l’Art

Quelle est votre opinion sur les points suivants : la liberté de l’individu, l’égalité entre hommes et femmes, la liberté de mœurs, l’intervention de l’Etat dans les affaires familiales, le domaine littéraire et cinématographique 

Cela nous ramène à la question précédente et à ma réponse sur la différence qui existe entre civilisation occidentale et orientale au plan religieux. Si l’Occidental désire satisfaire ses passions et ses pulsions, la religion ne l’en empêche pas, ni dans le domaine sexuel, ni dans celui de l’alimentation et de la boisson. Aucune interdiction n’entre en ligne de compte, alors qu’en Orient, la religion nous impose des limites qui touchent à l’ensemble de notre comportement…

Pour ce qui est de l’égalité entre hommes et femmes, l’islam exige certaines choses des deux sexes, dans le cadre du mariage comme de la vie en général. C’est peut-être pourquoi on affirme généralement que la femme occidentale est plus libérée que l’Orientale. Mais la vérité est que chez nous, il y a égalité entre hommes et femmes, mis à part sur quelques points précis ayant trait à l’héritage. Quelques points seulement. Dans de nombreux domaines, la femme jouit d’un statut comparable à celui de l’homme, quand elle ne reçoit pas plus que lui… L’homme est entièrement responsable de la femme. Comme l’a dit le Prophète : " Les femmes sont les sœurs des hommes. " De plus, nous soutenons que la femme est plus gâtée que l’homme. Il faut se souvenir que l’islam a libéré la femme voilà quatorze siècles, lui reconnaissant des droits dont les femmes occidentales n’ont bénéficié qu’au 19ème siècle.

Pour ce qui est de l’art… L’islam a un seul et unique but : servir la quête de la paix. Tout ce qui va dans ce sens est bienvenu. Le problème vient de ce que certains arts déshonorent l’homme, et ceux-là, l’islam les rejette. Je pense au cinéma, au théâtre et à d’autres formes d’art… ~

 

    1. http://www.lailatalqadr.com/stories/p5150701.shtml, le 15 juillet 2002

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif mettant à votre disposition des traductions de la presse du Moyen-Orient, une analyse originale des faits ainsi que le résultat de recherches sur le développement de la situation dans la région. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.

Middle-East Media Research Institute

BP 27837, 20038-7837 Washington DC.

Tel: (202) 955-9070 Fax : (202)955-9077 E-Mail : memri@erols.com