Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Retour vers la liste de MEMRI en français ->

 

 

Dépêche Spéciale — Djihad et terrorisme

Le 14 juin 2002 N° 388

Pourquoi nous combattons l’Amérique : un porte-parole d’Al-Qaïda explique le 11 septembre et révèle le projet d’abattre 4 millions d’Américains au moyen d’armes de destruction de masse

Suleiman Abou Gheith, porte-parole d’Al-Qaïda originaire du Koweït, a dernièrement affiché sur le site Internet du Centre de recherche et d’études islamiques (www.alneda.com) un article en trois parties intitulé " A l’ombre des lances ". Ayant été la proie de nombreux pirates Internet (après que les médias eurent révélé que le site était affilié à Al-Qaïda), son adresse a changé pour devenir : http://66.34.191.223

Le site a publié un article d’Ayman Al-Zawahiri, adjoint de Ben Laden et leader de l’organisation égyptienne du djihad. Le quotidien saoudien Al-Sharq al-Awsat, diffusé à Londres, a toutefois rapporté que l’article avait déjà paru dans une publication d’Al-Moudjahidin. (1)

Voici quelques extraits de l’article d’Abou Gheith :

1ère partie : Pourquoi nous combattons les Etats-Unis

" …Peut-être la nation [islamique] attend-elle qu’un membre d’Al-Qaïda se lève et réponde aux nombreuses interrogations qui accompagnent tout communiqué, message ou photo [en rapport avec le 11 septembre], afin de connaître la vérité des faits, les motifs et les buts cachés derrière le conflit nous opposant au Hubal [idole préislamique de Kaba — en référence aux Etats-Unis] de notre époque…

Pourquoi le monde est-il surpris  Pourquoi des millions de personnes ont-elles été stupéfaites par les événements du 11 septembre  Le monde croyait-il qu’il aurait pu en être autrement  S’attendait-il à moins 

Ce qui est arrivé à l’Amérique était prévisible, normal, puisqu’il s’agit d’un pays qui a recours à la terreur, à une politique d’arrogance, à la répression des autres nations et peuples, un pays qui impose sa façon de penser et son mode de vie, comme si tous les peuples du monde étaient des employés de ses bureaux officiels, ses sociétés de commerce et ses institutions.

Ceux qui ont été surpris, pris de court par [les événements du 11 septembre] ne connaissent pas la nature de l’homme, les effets de l’oppression et de la tyrannie sur les émotions et les sentiments humains. Ils s’imaginaient [jusqu’alors] que l’oppression engendre la capitulation, la répression le silence, que la tyrannie ne conduit qu’à l’humiliation. Peut-être pensaient-ils aussi que cette atmosphère [d’oppression] suffirait à tuer la virilité, à briser la volonté, à déraciner l’honneur. Ces gens se sont trompés deux fois : la première en ignorant [les conséquences] du mépris de l’autre, la deuxième en sous-estimant la capacité de l’autre à triompher.

Ces choses sont vraies de tout homme — et à plus forte raison de l’homme qui croit en Allah, en l’islam et au prophète Mahomet ou de celui qui sait que sa religion ne lui permet pas d’être humilié et traité en inférieur. "

Le terre entière doit être soumise à l’islam

" Comment quelqu’un peut-il accepter [l’humiliation] quand il sait que sa nation a été créée pour être le cœur de la domination, de l’hégémonie, du pouvoir, du potentiel d’action et du sacrifice Comment peut-il l’accepter quand il sait que la volonté [divine] est que le monde entier soit assujetti à la religion d’Allah — ni à l’Orient, ni à l’Occident, ni à aucune idéologie ou voie autre que la voie d’Allah …

Tant que le musulman sera conscient de ces choses-là et y croira, il ne cessera pas un instant de chercher à atteindre ce but, même si ses efforts doivent lui coûter son âme…, son temps, ses biens ou son fils, car il est dit : ‘Dis [aux fidèles] : si vos pères, vos fils, vos frères, vos femmes, votre famille, les richesses que vous avez acquises, le commerce, dont l’ennui vous inquiète, et les demeures dont vous rêvez vous sont plus chères qu’Allah et son Prophète ou que de lutter pour Sa cause, alors attendez le Jugement d’Allah. Allah n’est pas le guide des désobéissants…’ " (2)

2ème partie : Les Etats-Unis seront frappés là où ils s’y attendent le moins

" … Les [prémisses] de notre organisation, de nos opérations et de notre manière d’agir sont concrètes et réalistes… Elles sont également scientifiques et conformes à la loi islamique ; elles nous remplissent d’assurance et de certitude... En les exposant par écrit et en les révélant [au public], je ne cherche pas à me faire pardonner ce qui est arrivé. Je présente [ces arguments] pour bien faire comprendre que nous continuerons de frapper les Américains et les Juifs, de les attaquer, aussi bien les personnes que leurs infrastructures, pour bien montrer que ce qui attend l’Amérique n’est pas moins terrible que ce qu’elle a déjà subi. L’Amérique doit se préparer, se mettre en état d’alerte maximale… parce que, à la grâce D’Allah, elle sera frappée là où elle s’y attend le moins.

L’Amérique se trouve à la tête de l’hérésie dans le monde entier ; son régime, infidèle et démocratique, se fonde sur la séparation de la religion et de l’Etat et permet au peuple de gouverner le peuple au moyen de lois qui contredisent la volonté d’Allah, autorisant ce qu’Allah a interdit. Les autres pays se retrouvent obligés d’obéir à ces mêmes lois… et tout pays [qui s’y oppose] est puni en étant assiégé puis boycotté. En agissant de la sorte, [l’Amérique] cherche à imposer au monde une religion qui n’est pas celle d’Allah…

L’Amérique, avec la collaboration des Juifs, sème la corruption, qu’il s’agisse de corruption morale, idéologique, politique ou économique. Elle répand l’abomination et le libertinage par ses médias vulgaires et ses vils programmes d’études.

L’Amérique est la source de toutes les formes d’oppression, d’injustice, la licence et de répression dont souffrent les musulmans. Elle est à l’origine de toutes les catastrophes qu’ils traversent aujourd’hui encore. Elle baigne dans le sang musulman, fait qu’elle ne peut occulter.

Pendant cinquante ans en Palestine, les Juifs — avec le soutien et la bénédiction des Américains — ont commis les abominations de meurtre, répression, maltraitance et expatriation. Les juifs ont exilé près de cinq millions de Palestiniens et en ont tué près de 26 000. Ils en ont blessé près de 180 000 et invalidé près de 160 000.

Les bombardements et le siège américains en Iraq sont responsables de la mort d’1200000 musulmans en dix ans. A cause de ce siège, plus d’un million d’enfants sont tués [tous les ans], ce qui revient à une moyenne de 83 333 enfants par mois et 2 777 enfants par jour. 5 000 Iraquiens ont été tués en un jour dans le seul refuge d’Al-Amiryia. S’agit-il là de statistiques ou d’installations militaires    ! ! ! !

Dans sa guerre contre les talibans et Al-Qaïda en Afghanistan, l’Amérique a tué 12000 civils afghans et 350 combattants arabes du djihad, dont des femmes et des enfants. Elle a anéanti des familles entières de combattants du djihad pendant que ces derniers se trouvaient dans leurs voitures : les forces aériennes américaines les ont bombardés à l’aide d’hélicoptères et de roquettes anti-chars, jusqu’à ce que les corps de certains d’entre eux soient entièrement déchiquetés.

En Somalie, l’Amérique a tué 13 000 Somaliens tandis que [ses soldats] commettaient des abominations avec des femmes et des garçons somaliens. "

Les musulmans ont souffert de ce que les Etats-Unis se placent du côté des chrétiens.

" Le fait que l’Amérique se place toujours du côté des chrétiens, et contre les musulmans, dévoile son vrai visage. Il y a beaucoup à dire de [sa position au] Soudan, aux Philippines, en Indonésie, au Cachemire, en Macédoine, en Bosnie et [dans d’autres régions victimes de] tragédies. Le siège américain des pays islamiques, imposé en châtiment de leur opposition à ses lois, a dépassé toutes les limites, les musulmans ayant souffert des pertes économiques inimaginables.

Est-il interdit à une victime de s’enfuir quand elle est attachée pour être conduite à l’abattoir  ! ! N’a-elle pas le droit, pendant qu’on l’abat, de taper des pieds  ! !

Malgré tout cela, il s’est trouvé des [régimes arabes] pour verser des larmes de crocodile sur ce qui est arrivé au pays de l’hérésie [l’Amérique], pour essayer de disculper l’islam, priant le pays de l’hérésie de traiter les musulmans avec clémence, envoyant des émissaires et des diffuseurs médiatiques demander aux combattants du djihad de cesser leur lutte contre Hubal [en référence aux Etats-Unis]. S’imaginaient-ils vraiment que nous les écouterions 

Par Allah, non. Ils [les régimes arabes] nous ont tourné le dos comme nous leur avons tourné le dos… Nous n’aurions aucun sens de l’honneur si nous ne vengions pas le sang de nos frères en Palestine, en Iraq, en Afghanistan et partout ailleurs.

… La bannière flotte librement au vent, et il ne reste plus qu’une ‘tranchée de croyance’ contre ‘une tranchée d’hérésie’ ".

3ème partie : La justification islamique du djihad d’Al-Qaïda contre les Etats-Unis

" Les arguments d’ordre religieux - lesquels nous garantissent le triomphe de notre religion, nos croyances et notre foi - qui rendent compte du djihad que nous menons contre les Américains sont nombreux, et nous n’avons pas à les énumérer ici, vu qu’ils figurent dans les livres des sages.

Personne ne conteste ces arguments, hormis celui qui vit dans la peur, celui qui demande l’asile, croyant s’être éloigné du mal… ou celui qui s’agenouille, tel un portier à la porte du tyran, espérant recevoir un poste, de l’avancement ou un cadeau ! !

Loué soit Allah, ces gens-là ne nous ont pas dissuadés, pas même un seul jour, de continuer sur notre voie, de poursuivre le djihad et notre mission. A la grâce d’Allah, ils ne nous dissuaderont pas [à l’avenir non plus].

Dans cet article, je vais présenter un élément qui justifie à lui seul le djihad contre les Américains, les Juifs et tous ceux qui se sont joints à eux…

Allah a dit : ‘Celui qui vous a attaqué, attaquez-le comme il vous a attaqués’ et ‘La récompense du mal est un même mal’, et aussi ‘Quand on vous châtie, châtiez comme vous avez été châtiés.’

Les sages ont clairement expliqué ces versets : Ibn Taïmiyya [dans on livre] Al-Ikhtiyarat Wa-Al-fatawi ; Ibn Al-Qayim dans Ilam Al-Muqiin et Al-Hashiya ; Al-Qurtubi dans son Tsafir, Al-Nawawi dans Al-Muhazab ; Al-Shukani dans Nayl Al-Atwar, et d’autres encore, qu’Allah aie pitié d’eux.

Celui qui lit attentivement ces sources parvient inévitablement à la conclusion suivante : les sages sont d’accord sur le fait que le châtiment réciproque évoqué dans ces versets ne se limite pas à un cas précis. Il s’applique aux infidèles, aux musulmans licencieux et aux oppresseurs. "

La loi islamique autorise les représailles contre les Etats-Unis 

" Si la loi religieuse autorise le châtiment d’un musulman, elle autorise à plus forte raison celui d’un infidèle harbi [celui qui appartient au Dar al-harb ou ‘domaine de l’incroyance’], lui réservant un sort identique à celui qu’il a infligé aux musulmans.

D’après les données fournies dans la section précédente sur les vies musulmanes perdues par la faute des Américains, que ce soit de manière directe ou détournée, nous n’en sommes encore qu’au début. Nous n’avons pas encore fait goûter aux Américains ce qu’eux nous ont fait goûter. Le nombre de victimes du World Trade Center et du Pentagone n’est que juste rétribution du sort réservé au refuge d’Al-Amiriya en Iraq, et bien inférieur au nombre de victimes tuées en Palestine, Somalie, au Soudan, aux Philippines, en Bosnie, au Cachemire, en Tchétchènie et en Afghanistan. "

Nous avons le droit de tuer 4 millions d’Américains

" Nous ne sommes pas encore à égalité. Il est de notre droit de tuer 4 millions d’Américains — dont 2 millions d’enfants — d’en exiler deux fois plus, d’en blesser et d’en invalider des centaines de milliers. Il est également de notre droit d’avoir recours à l’arme chimique et à l’arme biologique, afin de leur communiquer les maladies mortelles dont les musulmans ont été atteints à cause de leurs armes chimiques et biologiques.

L’Amérique ne comprend que le langage de la force. C’est la seule façon de l’arrêter et de l’éloigner des affaires des musulmans. L’Amérique ne comprend pas le dialogue ! ! Ou le langage de la coexistence pacifique ! Seul le sang est capable de tenir l’Amérique à distance… "

 


  1. Al-Sharq al-Awsat (Londres), le 7 juin 2002
  2. Le Coran, 9 : 24

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif mettant à votre disposition des traductions de la presse du Moyen-Orient, une analyse originale des faits, ainsi que le résultat de recherches sur le développement de la situation dans la région. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.

Institut de Recherche Médiatique du Proche-Orient

BP 27837, 20038-7837 Washington DC.

Tel: (202) 955-9070 Fax : (202)955-9077 E-Mail : memri@erols.com

Trouvez les précédentes publications de MEMRI sur notre site Internet : www.memri.org

Retour vers la liste de MEMRI en français ->