Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Retour vers la liste de MEMRI en français ->

Dépêche Spéciale / Autorité palestinienne

Le 19 novembre 2002 N° 003

Un attentat : quatre versions

La position du Fatah sur l’attentat au kibboutz de Metzer

L’attentat perpétré au kibboutz de Metzer - revendiqué par les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa – a provoqué une série de réactions contradictoires au sein du Fatah. Au moment même de l’attentat, commis en Israël, les représentants du Fatah se trouvaient au Caire pour discuter avec le Hamas de l’arrêt des opérations suicides en Israël.

Première réaction : revendication des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa

Au lendemain de la tuerie (le 11/11/2002), les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa ont revendiqué l’attentat dans une annonce intitulée : " Nous frapperons partout jusqu’à la fin de l’occupation ". Cette annonce précise : " Pour venger le sang des martyrs, poursuivre la résistance et le don de soi, réagir à l’attentat commis contre le martyr Iyad Saoualkha, ancien commandant des Brigades Al-Kassem [bras droit du Djihad islamique], l’[esprit de] martyre des Brigades d’Al-Aqsa s’est déchaîné le 10/11/2002 sur [le point de peuplement] usurpé de Metzer, au nord de Tulkarem. [Suite à l’attaque] sont morts des occupants sionistes en grand nombre.

Nous jurons que nous vengerons le sang des martyrs innocents. Nous jurons que de nombreuses opérations seront réalisées dans un esprit de dévouement total jusqu’à ce que cesse l’occupation de notre terre. Nos représailles aux massacres de Sharon et de son gouvernement nazi seront dures. Ceci est notre réponse à la souillure de l’occupation et aux lâches attentats perpétrés contre les guerriers du djihad. " (1)

Deuxième réaction : Condamnation et démenti de l’Autorité palestinienne

L’après-midi du 11/11, jour de la revendication de l’attentat par les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa (groupe armé lié au Fatah), l’Autorité palestinienne condamne l’attentat : " La direction répète sa condamnation de cette opération dirigée contre des civils israéliens au kibboutz de Metzer situé dans les limites de la ligne verte… d’un point de vue moral et politique, et nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes. "Yasser Arafat explique ensuite que " l’objectif des attentats est de saper les négociations en cours au Caire entre le Fatah et le Hamas ", ajoutant que l’attaque donnera lieu à une enquête. (2)

Le Fatah a lui aussi démenti tout lien avec l’attentat. Le journal palestinien Al-Ayyam rapporte que le porte-parole du Fatah nie l’existence du moindre lien avec l’attentat et la déclaration officielle des Brigades de martyrs d’Al-Aqsa. Le Fatah a ensuite répété qu’il condamnait toutes les opérations dirigées contre des civils palestiniens ou israéliens.

Le porte-parole a souligné que le mouvement prendrait des dispositions pour éclaircir les circonstances de l’opération et retrouver ses organisateurs afin d’invalider tous les projets dont l’objectif serait d’affecter les décisions du Fatah et de ses dispositifs qui cherchent à ressusciter le processus de paix.

Al-Ayyam précise que les dirigeants du Fatah ont tenu un langage similaire: " Afin de concrétiser la position de notre mouvement, lequel condamne les opérations dirigées contre les civils de tous bords, nous, membres de la commission suprême du Fatah, soulignons la nécessité pour toutes les composantes du mouvement de s’aligner sur notre position afin de servir nos objectifs - la liberté et l’indépendance – et de protéger la légitimité du combat national palestinien contre l’occupation. " (3)

Troisième réaction : Le commandant des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa présente ses excuses

Le jour même, le site israélien Ynet et le site du Fatah publient des " excuses " concernant l’attentat ainsi qu’un engagement à ne pas commettre de nouvelles attaques au sein des frontières israéliennes, excuses faites au nom du commandant des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, dans une annonce intitulée : " Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa : nous ne perpétrerons pas d’autres attentats en deçà de la ligne verte. " Le reporter de Ynet, Ali Waked, rapporte que le commandant des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa déplore la mort d’innocents des deux côtés, et donc celle des deux enfants au cours de l’opération de Metzer. (4)

Quatrième réaction : Nouvelle revendication de l’attentat par les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa

Le lendemain, une nouvelle annonce a été publiée au nom des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa : " Nous soulignons que nous revendiquons l’opération courageuse et bien menée sur le [point de peuplement] usurpé de Metzer au nord de Tulkarem, effectuée par l’un de nos combattants le 10 novembre 2002 au soir, où il a tué et blessé de nombreux occupants sionistes avant de revenir sain et sauf sous la miséricorde et la protection d’Allah.

A l’époque de la naissance des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, nous avons déclaré que la résistance continuerait sous toutes ses formes jusqu’à la fin de l’occupation nazie de notre terre. Il est de notre droit de défendre notre peuple contre la spoliation, la contrainte et l’occupation... Nous tenons à souligner que nous continuerons de marcher dans la voie de la résistance et du don de soi. Nous ne nous tournons pas vers ceux qui condamnent et nient notre droit à défendre notre peuple, notre terre, et à empêcher le meurtre de nos enfants… " (5)

 

  1. www.kataebalaqsa.org/announcement11-11-2002.html
  2. Al-Ayyam (Autorité palestinienne), le 12/11/2002 ; http://www.wafa.pna.net/AraText/Archive/Web2002/11-2002/11-11-2002/page006.htm
  3. Al-Ayyam (Autorité palestinienne), le 12/11/2002
  4. Http://www.ynet.co.il/articles/1,7340,L-2239567,00.html ; http://www.fatahorg.org/vb/showthread.php?s=900dd59b970ea1632abec9baccb323&threadid=791
  5. www.kataebalaqsa.org/page_index.html.

L'Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif mettant à votre disposition des traductions de la presse du Moyen-Orient, une analyse originale des faits ainsi que le résultat de recherches sur le développement de la situation dans la région. Des copies des originaux et autres documents cités, ainsi que toute information d'ordre général, sont disponibles sur simple demande.

Middle-East Media Research Institute

BP 27837, 20038-7837 Washington D.C.

Tel: (202) 955-9070 Fax : (202)955-9077 E-Mail :

memri@erols.com

Trouvez les précédentes publications de MEMRI sur notre site Internet : www.memri.org/french