Cher Ami d'Israël :

Depuis Rosh Hashanah 2000, des terroristes palestiniens et des activistes ont tué plus de 600 personnes en Israël. Les victimes se sont étendues dans l'âge de moins d'un an à plus de 80 ans.

Ils étaient Israéliens, Américains, Arabes, Chinois, Thaï et autres. Ils y avait des soldats, des touristes, des étudiants, des grands-mères et les membres de même famille. Les Israéliens allaient de nouveaux immigrants à la cinquième génération de Jerusalemites.

Les morts sont arrivés à une Bat-Mitzvah, un seder de Pesach , dans une pizzeria, un campus d'université, une discothèque, un café, une maison, un avant-poste de l'armée et dans la rue. Les morts sont arrivées dans pratiquement toutes les parties d'Israël, des grandes villes aux secteurs ruraux solitaires, d'arrêts d'autobus aux bus eux-mêmes.

Ce que nous pouvons faire - que nous devons faire - se les rappeller. À cet effet, nous au Département d'Internet du Jerusalem Post nous avons créé un mémorial vivant de ces morts de la guerre. Dans les pages suivantes - et il est déchirant de voir combien de pages cela prend - sont l'original des articles du Jerusalem annonçant les attentats terroristes qui ont causé leurs morts. Au fond de chaque article il y a une liste de chacune des victimes - incluant ceux qui sont morts dans les jours ou les semaines suivantes. Avec un clic sur chaque nom et l'image de la personne qui a été tuée surgira.

Alors que la campagne palestinienne de terrorisme contre Israël continue pour la troisième année, nous espérons que ce mémorial vivant pour ses victimes honore leur mémoire.

Cette section spéciale n'aurait pas été possible sans les efforts Herculéens du Rédacteur de contenu Doreen Ravona et du Designer Graphique en chef Kira Volvovsky. Mille mercis à eux.

Cliquer ici pour consulter le mémorial

Alan Abbey
Vice President,
Electronic Publishing
Jerusalem, Israel
Rosh Hashanah 5763