Accueil   Les Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency
Des "atrocités" inventées par un universitaire

Article paru dans le numéro 112 de Communauté Nouvelle sous le titre "Le pardon de l'historien"

"Dans son mémoire de maîtrise présenté à l'Université de Haïfa (ayant obtenu la note de 97/100), Théodore Katz accuse les combattants du Bataillon Alexandroni d'avoir assassiné 200 villageois de Tantoura après avoir conquis ce village arabe dans la nuit du 22 au 23 mai 1948.

Immédiatement après que le journal Maariv ait publié les arguments de Katz pour étayer sa thèse, l'avocat des combattants mis en cause a entamé des poursuites judiciaires et porté plainte en diffamation contre l'universitaire en apportant la preuve de l'exploitation détournée et mensongère des témoignages de certains villageois dont les paroles, enregistrées par Katz lui meme ne correspondent pas aux conclusions qu'il en a tirées. Il n'a même pas pris la peine d'interroger les officiers du bataillon Alexandroni.

Finalement Katz a reconnu s'être trompé et avoir porte des accusations erronées. L'affaire sera close quand il fera paraître ses rectifications et présentera ses excuses dans 2 quotidiens (dont Maariv) sur une demi-page."

(Assaf Bergerfreund, Haaretz 22 décembre 2000)