Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Un Sommet mondial sur le développement durable très attendu.
Par Véronique Chemla pour Guysen Israël News
26 août 2002 / 19:34
Sujet traité en 2 parties.
PREMIERE PARTIE
Aujourd'hui, 26 août 2002, s'ouvre dans le cadre onusien et à Johannesburg (Afrique du Sud), le " Sommet mondial sur le développement durable " (SMDD). Parallèlement, et du 19 août au 4 septembre 2002, cette métropole accueille aussi le Forum mondial de la société civile. En outre, du 28 août au 3 septembre 2002, elle héberge également le WaterDome qui débattra de l'eau. Un an après la conférence de Durban (Afrique du Sud), l'inquiétude est vive de voir ces trois tribunes internationales instrumentalisées au profit de la seule cause palestinienne, et devenir des enceintes de propagandes anti-israélienne et anti-juive. Mais Israël et ses alliés ont tiré les leçons de Durban.

C'est un Sommet sous haute surveillance qui débute le lundi 26 août 2002. Pas seulement pour assurer la sécurité d'une cinquantaine de chefs d'Etat et de gouvernement et celle de plus de 50 000 personnes provenant de 189 pays. Rappelons que le SMDD vient après la Conférence onusienne sur l'environnement et le développement ou Sommet de la Terre (Rio de Janeiro, 1992) et celle internationale sur l'eau et le développement durable (Paris, 1998). C'est au cours du Sommet de la Terre qu'a été décidé l'Agenda 21, dont peu des 2 500 recommandations ont été mises en oeuvre.

Le SMDD (26 août-4 septembre 2002) succède aussi et surtout à la Conférence de Durban (2001) de triste mémoire. Elle avait été détournée de ses objectifs et captée par les responsables et organisations arabes au profit de la " Cause " palestinienne. S'y était déchaînée une violence, verbale et physique, anti-israélienne et anti-juive. Les délégations américaine et israélienne avaient alors décidé de quitter précocement cette conférence.

Certains estiment qu'une telle haine des Juifs ne s'exprimera pas au SMDD en raison des efforts déployés par la diplomatie américaine pour éviter un nouveau Durban. Mais la création d'ONG arabes spécialement pour ce Sommet, les déclarations de la Ligue Arabe et la présence annoncée de milliers de Palestiniens extrémistes semblent de mauvais augures. C'est sur une note sombre que commence ce Sommet : le Centre Simon Wiesenthal (CSW) a dénoné le sermon d'un Imam retransmis par Radio Islam de Johannesburg et appelant à " l'expulsion du Fonds Juif National (JNF) du Sommet ". Dans une lettre au Ministre sud-africain des Affaires Intérieures, Shimon T. Samuels, responsable des relations extérieures du CSW, a écrit : " Alors que le JNF - en hébreu Keren Kayemeth Le'Israel - est une association qui sert de modèle pour le développement durable, cet Imam a exigé aussi la fermeture des stands du JNF au Village UBUNTU et au centre d'exposition NASREC, [NDA : lieu de réunion du Forum de la société civile], qui montrent ses résultats en reforestation et ses projets en matière de lutte contre la désertification " et demandé expressément aux " autorités sud-africaines de prendre les mesures nécessaires afin de faire cesser la campagne de haine de Radio Islam ".

Conscient des enjeux, le gouvernement israélien envoie une délégation composée des ministres des Affaires Etrangères, Shimon Peres, de l'Environnement, Tzachi Hanegbi, et de la Coopération régionale, Roni Milo, ainsi que deux membres de la Knesset (Parlement) : Nehama Ronen et Mossi Raz. Il a aussi ouvert un site - http://www.johannesburgsummit.israel.org - qui " sera mis à jour quotidiennement et fournira des informations variées sur les débats ", précise Dina SOREK, Ministre-conseiller à l'information près l'Ambassade d'Israël à Paris. Israël peut aussi compter sur des ONG - l'Agence Juive, le CSW, l'Union Internationale des Etudiants Juifs (WUJS, World Union of Jewish Students), etc. -, et sur les membres de la communauté juive sud-africaine. La convention du B'nai B'rith à San Francisco retient un nombre élevé de ses dirigeants, en particulier pour l'élection du président de son organisme international.

La délégation française révèle l'importance accordée à ce Sommet : outre le président Jacques Chirac présent du 1er au 3 septembre 2002, elle réunira notamment Roselyne Bachelot, ministre de l'écologie, Pierre-André Wiltzer, ministre délégué à la Coopération, et Tokia Saïfi, secrétaire d'Etat au développement durable. Quant aux Etats-Unis, c'est le Secrétaire d'Etat aux Relations Etrangères, Colin Powell, qui représentera le président George W. Bush.

A l'ordre du jour du SMMD, fgurent les thèmes suivants : l'eau, l'énergie, la santé, l'agriculture, la biodiversité et la réduction de la pauvreté. L'eau, une ressource vitale et un enjeu de géopolique, sera débattue dans les trois enceintes : le SMDD, le Forum mondial de la société civile et le Waterdrome. C'est donc à cette question, élément de la propagande palestinienne, que sera consacré le prochain article qui paraîtra mardi 26 août 2002 et sera intitulé : " L'eau, un des thèmes majeurs des trois enceintes mondiales à Johannesburg ".

CSW-EUROPE
64, avenue Marceau, 75008 Paris
Tél : 01 47 23 76 37.
http://www.wiesenthal.com et Contact "Mail": csweurope@compuserve.com


Site des Nations Unies sur le SMDD :
http://johannesburgsummit.org
Site du Forum Global de la Société Civile :
http://www.worldsummit.org.za

Site du WaterDome :
http://www.waterdome.net

Site du gouvernement israélien sur le SMDD :
http://www.johannesburgsummit.israel.org

Vous pouvez aussi lire l'interview de Richard Odier, secrétaire général du Centre Simon Wiesenthal-Europe (CSW-Europe) sur ce Sommet en cliquant ci-dessous:
Interview de Richard Odier



et sur la 2 ème partie de cet article
En cliquant ci-dessous:
" L'eau, un des thèmes majeurs des trois enceintes mondiales à Johannesbourg"


Commentaire:

Postez vos réactions à l'adresse ci-dessous :
redaction@guysen.com