Un peu de décence, Mme Isabelle Dor de France-Info !

Lundi 18 novembre 8h 30 - Une trentaine de personnes, fidèles juifs et soldats de Tsahal ont subi une agression meurtrière (12 morts à ce jour) un jour de Shabbat à Hébron, et Fance-Info ne trouve pas mieux de faire parler des Palestiniens, dont une femme qui est soit-disant terrorisée à la pensée que peut-être sa maison sera détruite. Un autre palestinien est interviewé, un universitaire, qui se plaint des mesures drastiques mises en place pour une meilleure protection des Juifs à Hébron…

Mme Dor, si 120 personnes (comparaison oblige) avaient été tués dans une église en France, quel reportage auriez-vous fait ? Auriez-vous été interviewer les familles des terroristes, pour les écouter se plaindre sur la vraisemblable riposte des policiers français ?

Si des fidèles palestiniens avaient été tués par des Juifs un jour de Ramadan, je doute que France-Info prenne autant de légèreté à venir plaindre des Israéliens concernant le scandale provoqué par l’événement et la riposte certaine des Musulmans.



Récemment, il y eut un autre carnage : deux fils - Matan (5a) et Noam (4a) - et leur mère Revital, ont été tués à bout portant dans un Kibboutz israélien ; Avi, leur père, qui travaille à la télévision est effondré ; il a perdu toute sa famille - « C’est sur mon propre téléphone que j’ai moi-même entendu leurs cris, ceux de ma femme et de mes enfants et aussi les tirs de la bête humaine qui les a assassinés dans leur chambre… ». Là, un reportage aurait pu être fait - loyal celui-ci - sur l’atrocité des moyens utilisés par des terroristes inhumains, ne croyez-vous pas ?



L’impression pénible qui ressort lorsqu’on écoute les médias français qui traitent des événements en Israël, c’est le fait que des meurtriers arrivent facilement à se faire passer pour des victimes innocentes.

Quand l’Occident va-t-il enfin comprendre la stratégie de « ces gens » qui ne veulent pas la paix ? Ils justifient leurs meurtres en accusant Israël d’avoir soit-disant voler leur terre et forcent l’opinion mondiale par le chantage terroriste, à accepter l’idée d’une « terre (de Palestine) sans la paix », en somme sans les Juifs…

Si la France est à nouveau sous l’action de fous terroristes, peut-être aura-t-elle un peu plus de compréhension et de compassion pour les victimes juives. Israël n’a pas besoin de nous pour se défendre, mais est-ce une raison pour que nos médias prennent systématiquement la défense des terroristes qui bafouent le droit international et n’ont que mépris pour la vie ?…



Pasteur Gérald Fruhinsholz

Fermer la fenêtre