retour

Google
Septembre 2003
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Mercredi 17 Septembre 2003 — 20 Elul 5763
  • Un communiqué du Cercle Ben Gourion à propos du financement du Hamas
    Les ONG Palestiniennes ont rejeté catégoriquement l'engagement de ne pas financer le terrorisme au moyen des fonds alloués par les Etats-Unis via l'USAID (Agence Américaine pour le Développement International) à des fins humanitaires.
    Le Cercle Ben Gourion s'étonne du manque d'écho et de réaction du monde politique et médiatique.

    Ces ONG ( dont le " Croissant Rouge", le "Mizan"Centre des Droits de l'Homme, et la " Fédération des Professions de Santé ") motivent leur refus en s'alignant sur la politique de l'Autorité Palestinienne pour laquelle les meurtres d'Israéliens, y compris par les attentats-suicide, ne relèvent pas du terrorisme.

    Le Cercle Ben Gourion s'interroge sur le point de savoir si les critères moraux qui conditionnent l'octroi de l'aide américaine sont aussi d'application en Europe.

    Sinon, l'Union Européenne envisage-t-elle aussi de compenser les fonds que l'USAID ne versera pas?

  • Volte face de l'Union Européenne qui atténue ses menaces de sanctions contre le Hamas
    Bruxelles, le bureau européen du Monde - Laurent Zecchini

    "Cette liste terroriste de l'Union européenne a une valeur politique et symbolique au moins aussi importante que ses conséquences pratiques" : c'est ainsi qu'un diplomate expliquait récemment la décision des Européens d'inscrire globalement le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) palestinien - c'est-à-dire sa branche politique - sur la liste des mouvements et des individus susceptibles d'encourir les sanctions liées à la lutte contre le terrorisme. Cette conclusion constitue toutefois un recul par rapport à la tonalité qui prévalait, le 6 septembre, à Riva del Garda (Italie), lors de la rencontre des ministres européens des affaires étrangères.

    Cette décision signifie qu'aucune des organisations caritatives soupçonnées de récolter des fonds pour le Hamas, ni aucun de ses dirigeants, n'est spécifiquement visée. Une telle restriction atténue fortement la portée pratique de la décision des Européens de sanctionner ce mouvement coupable, à leurs yeux, d'avoir rompu la trêve qui prévalait avant l'attentat du 19 août à Jérusalem.

    Trente-quatre groupes ou mouvements radicaux islamistes ou autres, ainsi que 52 individus de différentes nationalités, figurent sur la "liste terroriste" de l'Union européenne (UE). Ils encourent le gel de leurs fonds, "avoirs financiers et autres ressources économiques", mais non l'interdiction de visas pour les pays de l'UE. Les Etats membres vont coopérer entre eux, en matière pénale et sur le plan policier, pour échanger des informations sur le Hamas et ses diverses ramifications.

    Le gel des ressources financières du Hamas est possible, dans la mesure où lesdits fonds seront formellement identifiés et où l'interdiction frappera des sommes déposées sur des comptes bancaires européens. La mesure n'a pas de caractère extraterritorial.

    L'Union, dans son ensemble, souhaitait intervenir vite et plusieurs pays - la France, la Grèce, la Belgique, l'Autriche - ne tenaient pas à ce que la sanction frappant le Hamas (dont les activités dans les territoires palestiniens ont aussi un caractère social, et dont les liens avec l'Autorité palestinienne sont complexes) pût être interprétée comme un changement de la ligne politique européenne s'agissant du conflit israélo-palestinien.

    A cette fin, l'UE a publié, il y a quelques jours, un communiqué réitérant son soutien à l'Autorité palestinienne et rappelant aux Palestiniens et aux Israéliens leurs obligations respectives dans le cadre de la "feuille de route".

Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Juillet 2002 Janvier 2003 Juillet 2003
Février 2002 Août 2002 Février 2003 Août 2003
Mars 2002 Septembre 2002 Mars 2003 Septembre 2003
Avril 2002 Octobre 2002 Avril 2003
Mai 2002 Novembre 2002 Mai 2003
Juin 2002 Décembre 2002 Juin 2003

Septembre 2003
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.