retour

Google
Août 2003
D L M M J V S
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

vendredi 30 Août 2003 — 2 Elul 5763
  • Bras de fer entre Yasser Arafat et Mahmoud Abbas

    Entre Yasser Arafat et Mahmoud Abbas la guerre est déclarée. Le Président palestinien cherche à mettre à profit l'incapacité de « son » Premier ministre, pris en étau entre les radicaux de Hamas et du Djihad islamique, qui jurent de venger leurs leaders liquidés par l'armée israélienne, et Ariel Sharon qui promet de poursuivre sa politique d'éliminations ciblées, pour se positionner comme le seul et unique chef palestinien.

    Le Parlement palestinien semble avoir été choisi par Arafat comme son champ de bataille pour chasser M. Abbas. Il a demandé au Conseil consultatif (Parlement), qui se réunira en session extraordinaire lundi ou mardi prochain, de voter une motion de censure. Le nom du futur Premier ministre palestinien est quasiment annoncé : Abou Alla, le président de l'instance législative. Une pétition demandant au Conseil législatif de ne pas voter de motion de confiance au gouvernement est sur le bureau du Parlement. M. Abbas est accusé par plus de 200 membres du Fatah qui ont signé la pétition de « céder aux pressions extérieures et de ne pas défendre les intérêts palestiniens » et son ministre délégué à la Sécurité, Mohammad Dahlane, d'être un agent américain. Pour récupérer une partie de ses prérogatives, Yasser Arafat a déjà imposé un de ses proches, Nasser Youssef, comme ministre de l'Intérieur, un portefeuille qu'assumait jusque-là Abbas en personne après s'être doté d'un nouveau conseiller à la sécurité : Djibril Radjoub, l'ancien chef de la Sécurité préventive en Cisjordanie. Radjoub, réputé « rival » de Mohamed Dahlane, le ministre des Affaires de sécurité d'Abbas, a pour mission la restructuration des forces de sécurité palestiniennes et la coordination des relations (entre l'Autorité) et le Quartette (Union européenne, ONU, Etats-Unis et Russie), auteur de la « feuille de route », le plan de paix international pour le Proche-Orient. Dans son offensive diplomatique, il demande, dans une interview à l'agence de presse Reuters, aux Américains de ne pas se mêler des affaires internes des Palestiniennes et annonce qu'il est prêt à « lutter contre les factions extrémistes ». Hamas et le Djihad sont sommées de respecter la trêve par Yasser Arafat. Israël annonce déjà son refus de tout dialogue avec un cabinet palestinien dépendant d'Arafat en cas de renversement et prévient que les « opérations de liquidation » contre des membres du Hamas et du Djihad impliqués dans des activités terroristes, dans des préparatifs d'attentats ou des tirs de roquette, vont se poursuivre ». « Aucun terroriste ne peut espérer bénéficier de la moindre impunité. Nous continuerons à agir quand et où nous le jugerons utile avec tous les moyens nécessaires, jusqu'à ce que l'Autorité palestinienne se décide à lutter contre les terroristes comme elle s'y est engagée », prévient l'armée israélienne. « C'est une décision stratégique », explique le chef de la diplomatie israélienne, Sylvan Shalom. M. Abbas compte « demander une nouvelle motion de confiance, au terme des 100 premiers jours d'activité du gouvernement » et « dans le contexte de la dégradation sécuritaire de ces derniers jours », explique son bureau. A l'ordre du jour, trois points.
    1. Un, le bilan des actions depuis sa mise en place fin avril.
    2. Deux, la situation de la sécurité.
    3. Trois, l'escalade militaire actuelle et pour laquelle M. Abbas considère Israël « totalement responsable de la détérioration de la situation ainsi que de toutes ses conséquences sur la stabilité régionale ».

    Il refuse de se laisser imposer un ministre de l'Intérieur.

    Le Premier ministre palestinien qui assume l'Intérieur contrôle trois des branches des forces de sécurité palestiniennes : la police, la défense civile et la sécurité préventive. Soit les 35 000 à 40 000 membres de la Force de sécurité nationale et les autres unités, comme le renseignement, la marine et la police des frontières.


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Juillet 2002 Janvier 2003 Juillet 2003
Février 2002 Août 2002 Février 2003 Août 2003
Mars 2002 Septembre 2002 Mars 2003
Avril 2002 Octobre 2002 Avril 2003
Mai 2002 Novembre 2002 Mai 2003
Juin 2002 Décembre 2002 Juin 2003

Août 2003
D L M M J V S
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.