retour

Google
Août 2003
D L M M J V S
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Mercredi 6 Août 2003 — 8 Av 5763

  • Mesures prises par Israël pour faciliter la vie des Palestiniens depuis le début du cessez-le-feu
    Lettre d'information éditée par l'Ambassade d'Israël en France

    Depuis le début de la vague de violence palestinienne en septembre 2003, le Gouvernement israélien a réitéré sa position selon laquelle les restrictions imposées à la circulation des personnes et des marchandises dans les territoires de Judée-Samarie et de la bande de Gaza sont le résultat direct du terrorisme palestinien et du besoin de faire face à ses menaces.

    Israël a toujours affirmé n’avoir aucun intérêt à porter atteinte à la vie quotidienne des Palestiniens ou à leur qualité de vie. Israël n’est pas en conflit avec le peuple palestinien, mais avec les terroristes qui en font partie. C’est pourquoi la baisse de la violence palestinienne réduira le besoin d’imposer des restrictions sécuritaires.

    Ainsi, la baisse relative du nombre d’actions terroristes des dernières semaines, même si elle est loin d’une cessation totale du terrorisme et du démantèlement des infrastructures terroristes, permet à Israël de prendre des mesures destinées à faciliter la vie quotidienne des Palestiniens :

    29.06.03 retrait de Tsahal de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza

    02.07.03 passation de la responsabilité sécuritaire de Bethléem et de la zone A, à l’Autorité Palestinienne

    14.07.03 ouverture d’une nouvelle voie de circulation aux Palestiniens au centre de la bande de Gaza

    24.07.03 transfert d’équipement civil se trouvant sur le Karine A à l’Autorité Palestinienne

    27.07.03 en Judée-Samarie :

    -  Allègements de passage dans les axes centraux :
  • Le barrage Sourda a été levé

  • Le barrage Ein Arik a été levé

  • Les barrages de Jabel Sindak ont été levés

  • Le passage de Takoua à Bethléem et vers les villages de Sair et A-Shiouah a été ouvert

  • Le passage de camions des carrières de Bnei Naim vers Hébron a été ouvert

  • Les barrages du pont de Beth Cahil ont été levés

  • Le passage de marchandises à Awarta près de Naplouse a été ouvert.

    - Octroi de laisser-passer aux marchands et ouvriers palestiniens par l’administration civile :

  • Autorisation d’entrée de 2000 ouvriers et 2000 marchands de Bethléem.

  • Autorisation d’entrée de 500 ouvrières de Toulkarem

  • Transports publics entre Naplouse et Djénine

    - Dans la bande de Gaza :

  • Extension des horaires d’ouverture du passage de Rafah de 8 h 00 à 22 h 00.

  • Autorisation d’entrée en Israël de 18 000 ouvriers. Il s’agit de 5000 autorisations supplémentaires.

  • Renouvellement du passage de matériaux de construction et sortie d’ouvriers du passage de Sofa.

    Il faut souligner que la volonté d’Israël de faciliter la vie des Palestiniens ne se fera pas au détriment de la sécurité des Israéliens.

    Le souci de sécurité est la priorité d’Israël dans toutes les étapes d’application de la feuille de route.

    Seule la cessation totale du terrorisme et le démantèlement des organisations terroristes amèneront une nouvelle réalité dans laquelle Israël n’aura plus besoin de restrictions sécuritaires, ce qui permettra la poursuite du processus d’allègements des conditions de vie des Palestiniens.   

  • Libération des prisonniers palestiniens
    Lettre d'information éditée par l'Ambassade d'Israël en France     
    1. Israël s’est engagé à respecter le processus entamé au sommet d’Aqaba, le plan du président Bush et la feuille de route adoptée avec un ajout de 14 réserves.

    2. La libération des prisonniers palestiniens est une étape constructive supplémentaire décidée par Israël afin de promouvoir ce processus.

    3. Il est important de souligner que même si la libération des prisonniers n’est pas une étape exigée par la feuille de route,c’est  pour promouvoir le processus entamé avec les Palestiniens que le gouvernement israélien a décidé de libérer aujourd’hui 350 prisonniers.

    4. Les prisonniers ne sont libérés que conformément aux critères définis par la commission ministérielle en charge du dossier.

    5. Il faut rappeler que si les Palestiniens luttent contre les infrastructures terroristes, comme ils s’y sont engagés en adoptant la feuille de route, Israël se montrera encore plus généreux.
    6. L’attentat perpétré dimanche soir à Har Gilo démontre le besoin vital de démantèlement des infrastructures terroristes. Les Palestiniens s’y sont engagés à Aqaba et dans la feuille de route ; cette exigence n’est pas qu’israélienne, mais elle émane également de l’administration américaine et du président Bush en personne.

    7. Tout prisonnier devra, au moment de sa libération, signer un formulaire en arabe dans lequel il s’engagera à ne pas reprendre ses activités terroristes dans l’avenir. Cette signature constitue la condition sine qua non de la libération des prisonniers et le gouvernement israélien attend du gouvernement de Mahmoud Abbas qu’il y veille même après leur libération.

    8. Signification concrète et opératoire de l’exigence de cessation totale du terrorisme :

      1. démantèlement de toutes les organisations terroristes et mise en place de réformes dans le domaine de la sécurité.

      2. réelle prévention des activités terroristes- arrestation des commandos de sabotage et de terroristes suicides sur le point de perpétrer des attentats terroristes.

      3. confiscation des armes illégales et leur remise à un tiers qui les détruira ; cessation de la contrebande d’armes et de sa production dans les territoires de l’Autorité Palestinienne.

      4. Arrestation, interrogatoire, jugement et punition des terroristes- sans qu’ils puissent y échapper comme dans le passé.

      5. cessation totale de l’incitation à la haine dans toutes ses formes : dans les médias, dans le système éducatif, dans les mosquées et autres instituts sociaux.

  • Forte majorité en Israël pour la construction de la ligne de sécurité

    Quatre Israéliens sur cinq sont en faveur de la construction par Israël de la ligne de sécurité le long de la Rive Occidentale, selon un sondage publié mardi.

    Quatre-vingt pour cent des personnes interrogées sont pour la poursuite de la construction d'une "clôture séparant Israéliens et Palestiniens", alors que 15 % sont opposées et 5 % sont sans opinion, selon ce sondage effectué par le Centre d'études de la paix de l'université de Tel-Aviv.

    Interrogés sur la nécessité de poursuivre la construction en cas d'opposition américaine, 71 % restaient en faveur contre 19 % opposés et le reste sans opinion.

    Mais dans le cas ou le barrage devrait "englober des territoires palestiniens", seuls 46 % des personnes interrogées restent en faveur de sa construction contre 44 % de l'avis opposé et 10 % sans opinion.

    Israël a achevé la construction du premier tronçon (140 km) de la ligne de sécurité érigée près de la "ligne verte", l'ancienne frontière avec Israël.

    Le sondage, effectué sur un échantillon représentatif de 576 Israéliens juifs ou arabes, a une marge d'erreur de 4,5 %

  • Les écrits anti-américains et antisémites du prince saoudien Amr Mohammed Al-Faysal

    Le prince Amr Mohammed Al-Faysal d’Arabie Saoudite, à qui a souvent été attribuée une fonction honorifique (comme celle d’escorter des visiteurs étrangers de haut rang), est concessionnaire général de la société d’assurance islamique du gouvernement saoudien et collabore fréquemment à la publication d’articles dans des journaux saoudiens, notamment Arab News. Tout récemment, le 27 juillet 2003, il a encouragé les ennemis des Etats-Unis à étudier les stratégies employées par les adversaires de l’Amérique pendant la guerre du Vietnam, affirmant que l’armée américaine est si faible que ls Américains devraient craindre une invasion mexicaine. Lire quelques extraits des écrits du prince Amr Mohammed Al-Faysal

    .
    Le prince Al-Faysal d'Arabie Saoudite y prédit l'extermination des Juifs par les Américains. "Les premiers groupes à être considérés comme partisans et instigateurs de la guerre en Irak et de la politique agressive des Etats-Unis sont issus de la communauté juive. Ce n’est pas un hasard ; ce n’est pas non plus une preuve de la puissance du lobby sioniste aux Etats-Unis. C’est [une donnée] qui prépare la communauté juive à devenir un bouc émissaire, à être rendue entièrement responsable de l’échec de cette politique. Les Américains déchargeront tout naturellement leur colère sur ces Juifs sans s’en prendre à l’élite anglo-saxonne au pouvoir."

    "Le peuple américain découvrira comment les Juifs ont trompé les Etats-Unis quand on ouvrira tous les dossiers classés sur les étagères."

Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Juillet 2002 Janvier 2003 Juillet 2003
Février 2002 Août 2002 Février 2003 Août 2003
Mars 2002 Septembre 2002 Mars 2003
Avril 2002 Octobre 2002 Avril 2003
Mai 2002 Novembre 2002 Mai 2003
Juin 2002 Décembre 2002 Juin 2003

Août 2003
D L M M J V S
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.