retour

Google
Août 2003
D L M M J V S
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Mardi 5 Août 2003 — 7 Av 5763

  • Quand une barrière n'est pas une barrière ?
    Dennis Ross - ("Wall Street Journal")

    Le public israélien sait qu'il y a une barrière autour de la Bande de Gaza et dans les 32 mois d'intifada qu'il n'y a pas eu d'attentat-suicide simple qui soit venu depuis la Bande de Gaza en Israël.

    Pour la plupart des Israéliens, si une barrière autour de la Bande de Gaza a fonctionné, pourquoi ne fonctionnerait-elle pas aussi dans la Rive occidentale ?

    La vérité doit être dite, ceux qui sont les responsables de la barrière c'est le Hamas, le Jihad Islamique et les Brigades des Martyrs Al-Aqsa. Si la violence n'était pas une menace, la barrière ne serait pas nécessaire. Nous ne ferions pas à Abbas ou au processus une faveur si nous n'insistions pour l'arrêt de la barrière sans exécution de l'engagement palestinien.

    Et, là, un cessez-le-feu seul n'est pas suffisant pour arrêter la barrière. Les Palestiniens doivent prendre des mesures psychologiques et pratiques, c'est difficile de se confronter à des groupes commele Hamas qui veut préserver sa capacité à employer la violence chaque fois que cela lui convient.

    Laisser cette capacité potentielle de reprise du terrorisme intacte et la barrière devient inévitable.

  • Sans péchés
    Martin Peretz (New Republic)

    Les demandes actuelles d'Abbas sont peu réalistes et contraires à l'intuition. Malgré son engagement comme une partie de la feuille de route d'écraser le Hamas, le Jihad Islamique et d'autres groupes terroristes récalcitrants, Abbas a même refusé de commencer à les désarmer.

    C'est un danger non seulement pour Israël, mais pour son propre gouvernement. Quelques petits incidents terroristes - ou un grand - et la feuille de route sera finie.

    Israël n'a toujours aucune raison d'avoir confiance dans les intentions des fanatiques palestiniens ou la volonté et la capacité de Palestiniens modérés de les arrêter. C'est pourquoi il construit la barrière complexe et psychologiquement difficile pour protéger sa propre population de meurtres aléatoires. Quand il y aura un calme appuyé et durable, la barrière pourra être démontée.

    Dans le monde réel, les prisonniers ne sont pas libérés avant que leur Etat ne soit à la paix avec ceux-là même qu'ils ont désignés comme des ennemis.

    Les Etats-Unis ont déjà fait pression sur Israël pour libérer plus de prisonniers que la plupart des Israéliens considèrent prudent lâcher.

    Le raisonnement pour des concessions israéliennes est la construction de la confiance, le cliché qui démontre le bien fondé de certte tache serrée, mais qui ne fonctionne presque jamais . En plus, ceux sont les Israéliens qui exigent la confiance; après avoir été pendant des années la visée du terrorisme, c'est leur confiance qui doit être reconstruite. La construction de la confiance est le language favori des partisans de la paix, comme celui qu'a voulu tenir Saddam au pouvoir...

  • Grande Bretagne: un journaliste déclare refuser de lire des lettres favorables à Israël si les signataires sont Juifs

    "Ceux qui soutiennent Israël doivent réveler leur origine juive" - ajoute-t-il

    Un commentateur de l'hebdomadaire britannique The Observer déclare qu'il ne lit plus le courrier des lecteurs qui soutient le gouvernement israélien s'il est signé par un nom juif. Il écrit également que chaque personne s'exprimant sur la question devrait déclarer au préalable si elle est juive ou pas.

    Cette opinion est déclarée légitime par la Commission des Plaintes de la Presse (organe de surveillance de l'éthique des médias)

    Amiel's animus

    I have developed a habit when confronted by letters to the editor in support of the Israeli government to look at the signature to see if the writer has a Jewish name. If so, I tend not to read it.

    Too few people in this modern world are prepared to declare an interest when it comes to this kind of thing. It would be enormously helpful, for example, if those clerics and journalists who have been defending Canon Jeffrey John, the so-called gay bishop, were to tell us whether they themselves are gay. Some do, but more don't.

    The issue arises partly because, in both cases, these people are often accusing the other side of being prejudiced and biased - we are either homophobes or anti-Semites.

    The other day, for example, the Canadian journalist Barbara Amiel wrote a long denunciation of the BBC in the Daily Telegraph, accusing the Corporation of being anti-Israel in its Middle East coverage.

    Many readers of the Daily Telegraph may have been impressed by her arguments, assuming her to be just another journalist or even, as she was recently described in another newspaper, an 'international-affairs commentator'.

    They might have been less impressed if the paper had told them that Barbara Amiel is not only Jewish but that her husband's company, in which she has an interest, owns not only the Daily Telegraph but the Jerusalem Post .

    In other words, when it comes to accusing people of bias on the Middle East, she is not ideally qualified for the role.


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Juillet 2002 Janvier 2003 Juillet 2003
Février 2002 Août 2002 Février 2003 Août 2003
Mars 2002 Septembre 2002 Mars 2003
Avril 2002 Octobre 2002 Avril 2003
Mai 2002 Novembre 2002 Mai 2003
Juin 2002 Décembre 2002 Juin 2003

Août 2003
D L M M J V S
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.