retour

Google
Juillet 2003
D L M M J V S
 
 
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Mardi 15 Juillet 2003 — 15 Tammouz 5763
  • Exlusif du Jerusalem Post en français : Il n'y a pas eu de massacre à Djénine

    Une étude qui doit paraître le mois prochain sous les auspices du Jerusalem Center for Public Affairs, et révélée en avant-première au Jerusalem Post, établit sur la base des médias palestiniens qu'il n'y a pas eu de massacre à Djénine.

    52 Palestiniens ont officiellement trouvé la mort dans les affrontements qui ont eu lieu entre le 4 et le 11 avril 2002.

    L'étude, rédigée par le lieutenant-colonel Yonathan D. Halevy et le Jerusalem Center for Public Affairs s'appuie sur un large panel de journaux, sites internet, et livres palestiniens et révèle pour la première fois que les membres des organisations terroristes palestiniennes se considèrent comme des 'combattants armés' et non des civils tués dans un 'massacre'.

    L'étude de 35 pages illustre clairement que le Fatah, le Djihad Islamique et le Hamas s'étaient préparés en s'équipant notamment d'armes automatiques, de grenades, de missiles anti-tank et d'explosifs, percevant la confrontation avec les troupes de Tsahal comme "une bataille militaire".

    L'étude réfute donc les affirmations de dirigeants de l'Autorité palestinienne qui ont déclaré à l'époque que les forces de Tsahal avaient attaqué des civils et que les Palestiniens ayant trouvé la mort à Djénine étaient des Palestiniens innocents et désarmés.

    "L'étude contredit directement les charges portées par les dirigeants de l'AP, dont Saeb Erekat, selon lesquelles Israël aurait massacré 500 Palestiniens à Djénine", a déclaré l'ancien ambassadeur à l'ONU et directeur du Jerusalem Center for Public Affairs, Dore Gold. "Ce mensonge éhonté a fait son chemin, des écrans de CNN au conseil de sécurité de l'ONU".

    L'étude révèle également qu'un centre d'opérations militaires conjoint a été établi par le Fatah, le Djihad Islamique et le Hamas dans la préparation pour la bataille de Djénine.

    Les trois organisations auraient également, selon l'étude, créé une infrastructure de fabrication d'explosifs ayant produit plus de deux tonnes d'explosifs.

    Selon le lieutenant-colonel Halevy qui s'appuie sur les sources palestiniennes, les civils auraient été intentionnellement utilisés comme barrière humaine et les femmes comme les enfants ont été déployés par le Fatah, le Djihad Islamique et le Hamas afin de divertir les troupes de Tsahal par des embuscades et des zones piégées.

    Le camp de réfugiés de Djénine a donc été préparé comme une 'forteresse renforcée", où 200 Palestiniens armés se tenaient prêts à 'lutter'.

Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Juillet 2002 Janvier 2003 Juillet 2003
Février 2002 Août 2002 Février 2003
Mars 2002 Septembre 2002 Mars 2003
Avril 2002 Octobre 2002 Avril 2003
Mai 2002 Novembre 2002 Mai 2003
Juin 2002 Décembre 2002 Juin 2003

Juillet 2003
D L M M J V S
 
 
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.