retour

Google
Juillet 2003
D L M M J V S
 
 
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Mercredi 9 Juillet 2003 — 9 Tammouz 5763
  • Des parents palestiniens craignent que leurs enfants ne deviennent candidats au « martyre »
    L'Orient-Le Jour, Beyrouth

    Les familles palestiniennes craignent de plus en plus que leurs enfants qui fréquentent assidûment les mosquées ne deviennent des candidats au « martyre », autrement dit des kamikazes potentiels.

    « Lorsque mon fils Mohammed, 18 ans, a commencé à se rendre fréquemment à la mosquée, je trouvais cela normal, mais lorsque j’ai découvert qu’il regardait des films mettant en scène des opérations-suicide, je me suis inquiétée », affirme une Palestinienne à Gaza.

    « Mon fils se rendait à des heures tardives et tôt le matin à la mosquée, ce qui a augmenté notre inquiétude », a-t-elle dit. « Son comportement a changé, il est devenu introverti, ce qui nous a poussé, son père et moi, à fouiller sa chambre et à surveiller ses fréquentations. »

    « Il nous est même arrivé de fermer la porte à clé pour l’empêcher de sortir », a-t-elle précisé.

    « Nous avons par la suite découvert que ceux qui s’occupent de la mosquée sont des membres du (mouvement islamiste radical) Hamas qui évoquent avec les enfants le jihad (guerre sainte) et leur projettent des documentaires sur les opérations-suicide », a-t-elle dit. « Je refuse que mon fils commette un attentat-suicide pour le compte d’une organisation, mais s’il faut défendre notre patrie, nous deviendrons tous des soldats », a-t-elle souligné.
    Selon elle, « nous essayons par tous les moyens de l’éloigner de l’idée des opérations-suicide, ce qui nous a poussés dernièrement à lui interdire d’aller à la mosquée et à lui demander de prier à la maison ».

    Lundi, les services de sécurité palestiniens ont annoncé qu’ils interrogeaient une jeune fille qui voulait perpétrer un attentat-suicide à la suite d’une dénonciation de sa famille, avait-on indiqué de source sécuritaire.

    Un responsable des services de sécurité palestiniens à Naplouse, en Cisjordanie, Talal Douikat, a affirmé que « de nombreux parents nous ont signalé la disparition de leurs enfants et leurs craintes qu’ils ne commettent des attentats-suicide », précisant : « Nous les avons retrouvés et rendus à leurs parents. »

    Selon un officier de la sécurité préventive dans la ville de Toubas, en Cisjordanie, un Palestinien avait signalé la disparition de son fils, Ahmed Abdel Menhem Daraghmeh, après la prière du soir. « Ahmed s’était lié d’amitié avec un activiste du Jihad islamique, qui voulait qu’il commette un attentat-suicide », a-t-il dit.

    « Nous avons arrêté deux membres du Jihad et avons négocié durant cinq heures avec le mouvement à Jénine (Cisjordanie) pour qu’il remette Ahmed à ses parents en échange de la libération de leurs deux activistes », a-t-il précisé.


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Juillet 2002 Janvier 2003 Juillet 2003
Février 2002 Août 2002 Février 2003
Mars 2002 Septembre 2002 Mars 2003
Avril 2002 Octobre 2002 Avril 2003
Mai 2002 Novembre 2002 Mai 2003
Juin 2002 Décembre 2002 Juin 2003

Juillet 2003
D L M M J V S
 
 
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.