retour

Google
Mai 2003
D L M M J V S
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Jeudi 15 Mai 2003 — 13 Iyar 5763 
  • Arafat : "Israël est une conspiration colonialiste des Sionistes créée sur les décombres de la Palestine"
    Khaled Abu Toameh - Jerusalem Post

    Dans un discours télévisé de son bureau dans Ramallah, Arafat a envoyé de violents coups à ce qu'il a nommé comme "la conspiration Sioniste" contre les Palestiniens. Il a décrit le jour où Israël a été établi en Mai 1948 comme "un jour néfaste."

    Ce jour, a-t-il ajouté, "Israël a été établi avec la force des armes et comme le résultat d'une énorme conspiration colonialiste des Sionistes sur les décombres de notre patrie, la Palestine."

    Il a ajouté : "nous avons clairement annoncé notre choix stratégique de paix pour obtenir un état palestinien indépendant avec Jérusalem comme sa capitale, mais il y a une conspiration contre nous.

    "Aucune paix n'est possible sans un retrait d'Israël complet des terres palestiniennes et arabes occupées le 4 juin 1967 et le déplacement de toutes les implantations. Les colons doivent partir de nos pays. Nous soutenons une paix juste et complète, une paix des braves, en échange d'un plein retrait de nos terres palestiniennes et arabes."

    Arafat a dit que les réfugiés palestiniens attendent avec impatience le jour ils seront réunis dans leur patrie. "La Palestine est notre maison et nous n'avons aucune patrie alternative," a-t-il souligné.

  • Les unités anti-terroristes de Tsahal recherchent les terroristes armés dans la Bande de Gaza qui bombardent régulièrement les implantations et la ville Israélienne de Sderot
    Joel Leyden - Jerusalem Post

    Répondant aux missilex Kassam et autres attaques terroristes contre les communautés israéliennes dans la Bande de Gaza et contre la ville du Negev voisine de Sderot, les unités anti-terroristes de Tsahal rejointes par des dizaines de blindés et d'engin de combat sont entrées à Beit Hanoun hier dans la nuit à la recherche des terroristes, selon une source militairequi l'a dit au Jerusalem Post.

    L'opération, qui a commencé à 2h00, inclut un certain nombre d'hélicoptères qui fournissent l'appui aux soldats de la brigade Givati.

    Les témoins ont dit qu'environ 70 véhicules blindés ont été impliqués dans l'opération, se concentrant sur Beit Hanoun dans le coin du nord-est de la Bande de Gaza, le plus proche à Israël.

    Des blindés israéliens se sont aussi déplacés pour entourer la ville voisine de Beit Lahiya et le camp de Jabaliya entre Beit Lahiya et la Ville de la Bande de Gaza.

    Des terroristes palestiniens emploient ce secteur pour tirer des fusées Kassam sur la ville Israélienne du Negev de Sderot, à moins d'un demi-mille loin de la barrière séparant Israël de la Bande de Gaza. Plusieurs fusées ont été tirées mercredi et mardi, une fusée a allumé un feu dans la ville, blessant légèrement trois Israéliens.

    Quatre maisons employées par les terroristes ont été détruites par Tsahal.

    Aucun blessé n'a été annoncée parmi les forces de Tsahal participant à l'opération.

    Un officiel palestinien senior a dit que le Premier ministre Abou Mazen ne prendra pas des mesures de répression sur les terroristes avant que son homologue israélien n'accepte le plan de paix "de la feuille de route".

  • Arafat a reçu Javier Solana qui est reparti sans rencontrer les Israéliens

    Le haut représentant de l’Union européenne pour la politique extérieure, Javier Solana, a reporté une visite en Israël en raison d’un différend provoqué par sa décision de rencontrer Yasser Arafat, accroissant encore le climat tendu entre Israël et les Européens.

    Officiellement, il n’est pas question d’incident diplomatique, le calendrier de la visite de M. Solana n’ayant pas été définitivement fixé. Il n’en reste pas moins que le responsable européen, initialement attendu hier en Israël, a changé son emploi du temps au tout dernier moment.

    La rencontre avec le président de l’Autorité palestinienne, Yasser Arafat, à Ramallah, aura lieu aujourd’hui en dépit des appels israéliens à boycotter le dirigeant palestinien.

    Les représentants européens s’entretiennent systématiquement avec le leader palestinien, contrairement au secrétaire d’État américain Colin Powell, qui a rencontré uniquement, dimanche passé, le Premier ministre palestinien, Abu Mazen.

    Ce qui est sans précédent, c’est le fait qu’un responsable occidental d’un rang aussi élevé, qui devra traverser Israël pour aller à Ramallah, ne rencontre pas de dirigeants israéliens à cette occasion.

    M. Solana devrait, en effet, repartir aussitôt vers d’autres pays du Proche ou du Moyen-Orient.

    Il devait initialement se rendre mardi dans les territoires palestiniens et rencontrer hier en Israël le ministre des Affaires Etrangères, Silvan Shalom. Au lieu de cela, il a quitté hier Amman pour Ryad et se rendra aujourd’hui à Ramallah pour y rencontrer MM. Arafat et Abbas ainsi que d’autres hauts responsables palestiniens, a-t-on appris de source européenne.
    Il devrait cependant venir à Jérusalem dans les prochains jours pour y rencontrer, cette fois, des responsables israéliens, rapporte la même source.

    Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué qu’une rencontre entre MM. Solana et Sylvan Shalom est prévue dimanche, au retour de ce dernier d’une visite de travail en Grande-Bretagne. En revanche, aucune rencontre n’est prévue entre M. Solana et le Premier ministre israélien Ariel Sharon.

    Un haut responsable de la présidence du Conseil israélienne avait indiqué mardi que M. Sharon ne s’entretiendrait pas avec M. Solana, pour marquer son désaccord de la rencontre entre le haut représentant de l’UE et M. Arafat.

  • Le chef de la diplomatie israélienne Silvan Shalom a rencontré hier, lors de sa visite à Paris, son homologue du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem ben Jabr al-Thani.

    À Paris, et lors d’une conférence de presse conjointe, regroupant M. Shalom et cheikh Hamad ben Jassem ben Jabr al-Thani, le ministre israélien a déclaré : « Nous avons discuté du processus de paix. Une heure de discussions a permis de démontrer la volonté des deux parties (les Arabes et les Israéliens) que tout doit être fait pour reprendre les négociations. Qatar est un pays très important dans ce domaine. Je connais la relation particulière que le ministre des Affaires étrangères du Qatar a avec Abou Mazen. »

    Le ministre du Qatar a déclaré, pour sa part, que « les deux parties doivent travailler dur pour arriver à un accord de paix global. Oui nous avons une très bonne relation avec Abou Mazen, mais cela ne veut pas dire qu’Abou Mazen peut abandonner certains droits des Palestiniens. Après toutes ces souffrances, ils doivent avoir le droit de vivre, les Israéliens ont aussi le droit de vivre. Je crois que chaque partie doit reconnaître que l’autre a le droit de vivre », a-t-il ajouté.

    L’entretien constituait la première rencontre publique de M. Shalom avec l’un de ses homologues arabes depuis sa nomination à la tête de la diplomatie le 27 février.

    Cette rencontre a été préparée dans le secret, a indiqué Kol Israël. Après cette rencontre, le ministre israélien des Affaires Etrangères s’est rendu à Londres pour rencontrer le Premier ministre Tony Blair et son homologue Jack Straw. Il doit aussi « examiner des questions bilatérales, le processus de paix, le rôle de l’Europe dans la région et d’autres dossiers », a précisé un porte-parole israélien.

    Ces entretiens précèdent les entretiens du Premier ministre israélien Ariel Sharon à Washington le 20 mai, qui doivent être centrés sur la « feuille de route »

retour


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Juillet 2002 Janvier 2003
Février 2002 Août 2002 Février 2003
Mars 2002 Septembre 2002 Mars 2003
Avril 2002 Octobre 2002 Avril 2003
Mai 2002 Novembre 2002 Mai 2003
Juin 2002 Décembre 2002

Mai 2003
D L M M J V S
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.