Google
Mars 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Jeudi 20 Mars 2003 — 16 Adar II 5763
  • Les Américains prennent comme cible, la zone dangereuse pour Israël
    Jerusalem Post

    Le Canal 1 d'Israël a annoncé il y a peu de temps qu'Israël avait reçu des assurances des Etats Unis que ses troupes allaient opérer à l'intérieur de l'Irak Occidental contre la possibilité qu'a Saddam Hussein de tirer des missiles Scuds en Israël.

    Pendant la première Guerre de Golfe, 39 missiles avaient été tirés en Israël depuis l'Irak Occidental.

    L'Irak Occidental est le secteur considéré comme très probablement d'où les Scuds seraient lancés en Israël en raison des considérations de distance.

    Les Etats-Unis se sont fait une obligation de protéger la sécurité d'Israël des lancements de Scud de l'Irak, y compris la promesse de placer des Forces Spéciales Américaines en Irak occidental aussi rapidement que possible après qu'un conflit ait commencé, a annoncé CNN.

    "Sky News" rapporte que des avions à réaction Britanniques Harrier recherchent des lanceurs de Scuds irakiens en Irak occidental.

    Le Ministre de la Défense Nationale Américain Donald Rumsfeld a reconnu l'entente avec les Israéliens à une conférence de presse récente. "Nous sommes sensibles aux risques. Ils vivent dans un coin difficile. Et il est inutile de dire, que notre intérêt et le leur, seraient dans l'arrêt de n'importe quelle attaque sur Israël. Et nous avons l'intention de faire, comme ils ont l'intention de faire, ces sortes des choses qui décourageront et dissuaderont que cele se produise."

    Le Premier Ministre Ariel Sharon a averti l'Irak dans un discours aujourd'hui qu'Israël répondrait si on l'entraîne dans la guerre, mais préfèrerait rester sur la touche.

    "Nous ne sommes pas impliqués dans cette guerre," a dit Sharon cette après-midi dans ses premières commentaires depuis le début de l'opération "Liberté pour l'Irak" au début de jeudi matin.

    "Mais si, le ciel est interdit, on devrait nous y traîner, alors en ce cas l'Etat d'Israël est préparé pour se défendre," a dit Sharon dans une émission sur Kol Israël.

    Le ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz, en attendant, a conseillé aux Israéliens de suivre leurs activités normales tout en leur demandant de tenir leurs masques à gaz au côté.


  • L'Armée de l'air israélienne en haute alerte
    Mathieu Gutman - Jerusalem Post

    L'Armée de l'air israélienne a été mise en haut état d'alerte, a dit le chef du commandement de la défense aérienne d'Israël aujourd'hui.

    Le Général de brigade. Yair Dori a parlé aux journalistes à la base aérienne Palmachim alors que les EU ont bombardé des cibles en Irak, des heures après avoir lancé l'Opération "Iraqi Freedom", qui vise à évincer le dictateur Saddam Hussein du pays, .

    Alors que des missiles Al-Samud irakiens ont été annoncés avoir atteri au Koweït Dori a dit que l'Armée de l'air resteen Israël "très confiante," en sa capacité à neutraliser les missiles arrivants sur Israël dans les heures ou les jours à venir.

    L'Armée de l'air israélienne et son Commandement de Défense Aérien sont "entièrement préparés" ayant basculé à un niveau de plus haute d'alerte depuis mardi matin, en prévision de l'offensive des Etats Unis, a dit Dori.

    "Israël est la seule nation dans le monde qui peut faire face avec deux rangées complexes de missiles balistiques," a dit Dori, pendant une visite de la batterie de Missile H'etz (Flèche) à Palmachim, une base au sud de Tel-Aviv.

    Selon des sources militaires, Israël aura une fenêtre de cinq minutes pour détruire un missile Scud entre le moment où il est lancé et celui où il frappe la terre. On donnera au public un avertissement d'environ 3 à 5 minutes pour mettre leurs masques et trouver le plus proche abri ou la pièce étanche.

    L'information satellite partiellement fournie par les Etats Unis, fournit à Israël "une capacité robuste," de détecter une fusée lancée, a dit Dori.

    Dori a souligné que dans les 11 essais, le missile H'etz (Flèche) et ses systèmes divers de radar ont exécuté la tâche. Mais aucun système n'est indéréglable, a-t-il dit.

    Si une salve de multi-Scud les missiles irakiens devait être lancé sur Israël, le système de H'etz (Flèche) "sera avec bon espoir couronné de succès. Il n'y a pas la garantie de 100 % dans n'importe quel système de défense," a dit Dori.

    Interrogé s'il était optimiste que le système, soit développé plus d'une décennie et à un coût de plus de 2 milliards de $, il a dit, "si je n'étais pas optimiste que je devrais trouver un autre travail."

    Les Israéliens ont été engagés à tenir leurs masques à gaz prêts et les apporter au travaill ou à l'école. Environ 12,000 réserviste ont été rappelés

    Oon a demandé aux civils de vaquer à leur occupations comme d'habitude, après qu'une évaluation du Premier Ministre Ariel Sharon que les chances d'Israël de faire face à une attaque par l'Irak sont seulement un pour cent mais que la nation doit être prête à 100 % pour y faire face.

    La plupart des 4,000 écoles étaient ouvertes aujourd'hui, quoique les présences soit basses dans beaucoup de secteurs, avec beaucoup de parents inquiets de l'envoi de petits enfants dans des bâtiments qui manquent d'abris adéquats.


  • Mahmoud Abbas a accepté le poste de premier ministre palestinien

    Le numéro deux de l'OLP Mahmoud Abbas, alias Abou Mazen, a accepté mercredi soir le poste de premier ministre. Celui-ci lui avait été offert par Yasser Arafat, président de l'Autorité palestinienne.

    Mahmoud Abbas avait laissé longtemps planer le suspense sur ses intentions, affirmant attendre que ses pouvoirs soient précisés avant de se prononcer. Il dispose de trois semaines pour former un gouvernement et le présenter au Parlement. En cas d'échec à l'issue de cette période, il aura encore deux semaines avant que Yasser Arafat ne soit contraint de lui désigner un remplaçant.

    La création d'un poste de premier ministre de l'Autorité palestinienne était demandée avec insistance depuis plusieurs mois par Israël et les Etats-Unis, désireux de court-circuiter Yasser Arafat et de le réduire à un rôle honorifique. La nomination d'Abou Mazen à cette charge a été qualifiée de «développement important» par le porte-parole de la Maison Blanche Ari Fleischer.

  • Les Américains signalent que les forces anti-Scud sont déjà en fonctionnement en Irak
    Amos Harel, Aluf Benn, Nathan Guttman et Moti Bassok, Correspondants d' Haaretz

    Des messages américains ont passé en Israël au début de jeudi indiquant que les forces américaines déjà fonctionnent apparemment en Irak de l'Ouest dans un effort pour détourner les attaques possibles de missiles Scud irakiens contre Israël.

    Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell a donné un préavis de 90 minutes au Premier Ministre Ariel Sharon que les Etats-Unis devaient lancer une volée de missiles de croisière dans la phase d'ouverture de l'offensive menée par les Américains contre le régime de Saddam Hussein, ont dit jeudi des officiels israéliens seniors.

    Le porte-parole du gouvernement le Général Amos Gilad a confirmé les rapports qui ont dit le Président George Bush a dit au Premier Ministre Ariel Sharon son intention d'attaquer dans un coup de téléphone de lundi et que la confirmation finale a eu lieu dans une conversation de Powell-Sharon environ une heure et demi avant que l'offensive n'ait commencé.

    Gilad a souligné la position d'Israël qu'il ne faisait pas partie de la guerre contre l'Irak, "et donc Israël ne doit pas être déçu qu'il ne faisait pas partie de l'organisation de cette opération particulière."
    Kol Israël a dit que le Premier ministre et ses aides avaient exprimé leur satisfaction sur la décision américaine mercredi de donner 9 milliards de $ à Israël dans des garanties de prêt pour plus de quatre ans et 1 milliard de $ dans l'aide militaire. La totalité de l'aide exige encore l'approbation du congrès.

    Les officiels israéliens avaient montré comme l'expression d'un désappointement avec 1 milliard de $ dans l'aide militaire, alors qu'Israël avait demandé 4 milliards de $, mais la radio a cités le Premier ministre avec l'annonce que la déception était venue en grande partie de la part du trésor et que l'aide aiderait énormément Israël pour un temps.

    Le conseiller de la Sécurité nationale américain Condoleezza Rice a téléphoné au Ministre des Finances Benjamin Netanyahu pour l'informer de la décision d'aide. Netanyahu exprimé à Riz ses remerciements et celui du peuple israélien.

    L'administration Bush a décidé d'accorder à Israël 1 milliard de $ de plus dans le prêt garanti qu'à l'origine demandé (8 milliards de $), à cause de l'impression positive que les Etats-Unis ont du plan économique de secours du Ministère des Finances qui a l'intention de ranimer l'économie, qui a été présentée à la Maison Blanche comme une condition préalable pour recevoir les garanties de prêt. En échange de la réception des garanties de prêt, les Etats-Unis exigent qu'Israël adopte une série de réformes économiques.
    Les leaders de toutes les deux chambres du Congrès cette semaine ont envoyé une lettre au Président George W. Bush, lui demandant d'approuver le paquet d'aide spécial qu'Israël a demandé.

    Les membres d'un groupe en faveur d'Israël à Washington ont réussi à rassembler l'appui des leaders des deux partis du Congrès pour la demande d'aide. Une lettre commune écrite par le Leader de la Majorité du Sénat Bill Frist et le Leader de la Minorité du Sénat Tom Daschle a déclaré qu'Israël faisait face aux défis sévères dans l'économie et dans les sphères de sécurité et que, étant donné la baisse dans l'économie israélienne au cours des années récentes, les Etats-Unis doit fournir leur appui.

    La lettre expose, "Nous sommes concernés que, si on ne l'envoie pas bientôt. Israël sera en danger d'hypothéquer son côté militaire qualitatif futur. Nous ne pouvons pas permettre à cela d'arriver." La lettre a aussi souligné que l'économie israélienne doit subir des réformes d'une grande portée pour se dégager de son malaise actuelle.

    Des lettres semblables ont été envoyées à Bush par le président des Républicains. Dennis Hastertt (R-Ill) et du Leader de la Minorité democrate Nancy Pelosi (D-CA). Le fait que les personnalités seniors des deux partis soient signataires de ces lettres aidera certainement le passage de la demande au Congrès.

  • Opération de "décapitation", explosions, sirènes et tirs de DCA à Bagdad

    40 missiles de crosières Tomawak et des "Bunker Buster"ont été tirés en frappe très ponctuelle visant la "direction irakienne"

    Saddam Hussein était la cible de la première vague de bombardements sur Bagdad, a rapporté la chaîne de télévision NBC.
    "Le service de renseignement américain avait l'information indiquant des cibles occasionnelles ... qui pourraient impliquer des éléments de la direction irakienne," a dit une source américaine.

    Des explosions ont secoué Bagdad à l'aube peu avant que les Etats-Unis annoncent officiellement le déclenchement d'une guerre contre l'Irak.

    Des avions bombardiers furtifs F-117 ont survolé la capitale, les batteries de DCA irakiennes ont ouvert le feu et les sirènes d'alerte aérienne ont retenti vers 05h30 (02h30 GMT), une heure et demie après l'expiration de l'ultimatum américain à Saddam Hussein.

    Des opérations clandestines de sabotage sont toujours en cours. La radio d'Etat émettrait des messages "américains"

    A Washington, la Maison blanche a confirmé que "la première phase du désarmement du régime irakien avait débuté".

    Nadim Ladki, correspondant de Reuters présent dans le centre-ville, a déclaré que les premières explosions semblaient provenir des quartiers sud et est.

    Des nuages de fumée noire se sont élevés d'un quartier de l'est où la même cible semble avoir été visée à trois ou quatre reprises. Plusieurs explosions ont touché plus tard le centre de la capitale.

    Ladki a déclaré que les premières explosions, au nombre de deux ou trois, ont retenti à 05h33 (02h33 GMT).

    "J'ai entendu nettement deux ou trois explosions et des avions de combat volant à une altitude moyenne", a-t-il dit. Quatre autres explosions ont retenti quelques minutes plus tard, apparemment dans le centre de la ville.

    Quelques véhicules ont traversé à vive allure les rues désertes. Les sirènes d'alerte aérienne ont retenti dans la minute suivant la première frappe. L'électricité fonctionnait toujours dans le centre de la capitale.

  • Les réactions

    Les écoliers israéliens sont retournés normalement en classes jeudi matin après la fête de Pourim,

    La France fait part de sa "profonde préoccupation" et "espère vivement que tout sera mis en oeuvre pour épargner des épreuves supplémentaires aux populations civiles". Elle appelle en particulier "les pays de la région à s'abstenir de toute initiative qui aggraverait la situation".
    [des noms, des noms...]

    La Chine "exhorte les Etats-Unis à arrêter la guerre en Irak et à rentrer dans le droit chemin".

    L'Indonésie, premier pays musulman au monde, a réagi "avec colère" au début de la guerre en Irak

    La Belgique a condamné "la renonciation à l'ordre juridique international" et va envoyer de l'aide humanitaire

    L'Allemagne : "les nouvelles du commencement de guerre contre l'Irak causent le grand souci au gouvernement allemand et de la consternation. Nous regrettons que les efforts pacifiques pour résoudre le conflit aient échoué."L'allemagne offre son aide au peuple Irakien.

    La Corée du Sud : Le Président de Corée du Sud Roh Moo-hyun dans un phonecall a dit au Vice-président Américain Dick Cheney que la Corée du Sud honore son alliance avec ses alliés les Etats-Unis .

    Le Japon : "je comprends et je soutiens le début de l'utilisation de la force par les Etats-Unis", a exposé le Premier ministre Junichiro Koizumi.

    Le président de l'UDF François Bayrou a jugé jeudi que l'intervention américaine contre l'Irak "inaugure un siècle qui va avoir un visage (...) assez inquiétant".

    Lioubov Sliska, premier vice-président de la Douma (Parlement Russe) a estimé que l'"agression" américaine devait être "condamnée"

    La France, qui estime que la guerre risque de déstabiliser tout le Moyen-Orient, a renforcé les mesures anti-terroristes de crainte d'un attentat islamiste.

    Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a "exhorté les parties au conflit (en Irak) à respecter strictement les règles et les principes du droit international humanitaire".

    Le Premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a condamné jeudi l'intervention américaine contre l'Irak, qui constitue à ses yeux un "acte grave".

    Le PCF a déployé une banderole portant l'inscription "Stop la guerre" sur le bâtiment de son siège, place du Colonel-Fabien.

    Jacques Chirac
    a déclaré jeudi que "la France regrette" l'action engagée contre l'Irak "sans l'aval du "machin" (les Nations Unies)" et "souhaite que ces opérations soient les plus rapides et les moins meurtrières possible",

    La CGT et la FSU
    expriment leur "indignation" après le déclenchement des bombardements sur l'Irak, exigent l'arrêt des hostilités et appelant à manifester ce jeudi, et vendredi pour la CGT, dans toute la France "et en Europe".


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002 Mars 2003

Mars 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.