Google
Mars 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Mardi 4 Mars 2003 — 30 Adar I 5763
  • Israël: le nouveau gouvernement veut «plus de sécurité»

    Le premier objectif du nouveau gouvernement israélien est de donner plus de sécurité à la population. Réuni pour la première fois, il s'est aussi donné comme priorité d'assurer la stabilité économique du pays.

    «Je suis persuadé que le gouvernement agira pour accorder plus de sécurité à la population, pour assurer la stabilité économique et le retour sur la voie de la croissance, pour entamer un processus politique (avec les Palestiniens) et pour faire venir davantage de nouveaux immigrés», a déclaré le Premier ministre Ariel Sharon.

    Au cours de cette réunion, le ministre de la Défense Shaoul Mofaz a fait part de «la profonde inquiétude» que lui inspire la montée en force de l'influence du mouvement islamiste palestinien Hamas face à l'Autorité palestinienne. Il a notamment cité l'exemple de la bande de Gaza.

    Selon Shaoul Mofaz, le Hamas pourrait être en mesure de prendre le pouvoir dans cette région, a ajouté la radio.

    Shaoul Mofaz a également mis en doute le sérieux de l'annonce par le dirigeant palestinien Yasser Arafat de la prochaine nomination d'un Premier ministre de l'Autorité palestinienne. «Yasser Arafat fait semblant de céder aux pressions internationales, mais son Premier ministre sera sans pouvoir», a-t-il affirmé.

    Le ministre israélien de la Défense, Shaul Mofaz, a aussi pronostiqué qu'une attaque américaine contre l'Irak aurait lieu après la mi-mars

  • Sans commentaires
    Interrogé par les correspondants de presse arabes à Paris, le porte-parole du Quai d'Orsay à réagit «à la dernière "incursion" israélienne en territoire palestinien hier et aux incessantes pertes de vies humaines qui résultent de ces opérations militaires par l'armée israélienne ?»
     
    « Nous avons appris avec consternation le lourd bilan d'une opération militaire israélienne perpétrée la nuit dernière dans la bande de Gaza.

    Huit Palestiniens, dont un enfant et une femme enceinte, ont trouvé la mort lors de cette incursion qui a fait également 35 blessés. Nous adressons nos condoléances aux familles des victimes.

    Nous continuons d'être très préoccupés par la violence qui accompagne les opérations militaires israéliennes dans des zones densément peuplées des Territoires palestiniens depuis plusieurs semaines.

    La France renouvelle ses appels à Israël, comme à toutes les parties, à faire preuve de retenue et à ne pas alimenter la violence.
    »

  • Arrestation d'un des cinq membres fondateurs du Hamas
    Jerusalem Post

    Lors du raid dans le camp de Bouredj lundi 3 matin, les soldats ont réussi à arrêter un des 5 membres les plus importants du Hamas. Sheikh Mohammed Taha est un des proches du Sheikh Yassin et l'idéologue du groupe. Son arrestation est la prise la plus importante dans la lutte de Tsahal contre ces terroristes. Il a été pris en compagnie de ses cinq fils, tous membres de l'organisation terroriste.

    Shaoul Mofaz, le ministre de la Défense, a déclaré que ce succès est à mettre sur le compte des efforts accrus pour détruire les infrastructures terroristes à Gaza et que de telles actions auront bientôt lieu en Judée et en Samarie aussi. Il estime qu'alors ces groupes investiront toute leur énergie à se défendre plutôt qu'à tuer des Israéliens.

    Selon Tsahal, « des unités de fantassins et du génie, appuyées par des blindés et des hélicoptères d’assaut, sont intervenues dans la nuit dans le camp où elles se sont heurtées à une vive résistance ».

    Les forces israéliennes ont essuyé des tirs nourris d’armes légères, un tir de lance-roquettes, des jets de dizaines de grenades, tandis que sept engins explosifs ont été mis à feu, dont une charge de 100 kg, selon un communiqué.

    L’armée a arrêté également deux des cinq fils de Mohammed Taha. Selon elle, les soldats ont découvert au domicile de cette famille un fusil d’assaut M-16 ainsi qu’une ceinture explosive et une importante quantité d’explosifs. La maison a été ensuite dynamitée ainsi que trois autres maisons du camp.

    Les USA ont protesté devant les pertes causées par l'incursion de Tsahal dans le camp d'el Bouredj à Gaza, laquelle a fait huit morts dont deux civils. Le porte-parole du département d'état, Richard Boucher, a déclaré que son pays s'inquiète des morts de civils innocents et des destructions de biens non liés au terrorisme.
    Les Américains insistent sur l'obligation des Israéliens d'éviter de nuire aux populations civiles. Néanmoins, ils ont réaffirmé le droit d'Israël à se défendre.

  • Pour la première fois depuis longtemps, Yasser Arafat n’encourage pas les attentats
    Maariv - Amir Rappaport, Itaï Asher
    .
    A la Défense, on estime que cette démarche nouvelle du « Raïs » est tactique, et motivée par l’imminence de la guerre en Irak.
    En dépit de cela, le Hamas persiste à monter des attentats – il a même tenté de s’attaquer au convoi du Premier ministre.

    Pour la première fois depuis le début de l’Intifada, les milieux de la Défense estiment que le chef de l’Autorité palestinienne, Yasser Arafat, ne veut pas d’une poursuite de l’Intifada dans le proche avenir –aussi longtemps que l’attaque américaine en Irak ne sera pas terminée.

    Ces estimations résultent de la situation du mois de février, où l’on a enregistré le nombre le plus réduit de victimes israéliennes du terrorisme – depuis le début de l’Intifada. En effet, 6 soldats ont été tués dans les territoires palestiniens, mais aucun attentat n’a été perpétré en Israël dans les limites de la « ligne verte ». Malgré ces chiffres, la Défense estime que la forte baisse des attentats est due en premier lieu à l’action continue des forces israéliennes.

    Toujours selon ces mêmes sources, Arafat pense que les attaques contre les Israéliens avant la guerre en Irak seront très nuisibles aux Palestiniens. Il estime qu’après cette guerre, les Américains vont s’occuper du contentieux israélo-palestinien, et son objectif est de faire en sorte que les pressions les plus lourdes soient dirigées contre Israël.

  • Deux plaintes déposées contre Arafat à Paris
    (Source : Liste de diffusion pro-Israël • Etoile-liante)
    )  
    Deux plaintes avec constitutions de partie civile ont été déposées auprès du Doyen des Juges d’Instructions du Tribunal de Grande Instance de Paris
     
    Par:
     
    Sept personnes de nationalité française, qui ont été elles-mêmes victime de crimes perpétrés par les défendeurs, ou qui ont perdu un enfant, un parent, un époux ou une épouse ;
     
    Contre
     
    1.
    Yasser ARAFAT, actuellement à Ramallah, Cisjordanie,
     
    a)     en sa qualité de Président de
    l’Autorité Exécutive Palestinienne, supérieur de tous les agents de l’Administration Palestinienne et de la Société de Télévision Palestinienne, et des Ministres - Membres de cette Autorité en charge des Ministères des Affaires Religieuses et de la Culture et de l’Information,
    b)    en sa qualité de Ministre de
    l’Education,
    c)     en sa qualité de Président du Comité Exécutif de l’O.L.P.,
    d)    en sa qualité de dirigeant des forces de
    police de l’Autorité Exécutive Palestinienne,
    e)     et enfin en sa qualité de Chef du
    Fatah et de ses bandes armées dénommées Fatah, Tanzim (organisation) et Brigades Al-Aqsa.
     
    2. D’autres personnes et
     
    3. Contre X et contre
    toute personne impliquée dont l'information permettra de révéler l'identité.
     
    La présente plainte est introduite conformément à la loi du 16 décembre 1992 (modifiée par la loi du 19 juillet 1993) relative aux
    crimes contre l’humanité du chef de :

    * actes de
    génocide (article 211-1 du Code Pénal),
    * autres crimes
    contre l’humanité (article 212-1du Code Pénal), 
    * participation à un groupement formé ou à une entité établie en vue de la préparation caractérisées par un ou plusieurs faits matériels, de l’un des crimes définis par les articles 211-1 et 212-1 (article 212-3 du Code Pénal)
    La plainte est également fondée sur le droit international coutumier et sur le jus  cogens par rapport aux mêmes crimes.
    Elle est également introduite pour :

    *
    Meurtre (et tentative et complicité) prévu et réprimé par les articles 221-2 et 4 du Code Pénal,
    *
    Assassinat (et tentative et complicité) prévu et réprimé par les articles 221-3 et suivants du Code Pénal,
    *
    Atteintes volontaires à la vie (et tentative et complicité), prévues et réprimées par l’article 221-1 du Code Pénal, et
    *
    Actes de terrorisme (articles 421.1, 421-2-3, 421-4, 421-5, 422-4 et 422-5 du Code Pénal.
    *
    Association de malfaiteurs en relation avec une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur (article 706-17 et suivants du Code de Procédure Pénale).
    Ces plaintes précisent en 50 pages les circonstances entourant les actes criminels, les
    attaques suicide à la bombe, les tirs de francs tireurs, etc. qui ont causé la mort ou des blessures graves aux victimes de ces crimes.
     
    Soixante six
    documents sont joint aux plaintes, auxquels s’ajoutent des vidéo cassettes de sermons d’Imams des mosquées de Gaza incitant directement et publiquement à tuer des juifs, de même que des extraits de livres d’écoles et de guides d’enseignants incitant à la haine des juifs, et des discours d’Arafat, allant dans le même sens.
     
    Selon le droit international humanitaire (et le droit français), depuis un demi siècle, un supérieur est responsable, des actes commis par ses subordonnés. Les supérieurs, civils ou militaires ont l’obligation de prévenir les actes criminels de leurs subordonnés et de punir les auteurs.
     
    Les plaintes démontrent
    qu’Arafat avait le pouvoir et les moyens de prévenir les actes de terrorisme, les assassinats et la violence, aussi qu’il les a organisés et les a financés avec le budget de l’Autorité Palestinienne financé aussi par l’Union Européenne, réalisant ainsi la Jihad (guerre sainte) qu’il a instauré.
     
    L’actuelle
    Intifada a été planifiée à l’avance, fait qui a été reconnu par plusieurs responsables palestiniens. Arafat a relâché des criminels dans le cadre de la politique des portes tournantes.
     
    Yasser Arafat, en sa qualité de responsable de l’Autorité Palestinienne et de Chef de l’OLP et du Fatah, est responsable des crimes mentionnés plus haut.
     
    Rappelons que de 1978 aux accords d’Oslo de 1993, soit
    en 25 ans, 254 personnes ont été tuées dans des attentats commis par des palestiniens. Depuis les accords d’Oslo, du 13 septembre 1993 au 24 septembre 2000, soit en 7 ans, 256 personnes ont été tuées.
     
    Du 29 septembre
    2000 et au 13 février 2003, 727 personnes dont 506 civils ont été tués et  5.071 personnes dont 3.595 civils ont été blessés dans des attentats.
     
    L’acte de tuer des civils pour des motifs politiques est constitutif de
    crimes contre l’humanité dès lors que ces crimes sont organisés en exécution d’un plan concerté.
     
    Tenter ou porter volontairement atteinte à la vie en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction partielle d’un
    groupe racial ou religieux constitue un génocide.
     
    Notons qu’aucun attentat n’a eu lieu à Hum El Fahm ou à Nazareth, villes arabes israéliennes, et que les attentats commis
    visaient des juifs, c’est la raison pour laquelle les crimes contre l’humanité commis sont aussi qualifiés de génocide.

     
    Les plaignants sont représentés par :
     
    1. Me Pascal BESNIER,
    2. Me Michel CALVO,
    3. Me Roland Roth,
    4. Joan SCHEERS,
    5. Jean Alex BUCHINGER

Des islamistes annoncent une grosse opération d’Al-Qaïda pour le début de la guerre en Irak
MEMRI

Les fourberies de Chichi
Albert Capino réagit ...

Israël: le nouveau gouvernement veut «plus de sécurité»

Sans commentaires
Interrogé par les correspondants de presse arabes à Paris, le porte-parole du Quai d'Orsay à réagit «à la dernière "incursion" israélienne en territoire palestinien hier et aux incessantes pertes de vies humaines qui résultent de ces opérations militaires par l'armée israélienne ?»

Arrestation d'un des cinq membres fondateurs du Hamas

Pour la première fois depuis longtemps, Yasser Arafat n’encourage pas les attentats

Deux plaintes déposées contre Arafat à Paris
(Source : Liste de diffusion pro-Israël • Etoile-liante)


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Mars 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.