Google
Mars 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Lundi 3 Mars 2003 — 29 Adar I 5763
  • Encore trois Kassam lancés sur Sderot

    Les Palestiniens de la Bande de Gaza ont tiré dimanche trois fusées Kassam sur la ville israélienne voisine de Sderot.

    Six personnes ont été traitées pour choc, les fusées ont éclaté dans un champ ouvert près de la ville.

    Six a été admis à l'Hôpital Barzilai d'Ashkelon pour traitement.

    Les soldats du génie de Tsahal ont trouvé les restes d'une des fusées et se sont occupé du désamorçage .

    Les Palestinien sont tiréà plusieurs reprises des fusées sur Sderot et l'implantation voisine après des raids de Tsahal dans la Bande de Gaza.

    Plus tôt aujourd'hui les troupes de Tsahal ont faites un opération dans la Bande de Gaza tuant 8 personnes et arrêtant l''un des fondateur du Hamas.

  • Des victimes françaises du terrorisme palestinien demandent réparation à l’Union Européenne pour avoir financé en connaissance de cause, depuis 1994, des programmes scolaires d’incitation à la haine raciale, au terrorisme et à l’assassinat.

    Le 25 février 2003, Maître Jean-Alex BUCHINGER, avocat au barreau de Paris, a déposé devant la Cour de Justice des Communautés Européennes, un recours en responsabilité de la Commission Européenne, à la demande de l’époux et des enfants de Madame Mariane Myriam LEHMAN-ZAOUI, de nationalité française, décédée dans l’attentat-suicide du 27 mars 2002, perpétré par un Palestinien, Nasser Samy Razek YATIMA (ZITAWI), au Park Hotel de Netanya (Israël) et dans lequel 29 civils ont été tués et 160 autres blessés.

    Les motivations de l’auteur de l’attentat ont trouvé leurs sources dans l’éducation à la haine antisémite la plus primaire et l’incitation au terrorisme suicidaire par la glorification du martyr, éducation qu’il a reçu des sa plus jeune enfance et jusqu’à l’âge adulte, dans les écoles de l’autorité palestinienne, à l’image de tous les enfants palestiniens. (1)

    En tant que principal bailleur de fonds de l’autorité palestinienne, tout particulièrement dans le domaine des programmes éducatifs, l’Union Européenne exerce un contrôle direct sur le contenu de l’enseignement dispensé au sein des territoires.

    L’Union a par conséquent parfaitement connaissance du contenu des programmes éducatifs qu’elle finance et sur lequel elle est en mesure d’influer par des moyens juridiques précis. (2)

    Pourtant, la Commission a continué de financer un enseignement dont elle savait pertinemment qu’il glorifiait l’assassinat et inculquait une haine viscérale envers les juifs.

    La Commission se devait de suspendre ou de cesser toute aide, ainsi que l’y obligeaient les textes communautaires et les valeurs fondamentales de l’Union Européenne (3)

    Au regard de ces différents éléments objectifs et incontestables, il apparaît clairement que la Commission a eu un comportement fautif en manquant gravement à ses obligations de contrôle et en attribuant des aides dont l’emploi était contraire aux valeurs fondamentales de l’Union.
    L’action engagée par les victimes est fondée sur l’Article.288 al.2 TCE, aux termes duquel : "…la Communauté doit réparer […] les dommages causés par ses institutions…"

    Les victimes entendent démontrer qu’en octroyant des fonds dont l’emploi était en contradiction totale avec les valeurs fondamentales de l’Union, la commission européenne, contre laquelle l’action est dirigée, a concouru au décès de Madame Mariane Myriam LEHMAN-ZAOUI et au préjudice subi en conséquence par ses proches, qui en demandent aujourd’hui réparation.

  • Les Emirats Arabes Unis demandent à Saddam de partir
    Jerusalem Post

    Le Koweït vient d'être rejoint par le sultanat de Bahreïn pour demander à Saddam Hussein de quitter le pouvoir et son pays. Ce dernier les a traités "de valets au service d'Israël."
    Les pays arabes se divisent en trois groupes, le premier compte l'Egypte et l'Arabie Saoudite et demande à Saddam de se soumettre aux exigences de l'ONU. Le deuxième groupe mené par la Syrie s'oppose à toute guerre et le troisième est dirigé par les émirs du Golfe qui souhaitent le départ du despote de Bagdad. La plupart des pays arabes ne veulent pas s'immiscer dans les affaires intérieures irakiennes et refusent de lui demander de partir.
    Le Koweït, victime de Saddam en 1991, a reçu un gros contingent de troupes américaines en vue d'une opération militaire contre son voisin.

Belote, rebelote et 12 de der.
acmedias

Encore trois Kassam lancés sur Sderot

Des victimes françaises du terrorisme palestinien demandent réparation à l’Union Européenne pour avoir financé en connaissance de cause, depuis 1994, des programmes scolaires d’incitation à la haine raciale, au terrorisme et à l’assassinat.

Les Emirats Arabes Unis demandent à Saddam de partir


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Mars 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.