Google
Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  

Mercredi 26 Février 2003 — 24 Adar I 5763
  • Le chef du Shin Bet annule une viste en Belgique

    Le chef des services services secrets israéliens (Shin Beth), Avi Dichter, a annulé une viste en Belgique, de crainte d'être arrêté pour son "implication dans la lutte contre le terrorisme dans les territoires" occupés, a rapporté mercredi le quotidien israélien "Haaretz".

    Selon le Shin Bet, M. Dichter a été invité en Belgique il y a quelques mois. Face au manque de clarté quant aux actions judiciaires entreprises par la Belgique et à la situation sécuritaire en Israël, il a décidé de ne pas s'y rendre.

    Les responsables israéliens interrogent de plus en plus fréquemment leurs conseillers juridiques avant de se rendre en Europe depuis le début de la seconde intifada, qui a soulevé une vague de critiques contre Israël, indique "Haaretz". La décision de M. Dichter est cependant inédite à ce niveau de la hiérarchie, selon le quotidien.

  • La dernière fois que la France a usé de son droit de veto contre une proposition américaine au Conseil de Sécurité était en 1956 – au profit d’Israël
    Shlomo Shamir, correspondant à New York Ha'aretz

    Le 30 octobre 1956, la France et la Grande-Bretagne créèrent la surprise au Conseil de Sécurité en mettant leur veto à un projet de résolution américain condamnant « la conduite agressive d’un Etat membre de l’ONU » contre un autre pays membre. Il s’agissait de l’ « Opération du Sinaï » menée par Israël contre l’Egypte, à laquelle Paris et Londres étaient alliées. C’est la dernière fois que la France a usé de son droit de veto contre un texte soumis par les Etats-Unis.

    (…) S’agissant de la démarche française ces jours-ci, et du risque que les Etats-Unis lancent des opérations militaires en Irak, alors que la France a proclamé son opposition, les observateurs estiment que Paris n’ira pas « au bout de cette opposition » et ne jouera pas de son droit de veto. Certains d’entre eux estiment que la France ira jusqu’au bout – mais la plupart d’entre eux pensent que celle-ci va certes « mener la vie dure aux Etats-Unis » dans cette affaire, mais choisira finalement de s’abstenir. La preuve, c’est que Paris a fait d’abord circuler un « non papier » sur la question, et qu’il a ensuite eu recours à un « mémorandum » élaboré en commun avec l’Allemagne et la Russie – tout en s’abstenant de présenter une contre-proposition de résolution au Conseil de Sécurité.

  • Le plan du Quartet : Nomination d’une équipe chargée du contrôle des implantations
    Aluf Benn - Ha'aretz

    Sharon mène actuellement un « combat diplomatique discret » face aux représentants du Quartet, dont l’objectif est de remodeler la « feuille de route ». Le Premier ministre israélien aspire à supplanter cette dernière par un plan agréé par les Etats-Unis et Israël duquel toute influence européenne disparaîtrait, et qui renoncerait à imposer un règlement.

    Plus le profil de la nouvelle coalition gouvernementale israélienne se précise et plus Sharon se « droitise ». Il a fait savoir que ce nouveau plan diplomatique ne sera débattu et soumis à l’approbation du gouvernement qu’après avoir été agréé par le Président Bush. Ce faisant, Sharon gagnera sur tous les tableaux : ses ministres ignoreront tout des évolutions et ne pourront ainsi entraver ses contacts avec l’Administration américaine ; en outre, il leur sera demandé ensuite de ratifier ce plan qui aura d’ores et déjà été conclu, et seront ainsi placés devant un fait accompli. Sharon préfère parler avec la Maison Blanche plutôt qu’avec son gouvernement qui se positionne majoritairement à droite.

    Face à Sharon se tiennent les membres du Quartet, qui cherchent à traduire les sept pages de la feuille de route en étapes concrètes qui conduiront progressivement à un cessez-le-feu et à la création d’un Etat palestinien. Lors de la rencontre qui s’est tenue à Londres la semaine dernière, les représentants du Quartette ont décidé d’un dispositif de contrôle (présidé par un Américain) dont le but est de vérifier le comportement des parties et de décider si les conditions sont réunies pour aller de l’avant.

    Le contrôle du Quartet concernera 4 domaines d’actions :
    • Les affaires humanitaires
    • Les réformes au sein de l’Autorité palestinienne
    • La sécurité
    • Les « actions spéciales » (dont les constructions dans les implantations)

    L’idée d’un contrôle international sur ses « actions » n’enchante pas Israël qui redoute une « internationalisation du conflit ».

  • Accord Washington-Ryad sur l'utilisation de bases saoudiennnes

    Les Etats-Unis et l'Arabie saoudite se sont mis d'accord pour permettre une expansion des opérations aériennes américaines depuis le territoire saoudien, dont une complète utilisation de la base aérienne Prince Sultan dans l'éventualité d'une guerre contre l'Irak.

    Jusqu'à présent l'Arabie saoudite avait assuré qu'aucune force étrangère ne serait autorisée à lancer une attaque contre un pays arabe, dont l'Irak, à partir du royaume saoudien.

    Les Etats-Unis seront également autorisés à utiliser le sol saoudien pour baser des avions de combat chargés de missions d'interception contre l'aviation irakienne dans la zone d'exclusion aérienne du sud de l'Irak.

    Un accord tacite existerait également qui permettrait aux Etats-Unis d'entreprendre des bombardements depuis le sol saoudien après une première vague de frappes aériennes, à la condition que ces missions ne fassent l'objet d'aucune annonce publique.

    Les Saoudiens ont également accepté d'augmenter leur production pétrolière quotidienne en cas de pénurie résultant de la guerre.

  • Les avertissements d'attentats terroristes continuent; huit Palestiniens ont été arrêtés dans la Rive occidentale
    Amos Harel, Arnon Regular et David Ratner - Jerusalem Post

    Les forces de sécurité ont arrêté huit Palestiniens la nuit dernière dans la Rive occidentale alors que les avertissements d'attentats terroristes continuent, selon Kol Israël .

    Un terroriste du Jihad Islamique a été arrêté à l'est de Bethléem et des Palestiniens recherchés pour interrogatoire ont été arrêtés dans les secteurs de Tulkarem et de Djénine.

    Un garçon de 13 ans a été tué mardi pendant un échange de coups de feu entre des soldats israéliens et des Palestiniens armés dans le Sud de la Bande de Gaza.

    Des sources palestiniennes ont dit que le garçon, Ahmed Abu Adwan, ont été frappé par les feux croisés pendant un combat entre des troupes de Tsahal placées près de l'implantation de Rafiah Yam et des Palestiniens armés. Le porte-parole de Tsahal a confirmé il y avait eu une bataille d'arme à feu dans le secteur, mais avait dit les soldats n'étaient pas au courant que quelqu'un avait été blessé.

    Aussi mardi, Ala Abu Sarah, 23 ans, est mort à Naplouse de blessures reçues pendant un combat avec des soldats de TsahalL dans cette ville plus tôt cette semaine.

    Un garde du corps de Scheik Ahmed Yassin, le leader spirituel du Hamas, a été sérieusement blessé mardi après-midi dans une explosion dans sa maison dans la Ville de la Bande de Gaza. Des sources palestiniennes ont dit que l'homme de 50 ans était en train de jouer avec une grenade à main. Il est actuellement hospitalisé à l'Hôpital Shifa de la Bande de Gaza.

    Le ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz, qui a rencontré avec des officiers supérieurs de Tsahal dans la Bande de Gaza hier, a dit qu'Israël avait l'intention d'intensifier son activité militaire dans la Bande et que Hamas est la cible principale des ces opérations projetées.

    Mofaz croit que pour empêcher Hamas de tirer des fusées Qassam sur la ville du Negev de Sderot, Tsahal doit s'engager dans "une défense active" dans le Nord de la Bande de Gaza. Il s'oppose à une présence permanente de Tsahal dans les secteurs habités de la Bande, mais croit que Tsahal doit se saisir de terrains employés comme des points de surveillance pour faciliter les efforts pour capturer ou détruire les cellules de lancement des fusées.

    Dans l'implantationde Gaza de Morag, les troupes de Tsahal ont découvert une bombe de 100 kilos dans une serre. On a fait exploser la bombe sans victimes. Près de la frontière égyptienne, Tsahal a détruit huit maisons palestiniennes; l'opération de démolition a abouti à un échange de coups de feu entre les soldats et des Palestiniens armés, mais aucun blessé n'a été annoncé.

    Dans la Rive occidentale, les troupes de Tsahal ont arrêté sept Palestiniens recherchés, cinq d'entre eux du Hamas.

  • Le Ministre Belge des Affaires Etrangères, Louis Michel, dans une lettre ouverte : la loi sur les crimes de guerre ne vise pas Israël
    Par Akiva Eldar - Ha'aretz
    ( lire le texte original en français publié par "le Soir")


    Le Ministre Belge des Affaires Etrangères Louis Michel a adressé "une lettre ouverte à mes amis israéliens," à propos de la décision d'un tribunal belge de permettre la poursuite d'Israéliens impliqués dans la guerre du Liban, exprimant son regret de la détérioration en résultant dans les relations bilatérales. Il explique que la loi belge est censée poursuivre les génocides et ne vise pas Israël, mais vise à donner quelques aides aux conventions de Genève.

    La lettre, qui doit être publiée dans la presse belge de mercredi, a aussi été transmise à Haaretz. "Les relations entre la Belgique et Israël sont au plus bas aujourd'hui et je le regrette beaucoup," dit-il pour commencer.

    "La cause en est une décision récente de la Cour de cassation belge confirmant la portée de notre loi de génocide de 1993. Une plainte a été déposée sur la base de cette loi en 2001 contre votre Premier ministre, Ariel Sharon...

    "La loi accorde aux juges Belges, la juridiction universelle pour un certain nombre de crimes très sérieux - le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité...

    "Ce que la Belgique ne veut pas faire, cependant, est de se nommer l'arbitre de ce qu'est bon ou mauvais dans le monde; et je n'ai aucune qualification pour jouer le rôle de Grand Enquêteur. Je suis très conscient que la plainte déposée par des citoyens palestino-libanais devant un juge belge contre le Premier Ministre Ariel Sharon, est la cause d'incompréhension et même d'indignation en Israël.

    "Laissez-moi vous éclairer. À ce stade, la plainte n'a pas été examinée sur son bien-fondé, ni même sur la question de sa validité éventuelle, mais seulement sur la question technique de son admissibilité. Il est faux clairement de décrire la plainte comme un acte politiquement inspiré par le gouvernement belge et visant l'État d'Israël et son Premier ministre.

    "Je suis attristé que mes amis israéliens ne puissent pas en toute bonne foi accepter les implications éthiques de la loi de 1993 et continuent à répéter que cette loi vise spécifiquement Israël. Ce n'est pas simplement vrai. Israël et la Belgique partagent les idéaux de démocratie, la liberté et la tolérance. Le respect réciproque et compréhensif ... est un fait tangible chaque jour par le rôle important joué par les membres de la communauté Juive de la Belgique dans notre société.

    "Je veux souligner qu'en Belgique, l'antisémitisme n'est pas toléré; et si un quelconque signe de cela apparaît, je me battrai contre avec tout ce que j'ai à ma disposition".

  • Proposition israélienne d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza

    Israël a proposé un cessez-le-feu aux Palestiniens. L'armée stopperait ses opérations dans la bande de Gaza en échange d'un arrêt des attentats palestiniens. Les Etats-Unis seront contactés pour aider à mettre en oeuvre ce plan.

    Le premier ministre Ariel Sharon a chargé le ministre sortant sans portefeuille Dan Meridor de contacter les Etats-Unis et d'autres pays, a précisé Galei Tsahal.
    M. Meridor a souligné qu'il «y avait un intérêt évident pour les Palestiniens à mettre fin aux attaques folles du Hamas», le mouvement terroriste islamique.

    Il a laissé entendre qu'il menait des contacts directs ou indirects à ce sujet avec des représentants de l'Autorité palestinienne. Mais il a aussi réaffirmé la position officielle israélienne, selon laquelle Yasser Arafat ne peut être un interlocuteur valable.

    Il a accusé Arafat d’être « responsable du chaos » qui s’est créé

    Selon Galei Tsahal, les propositions israéliennes prévoient des allègements pour la population civile palestinienne, mais aucun démantèlement d'implantations dans la Rive occoidentale et dans la bande de Gaza.
    Elles reprennent les idées du plan « Gaza-Bethléem d’abord » élaboré en août dernier par l’ex-ministre de la Défense travailliste Binyamin Ben Eliezer. Ce plan avait été appliqué pour Bethléem mais à aucun moment pour Gaza.

    Le ministre israélien de la Défense, Shaoul Mofaz, a par ailleurs effectué hier une visite dans le secteur de Netzarim, au sud de la ville de Gaza. Shaoul Mofaz a déclaré à cette occasion que l’armée israélienne fait un effort très important pour empêcher des tirs de roquettes palestiniennes sur la localité de Sdérot, dans le sud d’Israël.
    Tsahal a mené ces derniers jours d'importantes opérations dans la bande de Gaza pour tenter d'empêcher les tirs de Kassam sur Israël par les terroristes du Hamas à partir de ce territoire.

Le chef du Shin Bet annule une viste en Belgique

La dernière fois que la France a usé de son droit de veto contre une proposition américaine au Conseil de Sécurité était en 1956 – au profit d’Israël

Le plan du Quartet : Nomination d’une équipe chargée du contrôle des implantations

Accord Washington-Ryad sur l'utilisation de bases saoudiennnes

Les avertissements d'attentats terroristes continuent; huit Palestiniens ont été arrêtés dans la Rive occidentale

Les cinq péchés de la France
Par André Glucksmann - Herald Tribune - traduction proche-orient.info.

Le Ministre Belge des Affaires Etrangères, Louis Michel, dans une lettre ouverte : la loi sur les crimes de guerre ne vise pas Israël

Proposition israélienne d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.