Google
Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  

Dimanche 16 Février 2003 — 14 Adar I 5763 mise à jour 13:15 (heure de Paris, GMT+1)
  • L'OTAN approuve le principe d'une aide militaire préventive à la Turquie

    Après une semaine de difficiles négociations, l'OTAN a finalement approuvé tard dimanche soir le principe d'une aide militaire préventive à la Turquie en cas de guerre en Irak, a-t-on appris de sources diplomatiques.

    En début de semaine, la France, la Belgique et l'Allemagne avaient opposé leur veto à cette proposition au motif qu'elle inscrivait l'OTAN dans une «logique de guerre» et qu'elle préjugeait de décisions n'appartenant qu'au Conseil de sécurité de l'ONU.

    Grâce au compromis trouvé au siège de l'Alliance atlantique à Bruxelles, le Comité des plans de Défense, auquel la France ne participe plus depuis 1966, a approuvé l'aide préventive, tout en disant « continuer de soutenir les efforts des Nations unies dans la recherche d'une solution pacifique à la crise ».

    « La solidarité de l'Alliance a prévalu», s'est félicité le secrétaire général de l'OTAN George Robertson. «Nous avons été capables de surmonter collectivement cette impasse »

  • Le Maire de Rome annule une rencontre avec Tareq Aziz
    Traduit du Corriere della Sera

    Une rencontre entre Walter Veltroni (Démocrate de gauche), Maire de Rome, et le Vice Premier iraquien Tareq Aziz, prévue à 9 heures ce dimanche ne s'est pas concrétisée.

    Monsieur Veltroni avait envoyé une lettre à Monsieur Aziz samedi soir pour lui expliquer que les conditions n'étaient pas remplies au motif que "Rome est une ville de dialogue et de paix, où les Israéliens et les Palestiniens se rencontrent; il est donc inacceptable de dire à un journaliste israélien que l'on ne répond pas à ses questions parce qu'il est israélien comme cela".

    Tareq Aziz avait en effet refusé de répondre aux questions d'un correspondant de Jérusalem au cours d'une conférence de presse tenue à Rome.

    Walter Veltroni ajoute:" Rome a fait du respect absolu pour le dialogue et la confrontation pacifique des idées, ajouté évidemment à la pleine liberté d'opinion, la raison d'être de sa présence sur la scène mondiale. Je ne peux accepter qu'un homme public, représentant d'un Etat, nie le droit à l'expression et impose des interdictions et des discriminations".

    Le Maire de Rome conclut: "Ceci est incceptable comme il serait inacceptable si un refus analogue était opposé à un journaliste iraquien ou palestinien".

    Walter Veltroni a par ailleurs participé à la manifestation pour la paix qui s'est déroulée à Rome.

  • Les soldats trouvent une ceinture explosive dans la voiture d'un Palestinien au barrage routier de Naplouse
    Jerusalem Post

    Les soldats de Tsahal ont trouvé une ceinture d'explosifs dans une voiture palestinienne qu'ils ont arrêtée à un barrage routier près de Naplouse.

    La ceinture pesait 15kg, a annoncé Kol Israël.

    Le conducteur de la voiture a été arrêté.

    Aussi à Naplouse, lors d'une opération pour arrêter un officiel palestinien supérieur à Naplouse, les soldats répondant à une tir, ont tué deux hommes et en ont blessé quatre, tandis qu'un officier de Tsahal a été blessé au pied, ont dit des sources militaires.

    L'homme arrêté a été identifé comme Taysir Khaled du Front Démocratique pour la Libération de la Palestine. Des sources palestiniennes l'ont qualifié de haut fonctionnaire de l'OLP.

  • Osama Ben Laden accuse les Américains de préparer une expansion israélienne dans les pays arabes
    Jerusalem Post

    Une bande audio prétendument enregistrée par Osama Ben Laden qualifie le Président George W. Bush de "stupide" et proclame que les plans de guerre Américains contre l'Irak font partie d'un complot pour attaquer les nations Musulmanes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

    Il allègue aussi que "le but de la campagne des Croisés doit préparer le terrain pour l'établissement d'un état d'Israël plus grand, qui inclurait de grandes parties de l'Irak, de l'Egypte, de la Syrie, de la Jordanie et de grandes parties de l'Arabie Saoudite."

    La bande semblé être le même enregistrement de 53 minutes dont quelques extraits ont été publiés jeudi par l'agence de presse Islamique Al-Ansaar basée en Grande—Bretagne. Elle a commencé à être publié aujourd'hui sur des sites Islamiques du Web.

    Al-Ansaar avaient dit qu'il a acquis la bande d'un vendeur qui a fait une offre pour cela sur Internet.

    Le but des Etats-Unis en faisant la guerre contre l'Irak est de changer la carte régionale pour en faire profiter Israël, selon la voix rauque qui dit appartenir à Osama Ben Laden.

    "Il est clair que les préparatifs pour attaquer l'Irak font partie d'une série d'attaques préparées pour les autres nations de la région incluant la Syrie, l'Iran, l'Egypte et le Soudan," dit la voix.

    Il n'était pas possible de vérifier si la voix est celle de Osama Ben Laden.

    La semaine dernière, les officiels du contre-terrorisme Américains à Washington passaient en revue la transcription de la bande d'Al-Ansaar, mais ont dit qu'ils ne pouvaient pas vérifier son authenticité. Les officiels ont dit qu'ils ne pouvaient pas être certains de l'identité de l'orateur sans passer en revue l'enregistrement réel.

    L'agence de presse Al-Ansaar a publié quelques citations de la bande et a décrit la bande complète publiée dimanche comme poétique avec plusieurs versets Coraniques.

    Imran Khan, qui dirige Al-Ansaar et qui a traduit la bande, a fait une citation qui dit que : "en cette année finale je me lance avec mon coursier de toute mon âme sur l'ennemi. En effet après ma disparition, je deviendrai un martyr."

    "Je prie que ma disparition ne soit pas dans un cercueil drapé de vert. Je veux que ma disparition soit dans le ventre de l'aigle," poursuit la voix qu'Al-Ansaar a interprété comme le désir de Ben Laden de finir sa vie dans un acte final de terrorisme contre "l'aigle", ou l'Amérique.

    Des mots semblables ont été employés dans une poésie récitée à la fin de la bande de 53 minutes qui a été entendu dimanche sur un site Islamique du Web.

    Imran Khan ne pouvaient pas être joint dimanche matin.

    La voix enregistrée sur le site du Web dit que c'est possible de défaire les Etats-Unis, malgré son économie forte et une forte puissance militaire : "c'est possible de viser les bases et de se concentrer sur les points faibles et si un pour cent de ces points sont frappés, l'Amérique sera stupéfiée et arrêtera de gouverner le monde d'une façon injuste."

    La bande a aussi célébré l'attaque de 1998 sur les ambassades des Etats-Unis au Kenya et en Tanzanie et les attaques terroristes du 11 septembre à New York et Washington, les qualifiant "d'opérations belles et courageuses ... la destruction des idoles de l'Amérique." "Leurs stupides leaders Américains ont prétendu que nous envions leur mode de vie, mais la vérité est que le pharaon de maintenant se cache et que c'est lui que nous attaquons à cause de son injustice envers nous et le monde Musulman, particulièrement la Palestine et l'Irak," dit la voix.

    Plus tôt cette semaine, la station de télévision par satellite Al-Jazeera avait diffusé une autre bande attribuée à Osama Ben Laden dans lequel la voix presse les Irakiens et Saddam Hussein d'effectuer des attaques contre les Américains. Les officiels Américains ont dit qu'ils croyaient que la voix était celle de Osama Ben Laden et que ce qu'il a prétendu, avait bien montré ses liens avec le gouvernement irakien.

  • Ce qui se passe en Irak (ou comment avoir bonne conscience pour les "pacifistes" défileurs")

    • Rapport sur les droits de l'homme en Irak
      PUK France - Patriotic Union of Kurdistan

    • Selon France-Libertés de Danielle Mitterrand :

      «
      Depuis 1979, le régime baasiste en Irak a violé massivement, et viole encore, les droits de l'Homme et les droits des peuples, en Irak et dans la région.

      La liste des crimes commis par
      Saddam Hussein et les responsables irakiens est terrible :
      • invasions de l'Iran et du Koweït
      • utilisation d'armes chimiques contre les citoyens kurdes en Irak, et contre l'Iran
      • génocide des kurdes en Irak
      • répression de dizaines de milliers de citoyens irakiens
      • destruction des régions habitées par les Arabes des Marais
      • assassinats politiques en Irak et dans le monde
      • enlèvement et détention de citoyens du Koweït
      • violations répétées des résolutions du Conseil de Sécurité.

      Des documents détaillent ces actes criminels qui font fi à la fois de tout sentiment humain et des lois internationales.»

    • Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme et notamment "Indict" travaillent depuis de nombreuses années sur la possibilité de traduire les dirigeants irakiens en justice, l’association "Indict", affirme disposer de 5 millions de documents, parmi lesquels de nombreux témoignages et une multitude de pièces déposés devant la Commission des Affaires Etrangères du sénat américain qui recoupe les crimes commis durant les huit années de guerre contre l’Iran,
      • l’invasion du Koweit et la destruction des puits de pétrole,
      • l’utilisation d'armes chimiques contre les Kurdes en Irak et en Iran
      • la campagne de génocide contre les Kurdes d'Irak et la répression systématique contre des dizaines de milliers de citoyens irakiens... 

    • Uday le fils aîné de Saddam Hussein et président du Comité national olympique irakien, a infligé à puni plusieurs sportifs du pays diverses tortures.

      L'organisation Indict indique qu'un groupe d'athlètes a été contraint de ramper dans de l'asphalte récemment répandu sur le sol, alors qu'ils étaient battus avec un câble. Certains auraient été jetés du haut d'un pont d'une hauteur de plus de 20 mètres.

      L'association soutient aussi qu'il a dirigé une prison où sont emprisonnés les sportifs qui l'ont offensé.

      "Le comité irakien est le seul comité olympique dans le monde avec ses propres prisons et chambres de torture", a déclaré Ann Clwyd, la présidente d'Indict.

    • Une plainte contre le vice-Premier ministre irakien Tarek Aziz pour crimes contre l’humanité a été déposée à Rome le 14 Février 2003, a indiqué l’avocat de l’association de défense des droits de l’homme britannique, Indict.
      Deux autres plaintes pour crimes de guerre et génocide ont également été déposées auprès du parquet de Rome, a précisé Me Fabio Galiani.
      Indict dénonce en particulier l’utilisation d’armes chimiques par le régime de Saddam Hussein contre les minorités kurdes d’Irak après la guerre du Golfe.
    • Barzan al-Tikriti, le beau-fère de Saddam Hussein, a été ambassadeur de son pays auprès des Nations Unies à Genève durant de longues années. Ancien chef des services secrets irakiens, il a participé à la féroce répression contre la tribu des Barzani (plusieurs milliers de morts) en 1983. En pleine guerre Iran-Irak, Saddam Hussein estime que la tribu kurde des Barzani a aidé l'ennemi iranien. Plusieurs témoignages racontent comment une expédition punitive, dirigée par Barzan, a emmené entre 3000 et 8000 hommes (un chiffre cité dans un rapport de l'ONU) dans des minibus. On ne les a jamais revus, et comme aucun d'entre eux n'est réapparu lors de la récente amnistie générale décidée par Saddam, tous sont tenus pour morts

      Selon l'organisation Indict, il serait également responsable de l'utilisation systématique de la torture, y compris le viol, à laquelle ses services recouraient, de la répression et de la déportation de minorités ethniques et religieuses entre 1979 et 1983, de l'assassinat d'opposants politiques à l'étranger et de la destruction des villages de .et de la déportation ou du meurtre de leurs habitants.

    • Ali Hassan Majid cousin de Saddam Hussein, surnommé « Ali Chimique » à cause de son rôle dans l'utilisation d'armes chimiques contre les Kurdes dans le Nord de l'Irak au début des années 1990.

    • Sur la liste des "démocrates irakiens" figurent en plus du dictateur Saddam Hussein ; Tarek Aziz, vice-Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères ; Ali Hassan Al-Majid, haut-commandant militaire et cousin de Saddam Hussein ; Barzan Al Tikriti, Uday et Qusay, respectivement fils et demi-frère de Saddam Hussein.

  • Incendie dans une synagogue à Paris

    Un incendie a éclaté dimanche matin dans un immeuble de l'est parisien abritant une synagogue. Le feu a pu être rapidement éteint. Neuf personnes ont été légèrement incommodées par la fumée. L'origine du sinistre n'a pas encore été déterminée.

    Selon les premières constatations, le feu a débuté dans le hall et la cage d'escalier et s'est propagé au premier étage du bâtiment. La synagogue se trouve au rez-de-chaussée de l'immeuble.

    Le laboratoire de la préfecture de police de Paris s'est rendu sur les lieux et une enquête a été ouverte. Quatre-vingts pompiers au total ont été engagés pour lutter contre le feu. La synagogue avait été inaugurée il y a un mois et demi.

  • Adib Shaaban, le bras droit de Uday, le fils puissant de Saddam Hussein, a déserté.

    DEBKA-Net-Weekly a annoncé en exclusivité que ce membre-clef de l'administration de Saddam Hussein, qui a été chargé des missions les plus sensibles de son fils, a fui à Jeddah au commencement de la semaine, annonçant qu'il avait besoin de fairer quelques transactions su l'or en prévision de la guerre.

    De Jeddah, il s'est envolé vers Beyrouth et... a disparu.

    Des sources des services de renseignement Américains ont annoncé que Shaaban n'est jamais vraiment allé à Beyrouth. Il était incognito à Damas lundi et a été emené par un avion anonyme pour une destination inconnue.

    Comme aide le plus proche d'Uday, il gérait aussi une chaîne de publications officielles, y compris l'officiel "Babel" et était dans les secrets les plus épais du régime de Saddam.

    Uday est commandant l'armée secrète connue comme les Fedayin de Saddam, le point d'appui du potentiel de défense de Bagdad et le gardien des armes de destruction massive qui n'ont pas été encore été passé frauduleusement depuis le Liban.

    Uday est aussi le chef de la direction du service secret du parti Baas.

    Shaaban doit donc être un véritable trésor des secrets de Saddam Hussein. Dans des mains américaines, le chef de cabinet d'Uday serait d'une valeur considérable.

  • Tsahal prêt pour la réponse américaine
    d'après Amos Harel - Ha'aretz

    Tsahal attendait la réponse de l'Amérique pour ce week-end au dernier rapport crucial fait par les inspecteurs en désarmement des Nations unies, avec l'espoir qu'il y aura quelques éclairage sur le calendrier américain pour son invasion prévue de l'Irak.

    Un Général, officier d'état-major a dit à Ha'aretz qu'à son avis "même le Président Bush ne sait toujours pas quand la guerre commencera."

    L'état-major prépare apparemment de nouveaux rapports de situation, après avoir considérer s'il faut commencer à publier des ordres de défense civile au public. S'il le fait, le premier pas serait à une déclaration officielle du Commandement Intérieur disant aux Israéliens d'acheter une couverture de protection en plastique pour couvrir les fenêtres dans leurs pièces étanches et assez d'eau embouteillée pour quelques jours. Dès que la date d'une attaque américaine se dessinera comme proche, ou probablement après qu'elle ait commencé, le Commandement Intérieur dira à chacun de préparer les pièces étanches et de porter leurs masques à gaz à tout moment.

    Tsahal continue à supposer que la guerre commencera un jour ou l'autre entre le 15 février et la mi-mars, avec lune date plus probable dans la dernière semaine de février. Le directeur général de ministère de la Défense Nationale Amos Yaron a démenti les rapports de médias disant s'à attendre au début de la guerre pour ce week-end.

    Mais Tsahal n'est pas convaincu qu'il y aura une quelconque annonce américaine officielle avant que la guerre n'éclate. Un officier supérieur a dit "les Américains pourraient juste graduellement augmenter leurs attaques aériennes et les opérations terrestres, qui ont déjà commencé. Nous verrons au bout de quelques jours si en effet la guerre déjà bat son plein."

    Un officier du Commandement Intérieur senior a hier dit il n'y a aucun raison de paniquer ou de se ruer pour acheter des provisions. "Qui veut s'approvisionner, le peut, mais nous n'avons publié aucune instruction en ce sens," a-t-il dit. "Ce n'est pas nécessaire. Il y a assez de couverture de protection en plastique en réserves et nous assurerons que les prix ne monteront pas dans un proche avenir."

    Cependant, tout le monde dans l'établissement de défense n'est pas d'accord avec cette approche. "Il n'y a aucune raison de ne pas dire au public de s'approvisionner maintenant," a dit un autre officier supérieur.

    Les mesures que le Commandement Intérieur prendra pour préparer les Israéliens à la guerre entreront en vigueur dans l'ordre suivant :
    1. Une recommandation pour acheter couverture de protection en plastique et de l'eau embouteillée.

    2. Une instruction pour préparer des pièces étanches (qui sera apparemment publié juste avant que la guerre commence). À cette étape, l'armée commencera aussi à distribuer des masques à gaz aux ouvriers étrangers (dans les bureaux de postes et les succursales du grand magasin Hamashbir) et à 60.000 résidants palestiniens du Secteur C (ces parties des territoires sous plein contrôle israélien selon les Accords d'Oslo). Il commencera aussi à passer des films d'instruction à la télévision.

    3. Un ordre disant aux gens d'ouvrir leurs kits de masque à gaz et à s'exercer à mettre les masques et à porter les kits avec eux en permanence. Tsahal a noté que cet ordre aura des implications économiques sérieuses, puisque certains des masques seront certainement endommagés ou perdus une fois que les gens commenceront à les ouvrir et les transporter. Donc, Tsahal ne publiera pas cet ordre avant que cela n'apparaisse absolument nécessaire.

    4. Si nécessaire - ce qui peut ne pas l'être - l'économie et le système éducatif seront mis en alerte, ce qui signifie que les cours pourraient être annulés et les postes de travail non essentiels pourraient être fermées. Ce serait fait seulement en dernier ressort. Mais Tsahal continue à dire que les chances de l'Irak tire des missiles sur Israël sont basses , et donc telle mesure semble être peu probable.

    Des sources de l'armée ont dit que les Israéliens auront un large moment pour se préparer entre les différentes étapes. "Nous ne publierons pas ces ordres au public à la dernière minute," dit-on. "Nous essayerons de prévenir la panique. On donnera le premier ordre - pour s'approvisionner en provisions - à temps pour donner une période raisonnable pour acheter, sans précipitation dans les magasins pour éviter les files d'attente. Il y aura apparemment au moins deux jours pour tout organiser."

    Néanmoins, Tsahal a admis que le processus est compliqué par le fait, qu'on ne sait pas combien de temps avant les Etats-Unis donneront un avertissement à Israël. Si Tsahal commence à ordonner aux Israéliens de se préparer pour la guerre, l'on verra internationalement comme un signe que la guerre est imminente et les Américains ne voudront pas vraisemblablement donner à l'Irak tant de préavis à leurs intentions.

    Si l'Irak lance des missiles sur Israël, la censure militaire interdira aux médias d'annoncer où un missile est tombé ou à quelle proximité d'une cible stratégique. Cela doit priver les Irakiens d'information qui leur permettrait de s'ajuster leur rayon d'action portant sur des lancements suivants.

L'OTAN approuve le principe d'une aide militaire préventive à la Turquie

Le Maire de Rome annule une rencontre avec Tareq Aziz

Les soldats trouvent une ceinture explosive dans la voiture d'un Palestinien au barrage routier de Naplouse

Allo Mamère, Bové !
acmedias.org

Osama Ben Laden accuse les Américains de préparer une expansion israélienne dans les pays arabes

Rapport sur les droits de l'homme en Irak
PUK France - Patriotic Union of Kurdistan

Ce qui se passe en Irak (ou comment avoir bonne conscience pour les "pacifistes" défileurs")

Incendie dans une synagogue à Paris

Adib Shaaban, le bras droit de Uday, le fils puissant de Saddam Hussein, a déserté.

Tsahal prêt pour la réponse américaine


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.