Google
Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  

Vendredi 14 Février 2003 — 12 Adar I 5763
  • Un expert israélien pense possible que Saddam soit pourvu d'arme radioactive "sale"
    David Rudge - Jerusalem Post

    L'Irak ou l'organisation terroriste Al-Qaida d'Osama Ben Laden auraient pu construire un ou plusieurs " bombes sales," selon le docteur Danny Shoham, un biochimiste à la retraite, officier supérieur du Service de renseignements de Tsahal.

    La probabilité que l'un des deux l'utilise est presque égale à l'emploi possible d'agents de guerre biologiques ou chimiques, a dit ce chercheur senior à l'Université de Bar-Ilan, au centre Begin-Sadat pour les Études Stratégiques.

    Une bombe sale est celle qui répand du matériel radioactif sur un secteur aussi large que possible. La construction d'un tel dispositif est aussi relativement facile, pourvu que le composant principal le matériel radioactif soit disponible.

    La substance pourrait être n'importe quel matériel radioactif fortement toxique, comme le plutonium ou l'iode. Les sources principales seraient des centrales atomiques, des équipements médicaux, ou l'achat de tels matériels au marché noir.

    Tout ce qui est requis nécessite une installation relativement modeste, avec des champs protecteurs et un mécanisme approprié pour ceux qui sont employés dans l'assemblage du dispositif.

    Le dispositif lui-même normalement serait aussi adapté avec des champs pour protéger ceux qui le transportent, bien que ce ne soit pas peut-être à considérer nécessaire dans le cas d'un terroriste-suicide.

    Selon Shoham, de tels dispositifs pourraient techniquement être adaptés aux ogives de missiles balistiques ou incorporés dans des bombes aériennes, quoiqu'on puisse attendre d'eux, principalement, de les employer dans des opérations terroristes.

    "Les Irakiens ont conduit des essais sur le terrain il y a plusieurs années, à la suite de quoi, ils ont conclu que telles armes sont beaucoup plus efficaces dans des agglomérations ou mieux toujours dans des espaces fermés et peuplés, comme de grands immeubles de bureaux, plutôt que sur le champ de bataille," a-t-il dit.

    Il a noté que les Irakiens ont activement essayé de construire une bombe atomique et en fait beaucoup de chemin, mais ils n'avaient pas tous les composants. Une bombe sale est beaucoup plus simple et, en comparaison, devrait être beaucoup plus facile à développer et construire, a-t-il dit.

    "Il est aussi possible qu'Al-Qaida ait pu aussi développer une bombe sale. L'organisation a montré un intérêt pour de tels dispositifs et est certainement entièrement au fait des procédures et de leur potentiel," a-t-il dit.

    "La faisabilité de l'acquisition par Al-Qaida des matériels nécessaires est tout à fait probable. Il n'est pas trop problématique de procurer ces matériels, étant donné la nature particulièrement ambitieuse et extrêmiste d'Al-Qaida."

    D'autre part, Shoham croit que la possibilité que des organisations terroristes palestiniennes ou le Hezbollah aient développé de telles armes est beaucoup plus minime. Une hypothèse, cependant, que certain d'entre eux aient été équipés par Al-Qaida ou Saddam Hussein ne peut pas non plus être exclue.

    Amener de telles bombes sur la cible destinée voici peut-être ce qui est le plus difficile maintenant, étant donné la présence de Tsahal dans les territoires, plus que cela ne le fut précédemment, mais ce n'est pas impossible, comme les expériences des deux ans passés l'ont montré.

    Dans le cas des Etats-Unis ou de l'Europe, cela exigerait des dispositifs tous faits conçus pour la contrebande par terre ou par mer ou dans de petits avions où il y a moins de chance de détection, ou d'avoir des bombes construites localement par des cellules dormantes approvisionnées en matières premières.

    "Plusieurs de ces scénarios sont possibles en principe, malgré les mesures de sécurité intensifiées, étant donné le fait qu'un dispositif tout prêt pourrait tenir dans une valise ou un grand sac à dos," a dit Shoham.

    L'effet de l'explosion d'une bombe radioactive serait à la fois physique et psychologique, de là "ses avantages et sa pertinence" comme arme terroriste.

    Ceux qui seront dans le voisinage immédiat et qui auront réchappé à l'explosion seront contaminés par la radiation avec la perspective de mort à long terme de cancer. L'effet psychologique devrait créer la panique.

    "Il y a une catégorie de produits pharmaceutiques, appelés radioprotecteursrs, qui sont efficaces dans la résistance aux effets d'empoisonnement radioactif à un certain degré, mais ils ne garantissent pas le plein remède," a-t-il dit.

    "À cet égard, l'effet complet serait grossièrement équivalent, quoique sensiblement différent dans le mode, aux armes biologiques ou chimiques et donc il y a une possibilité parallèle en termes de probabilité qu'une bombe sale soit employée."

  • La France aurait-elle un doute sur l'existence d'armes de destruction masive en Irak, en tout cas elle encourage les Français à quitter le Koweït...et distribue des masques à gaz

    L’ambassade de France à Koweït a encouragé ses ressortissants à quitter l’émirat pour les vacances de la fête musulmane d’al-Adha, mais leur a suggéré d’y revenir fin février, ont indiqué des expatriés français. Des membres de la communauté française ont récemment rencontré l’ambassadeur Claude Losguardi, qui les a appelés au calme, en les encourageant à quitter le pays pour la période des fêtes et à y revenir avant la fin du mois, ont-ils ajouté.

    L’ambassadeur a également appelé ses ressortissants à redoubler de vigilance et à ne pas réagir de façon excessive devant la situation, marquée notamment par des préparatifs de guerre en prévision d’une frappe américaine contre l’Irak. L’ambassade a déjà reçu quelque 720 masques à gaz pour les distribuer aux Français du Koweït, selon une source diplomatique.

  • Le ministre des affaires étrangères irakien Tarek Aziz déclare à la TV française que son pays manque de moyens pour lancer une opération militaire contre Israël si un conflit devait éclater

    "Nous n'avons pas les moyens d'attaquer Israël que nous avions en 1991," a dit Tarek Aziz à France-télévision 2 se référant à l'année où la Guerre de Golfe a eu lieu. "Nous ne sommes une menace pour personne."

    "Nous ne pouvons pas parler de représailles quand nous n'en n'avons pas les moyens," a dit Aziz, parlant dans un interview en direct de Rome, où il devait rencontrer le Pape Jean Paul II.

    Tsahal se prépare à une attaque Américaine attendue pour commencer dans les semaines à venir et prend ses précautions contre la possibilité que le dictateur irakien Saddam Hussein tire de Nouveau missiles Scud sur Israël, comme il a fait dans la Guerre de Golfe de 1991.

    Le Premier Ministre Ariel Sharon a dit qu'il y avait seulement une petite chance que Saddam prenne Israël pour cible.

  • Selon les services de renseignement Américains : L'Irak a déplacé les lanceurs de missiles "Scud"
    Barbara Starr - CNN

    Les sources des services de renseignement américains ont dit à CNN qu'ils ont détecté des mouvements militaires irakiens récents qui incluent le déplacement de l'équipement de lancement des missile Scud à côté de mosquées et l'expédition d'explosifs dau Scud de l'Irak, probablement destiné aux gisements de pétrole.

    Les services de renseignement américains ont dit à CNN :

    • Le mouvement de l'équipement de lancement à côté des mosquées et de sites historiques est perçu comme un essai de l'Irak de préserver ses lanceurs de l'attaque américaine et est un autre indicateur que l'Irak a toujours des missiles Scud. Les officiels se refusent à spécifier les emplacements des équipements de lancement, citant la sensibilité extrême de la localisation, mais ils ont dit que les équipements seraient une des cibles principales de l'attaque américaine.

    • Des grandes quantités d'explosifs conventionnels ont été placés probablement pour faire exploser les gisements de pétrole au sud de l'Irak, bien que les officiels disent qu'ils ne peuvent pas confirmer que c'est l'intention de l'Irak. Interrogés sur la quantité d'explosifs impliqués, un officiel en a déterminé la quantité comme "un train entier de wagons de chemin de fer" plein de matériel.

    • Il y a maintenant deux rangées de Gardes républicains formant un anneau de défense autour de Bagdad. Une information est discutée, la présence d'une unité de Gardes républicains en place autour des faubourgs de la ville. Mais les officiels américains confirment maintenant qu'il y a une deuxième rangée de potentiel de défense de Gardes républicains à "quelques kilomètres" à l'extérieur de la ville. Ce déploiement n'a pas été formellement reconnu. Il inclut de nouveaux bunkers protégeant l'équipement militaire de l'Irak et de nouvelles positions de tir.

    • Les avions militaires ne sont plus garés, l'un près l'autre, sur les pistes de décollage et d'atterrissage, ils sont maintenant dispersés en position de défense.

    • La Syrie a retiré les étudiants des académies militaires irakiennes en prévision d'une action américaine possible. Les officiels américains disent qu'ils croient que cela va démoraliser les militaires irakiens.

  • Des médecins demandent des masques à gaz pour les Palestiniens

    Des médecins palestiniens et israéliens ont demandé mardi l’intervention de la Cour suprême d’Israël auprès du gouvernement pour l’obliger à fournir des masques à gaz à la population palestinienne, aux travailleurs immigrés et aux bédouins.

    L’organisation du Croissant-Rouge palestinien et l’association « Médecins israéliens pour les droits de l’homme » ont appelé, dans un communiqué conjoint, à ce que des masques à gaz et des équipements de protection soient distribués à toutes les personnes résidant en Israël et dans les territoires palestiniens.

    Elles estiment que les équipements devraient être distribués à tous les résidents des territoires palestiniens, aux prisonniers et détenus, aux travailleurs immigrés et leurs familles, ainsi qu’aux milliers de bédouins vivant dans le désert du Néguev en Israël.

    Rappelons que pendant la guerre du Golfe de 1991 pas un masque à gaz n'a manqué toutes les personnes résidant en Israël et dans les territoires palestiniens, y compris pour celles qui dansaient de joie sur les toits lorsqu'un Scud irakien atterrissait.

  • Netanyahu appelle l'Union Européenne à inclure le Hezbollah dans la liste des organisations terroristes
    Hatzofe
     
    Le Ministre des Affaires étrangères, Benyamin Netanyahu, a fait appel à l'Union Européenne pour qu'elle inclut le Hezbollah dans sa liste des organisations terroristes.

    Netanyahu a rencontré à Jérusalem, Monsieur Paniotis Zografos, Ambassadeur de Grèce en Israël, dont le pays assure actuellement la présidence de l'Union Européenne.

    Les discussions ont notamment porté sur la coopération entre les deux pays et sur les tentatives d'Israël de renouveler les négociations avec les Palestiniens.

    Le Ministre des Affaires étrangères a également demandé à l'Ambassadeur de transmettre à l'U.E qu'Israël craint que le Hezbollah puisse profiter de l'attaque américaine en Irak pour s'en prendre au nord d'Israël.

  • Le Ministre israélien de la Coopération régionale et le Ministre jordanien de la planification lauréats du Prix de la promotion de la Paix
    Haaretz
     
    Un prix vient d'être attribué à Genève au Ministre jordanien de la planification, le Dr. Bassam Awadallah, et au Ministre israélien de la coopération régionale, Roni Milo, pour leur action en faveur de la promotion de la paix entre Israël et la Jordanie dans le cadre du projet  « le tuyau de la paix »- projet du transport de l'eau de la Mer Rouge à la Mer Morte à travers  la Jordanie.

    Ce projet, qui a pour objectif de sauver la Mer Morte, dont le niveau baisse d'un mètre par an, contribue ainsi à la sauvegarde de ce site unique au monde.

  • La Cour de cassation belge déclare recevables les poursuites contre le Premier ministre Ariel Sharon
     
    Mercredi 12 février, la Cour de cassation belge a annulé la décision de la cour d'appel qui avait déclaré irrecevable une plainte contre le Premier ministre israélien Ariel Sharon, mais a gelé les poursuites tant que le Premier ministre israélien serait en fonction.

    Cela signifie que les poursuites contre Ariel Sharon pourraient être relancées le jour où celui-ci ne sera plus à la têtedu gouvernement israélien, ce qui lui confère pour le moment une immunité.

    Le Ministre israélien des Affaires étrangères, Benyamin Netanyahu a immédiatement réagi en rappelant, pour consultation Monsieur Yéhoudi Keinar, Ambassadeur d'Israël en Belgique. Parallèlement, il a convoqué l'Ambassadeur de Belgique en Israël.

    Selon Benyamin Netanyahu, il s'agit d'une « décision scandaleuse qui légitime le terrorisme et porte atteinte à ceux qui le combattent.[...] Par cette décision, la Belgique touche non seulement Israël mais également tout le monde libre. »

    "L'ambassadeur de Belgique en Israël, Wilfred Geens, a été également convoqué au ministère des Affaires étrangères israélien à Jérusalem où il devrait rencontrer jeudi le chef de la diplomatie Benjamin Netanyahu".

    Les réactions
    • Message du président Katsav au roi des Belges

      A la suite de l'arrêt du tribunal belge qui permet des poursuites contre
      Ariel Sharon pour son rôle présumé dans les massacres de Sabra et Chatila en 1982, le président Katsav a envoyé une lettre au roi des Belges pour protester officiellement.

      Le président déclare qu'il “réfute totalement le droit moral des Belges à juger des dirigeants et des militaires israéliens.” Il ajoute que “les dirigeants et les soldats israéliens se conduisent en accord avec les normes internationales, le droit israélien, leur conscience et la morale humanitaire. Nul n'a le droit de mettre en doute les critères d'éthique qui sont les nôtres. Ceux qui nous accusent feraient bien de se pencher sur leur propre passé.”

      L'ancien ambassadeur en Israël, Shaoul Amor, a déclaré que ce verdict était “le théâtre de l'absurde” et que cette décision se retournerait en dernier recours contre la Belgique qui perdrait sa place sur la scène internationale.

      En effet, seul Sharon a été choisi comme victime, alors qu'il y a un grand nombre de chefs d'états dont la culpabilité, elle, ne fait aucun doute. En 1982, Sharon était ministre de la Défense et ce sont les miliciens libanais qui ont massacré les habitants des camps. En outre, une commission israélienne avait alors obligé Sharon a démissionner pour ne pas avoir prévu qu'un massacre risquait de se produire.

    • Meir Shetrit s'élève contre la décision belge

      Le ministre de la Justice israélien, Meïr Shatrit, s'est violemment prononcé contre la permission accordée à un tribunal belge de juger Ariel Sharon. Il estime que cette décision sent “la chasse à l'homme” et qu'elle a été prise en raison de la position de la Belgique, alignée sur la France, et qui s'oppose aux USA.

      Shetrit a ajouté qu'Israël luttera de toutes ses forces et au moyen de toutes ses institutions pour disqualifier cette décision qui fait de la Belgique le juge du monde entier.

      “Il est inacceptable que ce petit et insignifiant pays soit le juge du monde entier. C’est une situation déplorable pour le système judiciaire belge. Où en sommes-nous arrivés ? N’importe quel pays pourrait donc s’arroger le droit de juger ce qui les gêne chez une autre nation ?” a t’il déclaré


    • Binyamin Netanyahou accuse la Belgique de diffamation

      A la suite de son entretien avec l'ambassadeur belge, le ministre des Affaires étrangères a déclaré que la Belgique a porté un coup sérieux à la lutte contre le terrorisme et qu'elle donne libre cours à des manifestations d'antisémitisme.
      Malgré le rappel de l'ambassadeur en Belgique, Israël ne souhaite rompre les relations diplomatiques mais continuera à agir par d'autres voies.

    • La communauté juive de Belgique va porter plainte contre Arafat

      A la suite de l'arrêt de la cour, la communauté juive de Belgique ulcérée pourrait décider de porter plainte contre Yasser Arafat pour crimes de guerre lors de l'explosion dans une synagogue de Bruxelles en 1982.

      Les responsables estiment que cette décision est uniquement politique et que la justice n'y a aucune part. En effet, la population musulmane est dix fois plus nombreuse que la population juive en Belgique et cette mesure la satisfait pleinement. Le fait que le pays est à la veille des élections de mai a certainement poussé la classe politique à ‘faire plaisir’ à l’électorat mulsulman.

      La communauté est scandalisée par le fait que sept ans après l'arrestation de Dutroux, il n'a toujours pas été jugé alors que les tribunaux belges trouvent le temps de juger le monde entier.

      Selon Betty Dan, directrice de Radio Judaïca à Bruxelles “le sentiment unanime est que cette décision n’a rien à voir avec la justice mais avec la politique. La communauté juive de Belgique est extrêmement en colère.”

Chirac prêt à descendre des tribunes ?
Par Albert Capino © Metula News Agency

Un expert israélien pense possible que Saddam soit pourvu d'arme radioactive "sale"

La France aurait-elle un doute sur l'existence d'armes de destruction masive en Irak, en tout cas elle encourage les Français à quitter le Koweït...et distribue des masques à gaz

Le ministre des affaires étrangères irakien Tarek Aziz déclare à la TV française que son pays manque de moyens pour lancer une opération militaire contre Israël si un conflit devait éclater

Selon les services de renseignement Américains : L'Irak a déplacé les lanceurs de missiles "Scud"

Des médecins demandent des masques à gaz pour les Palestiniens

Netanyahu appelle l'Union Européenne à inclure le Hezbollah dans la liste des organisations terroristes

Le Ministre israélien de la Coopération régionale et le Ministre jordanien de la planification lauréats du Prix de la promotion de la Paix

La Cour de cassation belge déclare recevables les poursuites contre le Premier ministre Ariel Sharon

La Conférence des Présidents dit "non" à une commission d'enquête sur les fonds alloués par l'UE à l'AP. Michel Rocard écrit au Président du CRIF : « Je n'ai pas besoin de commission d'enquête pour tenir pour acquis que l'Autorité palestinienne est corrompue »
proche-orient.info 


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.