Google
Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  

Jeudi 13 Février 2003 — 11 Adar I 5763
  • Israël obtient un poste à l’ONU pour la première fois depuis 1961

    Israël a été choisi par l’Assemblée générale des Nations unies pour participer à un groupe de travail chargé d’organiser une conférence sur le désarmement en 2004. C’est la première élection d'Israël à un poste de l’ONU depuis 1961.

    David Govrin, conseiller à la mission israélienne à l’ONU, a été choisi par consensus comme l’un des trois vice-présidents du groupe, présidé par l’Indonésie. La plupart des postes choisis par l’Assemblée générale le sont en fonction de critères régionaux. Jusqu’à mai 2000,

    Israël était le seul membre de l’ONU privé d’appartenance à l’un des cinq sous-groupes régionaux de l’ONU, principalement en raison d’un boycottage des pays arabes. En 1961, Israël avait été membre de la commission juridique de l’Assemblée générale.

  • La Cour suprême belge rejette la plainte contre Ariel Sharon pour crimes contre l'humanité

    La Cour suprême de Belgique a rejeté mercredi la plainte déposée par plusieurs Palestiniens pour crimes contre l'humanité à l'encontre du Premier ministre israélien Ariel Sharon pour son rôle dans le massacre de Sabra et Chatila en 1982.
    Mais elle a laissé la porte ouverte à une nouvelle procédure une fois qu'Ariel Sharon aura perdu son immunité diplomatique.

    L'ambassadeur d'Israël en Belgique, Yehudi Kinar, a été rappelé en Israël mercredi soir par le Ministre des Affaires Etrangères Binyamin Netanyahu, pour "des consultations", a dit le ministre. «La Belgique fait du tort non seulement à Israël mais au monde libre dans son ensemble. Et Israël répondra à cela avec sévérité», a-t-il déclaré dans un communiqué.

    L'ancien ministre israélien des Affaires étrangères Shimon Pérès, prix Nobel de la paix, a considéré: «la Belgique ne peut pas juger Israël. Elle n'a pas vécu ce que nous avons vécu. Et elle ne doit pas se jucher sur un perchoir au dessus de tous les pays du monde se poser comme le juge de l'histoire tout entière».

    La chambre des mises en accusation de Bruxelles avait statué en juin dernier qu'une plainte ne pouvait être reçue contre une personne ne se trouvant pas en Belgique. Elle n'avait pas retenu à l'encontre d'Ariel Sharon la «loi de compétence universelle» adoptée en 1993 et complétée en 1999, qui permet à la justice belge de juger des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, quel que soit le lieu où ils ont été commis. Elle avait en outre estimé qu'en tant que chef du gouvernement israélien, Ariel Sharon bénéficiait de l'immunité diplomatique.

    La Cour suprême a confirmé cette immunité mais n'a pas exclu une nouvelle procédure une fois qu'Ariel Sharon ne serait plus Premier ministre. Elle a jugé que la «loi de compétence universelle» s'appliquait aussi aux non-résidents et donc à lui.

    Une enquête avait étudié le rôle du Premier ministre israélien dans le massacre des camps de réfugiés de Sabra et Chatila en 1982 au Liban. Les autorités belges avaient ouvert une enquête en juillet 2001 à la suite d'une plainte déposée par 23 survivants de ces massacres.

    La Cour suprême a ordonné la poursuite de l'enquête sur Amos Yaron, ancien commandant des forces israéliennes et actuel directeur général du ministère de la Défense. Il était le seul visé par cette plainte au début de la procédure, il y a deux ans. L'affaire doit être renvoyée devant la chambre des mises en accusation pour déterminer s'il doit être jugé ou non.

  • Le congrès recommande à Israël, l'élection "libre et ouverte", qu'exigent les Palestiniens, pour choisir de nouveaux leaders

    Melissa Radler - Jerusalem Post

    Le Congrès a réaffirmé son amitié avec Israël et sa déception de l'Autorité Palestinienne, cette semaine, avec une résolution qui recommande à Israël l'élection "libre et ouverte", qu'exigent les Palestiniens pour choisir de nouveaux leader.

    La résolution, qui a été adoptée mardi par un vote de 411-2, félicite Israël "de se consacrer aux idéaux démocratiques" et réitère l'appui américain à "une paix sûre pour Israël."

    La résolution réitère aussi les conditions préalables pour un état palestinien décrit par le Président George W. Bush dans un discours le 24 juin 2002. Les Palestiniens, stipule la résolution, doivent "démonter l'infrastructure terroriste, la fin de l'incitation à la violence dans les médias officiels, élire de nouveaux leaders non compromis dans le terrorisme et adopter la démocratie." L'appel de Bush à une structure d'Etat palestinien, cependant, n'a pas été mentionné dans la résolution.

    "Je crois fortement que les Etats-Unis doivent maintenir leur obligation à la sécurité d'Israël," a dit, après le vote, le Républicain Eric Cantor, (R-Virginia), à l'origine de la résolution et le seul Républicain Juif de la Chambre des députés.

    Morton Klein, le président national de l'Organisation Sioniste d'Amérique, qui a averti que l'établissement d'un état palestinien serait équivalent à la création d'un nouvel état terroriste au Moyen-Orient, s'est félicité du passage de la résolution.

    "On doit les louer de la précision avec laquelle le Congrès s'est adressé aux Palestiniens pour accomplir les conditions de Bush du 24 juin 2002 " a-t-il dit.

  • Les experts de l'ONU vont détruire un premier lot d'armes irakiennes

    Des experts en armement chimique de l'ONU se sont rendus mercredi dans une zone désertique pour détruire un premier lot d'armes irakiennes prohibées, en l'occurrence 10 obus d'artillerie datant des années 90, remplis de gaz moutarde.

    En collaboration avec une équipe irakienne, les spécialistes de l'ONU mettront quatre ou cinq jours pour éliminer ces obus de 155mm à l'Etablissement d'Etat al-Muthanna, situé à 70km au nord-ouest de Bagdad, qui était le plus gros centre de production d'armes chimiques du pays dans les années 80.

    Cette destruction sera effectuée conformément au nouveau régime des inspections de l'ONU. Ces 10 obus remplis de gaz moutarde avaient déjà été inventoriés par les précédents inspecteurs de l'ONU dans les années 90, mais n'avaient pas pu être détruits avant la fin de leur mission en 1998.

    Par ailleurs, dans le cadre de leurs inspections quotidiennes, les experts de l'ONU ont quitté Bagdad à bord d'hélicoptères pour une destination inconnue, a indiqué le ministère irakien de l'Information, au deuxième jour de la fête musulmane de l'Aïd. Ils auraient découvert selon Radio-France internationale, des batteries de fusées à la portée dépassant largement le rayon d'action autorisé par l'ONU

    Enfin, une troisième équipe d'inspecteurs s'est rendue dans une usine de traitement d'eau où ils doivent vérifier la fourniture et l'utilisation de chlore, une substance pouvant entrer dans la composition d'armes chimiques.

    Pendant ce temps, dans la capitale, le cardinal français Roger Etchegaray, émissaire spécial du pape Jean Paul II, s'est entretenu avec le vice-Premier ministre irakien, Tarek Aziz, avant de rencontrer le dictateur Saddam Hussein. Le cardinal Etchegaray est porteur d'un message personnel du souverain pontifiant demandant au dictateur irakien de coopérer pleinement avec les inspecteurs de l'ONU.
    [c'est un peu comme Pie XII demandant à Hitler de coopérer pleinement avec la Croix-Rouge, on a vu le résultat]

  • La crise Union-européenne-Etats-Unis est un coup mortel porté "à la feuille de route"

    Ze'ev Schiff (Ha'aretz)

    • La crise entre les Etats-Unis et l'Europe aura des implications profondes dans le conflit Israélo-palestinien, sapant l'effort du Quartet d'imposer une solution au conflit en Israël et renforçant l'opposition du gouvernement de Sharon avec "la feuille de route" du Quartet, l'avis du Premier ministre est que "la structure Bush" est la seule arène diplomatique appropriée pour un processus politique de paix.

    • Pour Israël, la crise sur l'Irak est la preuve que la pensée de l'Union européenne est tendancieuse, basée sur des considérations sans rapport qui peuvent compliquer les problèmes plutôt que de les résoudre.

    • Ce sera maintenant beaucoup plus facile pour Israël de persuader Washington que l'on ne peut pas donner aux représentants européens une influence tardive et même pas d'influence du tout, dans la résolution du conflit au Moyen-Orient. Il renforcera aussi ceux qui soutiennent que n'importe quelle proposition qui enverrait des forces européennes dans le conflit comme observateurs ou troupes de pacification, doit être rejetée franchement.

    • Les officiels israéliens notent que l'Europe n'a pas réussi à résoudre un conflit entre l'Espagne et le Maroc sur l'Île de Parsley inhabitée au large de Gibraltar et a eu besoin d'introduire Washington pour trouver une solution diplomatique, ce qu'il a fait. Ils pointent que l'Europe ne pouvait pas résoudre la crise du Kosovo sans les Américains. Si l'Europe a été si impuissante dans un conflit sur son propre continent, se demandent les officiels israéliens, pourquoi devrions-nous être d'accord pour leur participation dans notre conflit ?

    • Le gouvernement de Sharon parle maintenant de son empressement à accepter les principes nommés par le Président Bush dans son discours du 24 juin 2002 sur le Moyen-Orient - mais Jérusalem veut expliquer à la Maison Blanche et au Département d'Etat que Bush ne doit pas signer "la feuille de route" avec les Européens qui entravent les plans de Washington pour l'Irak.

  • Des muftis palestiniens publient une fatwa contre les dirigeants arabes aidant les Etats-Unis
    Arnon Regular (Ha'aretz)

    N'importe quel dirigeant arabe qui aiderai l'assaut Américain sur l'Irak de toute façon, "trahit Dieu et son prophète, viole la loi Musulmane et payera un prix fort," selon une décision religieuse récente publiée lundi par "the Association of Wise Men of Palestine (l'Association des Hommes Sages de la Palestine...), un groupe de muftis Musulmans affilié au Hamas et au Jihad Islamique.

    La fatwa presse aussi les milieux d'affaires arabes de couper tous liens avec de tels pays et de "boycotter les produits américains et de retirer leur argent des banques américaines." "Les Musulmans doivent se préparer pour le jihad [la guerre sainte] contre l'agression Américaine, Sioniste et Britannique envers l'Irak," conclu la fatwa .

    Ironiquement la plupart de l'aide arabe à l'effort de guerre américain vient du Qatar et du Koweït, qui sont les deux protecteurs financiers principaux du Hamas.

    La branche du Hamas de la Bande de Gaza a mené des marches antimilitaristes chaque vendredi qui attirent des milliers des gens. À certains de ces rassemblements, le porte-parole du Hamas Abdel Aziz Rantisi a appelé à des volontaires pour aller en Irak et effectuer des attentats-suicide contre les forces américaines lorrqu'ils envahiront l'Irak.

    Dans la Rive occidentale, des manifestations antimilitaristes ont lieu presque quotidiennement, un maximum dans les universités, avec des drapeaux israéliens et américains brûlés. Des manifestations sont aussi tenues presque quotidiennement dans beaucoup de secteurs ruraux de la Rive occidentale, souvent organisée par des membres locaux de la faction du Fatah d'Arafat.
  • Sharon visite une base de missile de "H’ets (Arrow)"

    Debout devant quatre batteries antimissiles "H’ets (Arrow)" sous une pluie battante, le Premier Ministre Ariel Sharon ont assuré les citoyens israéliens mercredi que le pays est préparé toutes retombées d'une guerre menée par les Américains à l'Irak.

    Tsahal se prépare pour une attaque Américaine attendue pour commencer dans les semaines à venir et prend ses précautions contre la possibilité que le dictateur irakien Saddam Hussein tire de nouveau des missiles Sud sur Israël, comme il l'a fait dans la Guerre de Golfe de 1991.

    Sharon a dit il y avait seulement une petite chance que Saddam prenne Israël comme cible. Il invité les citoyens à rester calme, en disant que l'armée fait des préparatifs approfondis pour se prémunir contre une attaque d'armes biologiques ou chimiques possible.

    "Le Ministère de la Défense Nationale a pris toutes les mesures nécessaires pour fournir la plus grande défense possible pour Israël, ce qui inclut les "mesures" que nous regardons aujourd'hui "H’ets (Arrow)" ," Sharon a dit aux journalistes après une visite de la base de l'armée, Ein Shemer, au Nord d'Israël, pas loin de la frontière avec la Rive occidentale.

    En 1991, l'Irak a tiré 39 missiles Scud sur les villes et les villages israéliens, causant de grands dégâts et la peur, mais peu de victimes.

    À l'époque Israël a distribué des masques à gaz aux résidents et a invité les gens à sceller les pièces pour se protéger contre une attaque biologique ou chimique possible. Cependant, tous les missiles irakiens ne transportaient que des ogives conventionnelles.

    Israël et les Etats-Unis ont conjointement développé "H’ets (Arrow)" le système antimissile après la guerre de 1991, pendant laquelle le système antimissile "Patriot" avait eu un succès limité.

    S'il fait face à une attque cette fois, Israël emploiera "H’ets (Arrow)" comme sa première ligne de défense et le "Patriot" comme système de secours, disent les militaires .

    Les officiels de la défense disent que les chances sont minces que l'Irak tirera des missiles sur Israël. Cependant, le général chef d'état-major Moshe Yaalon, a dit dans un interview à la TV mardi que se voyant faire face à une défaite, Saddam pourrait employer la guerre non-conventionnelle.

    Les Etats-Unis menacent d'employer la force militaire pour désarmer l'Irak, le disant a toujours en possession d'une grande réserve d'armes non-conventionnelles. L'Irak nie avoir de telles armes.

    Les inspecteurs en désarmement publieront un rapport mis à jour de leurs découvertes aux Nations unies vendredi.

    "Il y a un danger. Je l'évalue comme un danger mineur, mais il existe, mais nous avons préparé les meilleures solutions possibles que l'on peut donner," a dit Sharon.

  • Un terroriste de la bande de Gaza a projeté de bombarder une aire d'atterrissage d'hélicoptère d'un hôpital et un autobus de touriste dans le Negev

    Jerusalem Post

    Les services de sécurité israéliens ont aujourd'hui révélé l'arrestation d'un Palestinien du sud de la Bande de Gaza en liaison avec le mouvement du Fatah du chef de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat, qui avait projeté de faire sauter une bombe sur l'aire d'atterrissage d'hélicoptère à l'Hôpital Soroka dans Beersheba et d'attaquer un autobus de touriste à Mitzpe Ramon.

    Ala'ah Sheich Ale'id, 23 ans, du sud de la ville de la Bande de Gaza de Rafiah, le long de la frontière égyptienne, a été arrêté en décembre, a dit une déclaration du gouvernement. La nouvelle de son arrestation a été seulement publié aujourd'hui.

    Ale'id est soupçonné d'être membre actif de "la Résistance Populaire," un groupe connecté au Fatah.

    Il a cherché à s'infiltrer en Israël via l'Egypte, de recruter des terroristes- suicide aussi bien qu'effectuer des attentats sur Soroka et à Mitzpe Ramon au sud du Negev. Le suspect est aussi accusé de l'organisation d'attaques d'officiers de Tsahal et de civils dans la communauté Bédouin de Rahat, aussi dans le Negev.

Israël obtient un poste à l’ONU pour la première fois depuis 1961

La Cour suprême belge rejette la plainte contre Ariel Sharon pour crimes contre l'humanité

Les experts de l'ONU vont détruire un premier lot d'armes irakiennes

La crise Union-européenne-Etats-Unis est un coup mortel porté "à la feuille de route"

Des muftis palestiniens publient une fatwa contre les dirigeants arabes aidant les Etats-Unis

Sharon visite une base de missile de "H’ets (Arrow)"

Un terroriste de la bande de Gaza a projeté de bombarder une aire d'atterrissage d'hélicoptère d'un hôpital et un autobus de touriste dans le Negev


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.