Google
Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  

Mercredi 5 Février 2003 — 3 Adar I 5763
  • La police secrète irakienne aurait formé al-Qaëda au gaz neurotoxique

    La police secrète irakienne a formé des membres d’al-Qaëda à l’emploi de gaz neurotoxique, écrit le New Yorker, ajoutant qu’un groupe radical islamiste lié à l’organisation d’Oussama Ben Laden était basé dans le nord de l’Irak.

    Dans un article du magazine daté du 10 février et intitulé « L’inconnu », le journaliste Jeffrey Goldberg, qui cite des hauts responsables de l’Administration américaine, écrit qu’un Irakien du nom d’« Abu Abdullah al-Iraqi avait été envoyé par Oussama Ben Laden pour demander à l’Irak son assistance dans l’emploi de gaz neurotoxique ».

    « La mission d’al-Iraqi a été couronnée de succès, et un certain nombre de membres de la police secrète irakienne appelée Unité 999 ont été envoyés en Afghanistan pour former des terroristes d’al-Qaëda », écrit Goldberg, sans préciser quand ces entraînements avaient eu lieu.

    Le journaliste ajoute que la CIA dispose d’informations sérieuses sur un autre Irakien, du nom d’Abu Wa’el, « lien entre les services de renseignements de Saddam (Hussein, le président irakien) et le groupe radical islamique Ansar al-Islam, qui contrôle une petite enclave dans le nord de l’Irak ».

    Le Premier ministre de l’Union patriotique du Kurdistan (UPK), Barham Salih, a indiqué à Jeffrey Goldberg que cette enclave devait être utilisée comme une alternative à l’Afghanistan en tant que base des opérations d’el-Qaëda.

    Selon des responsables américains et kurdes cités par le magazine, ce territoire a été utilisé par un sous-groupe d’el-Qaëda, Jund al-Shams, dirigé par Mussa’ab al-Zarquawi, « que les services de renseignements européens considèrent comme le principal spécialiste des armes chimiques et biologiques à des fins de terrorisme ».

  • Un Conseiller du Pentagone : la France "n'est plus une alliée"
    United Press International

    Richard Perle, un ancien secrétaire adjoint de la défense dans l'administration Reagan et maintenant président du Conseil Consultatif de la Politique du Pentagone, a rejeté le refus de l'Allemagne de soutenir l'action militaire contre l'Irak comme une aberration par "un chancelier discrédité."

    Perle a aussi dit "la France n'est plus l'alliée qu'elle était," et il a continué en accusant le Président français Chirac de croire "profondément en son âme que Saddam Hussein est préférable à n'importe quel autre successeur probable." "

    Des dégâts considérables ont déjà été faits à la Communauté Atlantique, y compris l'OTAN, par l'Allemagne et la France," a dit Perle.
    La suite en Anglais...

  • Netanyahu : les enregistrements, les images que Powell a montré à l'ONU " sont un rappel de la menace irakienne "

    Le ministre des Affaires Etrangères Binyamin Netanyahu a dit que les enregistrements, les photos satellites et les déclarations d'informateurs présentés par le Secrétaire d'Etat Américain Colin Powell au Conseil de sécurité de l'ONU, ont montré que l'Irak avait défié toutes les demandes de désarmement, et que c'était la vraie représentation de la politique du régime irakien.

    Les affirmations de Powell que l'Irak "nivelle et aplani pour cacher la preuve des armes chimiques, "en 2002 à Al Musayyib le complexe chimique, il y a la preuve enregistrée sur bande présentant des officiers militaires irakiens discutant de la dissimulation aux inspecteurs, des armes interdites dans des véhicules, c'est un rappel à la menace que le règne de Saddam Hussein pose face au monde Occidental.

    "Clairement, Saddam ne s'arrêtera pas si l'on ne fait pas quelque chose pour le stopper," Powell l'a dit au Conseil de Sécurité de l'ONU sceptique, affirmant que les démentis de Bagdad ne constituaient "qu'un tissu de mensonge."

  • Selon Powell «Bagdad cache des gaz ou des armes biologiques»

    L'Irak a modifié des réservoirs d'avions Mirage pour disséminer des gaz ou des armes bactériologiques, a accusé Colin Powell devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Le secrétaire d'Etat américain a aussi accusé Bagdad de cacher des membres d'Al-Qaïda.

    Au cours de son réquisitoire à la tribune du Conseil, le chef de la diplomatie américaine a affirmé que «l'Irak a modifié des réservoirs de Mirage», citant le chiffre d'au moins quatre réservoirs de ce type.

    Il a fait diffuser quelques secondes d'images vidéo en noir et blanc montrant un de ces appareils, de fabrication française, lâchant sur son passage un nuage de gaz ou de fumée. «Nous n'avons aucune preuve que ces réservoirs ont été détruits», a-t-il ajouté.

    De plus, l'Irak a la capacité de produire le virus de la variole et de l'utiliser comme une arme biologique, a encore affirmé le secrétaire d'Etat.
    Par ailleurs, l'Irak «utilise les vastes ressources de ses services de renseignement pour espionner les inspecteurs» en désarmement des Nations Unies, a-t-il accusé.

    Il a montré une série de photos satellites montrant, selon lui, l'évacuation d'armes de destruction massive de bunkers de l'armée irakienne quelques minutes avant l'arrivée sur place d'un convoi de 4x4 des inspecteurs en désarmement de l'ONU.

    Enfin, M. Powell a affirmé que l'Irak «était associé avec le terrorisme depuis des décennies». Deux douzaines de membres d'Al-Qaïda sont basés à Bagdad», a-t-il déclaré.

  • Menaces de méga-terrorisme sur les trois continents
    DEBKAfile et DEBKA-Net-Weekly Rapport Spécial

    Quartet de terrorisme en action : Al Qaeda, l'Irak, l'Arabie Saoudite, la mafia albanaise

    Avec l'approche de l'action militaire américaine contre l'Irak, les Etats-Unis et ses alliés dans la guerre, y compris Israël, sont en haute alerte s'armant eux-mêmes contre un assaut offensif de méga-terrorisme sur plusieurs fronts.

    Selon DEBKAFILE et les sources exclusives de renseignement de DEBKA-NET-WEEKLY de contre-terrorisme, six entités se sont mises ensemble pour préparer cette offensive, fonctionnant et ensemble et indépendamment.

    Ceux sont :
  1. Les services secrets militaires irakiens, ou plutôt l'effroyable Unité 999, qui est un bras super-secret des Fedayeen de Saddam (les Martyrs de Saddam), ils sont commandés par le fils aîné du dictateur irakien.

  2. Les chefs supérieurs d'Al-Qaeda .

  3. Des cellules dormantes Irakiennes et d'Al Qaeda implantées aux Etats-Unis, en Europe, dans le Golfe Persique et en Israël.

  4. Les terroristes palestiniens fonctionnant sur la Rive occidentale et la Bande de Gaza. Les groupes de terroristes palestiniens et les milices basés à Damas.

  5. La sécurité du Hezbollah et les renseignements travaillant sous le harnais d'Al- Qaeda .

  6. Les chefs et les officiers supérieurs du Hezbollah sous instructions de Téhéran pour ouvrir un deuxième front anti-américain au Liban ou ailleurs dans le Moyen-Orient, pour appuyer l'Irak.

    La suite en Anglais...

  • Capture de 10 terroristes à Hebron dévoilant une énorme infrastructure terroriste du Jihad
    Jerusalem Post

    Le Shin Bet a annoncé mardi les arrestations récentes de terroristes du Jihad Islamique impliqués dans l'embuscade de la ruelle des fidèles dans Hebron en novembre et de l'infiltration suivie de l'attaque de la Yeshiva Otniel qui avait coûté les vies de 16 Israéliens.

    L'information recueillie des suspects, qui étaient dans le secteur de Hebron, a permis de découvrir une infrastructure militaire étendue du Jihad Islamique, avec des instructions et un financement direct depuis le quartier général à Damas.

    Les suspects interrogés par le Shin Bet ont révélé qu'ils ont reçu de grandes sommes d'argent de Damas qui ont été employés pour acheter les fournitures nécessaires aux attaques, aussi bien que pour indemniser les familles "de martyrs" et de ceux capturés par des forces de sécurité.

    Selon les suspects, le quartier général du Jihad Islamique les avait aussi chargés d'intensifier les attaques contre les Israéliens et de se concentrer sur les attentats à la bombe. Les suspects ont révélé des détails quant aux produits chimiques achetés et des autres composants utilisés pour préparer les bombes. Ils ont tous subi une formation au maniement d'armes et ont été instruits pour recruter des gens pour commettre un attentat-suicide.

    Les suspects incluent : Iyad Atah Hisoni, 24 ans, de Hebron; Iman Ali Suliman Hanatsha Tabish, 23 ans, de Horsa; Munif Muhammad Mahmud Abu Atwan, 32 ans, d'Yatir; Fuad Salameh Muhammad Rabai, 26 ans, de Dura; Abdullah Hamad Hamed Masalameh, 23 ans, de Dura; Muhammad Ahmed Ai Fatah Abu Sneineh, 37 ans, de Hebron; Wahid Hamdi Zamal Abu Mariah, 36 ans, de Beit Omar; Rafa Muhammad Hanazi Madih, 25 ans, de Halhoul; Araf Salameh Hribat, 20 ans, d'Yatir; et Tsuhib Rafit Tawfik Daragmeh, 22 ans, de Hebron.

    Le Shin Bet a dit que les suspects ont aussi avoué leur participation aux fusillades dans le secteur de Hebron depuis l'été 2001 et qu'ils avaient organisé des attaques plus loin sur des routes employées par les Israéliens, aussi bien que contre des postes de Tsahal.

    De plus certains des suspects ont révélé qu'ils ont été directement impliqués dans le recrutement des deux terroristes armés qui ont infiltré Otniel, les ont formés à l'utilisation d'armes et les ont aussi photographié et les ont enregistrés sur magnétoscope avant l'attaque. Après les coups de feu, ils ont aidé aux obsèques et ont distribué de l'information sur les deux terroristes aux médias.

    Le Shin Bet a dit que les arrestations ont fortement embarrassé les activités de l'organisation.

    En plus, Tsahal a dit qu'au début de mardi matin des forces de sécurité ont capturé Bader Haimani, un commandant du Jihad Islamique senior à Hebron qui a été aussi impliqué dans les attaques terroristes meurtrières dans le secteur dans les mois récents.

    Les Palestiniens ont annoncé que les soldats ont aussi capturé le commandant du Jihad Islamique senior Muhammad Nahifi dans sa maison à Tulkarem dans la nuit de mardi à mercredi. Selon des rapports, les forces de sécurité ont entouré sa maison et ont tiré des décharges pour le forcer à se rendre. L'armée s'est abstenue de commentaire.

    Les forces de sécurité à Naplouse ont arrêté le Commandant Tanzim Nimer Shraia, qui était le responsable de la coordination de factions différentes à Naplouse et Tulkarem.

    Ailleurs dans la Rive occidentale, les forces de sécurité ont arrêté des fugitifs dans Beit Iba près de Naplouse, Salfit au sud de Naplouse, dans le camp de Balata et le camp El-Aroub au nord de Hebron et aussi dans le camp de Dehaishe.

  • Le corps d'Ilan Ramon identifié

    Les restes de l'astronaute israélien Ilan Ramon ont été retrouvés parmi les débris de la navette spatiale Columbia et seront rapatriés en Israël pour y être enterrés, a annoncé l'armée israélienne, mercredi.

    Dans un communiqué, Tsahal précise que des responsables de la NASA l'ont informée que le corps de Ramon avait été identifié. Les restes de Ramon seront rapatriés dans les jours qui viennent pour être inhumés en Israël.

    «C'est un soulagement pour nous tous, spécialement sa famille», a déclaré le général Rani Falk, attaché de l'armée de l'air israélienne à Washington. «La NASA nous a officiellement informé qu'Ilan Ramon, que son nom soit béni, a été identifié et que nous pourrons l'enterrer en Israël dans les prochains jours».

    Le corps de Ramon est l'une des quatre dépouilles qui ont été effectivement identifiées, a rapporté la radio israélienne.

    Israël avait dépêché quatre spécialistes pour aider la NASA dans la recherche des restes des astronautes éparpillés près de la frontière entre le Texas et la Louisiane. Toutes les parties du corps d'un juif doivent être enterrées. Si le corps n'est pas retrouvé, il ne peut y avoir d'obsèques.

    D'autres restes ont été retrouvés mardi et un habitant de Vernon Parish en Louisiane a découvert un morceau de tissu portant une étoile de David bleue sur fond argenté, selon le shérif de la ville, un morceau de tissu appartenant selon toute vraisemblance à l'uniforme d'Ilan Ramon.

    On s'attend à ce que les restes de Ilan Ramon soient ramenés pour l'enterrement en Israël la semaine prochaine, a dit une déclaration officielle.

La police secrète irakienne aurait formé al-Qaëda au gaz neurotoxique

Un Conseiller du Pentagone : la France "n'est plus une alliée"

Netanyahu : les enregistrements, les images que Powell a montré à l'ONU " sont un rappel de la menace irakienne "

Selon Powell «Bagdad cache des gaz ou des armes biologiques»

Menaces de méga-terrorisme sur les trois continents

Les vœux pour 2003 de Marie-Christine BLANDIN Sénateur du Nord-Pas-de-Calais

Capture de 10 terroristes à Hebron dévoilant une énorme infrastructure terroriste du Jihad

Le corps d'Ilan Ramon identifié


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002 Février 2003
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Février 2003
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.