Google
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Vendredi 24 Janvier 2003 - 21 Shevat 5763 mise à jour 13:27 (heure de Paris, GMT+1)
  • Benny Morris : « Arafat et son peuple veulent nous détruire »
    Entretien "Le Soir en ligne, Bruxelles"

    Benny Morris, Professeur d'histoire à l'université Ben Gourion à Beer Sheva. Père des « nouveaux historiens » israéliens.

    Benny Morris joue désormais franc jeu : après avoir longtemps critiqué ses collègues qui, selon lui, dissimulaient un agenda politique, voilà que le chef de file de ceux qui ont exposé publiquement les fautes d'Israël lors de la guerre d'indépendance se met lui-même dans la bagarre politique, ne cachant pas son immense méfiance des Palestiniens.

    Baudouin Loos à Jérusalem :Une majorité d'Israéliens se disent pour un Etat palestinien et une même majorité s'apprête à voter pour Ariel Sharon, qui a privilégié la force pour résoudre le conflit israélo-palestinien. Comment expliquer ce paradoxe ?

    Benny Morris : Vous avez raison. Une majorité d'Israéliens acceptent la solution des deux Etats côte à côte - déjà Ben Gourion en 1947, Rabin et Barak plus récemment au niveau politique - et pourtant, en raison du comportement des Palestiniens depuis deux ans, ils ont perdu toute confiance en leur partenaire : il y a eu l'échec de Camp David en 2000 à cause du refus d'Arafat, la même chose après les propositions de Clinton en décembre de la même année, puis le lancement de cette guérilla terroriste qui culmine avec ces attentats suicides. Les Israéliens croient qu'un Etat palestinien servira de base pour continuer la folie meurtrière.

    B.L : Le Likoud de Sharon sera sans doute le premier parti de la Knesset, quel scénario optimiste peut-on en déduire ?

    B.M. : Les prévisions, dans ce cas de figure, sont peu réjouissantes. D'un côté, Arafat n'est pas un partenaire mais la paix est impossible sans lui ; et de l'autre côté c'est à peu près la même chose pour Sharon ! Voilà malheureusement la situation. Seul le décès d'Arafat peut provoquer un changement, car il ne sera pas remplacé de son vivant. S'il se présente alors un successeur plus conciliant, l'opinion publique israélienne répondra sans doute en remplaçant Sharon par un Mitzna (le chef du parti travailliste dont le programme est orienté vers la paix avec les Palestiniens, NDLR).

    B.L. : N'est-ce pas un peu léger de mettre toute la responsabilité de l'impasse sur les épaules d'Arafat ?

    B.M. : Tout à fait d'accord ! Le problème c'est qu'il n'est pas seul. Il représente la volonté de son peuple, qui, au fond de lui-même, rêve de nous détruire. Donc, même si Arafat meurt, il faudra encore, pour aboutir à un compromis, que son successeur ne reste pas otage de la volonté populaire. A moins, contre toute attente, que les Palestiniens ne changent leur vision historique d'Israël et se résolvent à accepter son existence...

  • TF1 change de ton :"Israël, puissance agressive ou nation agressée ?"

    Par Léonard VINCENT sur le site de TF1

    L'Etat d'Israël est-il un agresseur, plus fort que tous ses adversaires et seul fauteur de guerre ? Ou est-il un Etat mondialement reconnu, minoritaire dans un monde hostile et menacé dans son existence même par d'habiles propagandistes ?
    La suite

    • Point de vue d'internautes
      Tres bien résumé, la conclusion dit tout. Espérons que les nouvelles élections fasse taire les propos... (Nanterre)
      Enfin un article juste sur le conflit ! Enfin un point de vue équitable, qui n'est le fruit d'aucune... (Paris)
      FELICITATIONS pour cet article c'est la premiere fois que je vois un article reelement objectif sur... (Arcachon)

    écrire des félicitations à TF1

  • Les sondages d'hier
    traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël

    (entre parenthèse les résultats des sondages précédents)
    Parti politique Knesset actuelle sondage de Galei Tsahal Sondage du Haaretz* sondage du Maariv Sondage du Yediot Aharonot
    Likoud 21 31 (33) 31 (29-30) 32 (31) 33-34 (32-33)
    Parti travailliste 25 18 (19) 18-19 (20) 18 (19) 18-19 (19-20)
    Shinouï 6 16-17 (15) 16 (17) 15 (16) 16-17 (15)
    Union nationale 7 11 (10) 8-9 (9) 8 (8) 7 (8)
    Shass 17 10(11) 13 (13) 11 (10) 11 (10-11)
    Formations arabes   8 (8) 9 (8) 10 (10) 10 (9)
    Meretz 10 8 (6) 9 (8) 8 (8) 7-8 (8-9)
    Judaïsme de la Torah 5 4-5 5 (6) 5 (5) 4-5 (5)
    Parti Nat. religieux 5 6 (6) 4 (4) 5 (5) 4-5 (5)
    Israël be-Aliyah 4 4 (4) 4 (3) 3 (3) 4 (4-5)
    Peuple Uni 2 2 2 (2) 3 (3) 4(3-4)


  • Tsahal intervient dans la Bande de Gaza après le meurtre des 3 soldats dans la Rive occidentale
    Jonathan Lis et Amos Harel, Correspondants d'Ha'aretz

    Des hélicoptères de combat israéliens ont tiré 11 missiles dans la Ville de la Bande de Gaza au début de ce matin, frappant plusieurs ateliers de fabriques d'armes alors que les blindés rouléaient dans la ville, après l'attaque à l'arme à feu du Hamas dans la Rive occidentale hier soir qui a laissé trois soldats, morts.

    Les témoins palestiniens ont dit qu'un missile a touché dans un coup direct sur une chapelle anglicanne dans l'Hôpital Ahli du centre de Ville de la Bande de Gaza, endommageant le toit. Ils ont continué en disant que les autres missiles ont visé des ateliers et six personnes ont été blessées.

    Les troupes de Tsahal ont continué des recherches vendredi matin pour trouver les terroristes du Hamas qui ont effectué l'attaque à l'arme à feu de jeudi. Les soldats tués dans l'attaque étaient des membres du bataillon Lavie et protégeaient la Jonction Kvasim, entre le village d'Yatta et la zone industrielle d'Hébron.

    Les trois soldats ont été gravement blessés après avoir été visés dans une embuscade à peu près vers 20h30 et sont morts plus tard de leurs blessures. Les terroristes armés se sont emparés de deux des armes des soldats, a annoncé Galei Tsahal.

    Les terroristes armés ont tiré plus tard sur un détachement de Tsahal près de l'emplacement d'une attaque précédente. Il n'y a eu aucun blessé dans l'échange de feu et les terroristes armés ont réussi à s'échapper. Les forces de sécurité cherchaient les terroristes armés dans le secteur Yatta et un couvre-feu a été imposé au village.

    Zvi Katsover, le maire de l'implantation voisine de Kiryat Arba, a dit que les soldats tiraient des fusées de signalisation en l'air pour tenter d'appréhender les criminels. "C'était apparemment l'unité qui poursuivait les terroristes," a-t-il dit sur le Canal 1.

    Dans le passé, les attaques palestiniennes à la veille des élections ont aidé les partis à la la ligne ferme comme le Likoud de Premier Ministre Ariel Sharon, galvanisant les craintes israéliennes d'attaques terroristes et de désirs de représailles.

    Sharon a dit qu'Israël ne peut pas renoncer au site saint de Hébron - le Tombeau des Patriarches, où Abraham, Isaac et Jacob sont enterrés - tandis que le Président Travailliste Amram Mitzna favoriserait le retrait.
  • Des terroristes armés du Hamas tuent trois soldats Israéliens dans une embuscade près de Hébron
    Margot Dudkevitch - Jerusalem Post


    Des terroristes armés du Hamas ont tué trois soldats Israéliens dans une embuscade dans un endroit proche du sud de la ville de la Rive occidentale de Hébron jeudi soir.

    Les Palestiniens ont ouvert le feu sur les trois personnes qui étaient apparemment à pied à l'intersection de Beit Haggai. Les trois ont été blessés d'une façon critique, les secours sanitaires ont essayé de les traiter sur place mais ils sont morts plus tard de leurs blessures.

    "Nous avons reçu un rapport de coups de feu avec des blessés " a dit Dvora, une employée sanitaire de la Magen David Adom. "À notre douleur, il n'y avait rien à faire quand nous sommes arrivés, sauf de les déclarer morts," a-t-elle dit ajoutant que les trois a été apparemment étaient tirés à bout portant.

    Le Hamas a revendiqué l'attaque, publiant un tract disant que les coups de feu sont la vengeance d'attaques par les colons israéliens et les militaires contre des Palestiniens et leur présence dans Hébron, connu comme une forteresse du Hamas.

    Des centaines de soldats de Tsahal ont investi le secteur pour rechercher la cellule de terroristes. Les résidents de Kiryat Arba voisin ont observé des dizaines de fusées de signalisation éclairant le ciel de nuit. La Canal 1 de Télévision a dit que les attaquants avaient apparemment réussi à s'enfuir dans un village arabe voisin.

    Kol Israël a dit qu'une patrouille de soldats avaient rencontré les terroristes après l'attaque et a été visés avant que les attaquants ne s'enfuient de nouveau . Il n'y a eu aucun blessé dans la patrouille.

    L'attaque a eu lieu dans un secteur à faible densité de la Rive occidentale, au sud de la ville de Hébron, qui a été un centre de violence sur plus de deux ans de combat Palestinien-israélien.

    Le 16 novembre, des terroristes armés palestiniens prenaient en embuscade un soldat Israélien et des gardes chargés de la sécurité dans Hébron, en tuant 12, dans l'incident le plus sanglant depuis des années.

    Vendredi, les Palestiniens avaient tué un israélien dans une maison juste à l'extérieur de Hébron.

  • Election honteuse de la Libye à la présidence la Commission des Droits de l'Homme de l’ONU à Genève. Quelle crédibilité pour l'ONU ?

    Genève, 20 janvier 2003. La Libye a conqui la Présidence de la Commission des Droits de l'Homme de l’ONU. Les Etats-Unis et le Canada ont été parmi les trois pays qui ont voté contre. L’Europe démocratique s'en lave les mains et s'abstient. Une nappe de honte descend sur Genève et sur les activistes des droits de l'homme. Malgré la mobilisation du Parti Radical Transnational et de quelques organisations américaines en défense des droits de l'homme -- en absence de presque toutes les ONG européennes -- , c'est finalement la realpolitik du cynisme, qui a fait dire à quelques journalistes, avec sarcasme, que maintenant on pourra l'appeler Commission "contre" les droits de l'homme, qui l'a emporté

  • Columbia University - Festival de cinéma palestinien
     
    Où l'on appelle un chat un chat :
     
    Rêver d'une nation, c'est en fait rêver de conquérir Israël.
     
    L'auteur de ce message souligne la couleur rouge sang choisie pour cette affiche et précise que les colombes ne symbolisent pas la paix dans cette culture mortifère, mais les âmes des martyrs que l'Autorité palestinienne pousse au suicide, enfants compris - voir l'article sur le dernier rapport de Palestinian Media Watch à ce sujet.
     
    Hélène Keller-Lind
     

    Dreams of a Nation.
    http://www.dreamsofanation.org/

    ---
    Le rêve de la Palestine entièrement exprimée en une seule photo. E.L.
     

TF1 change de ton :"Israël, puissance agressive ou nation agressée ?"
Par Léonard VINCENT sur le site de TF1

Les sondages d'hier

Qui ne dit mot, consent....
À :

Mr le Président délégué du MRAP
Mr le Président de la Ligue des droits de l’homme
Mr le Président d’ATTAC

"La critique est aisée, c'est l'art qui est difficile"
J’ai vu le film de Jacques Tarnero et Philippe Bensoussan : « DECRYPTAGE » hier.(Albert Capino)

Tsahal intervient dans la Bande de Gaza après le meurtre des 3 soldats dans la Rive occidentale

Des terroristes armés du Hamas tuent trois soldats Israéliens dans une embuscade près de Hébron

Le nom choisi pour une tournée de football de l'Autorité paletinienne est celui de la bombe humaine qui a perpétré le massacre de Pessah
Itamar Marcus - Palestinian Media Watch

Election honteuse de la Libye à la présidence la Commission des Droits de l'Homme de l’ONU à Genève. Quelle crédibilité pour l'ONU ?

Columbia University - Festival de cinéma palestinien


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.