Google
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Mercredi 22 Janvier 2003 - 19 Shevat 5763
  • La France s’accommode de la présidence libyenne à la commission des Droits de l’homme de l’ONU
    France-Israël - Alliance Général Kœnig

    Lundi 20 janvier, il s’est trouvé à la Commission des Droits de l’homme de l’ONU une majorité
    de 33 voix sur 53 pour élire une ambassadrice libyenne à sa présidence.
    Ainsi, cette commission pourra encore mieux poursuivre ses condamnations à répétition d’Israël.

    Honneur aux États-Unis, au Canada et au Guatemala qui ont été les seuls à voter contre.

    Malgré la négation des Droits de l’homme en Libye, malgré l’implication directe de ce pays dans les attentats terroristes contre des avions civils, un français et un américain, malgré les 440 victimes de ces attentats, la France et 16 autres pays se sont réfugiés dans l’abstention. Une abstention qui vaut constat de faillite politique et morale.

  • Une claque aux efforts du Caire
    Zeev Shiff ( Haaretz)- traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    La voiture piégée, préparée par le Jihad islamique, interceptée en Galilée ( avec à son bord une demi-tonne d’explosifs, NDT), le jour où les efforts égyptiens en vue d’un cessez-le-feu entre les différentes factions palestiniennes tournent à l’échec, représente une claque retentissante à l’Egypte, et à leurs efforts pour calmer le conflit israélo-palestinien.

    Une voiture bourrée d’autant d’explosifs n’est pas une coïncidence, et elle implique de nombreux préparatifs. (…) Il est clair que l’action a été préparée alors que les Egyptiens menaient des conversations avec les représentants du Jihad islamique et du Hamas sur les conditions en vue d’un cessez-le-feu. (…) Une telle opération exige l’accord des chefs à Damas, eux-mêmes appuyés par le pouvoir syrien, qui s’efforce de torpiller les conversations du Caire depuis le début. (…) C’est également la position de Téhéran qui soutient, notamment financièrement, le Jihad islamique. (…)

    L’échec des négociations est un désaveu non seulement pour l’Egypte, mais également pour les Européens. En Israël, cet échec renforcera la position de l’extrême droite. Parallèlement, il renforcera ceux qui exigent d’accroître la pression sur les organisations terroristes. Une telle pression ne peut être appliquée sans que la population palestinienne en souffre. Et comme toujours, les organisations terroristes islamistes sont convaincues qu’ils gagnent à cette détérioration, et ils ne craignent pas que l’instabilité gagne également des pays arabes voisins comme l’Egypte.

  • [comment lire cette dépêche de "The Associated Press" et son titre... plusieurs possibilités... desinfos@desinfos.com ]

    Jacques Chirac craint que les élections israéliennes nuisent aux efforts de paix au Proche-Orient

    PARIS (AP) - Le président Jacques Chirac a de nouveau plaidé mercredi pour une solution politique au Proche-Orient, tout en reconnaissant que la campagne en vue des élections israéliennes du 28 janvier "n'est pas favorable à une nouvelle initiative".

    "La situation au Proche-Orient en général, la situation entre Israéliens et Palestiniens en particulier, est une vraie préoccupation pour nous deux, l'Allemagne et la France", a déclaré le président français lors de sa conférence de presse commune avec Gerhard Schröder pour le 40e anniversaire du traité franco-allemand de l'Elysée.

    Insistant sur l'analyse commune entre les deux pays, Jacques Chirac a appelé une nouvelle fois de ses voeux une solution politique. "Nous ne voyons pas d'autre issue que politique dans un conflit de ce genre", a-t-il dit, en exhortant Israéliens et Palestiniens à "revenir à la table des négociations".

    "Nous ne nous lasserons pas de rechercher une solution", a conclu le président français. AP

  • Le Hamas prêt à tirer des missiles sur Jérusalem
    Jerusalem Post

    Le Hamas a préparé des fusées Kassam à tirer sur Jérusalem, a annoncé le Yediot Aharonot aujourd'hui.

    Tsahal a trouvé des fusées, il y a plusieurs mois pendant un raid à Ramallah pour bombarder une usine, mais a seulement découvert après que des agents de sécurité aient arrêté un chef supérieur du Hamas, que les armes étaient destinées à être envoyées sur la capitale.

    Falah Nadah, 48 ans de El-Bireh, était le meneur du groupe impliqué dans la fabrication des fusées, selon le Yediot.

    Le groupe de Nadah avait des plans pour tirer les missiles sur les faubourgs Nord de Jérusalem. Selon le Yediot, les fusées ont un rayon d'action de 8 à 13 kilomètres. Tiré depuis le secteur de Ramallah, ils pourraient atteindre jusqu'au quartier d'Ein Karem de Jérusalem.
  • Le Nord d'Israël en état d'alerte après l'interception d'une voiture piégée et une attaque du Hezbollah sur la frontière avec le Liban
    David Rudge - Jerusalem Post

    Une voiture chargée de 300 kilos d'explosifs et de bobonnes du gaz a été découverte par la police comme elle essayait de traverser à un point de contrôle dans les faubourgs d'Umm el-Fahm hier après-midi.

    L'essai d'infiltration est arrivée peu de temps après que des terroristes armés du Hezbollah aient tiré des dizaines de missiles antichars et d'obus de mortier sur des avant-postes de Tsahal dans la région du Har Dov.

    Il n'y a eut aucun accident dans ces incidents sans rapport, qui ont déclenché des alertes de sécurité dans les différentes parties du Nord.

    Le bombardement du Hezbollah est le premier de la sorte depuis presque cinq mois et a eu lieu par temps de brume, ce qui a rendu le répérage des cibles responsables presque impossibles. Il a coïncidé avec la visite à Damas et à Beyrouth d'officiels Américains supérieurs à propos de l'intervention possible menée par les Américains contre l'Irak.

    Le Hezbollah s'était tenu à une attitude relativement discrète récemment et des hauts fonctionnaires avaient dit que l'organisation n'attaquerait pas automatiquement Israël en cas de guerre en Irak. Néanmoins, le Hezbollah aurait demandé à ses "combattants" de ne pas faire de pèlerinage à La Mecque et a réorganisé sa structure de commandement militaire.

    Selon des rapports récents dans la presse arabe, l'organisation a aussi assuré que son arsenal d'armes, y compris les fusées Katyusha et les mortiers, était prêt à l'action.

    Le Hezbollah a annoncé une attaque sur sa station de télévision Manar, mais sans donner d'explications sur le choix du moment du bombardement.

    En attendant, l'alerte dans la région du Wadi Ara continue longtemps après la découverte de la voiture massivement piégée à un point de contrôle par la Police de l'air et des frontières à l'extérieur d'Umm el-Fahm.

    On a vu quatre Palestiniens s'enfuyant de la voiture après qu'ils aient été arrêtés au point de contrôle et il y a eu un souci qu'un ou plusieurs d'entre eux auraient en plus pu porter des ceintures explosives.

    Des recherches étendues ont été conduites dans la région et des barrages routiers érigés pour mener la chasse aux terroristes tandis que les soldats du génie ont inspecté le véhicule, qui contenait 300 kilos d'explosifs et trois bobonnes de gaz.

    Environ quatre heures après qu'elle ait été découveret, la voiture piégée a été détruite par une explosion contrôlée près du site où elle avait été abandonné près des quartiers Est d'Umm el-Fahm.

    Les résidents ont été évacués avant l'explosion massive, qui a causé quelques dégâts aux maisons voisines. Les sources de sécurité ont souligné qu'il n'y avait eu aucune autre alternative, que de faire exploser le dispositif sur place, à cause des dangers de la déplacer ailleurs.

    Des voitures piégées d'un type semblable ont été employées dans des attentats meurtriers près du Megiddo et des jonctions Karkur l'année dernière.

    Des Officiers supérieurs, y compris le chef de police du nord Ya'acov Borovsky et son homologue de la Police de l'air et des frontières, sont allés sur place pour surveiller la recherche des suspects.

    La chasse a été finalement interrompue tard dans la nuit de mardi à mercredi après que l'on ait pensé que les suspects avaient réussi à retourner dans les secteurs de l'Autorité Palestinienne.

    Des sources de sécurité seniors ont dit il n'y avait aucun doute que la découverte de la voiture piégée avait empêché un attentat d'envergure à l'intérieur de la Ligne Verte et avait sauvé beaucoup de vies innocentes.

    En attendant, Tsahal a répondu au bombardement du Hezbollah mardi, qui avait été principalement dirigé sur l'avant-poste Gladiola, avec de l'artillerie et des tirs de blindés sur l'origine du tir, avec l'aide d'avions.

    Des rapports du Liban ont dit que deux fermiers libanais ont été blessés suite à la réponse de Tsahal au tir délibéré du Hezbollah sur l'avant-poste de l'armée sur le Har Dov.

    Le porte-parole de Tsahal a souligné que le Hezbollah opérait depuis le territoire souverain du Liban et que le gouvernement de Beyrouth et son protecteur, la Syrie, portaient la pleine responsabilité des tentatives d'enflammer la région.

    Les routes dans le Har Dov ont été fermées et les communautés voisines ont été mises en alerte de réserve pendant les échanges. L'alerte a été levée après que le tir ait cessé.

    C'était la première attaque depuis la fin d'août dernier. Dans cet incident un soldat de la Brigade Golani avait été tué et deux autres blessés.

    Le Hezbollah prétend que le secteur des fermes du Shaba est une zone qui appartient au Liban bien qu'il ait été capturé par Israël à la Syrie dans la guerre de 1967. L'ONU a déterminé qu'Israël avait reculé de tout le territoire libanais quand il s'est retiré sur une ligne tracée par les cartographes de l'ONU en mai 2000.

    Depuis les tirs à travers la frontière le 29 août, un grand dispositif explosif avait fonctionné le long de la barrière de sécurité de la frontière du nord près de Zar'it dans la Galilée Occidentale le 28 décembre, blessant deux soldats dans leur véhicule blindé.
    Tsahal avait attribué cette attaque au Hezbollah, bien que l'organisation ne l'ait pas revendiqué.

La France s’accommode de la présidence libyenne à la commission des Droits de l’homme de l’ONU
France-Israël - Alliance Général Kœnig

Une claque aux efforts du Caire

Jacques Chirac craint que les élections israéliennes nuisent aux efforts de paix au Proche-Orient

Le droit de réponse de Patrick Farbiaz des Verts. Proche-orient.info maintient que l'assistant parlementaire de Noël Mamère a bien dit : « Vive le Hamas ! Le Hamas vaincra ! »

Le Hamas prêt à tirer des missiles sur Jérusalem

Le Nord d'Israël en état d'alerte après l'interception d'une voiture piégée et une attaque du Hezbollah sur la frontière avec le Liban

Une hardie-sornette sur Paris Pemière ?
Albert Capino


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Adresses des Gouvernements de la France, de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.