Google
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Vendredi 17 Janvier 2003 - 14 Shevat 5763
  •  
    L’UEJF dénonce un boycott d’Israël « en catimini » à l’Université Grenoble 2

    En dépit de la mobilisation des dizaines de milliers d’universitaires, de plusieurs prix Nobel, du Ministre de l’Education nationale, du Quai d’Orsay, de l’UNEF (premier syndicat étudiant français), et de l’UEJF, le Conseil d’Administration de l’Université grenobloise Pierre Mendés France (Grenoble 2), a voté à son tour une motion demandant à l’Union Européenne de ne pas renouveler son accord cadre de coopération universitaire avec Israël. 
     
    Le Conseil d’administration de l’Université Paris X Nanterre devrait être saisi de la même question lors de sa prochaine séance. 
     
    L’UEJF dénonce une instrumentalisation des Universités par une minorité syndicale pour promouvoir le Boycott d’Israël. Ces motions sont inadmissibles tant sur le fond que sur la forme. En effet, le bannissement d’étudiants et de chercheurs en fonction de leur seule nationalité est une idée absurde dans un monde de libre circulation des savoirs et des talents. Surtout la motion a été déposée, comme à Paris 6, par surprise « en catimini », alors que le quorum du conseil n’était même pas atteint, c'est-à-dire qu’il ne pouvait délibérer. 
     
    L’UEJF va prendre toutes les mesures appropriées pour que le cadre de la laïcité en vigueur soit respecté par les universités. En conséquence, elle demande à être reçue en urgence par le Ministre de l’éducation nationale et la Conférence des Présidents d’Université afin que soit déposé dans toutes les Universités françaises une motion similaire à celle adoptée par l’Université Paris VII le 7 janvier dernier rappelant les principes fondamentaux gouvernant l’enseignement supérieur. L’UEJF va par ailleurs, entamer des actions judiciaires devant les tribunaux administratifs pour faire annuler ces motions en raison de leur illégalité. 
     
    Pour Patrick Klugman, Président de l’UEJF : « il est temps que le respect des lois et le sens de la responsabilité revienne à l’université. Non seulement, il y a une dégradation de la situation sur les campus, mais on a l’impression que certains conseils d’administration sont devenus des pompiers pyromanes. »  

    Extrait de l'édito du Président de l’université Pierre Mendès France
    « ... Notre communauté de travail est un peu à l’image du monde : notre mission d’éducation et de service public implique d’abord que chacun fasse l’effort d’accepter et de comprendre l’autre sans a priori, ni jugement à l’emporte pièce. Pour construire, il vaut toujours mieux partir de ce qui nous rassemble que de ce qui nous sépare, et chacun, étudiant, personnel administratif et enseignant y apporte sa pierre.
    Je nous souhaite une année où il fera bon de vivre ensemble.

    Claude Courlet Claude.Courlet@upmf-grenoble.fr

  • Censure et manipulation sur France 2 pour l’émission " Tout le monde en parle "

    France-Israël a reçu de multiples appels l’incitant à protester après l’émission Tout le monde en parle de M. Thierry Ardisson, le 12 janvier 2003.

    Lors de la séquence concernant l’État d’Israël, les pires attaques contre lui et son Premier ministre ont pu être proférées en présence d’un vice-président de France-Israël qui, à la surprise des téléspectateurs, semblait garder le silence.

    France-Israël a appris que l’émission avait été pré-enregistrée et que
    les réactions en faveur d’Israël avaient été purement et simplement coupées pour l’émission.

    Au delà de cette inacceptable
    censure, France-Israël dénonce la manipulation en profondeur de la réalité d’un débat, comme si la défense d’Israël était prohibée sur France 2.

    Si des responsables d’une télévision d’État se permettent de tels abus, c’est pour se placer – fût-ce au prix d’une lâcheté – dans la ligne politique du moment.

  • Issy-les-Moulineaux célèbre la culture iranienne sous l’égide des ayatollahs

    M. André Santini, député-maire d’Issy-les-Moulineaux, organise dans sa ville, du 18 au 25 janvier, une semaine de la culture iranienne. Il y a convié, non pas des membres de la résistance iranienne, mais des ministres et des diplomates, porte-parole d’un des pouvoirs les plus arriérés de la planète.

    En dépit de l’estime qu’elle porte à la culture perse, l’Association France-Israël rappelle à M. Santini que les manifestations culturelles ont des limites à ne pas dépasser : celles de la décence qui interdit la fréquentation des États soutenant le terrorisme, bafouant les Droits de l’homme et enseignant la haine. France-Israël tient des documents accablants à la disposition de M. Santini.

    Connaissant son franc-parler, France-Israël espère encore que M. Santini saura exprimer devant ses hôtes son attachement à l’État d’Israël et l’intérêt qu’il porte à tous les citoyens iraniens opprimés, notamment aux Juifs mis en prison.

  • Tsahal visé à Naplouse et dans le Gush Katif, arrête sept Palestiniens la nuit dernière.

    Tsahal a arrêté la nuit dernière sept Palestiniens soupçonnés d'activité terroriste. Selon Kol Israël, les sources de Tsahal ont dit que l'armée continuerait à prendre des mesures pour contrecarrer l'activité terroriste et les attaques contre Israël.

    Selon Kol Israël, plusieurs des hommes étaient dans la liste des plus recherchés par Israël.

    Les sources ont dit qu'il y a toujours des avertissements sérieux d'attentats terroristes possibles.

    Hier trois terroristes qui projetaient d'effectuer des attentats-suicide à Israël ont été capturés, selon la radio.

    Des palestiniens armés ont ouvert le feu sur des soldats placés à Naplouse la nuit dernière. Selon les rapports des médias, il n'y a eu aucun blessé.

    Aussi la nuit dernière, les Palestiniens ont ouvert le feu sur la garde de Tsahal près de la communauté Juive de Gadid, placé dans le Gush Katif. De nouveau, personne n'a été blessé.

  • L’Allemagne place une organisation islamiste hors-la-loi
    Haaretz
     
    L’Allemagne vient de mettre hors la loi une organisation islamiste qui diffuse des informations racistes et antisémites. Selon le Ministre de l’Intérieur allemand, cette organisation est active au sein des universités où elle diffuse des informations antisémites.

    Elle appelle notamment à la destruction d’Israël et au meurtre des Juifs. Cette décision a été rendue possible grâce à la loi contre le terrorisme votée en Allemagne suite aux attentats du 11 septembre 2001.

 L’UEJF dénonce un boycott d’Israël « en catimini » à l’Université Grenoble 2

Censure et manipulation sur France 2 pour l’émission " Tout le monde en parle "

Issy-les-Moulineaux célèbre la culture iranienne sous l’égide des ayatollahs

Le Monde pris en flagrant délit...

Tsahal visé à Naplouse et dans le Gush Katif, arrête sept Palestiniens la nuit dernière.

L’Allemagne place une organisation islamiste hors-la-loi


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de 2002 de 2003
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.