Google
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Jeudi 9 Janvier 2003 - 6 Shevat 5763
  • Israël va rendre le Syrien capturé à l'ONU
    Jerusalem Post

    Israël rendra à l'ONU le Syrien capturé et le corps de l'autre, a-t-ont ditaux Nations unies jeudi, un jour après qu'Israël a dit que les deux s'étaient infiltrés dans le pays et avaient tiré sur des soldats israéliens.

    Une déclaration publié par la force de l'ONU qui surveille l'accord de désengagement entre les deux pays a dit que les Israéliens livreraient probablemen les deux aux troupes internationales après jeudi. La note dit que les deux côtés vont coopérer avec l'ONU pour mener une enquête sur l'incident.

    Tsahal n'a pas immédiatement fait de remarques sur la déclaration.

    Bien que les deux pays soient des ennemis endurcis, la frontière entre eux a été relativement calme depuis qu'Israël a conquis le Plateau du Golan à la Syrie dans la guerre de 1967. La dernière infiltrationen Israël s"est produite il y a 15 ans.

    La Syrie a nié que l'incident de mercredi soit une infiltration et a dit qu'Israël avait violé l'accord de cessez-le-feu. Il a dit que deux policiers et un civil essayaient de prendre de l'eau dans la Rivière Yarmouk qui court dans la zone démilitarisée.

    Tsahal a dit qu'un des Syriens avait tirés sur un de ses patrouilles le long de la frontière. Les soldats ont rendu le feu et ont tué un des hommes. Pour pour ne pas aggraver la situation, la patrouille n'a pas répondu à d'autres soldats syriens qui ont ouvert le feu après que l'infiltré a été tué, a dit l'armée.

    La Syrie exige que le Plateau du Golan soit rendu en échange de la paix, mais les négociations se sont arrêtées en 2000.

  • Le point sur l'affaire Sharon
    Jerusalem Post en français

    Ce matin, l'Afrique du Sud a reçu du procureur général, Elyakim Rubinstein, une demande d'interrogatoire de Cyril Kern, le millionnaire ami de Sharon qui lui a prêté 1.5 millions de dollars aux fils de ce dernier. Cette affaire fait couler beaucoup d'encre dans les milieux politiques israéliens et fait chuter le parti Likoud dans les sondages.

    L'affaire remonte à octobre 2001, lorsque Omri Sharon a été reconnu coupable d'avoir collecté des fonds à l'étranger pour la campagne de son père. Il n'y avait aucun soupçon de fraude à l'époque et Ariel Sharon devait rembourser 4.7 millions de dollars à la société Annex qui avait réglé certains de ses conseillers.
    Sharon avait alors remboursé 500 000 dollars et fait un emprunt pour couvrir la différence en hypothéquant son ranch du Néguev.

    Un peu plus tard, la banque s'est avisée que le ranch est en fait propriété de l'état et simplement loué à Sharon. Elle a donc refusé le prêt. Quelques mois plus tard, Cyril Kern a transféré 1.5 millions de dollars aux deux fils de Sharon pour que cette somme serve de garantie pour le prêt qui servirait à rembourser la société Annex.

    Effectivement, une autre banque israélienne devait accorder cette somme et ainsi, l'affaire aurait dû être close. Mais le journal Haaretz accuse le Premier ministre d'avoir menti quand il a dit que le prêt avait été remboursé grâce à l'hypothèque sur sa ferme. De fait, ce ranch a été hypothéqué par deux fois, en 1989 et plus tard lorsqu'il a fallu acquitter les dettes envers Annex.
    Le prêt de Kern servait donc à couvrir les frais de Gilad Sharon au moment où tous ses moyens allaient au remboursement de cette dette.

    Le ministre de la Justice, Meir Shetrit, a déclaré que le fait de ressortir aujourd'hui cette vielle affaire en était une manœuvre politique électorale visant à salir le Premier ministre. Le journal Haaretz maintient qu'il ne s'agit pas d'un complot pour nuire à Sharon et Mitzna déclare que Sharon ne peut diriger le gouvernement dans ces circonstances.

  • Un engin piégé explose à Toulkarem
    Jerusalem Post en français

    Un engin explosif a été détonné à côtés des soldats israéliens à Toulkarem. Heureusement, on ne déplore pas de victimes.
    Au cours de la nuit, 21 suspects ont été arrêtés dans les régions de Kalkilya, Naplouse, Bethléem et Djenine.

  • Recensement des Palestiniens
    Jerusalem Post en français

    Le bureau des statistiques de l'Autorité palestinienne a publié un recensement indiquant qu'il y avait 3.6 millions de Palestiniens. Ils résident en Judée-Samarie pour les deux tiers et Gaza pour le dernier tiers. Hébron est la ville la plus peuplée avec 14% de la population palestinienne. Le bureau estime qu'un million d'arabes palestiniens vivent à l'intérieur des frontières d'Israël. Le nombre total de Palestiniens dans le monde est estimé à neuf millions.
  • Le "dialogue" de la Syrie avec les USA aurait pour objectif de dissiper les malentendus,

    Des réunions informelles entre personnalités syriennes et américaines ont pris fin mercredi à Damas et les deux parties ont souligné leur utilité pour « dissiper les malentendus » sur les problèmes du Proche-Orient, selon le ministère syrien des Affaires étrangères.

    « Les deux parties estiment que le dialogue syro-américain, dont la deuxième session s’est achevée mercredi, est constructif et utile pour dissiper les malentendus sur beaucoup de questions importantes pour la région et les relations bilatérales », a indiqué un communiqué du ministère.

    « Ce dialogue vise à trouver, en dépit des différences, une base commune » entre les parties syrienne et américaine, ajoute le texte. Une première session de ce dialogue avait eu lieu en mai 2002 à Houston (Texas), aux États-Unis.

    Des intellectuels, hommes d’affaires et responsables des deux pays ont examiné durant trois jours les « perspectives du processus de paix au Proche-Orient et la situation dans les territoires ».

    Parmi les participants figurent côté américain le sénateur Arlen Specter (républicain), le directeur du Baker Institute for Public Policy Edward Djeredjian et l’ambassadeur américain à Damas Theodore Kattouf.

    Côté syrien, ont participé notamment le vice-ministre des Affaires étrangères Walid Mouallem et le directeur de la radio et télévision Riad Ismat.

    La réunion a porté également sur « la crise irakienne, les efforts pour éviter un conflit armé, les moyens de lutter contre le terrorisme et l’extrémisme », poursuit le texte.

    Les participants ont « longuement discuté des relations syro-américaines, notamment sur les plans économique et culturel ». Ils ont jugé « important » un tel dialogue et ont décidé de « le poursuivre et de le promouvoir », conclut le communiqué.

  • Le Hezbollah déclare qu'il n'attaquera pas Israël en cas de guerre contre l'Irak
    Daniel Sobelman - Ha'aretz

    Les dirigeants officiels du Hezbollah au Liban ont indiqué dans les jours récents que l'organisation n'a aucune intention d'attaquer des cibles israéliennes pendant l'offensive américaine contre l'Irak. Au début de la semaine, le Secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah a déclaré dans un interview que l'organisation ne répondra pas "à la provocation" israélienne à la frontière du nord.

    Hier, Mohammad Raad, président de la faction du Hezbollah au Parlement du Liban, a écarté comme simples affirmations de propagande des Israéliens, les intentions du Hezbollah d'attaquer à la frontière au moment de la campagne américaine en Irak.

    Quand Israël prétend que le Hezbollah exploitera l'offensive en Irak et que l'organisation reçoit des armes de Bagdad, il essaye "d'induire en erreur le public," a affirmé Raad. Le Hezbollah, a dit le parlementaire, fonctionne exclusivement "en autodéfense."

    Au cours des récents mois, les officiers de la Défense d'Israël ont averti que Hezbollah pourrait essayer d'exploiter une offensive américaine en Irak pour attaquer des cibles israéliennes. Encore des officiers de services secrets militaires de Tsahal ont révisé cette évaluation récemment, en disant que le Hezbollah va en réalité peu probablement lancer des offensives, puisqu'il en est dissuadé par la perspective d'une riposte israélienne sévère au Liban.

    Nasrallah a déclaré cette semaine que son organisation montrera qu'aucune retenue si Israël doit attaquer le Liban. Et il a nié que le Hezbollah a jamais été approvisionné par l'Irak - "nous n'avons jamais rien reçu de l'Irak - ni maintenant et ni dans le passé," a-t-il dit.

Le point sur l'affaire Sharon

Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001 de 2002
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.