Google
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Dimanche 5 Janvier 2003 - 2 Shevat 5763
  • Les hélicoptères de l'armée de l'air d'Israël tirent sur des cibles dans la Ville de la Bande de Gaza
    Jerusalem Post

    Les hélicoptères d'attaque israéliens ont tiré quatre missiles sur des cibles dans la Ville de la Bande de Gaza ce soir tard,entraînant une coupure d'électricité ont dit des témoins.

    Selon des sources sécuritaires palestiniennes, les bâtiments visés sont deux ateliers métallurgiques qui fabrique des roquettes de mortiers. il n'a pas été relevé de victimes.

    L'attaque aux missiles est venue quelques heures après que deux terroristes-suicide palestiniens s'ont faits sauter à Tel-Aviv tuant 22 passants.

    Le Premier Ministre israélien Ariel Sharon a appelé les ministres en consultations de sécurité une heure avant l'attaque de missiles israélienne. La réunion battait toujours son plein quand les hélicoptères ont frappé.
  • 22 personnes ont été tuées dans l'attentat de Tel Aviv
    Les Tanzim revendiquent aussi l'attentat
       
    Selon Kol Israël le nombre de tués dans l'attentat de Tel Aviv s'éléve à 22. Il y a 105 blessés

    L'organisation terroriste des Tanzim, membre du Fatah de Yasser Arafat, a déclaré aussi être responsable du double massacre de Tel Aviv. Elle a fourni les noms des deux terroriste-suicides habitants de Shehem (Naplouse): Burak Hilsa et Samar A-Nuri 
    .
  • L'Egypte lance un ultimatum au Hamas : signer le cessez-le-feu ou être considéré comme " un ennemi de la paix "

    Continuant dans ses tentatives pour amener toutes les factions palestiniennes à signer un accord de cessez-le-feu unilatéral avec Israël, l'Egypte a présenté aujourd'hui au Hamas un ultimatum, selon lequel s'il ne signe pas l'accord, il sera considéré comme "un ennemi de la paix", a annoncé la première chaîne.

    Les factions radicales de l'OLP, du Front Populaire pour la Libération de la Palestine et du Front Démocratique pour la Libération de la Palestine, sont déjà d'accord pour un accord de cessez-le-feu en deux étapes, suggéré par l'Egypte, commençant avec une fin de toute attaque à l'intérieur d'Israël, suivi par une fin de toutes les attaques sur des civils des deux côtés et une fin des opérations militaires israéliennes à l'intérieur des secteurs de l'Autorité Palestinienne.

    Le Hamas et le Jihad Islamique exigent les garanties qu'Israël arrêtera d'éliminer leurs activistes et finira ses raids militaires sur les secteurs de l'Autorité Palestinienne une fois les attaques terroristes arrêtées par les Palestiniens à l'intérieur de la Ligne Verte.

    Condamnant l'attentat terroriste à Tel-Aviv de ce soir où 20 passants ont été tués et plus de 50 blessés, le Ministre des Affaires Etrangères égyptien Ahmed Maher a dit qu'il doit "inciter tous ceux d'entre nous à continuer et à renforcer nos efforts pour créer une situation où la paix et la sécurité prévaudront pour les Palestiniens et les Israéliens."

    "Ils nous tuent...donc ils doivent payer le prix de leurs crimes," a crié le Porte-parole du Hamas Abdel Azziz Rantissi dans le rapport. "Nous continuerons notre lutte etla résistance jusqu'à ce qu'ils (les Israéliens) ne partent Nous cherchons l'indépendance et la liberté."

  • Tsahal mène des recherches dans Djénine pour trouver les hommes qui sont derrière l'attentat de Tel-Aviv

    Les deux terroristes-suicide qui se sont sfaits sautés à une minute d'intervalle e dans le secteur de gare d'autobus central de Tel-Aviv, un quartier très peuplé où des ouvriers surtout étrangers vivent, tuant environ 20 personnes et faisant environ 100 blessés ce soir.

    Après l'attaque, il y a eu des rapports contradictoires sur des revendications de responsabilité de l'aile militaire du Jihad Islamique, les Brigades Al Aksa et du Hamas.

    Cependant, des sources palestiniennes ont dit à Galei Tsahal que Tsahal menait déjà des recherches dans la ville de la Rive occidentale de Djénine, pour tenter de traquer les hommes responsables des terroristes-suicide qui ont effectué l'attentat.

    L'attentat d'aujourd'hui est le plus meurtrier contre des civils en Israël depuis le 18 juin quand 19 passagers ont été tués dans un attentat à la bombe contre un autobus de Jérusalem. L'attaque de Juin avait déclenché une offensive militaire israélienne importante dans laquelle les troupes avaient reoccupé la plupart des villes de la Rive occidentale. Tous sauf un centre de population de la Rive occidentale principal restent sous plein contrôle israélien.

    On ne sait pas comment Israël répondra à ce dernier attentat, qui est venu juste trois semaines avant les élections législatives d'Israël, le 28 janvier. Une reprise d'attentats terroristes palestiniens augmenterait probablement l'appui aux partis durs, y compris le Likoud du Premier Ministre Ariel Sharon.


  • Le président américain George W. Bush a condamné le double attentat-suicide
    de Tel-Aviv qui a fait au moins 20 morts et une centaine de blessés, dénonçant "un acte brutal de terreur", a déclaré la Maison Blanche.

    Le président a "condamné cet acte brutal de terreur dans les termes les plus fermes", a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche.

    "Certains veulent faire dérailler le processus de paix, mais le président ne se laissera pas dissuader", a-t-il ajouté.

    Il a précisé que M. Bush avait été informé du double attentat alors qu'il regagnait Washington sur son avion Air Force One, après dix jours de vacances dans son ranch au Texas.

  • Colin Powell téléphone ses condoléances à Sharon
    Jerusalem Post

    Le secrétaire d'Etat Américain Colin Powell a appelé le Premier Ministre Ariel Sharon ce soir pour exprimer ses regrets et condoléances pour les attentats terroristes à Tel-Aviv, ont dit des rapports de médias.

    L'appel est venu peu de temps avant que Sharon ne convoque son cabinet de sécurité à une session d'urgence pour penser la réponse d'Israël à une des plus mauvaises attaques du soulèvement palestinien depuis 27 mois.
  • « 18:36 JENINE (Cisjordanie), 5 jan (AFP) © 2003 AFP
    Le Jihad islamique revendique un double attentat suicide à Tel-Aviv
    Le mouvement radical palestinien Jihad islamique a revendiqué un double attentat suicide perpétré dimanche soir à Tel-Aviv, qui a fait 15 tués et des dizaines de blessés, dans un appel téléphonique à l'AFP.

    Le Jihad islamique a indiqué que l'attentat avait été perpétré par deux kamikazes et qu'il publierait un communiqué ultérieurement.
    »

    «19:07 Mais un deuxième interlocuteur anonyme a revendiqué l'attentat au nom de la branche militaire du mouvement islamiste Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam.

    "Nous revendiquons l'attaque de Tel Aviv et nous promettons à l'occupation israélienne de nouvelles attaques en janvier", a déclaré cet interlocuteur dans un coup de téléphone au bureau de l'AFP de Jérusalem.
    »

  • Au moins 20 tués dans un double attentat-suicide à Tel-Aviv
    Jerusalem Post

    Au moins vingt personnes ont été tuées dans l'attentat- suicide terroriste dans l'ancienne gare d'autobus central de Tel Aviv, a dit le Commandant de la Police de la zone de Tel-Aviv Yossi Sedbon à Kol Israël ce soir.

    Deux terroristes- suicide se sont faits sauter dimanche soir au coin des rues Naveh Sha'anan et Hagdud Ha'ivri à Tel-Aviv, dans le quartier de la vieille gare d'autobus centrale de la ville, blessant entre 20 et 30 personnes, selon les rapports.

    Des officiels ont dit à Kol Israël entre 20 à 30 ont été blessés dans l'attaque, parmi eux 7 dans un état grave, sept dans une condition modérée et le reste a été légèrement blessé.

    La police aurait évalué que les deux terroristes-suicide se sont faits sauter à un intervalle d'environ une minute, assis dans un restaurant.

    La radio a dit que 17 des blessés ont été évacués à l'Hôpital Ichilov de Tel-Aviv. Des 17, 14 étaient dans un état sérieux, tandis que trois autres étaient légèrement blessés. D'autre blessé ont été évacué à l'Hôpital Tel Hashomer. Le secteur de la vieille gare d'autobus a été fermé au public par la police et on a demandé aux conducteurs de quitter le secteur pour faciliterl'évacuation des blessés.

    Un témoin oculaire qui était sur place lors des attentats- suicide doubles de Tel-Aviv a dit à Kol Israël. Il était dans le café Azulai près de la vieille gare d'autobus centrale quand la première explosion est arrivée.

    "Quelques secondes après la première explosion il y a eu une autre explosion. J'ai été jeté par terre. J'ai vu beaucoup de corps sur le terrain et je suis parti en courant", a dit Moshe, un témoin oculaire.

    Un officiel de la Présidence a donné cette réaction aux doubles attentats-suicide à Tel-Aviv ce soir : "cette attaque terroriste à Tel-Aviv a le tampon d'approbation de l'Autorité Palestinienne et est le résultat direct de l'incitation persistante venant de l'Autorité Palestinienne et son refus de contrôler les terroristes dans leur milieu".

    Un porte-parole du gouvernement israélien a accusé les auteurs de la double attaque de vouloir «créer le chaos» avant la tenue des législatives en Israël le 28 janvier. «Les organisations terroristes tentent de créer le chaos en Israël avant les élections et une possible opération militaire américaine en Irak», a déclaré Avi Pazner.

    Numéros de téléphone de secours
    Ichilov Hôpital 1255133


  • Israël teste quatre missiles intercepteurs H’ets (flèche)

    Par Amos Harel et Amnon Barzilai, Correspondants Ha'aretz

    L'Armée de l'air essayera ce matin pour la première fois de lancer quatre missiles intercepteurs H’ets presque simultanément d'une base dans le centre du pays.

    On suppose que la tentative va évaluer la capacité du lanceur d'envoyer quatre missiles - dont un sera armé d'une ogive - sur des cibles différentes. L'essai de lancement coûte approximativement 10 millions de $ sera la première fois que d'Israël doit tirer plus d'un missile H’ets dans la même tentative.

    Les sources de sécurité ont dit qu'ils sont convaincus que le missile H’ets - qui peut voler à neuf fois la vitesse du son pour intercepter des ogives hostiles ausi loin que 30 milles de distance de leurs cibles, selon un rapport de l'American Israel Public Affairs Committee - peut intercepter n'importe quel missile irakien, y compris les Scuds.

    Les représentants des développeurs du H’ets participeront à l'essai, de même que les officiers de l'Armée de l'air et les techniciens des missiles antiaériens. La Marine sera là aussi, puisque les missiles seront lancés vers l'ouest, sur la mer. Comme dans les essais de lancements précédents , des officiels de la défense américains seront là comme observateurs.

    Des dizaines de soldats américains sont arrivées à Israël pendant les derniers quelques jours pour un exercice commun entre les forces antiaériennes israéliennes et américaines qui commenceront cette semaine et seront significatifs pour évaluer la coopération entre les deux pays.

    Les officiels de la défense ont mis comme date-butoir pour finir les préparatifs de défense, le 15 janvier et évaluent que l'attaque sur l'Irak aura lieu un jour ou l'autre entre le 27 janvier et le commencement de mars. Ils disent que la menace d'une attaque irakienne directe sur Israël est beaucoup plus basse maintenant que ce qu'elle était dans la Guerre du Golfe de 1991, mais sont inquiets d'éventuels attentats terroristes, probablement sous la direction de l'Irak, qui pourrait avoir lieu pendant une guerre.

  • Le chef du département politique de l'OLP, Farouk Kaddoumi, dit, "aucune différence entre l'OLP et le Hamas...Je sais ce que je dis, parce que j'ai 50 ans d'expérience et je sais comment analyser des choses"
    Khaled Abu - Jerusalem Post en anglais

    Les Palestiniens ne demanderont pas au Hamas d'arrêter les attentats-suicide contre Israël avant que les Palestiniens n'aient obtenus des bénéfices politiques, a dit le chef du département politique de l'OLP, Farouk Kaddoumi, pendant le week-end.

    "Nous nous battons comme un mouvement populaire et nous ne pouvons pas imposer de la discipline à tous ceux qui sont impliqués," a exposé Kaddoumi.

    "Nous ne sommes pas une armée et nous ne pouvons pas empêcher les attentats-suicide. Les Etats Unis nous ont demandé, par l'intermédiaire des Saoudiens, de parler à d'autres groupes palestiniens pour essayer de les convaincre d'interrompre ces attentats, mais nous avons dit que nous voulons des succés politiques avant de les persuader."

    Dans un interview à l'hebdomadaire Kul al-Arab de Nazareth, Kaddoumi a qualifié les accords d'Oslo, d'échec, en disant que les Palestiniens ont le droit de continuer leur "résistance" armée et dans la Rive occidentale et la Bande de Gaza et en Israël.

    "La résistance palestinienne est un projet légitime et tant qu'il y a une occupation le combat continuera," a ajouté Kaddoumi. "Nous avons arrêté la première intifada en faveur d'un réglement politique, mais cela a échoué parce qu'Israël n'a pas honoré les accords d'Oslo. Le processus d'Oslo était juste une des nombreuses phases. [Le Premier Ministre Ariel] Sharon est venue et a provoqué les Palestiniens et le résultat a été l'échec de ce réglement."

    Kaddoumi, qui est le seul haut responsable de l'OLP à être rester à Tunis après la signature des accords d'Oslo, a dit qu'il considère le droit de retour des réfugiés palestiniens comme plus important que l'établissement d'un état palestinien.

    "Aucune négociation ou solutions ne réussiront sans résoudre le problème des réfugiés palestiniens," a-t-il souligné, engageant une attaque cinglante contre Sari Nusseibeh, l'homme de l'OLP à Jérusalem, qui a décrit le droit de retour dans les anciens villages arabes en Israël comme peu réaliste.

    "Nusseibeh est un docteur sans sens politique," a-t-il dit. "Seulement ceux qui ont éprouvé de la douleur et de la souffrance peuvent avoir un sens politique. Je suis personnellement de Jaffa et c'est pourquoi j'ai un sentiment différent. Bien sûr je rêve toujours de Jaffa.... Les oranges de Jaffa et leur odeur sont toujours dans mon esprit."

    Interrogé, s'il y avait une différence entre ses positions et celles du Hamas, qui appelle à l'élimination d'Israël et l'établissement d'un état Islamique dans toute la Palestine, le représentant de l'OLP cependant expérimenté a dit : "nous ne différerons jamais du Hamas. Le Hamas est un mouvement national. Stratégiquement, il n'y a aucune différence entre nous."

    En exposant que l'Autorité Palestinienne, en effet, n'existe plus, Kaddoumi a dit : "physiquement, il n'y a aucune Autorité Palestinienne. J'entends dire qu'il y a des disputes de ministères et de positions et je me demande de quelles institutions, ils parlent. C'est une grande tromperie. Où est la sécurité et où sont les forces de sécurité ? Autrement dit, l'Autorité Paestinienne est finie.... Il n'y a aucune alternative à la résistance populaire."

    Kaddoumi décrit le plan pour la paix de la feuille de route des Etats Unis comme "un projet de Sharon avec un cachet américain et une formulation que nous ne pouvons pas accepter."

    "Les Américains et les Anglais ne sont pas sérieux avec ce plan et tout ce qu'ils leur importent, c'est de trouver des excuses pour lancer une guerre contre l'Irak," a-t-il ajouté.

    Kaddoumi prévoit l'écroulement de beaucoup de régimes arabes une fois que la guerre sera commencée en Irak.

    "Je sais ce que je dis, parce que j'ai 50 ans d'expérience et je sais comment analyser des choses," a-t-il conclu.

    [on peut rapprocher les déclarations, ci-dessus, de Farouk Kaddoumi de celles de Fayçal Al-Husseiny de juillet 2001 dans sa dernière interview: "Les accords d'Oslo étaient un cheval de Troie: notre but stratégique est la libération de la Palestine, de la rivière (du Jourdain) à la mer (Méditerranée)." que l'on peut lire dans les archives de MEMRI à : http://www.desinfos.com/husseini.html]

  • Des appels suspects passés depuis le téléphone portable du bagagiste de Roissy

    Les expertises techniques du téléphone portable du bagagiste de Roissy ont révélé la présence d'appels suspects et "potentiellement compromettants" provenant de deux hommes en relation avec un islamiste mis en cause dans un projet d'attentat contre le stade de France en octobre 2001, a-t-on appris dimanche de sources policières.

    Cette découverte pourrait rattacher le bagagiste, Abderazak Besseghir, à une mouvance terroriste "même si la plus grande prudence" reste de mise dans cette affaire, souligne-t-on de même sources. Le bagagiste âgé de 27 ans a été interpellé le 28 décembre avec des explosifs et des armes dans sa voiture stationnée sur un parking de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle.

    Il a été mis en examen mercredi soir pour "infraction à la législation sur les armes et les explosifs et association de malfaiteurs, le tout en relation avec une entreprise terroriste" et écroué à Fleury-Mérogis.

    Les deux correspondants téléphoniques du jeune Français d'origine algérienne, dont les identités n'ont pas été révélées, pourraient n'être que de simples relations professionnelles du suspect, ajoute-t-on de sources policières. Jeudi, on avait indiqué de sources proches du dossier que des traces d'explosifs avaient été retrouvées sur la banquette arrière de la 206 noire dans laquelle avait été découvert l'arsenal.

    Par ailleurs, le chien spécialisé dans la reconnaissance des explosifs avait marqué un "temps d'arrêt" devant le casier du bagagiste situé dans son vestiaire. En revanche, selon les premiers résultats des analyses, les empreintes relevées sur les explosifs ne correspondent pas à celles du bagagiste.

    Le "Parisien Dimanche" a affirmé auparavant dans la journée que "l'étude des appels passés depuis le téléphone portable de Besseghir a permis de démontrer que des communications ont été passées avec deux islamistes connus des services spécialisés".

22 personnes ont été tuées dans l'attentat de Tel Aviv
Les Tanzim revendiquent aussi l'attentat

L'Egypte lance un ultimatum au Hamas : signer le cessez-le-feu ou être considéré comme " un ennemi de la paix "

Tsahal mène des recherches dans Djénine pour trouver les hommes qui sont derrière l'attentat de Tel-Aviv

Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001 de 2002
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.