Google
Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Mercredi 1 Janvier 2003 - 27 Tevet 5763 mise à jour 13:22 (heure de Paris, GMT+1)
  • Un terroriste-suicide intercepté par Tsahal dans la Rive occidentale

    Un Palestinien qui transportait une bombe dans un "grand sac" a été tué ce soir par des tirs de troupes de Tsahal près de l'implantation de Kedoumin près de Naplouse, a-t-on indiqué de sources militaires.

    . "Après les sommations d'usage, les soldats ont ouvert le feu, provoquant une très forte explosion de la bombe dissimulée dans le sac", a-t-on ajouté sans donner d'autres détails.

  • Des membres de l'Autorité palestinienne impliqués dans le détournement de biens humanitaires
    IDF

    Des documents découverts par Tsahal dans les locaux de la Sécurité Préventive témoignent de la corruption de membres et d'organisations de l'Autorité palestinienne. Un des sujets traités dans ces documents concerne le vol de biens et de médicaments donnés par divers organismes à l'Autorité palestinienne et leur arrivée sur le marché noir.

    Les documents font référence à des faits étalés entre 1996 et 2002, ce qui implique que ce 'phénomène' dure depuis des années.
    La suite...

  • Des milliers de Palestiniens manifestent pour l'anniversaire de la fondation du Fatah, le mouvement d'Arafat , à l'ombre de Saddam Hussein

    Des milliers de Palestiniens, transportants beaucoup de fusils d'assaut et des fusées factices, ont marché au pas dans la Rive occidentale et la Bande de Gaza mercredi, marquant l'anniversaire du courant dominant, le mouvement Fatah, en une exposition de force interne et un défi contre l'occupation israélienne.

    Les soldats israéliens sont restés hors des villes et des camps, évitant des incidents et de la violence, permettant aux marches de Fatah de passer calmement. Depuis juin, les forces israéliennes contrôlent de la plupart des centres de la Rive occidentale principaux, comme réponse aux attentats-suicide en Israël.

    Les rassemblements, marquant le 38ème anniversaire de la fondation du Fatah, sont venus après 27 mois de violence Palestinienne. Fatah, dirigé par Yasser Arafat, est en lutte constante pour la prédominance sur les mouvements activistes Islamiques, le Hamas et le Jihad Islamique. Le grand taux de participation aux marches ont été une démonstration de puissance du Fatah.

    L"année passée, les milices affiliées au Fatah ont effectué un nombre croissant d'attentats contre les Israéliens, y compris quelques attentats-suicide, tandis qu'Arafat lui-même avait dénoncé les attentats et autres attaques sur les civils en Israël.

    Cependant, Arafat et d'autres chefs palestiniens ont hésité à dénoncer les attentats sur les soldats israéliens et les habitants juifs dans la Rive occidentale et la Bande de Gaza, des pays revendiqués par les Palestiniens.

    Dans la ville de la Rive occidentale de Naplouse, les manifestants ont brûlé une poupée grandeur nature du Premier Ministre Ariel Sharon.


    Un enfant masqué portait une grande affiche du dirigeant irakien Saddam Hussein dans une marche où d'autres tenaient les affiches d'Arafat.

    À Djénine, une ville au bord du nord de la Rive occidentale, les hommes armés tenant des fusils d'assaut M16 et portant de keffiyeh à carreaux noires et blanches, une marque déposée du Fatah, aussi accroché aux fenêtres des voitures à la parade motorisée.

    De grandes foules sont sorties pour les rassemblements dans la Bande de Gaza. Dans Khan Younis, plusieurs Palestiniens tenaient un grand drapeau irakien pendant la parade. Dans Rafah à la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza, des dizaines d'hommes armés ont défilé dans le camp.

    Dans le camp de Jabaliya à côté de la Ville de la Bande de Gaza, quatre lignes d'hommes armés et masqués ont défilé le long de la route principale, comme les enfants regardaient sur les côtés. Une femme dans une robe rouge a fait signe de la main aux hommes armés depuis l'entrée de sa simple maison en parpaing.

    Un des manifestants portait des ceintures de balles de mitrailleuse drapées en travers de sa poitrine. Des dizaines transportaient des fusils et quelques fusées fausses et des lanceurs de fusées. Les Palestiniens tirentfréquemment des fusées artisanales sur les implantations Juives voisines.

  • Un officier supérieur de Tsahal déclare qu'un grand chef d'Al-Quaida recrute des Palestiniens

    Un officier supérieur de Tsahal de l'état-major a dit qu'un des six plus importants chefs d'Al-Quaida opérant dans la région, essayait de recruter des Palestiniens pour effectuer des opérations terroristes.

    Les rapports des médias ont cité l'officier annoncant qu'Al-Quaida a commencé à créer des cellules palestiniennes et les entraînent, en particulier dans la Bande de Gaza.

    Ces cellules doivent être en grande partie composées de Palestiniens qui ont quitté le secteur et ont reçu une formation dans des bases Al-Quaida dans le monde entier avant de retourner dans la Bande de Gaza.

    L'officier a dit qu'Al-Quaida a changé de sa cible en attaquant des cibles Iisraéliennes et Juives.

    Le chef Al-Quaida a apparemment voyagé depuis la région de l'Afghanistan, voyageant par le Golfe, de là à Amman. Il est alors allé en Syrie et de la Syrie à Beyrouth.

    Le Premier Ministre Ariel Sharon a accusé Al-Quaida de fonctionner dans la région, quelque chose que les Palestiniens nient véhémemment . Yasser Arafat est même allé jusqu'à inviter bin-Laden à s'abstenir de vanter les mérites de la cause palestinienne.

  • Tsahal tue trois Palestiniens essayant de s'infiltrer dans une implantation de la Bande de Gaza

    Les troupes de Tsahal ont tué trois Palestiniens qui essayaient de traverser la barrière de l'implantation de la Bande de Gaza de Sinaï Alei cei soir, a annoncé Kol Israël .

    Tsahal a découvert le trois, passant dans un secteur interdit et a ouvert le feu tuant les hommes.

    Les Palestiniens ont dit que des Arabes entrent parfois dans le secteur pour prendre du bois de chauffage, les trois n'ont pas été immédiatement identifiés.

    Tsahal n'avait aucun commentaire immédiat à faire.

  • Tsahal a arrêté 13 Palestiniens recherchés.
    IDF

    Une unité de Tsahal a arrêté cette nuit, quatre Palestiniens recherchés, près de Bethlehem. De plus, deux autres Palestiniens recherchés ont été arrêtés au nord de Ramallah, deux à Bethlehem, deux à Dura, à l'ouest de Hébron, et trois membres du Jihad Islamique au sud de Bethlehem.

    La suite...

  • L'infrastructure terroriste du camp de Balata toujours active.
    IDF

    Une manifestation était organisée le 29 décembre, pour célébrer l'anniversaire de l'organisation du Fatah au camp de Balata.
    Les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa sont la branche militaire du groupe terorriste du Fatah, dirigé par Yasser Arafat.

    La suite...

  • Kofi Annan déclare qu'il n'y a aucune raison pour l'Irak d'attaquer Israël
    Ha'aretz

    Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a dit mardi alors qu'il ne voyait pas le besoin d'une action militaire sur l'Irak, il espérait que Bagdad n'enverrait pas de missiles contre Israël si une telle situation surgissait, il ne pourrait voir non plus de raison de le faire.

    "J'espère que l'Irak n'attaquera pas Israël," a dit Kofi Annan à Galei Tsahal, mais il a ajouté qu'il "peut comprendre pourquoi Israël veut se protéger et préparer sa population." Il a décrit l'assaut de l'Irak sur des villes israéliennes pendant la Guerre de Golfe 1991 comme "une grande erreur" et a dit qu'il n'a vu "aucune justification" pour que cela arrive de nouveau.

    Environ 39 Scuds sont tombé sur des villes israéliennes entre janvier et mars 1991. Juste une personne avait été tuée par un missile.

    Kofi Annan a insisté qu'il n'ait pas encore vu de justification pour une action militaire contre l'Irak puisque Bagdad n'avait pas gêné les inspecteurs d'armes de l'ONU opérant dans le pays.

    Interviewé par Galei Tsahal, Kofi Annan a dit que les Etats-Unis doivent attendre le rapport des inspecteurs d'armes avant le lancement de toute offensive.

    "Évidemment ils [des inspecteurs] effectuent leur travail et en attendant que l'Irak coopère et ils sont capables de faire leur travail d'une façon libre," a dit Kofi Annan. "Donc je ne vois pas d'argument pour une action militaire maintenant."

    Les Etats-Unis ont exprimé du mécontentement sur une déclaration irakienne publiée le 7 décembre de ses programmes d'armes. Les inspecteurs d'armes de l'ONU ont été envoyé en Irak en novembre en disant que la déclaration est incomplète. Le Président américain George W. Bush a menaçé à plusieurs reprises d'attaquer l'Irak.

    Dans des efforts d'éviter une action américaine et le renforcement des sanctions économiques, l'Irak a insisté à plusieurs reprises pour dire qu'elle n'avait aucune arme biologique, nucléaire ou chimique, ni missiles pour les tirer.
  • Un Tribunal Militaire a entendu comment le Hamas a poursuivit le terrorisme chimique et biologique
    Amos Harel Ha'aretz

    Les membres de l'aile militaire du Hamas ont réuni au cours de l'année passée des informations avec le but d'effectuer des attaques employant des armes biologiques et chimiques.

    Dans un cas, les ordres pour cet effort sont venus d'un associé proche de Salah Shehadeh, le leader du Hamas que les Israéliens ont éliminés en juillet dernier.

    Les détails de cet incident ont été révélés dans un acte d'accusation soumis cette semaine au tribunal militaire du point de contrôle d'Erez. L'accusé, de 32 ans Walid Al-Ara de Gaza, était étudiant à l'université se spécialisant dans des ordinateurs et propriétaire d'un magasin d'ordinateur à Gaza. Il était aussi membre de l'aile militaire du Hamas, selon l'acte d'accusation et en juin, l'aide de Shehadeh, Zahar Nasser s'est rapproché de lui. Nasser, qui a été tué avec Shehadeh, aurait demandé à Walid Al-Ara d'aider à organiser le recueil d'informations qui l'aiderait à effectuer une attaque avec des armes biologiques.

    Selon l'acte d'accusation, Walid Al-Ara a dit à Zahar Nasser qu'il ferait des recherches sur le sujet via Internet, mais l'a averti qu'une telle attaque serait non seulement difficile à effectuer, mais pourrait aussi provoquer une réponse dure. Autant que l'o ne le sache, cependant, Nasser a été tué avant que Walid Al-Ara ait réussi à lui obtenir l'information.

    Walid Al-Ara est aussi chargé de faire des bombes en réunissant de l'information sur comment les faire sur Internet pour d'autres fabricants de bombe du Hamas. L'acte d'accusation est en grande partie basé sur la confession de Walid Al-Ara.

    Les sources de sécurité ont dit que l'incident décrit dans l'acte d'accusation n'est pas la seul des tentatives que Hamas a fait dans ce sens. Pendant les derniers quelques mois, ils ont dit, que de plus en plus de Palestiniens arrêtés, principalement du Hamas, ont admis que leur organisation a été intéressée par l'idée d'employer des armes nonconventionnelles et avait commencé à se préparer pour cette possibilité. Plusieurs plans pour employer des armes biologiques ont émergé au cours de l'année dernière, y compris un plan du Hamas projettant d'empoisonner l'alimentation dans un restaurant de Jérusalem; le Jihad Islamique projettait d'empoisonner l'alimentation en eau d'un hôpital de Jérusalem; et un plan de Nabil Okhel, un agent d'Al-Qaida, pour empoisonner l'alimentation en eau du pays en entier.

    Les sources ont dit que l'intérêt pour des armes nonconventionnelles est monté en flèche après les attaques terroristes aux Etats-Unis le 11 septembre 2001 , parce que des groupes terroristes ont vu ces attentats comme ayant "cassé le tabou" d'attaques de terrorisme avec un nombre massif de victimes.

    La preuve que le Hamas commençait à être intéressé dans des armes biologiques a été d'abord trouvée il y a plus d'un an, dans un laboratoire d'explosifs dans la Rive occidentale.

    "Il est clair que des armes biologiques ou chimiques sont une façon de réaliser 'une méga-attaque'," a dit une source. "Mais il apparaît qu'à présent, les plans des organisations terroristes ne sont pas en place. Nous devons être prudents pour ne pas semer la panique du public dans ce secteur."


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001 de 2002
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002 Janvier 2003
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002

Janvier 2003
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.