Google
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Jeudi 26 Décembre 2002 - 21 Tevet 5763
  • Sondage Haaretz : le Likoud a cessé de perdre du terrain .

    Le Shinouï continue de faire des progrès.
    31 % des personnes interrogées estiment que les révélations sur la corruption nuisent à la crédibilité d’Ariel Sharon – mais chez les électeurs déclarés du Likoud, 20 % seulement sont de cet avis ; 50,8 % pensent (pourcentage global) que son crédit n’a pas été entamé.


    Nom du Parti
    Nombre de sièges à la 15ème Knesset Intentions de vote en sièges Sondage de la semaine dernière
    Likoud 19 35 35
    Parti travailliste 25 22 23
    Meretz 10 7 8
    Shinouï 6 15 13
    Shass 17 8 10
    Union nationale 7 7 8
    Israel Béaliya 4 4 3
    Judaïsme de la Thora 5 5 5
    PNR 5 5 4
    Peuple uni 2 2 1- 2
    Formations arabes 10 10 9


  • Des fusées irakiennes envoyées en Syrie pour être utilisées par le Hezbollah
    Par Ze'ev Schif - Ha'aretz

    Une partie de l'équipement transféré de l'Irak à la Syrie dans les récentes semaines a été apparemment affecté au Hezbollah au Liban, pour être employé dans l'ouverture d'un front nord contre Israël en cas d'offensive américaine en Irak.

    Les expéditions contenaient des fusées irakiennes avec un rayon d'action de 100 à 150 kilomètres et probablement aussi du matériel divers que l'Irak a voulu cacher au Liban. Dans une interview avec le canal Deux de la télévision lundi, le Premier Ministre Ariel Sharon a parlé de la possibilité que Saddam Hussein ait fait passer des armes biologiques ou chimiques en Syrie pour les cacher des inspecteurs d'armes des Nations unies.

    Le Hezbollah avait reçu auparavant des fusées de la Syrie. Mais les expéditions précédentes ne contenait que des fusées "Fatah" et "Tsumud" , dont le rayon d'action ne dépasse pas 70 kilomètres.

    Les efforts de l'Irak pour cacher des armes sont concentrés principalement sur les armes de destruction massive, comme les armes biologiques ou chimiques. La découverte de telles armes en Irak fournirait aux Etats-Unis la justification pour une action militaire pour renverser le régime de Saddam Hussein.

    Mais en même temps qu'il cache ses armes non conventionnelles, il y a des rapports, que l'Irak a essayé d'augmenter le nombre de missiles Scud à sa disposition. On sait par exemple, que la cargaison de missiles capturée il y a deux semaines sur un bateau se dirigeant vers le Yémen depuis la Corée du Nord était en fait destiné à l'Irak. Les Américains ont libéré le bateau après que le Yémen ait promis de garder les missiles pour lui-même, apparemment pour assurer la coopération du Yémen dans la lutte contre Al-Qaida.

    De plus, les Syriens ont essayé de trouver des missiles Scud pour l'Irak. Étant donné le rayon d'action de Scuds, ils sont évidemment censés être employés contre Israël en cas de guerre, plutôt que contre d'autres états de la région comme l'Arabie Saoudite.

    L'aide syrienne à l'Irak - en faisant des achats militaires et apparemment aussi de l'équipement caché - soulève des questions quant à l'empressement du Président Bashar Assad de ne pas mettre en danger ses relations avec les Etats-Unis.

    D'une part, Damas fait un effort pour aider Washington en fournissant de l'information sur Al-Qaida, mais de l'autre, Bagdad exerce une pression économique. En plus de l'aide à l'Irak, Assad prend aussi un risque en abritant et facilitant des organisations terroristes comme le Jihad Islamique et le Hamas, se cachant derrière l'affirmation qu'ils ne font seulement fonctionner des bureaux d'information dans son pays.

  • La Libye accuse Sharon de «menteur» à propos de la présence savants nucléaires irakiens chez Kadafi

    La Libye a accusé mercredi Ariel Sharon de «menteur», a rapporté l'agence officielle Jana. Le premier ministre israélien avait affirmé mardi que des savants irakiens travaillaient dans l'industrie nucléaire en Libye.

    «Nous réfutons les mensonges que (Sharon) a l'habitude de dire», a déclaré le sous-secrétaire du ministère libyen des Affaires étrangères chargé des Affaires culturelles et de l'Information, Hassouna al-Chaouech.

    «Il est aujourd'hui clair pour le monde entier que l'objectif poursuivi par ce terroriste (Sharon), quand il diffuse de tels mensonges, est de cacher les énormes capacités nucléaires» israéliennes, a-t-il poursuivi. Il a encore souligné que la Libye est signataire du Traité de non prolifération nucléaire (TNP) et d'accords interdisant les armes biologiques et chimiques.

    Le premier ministre israélien avait affirmé mardi soir disposer d'informations selon lesquelles l'Irak a transféré récemment «des armes chimiques ou biologiques», en Syrie, et a dit savoir que «des experts et des savants irakiens travaillent dans l'industrie nucléaire en Libye». La Syrie a pour sa part qualifié de «ridicules» et d'»infondées» les affirmations de M. Sharon.

  • Un dirigeant du Jihad Islamique tué dans un échange de tir au cours de son arrestation
    Jerusalem Post

    Les forces de sécurité ont tué Abu Rab Hamsa, un dirigeant du Jihad Islamique local dans le village de Kabatya près de Djénine.

    Kol Israël a annoncé qu'Abu Rab avait ouvert le feu sur des troupes de Tsahal venues essayer de l'arrêter. Trois soldats ont subi des blessures légères dans l'échange de coups feu.

    Dans le même temps, des terroristes ont envoyé des mortiers sur une communauté Juive du Gush Katif dans la Bande de Gaza.

    Il n'y a eu aucun blessé

  • Implication accrue de l’Iran et de l’Irak dans les territoires palestiniens
    service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    Le Maariv rapporte que l’Irak a transféré des dizaines de millions de dollars pour encourager les attentats. Selon des sources sécuritaires israéliennes, les Irakiens souhaitent susciter une vague d’attentats avant ou parallèlement à l’attaque américaine en Irak.
    Citant un rapport des renseignements militaires, le Maariv ajoute que l’Iran aurait également augmenté les fonds transférés aux Palestiniens. Si jusqu’à présent, chaque famille de terroriste percevait 25.000 dollars, cette somme aurait été augmentée lors des dernières semaines.

    Par ailleurs, toujours selon des sources sécuritaires, l’Iran recruterait des Palestiniens soignés dans les hôpitaux iraniens pour les encourager à des activités terroristes anti-israéliennes. (Yédiot Aharonot, Maariv).
    Les Palestiniens, transférés en Iran par le biais de la Jordanie, « sont hospitalisés dans des sections à part dans les hôpitaux des gardes révolutionnaires iraniens, et bénéficient de soins personnels, ainsi que des visites de dirigeants du Jihad Islamique ou du Hezbollah. A l’étape suivante, on leur propose de suivre un entraînement militaire pour qu’une fois rentrés dans les territoires, ils puissent recruter des jeunes Palestiniens pour une série d’actions terroristes contre Israël ». (Yédiot Aharonot)

  • Des « zones de sécurité » de 300 mètres de profondeur vont être créées autour des implantations juives des territoires
    Itaï Asher, Maariv) - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    Il s’agit de zones en forme de « hérisson », dans lesquelles aucune construction ne viendra gêner les mesures de protection de chaque implantation.

    Des précisions ont été données par Jerusalem Post en Français :
    L’armée israélienne a commencé à mettre en place des zones tampons autour des localités juives de Judée Samarie afin d’empêcher toute infiltration terroriste.

    Cette decision a irrité les palestiniens qui considèrent cette action comme une réquisition de territoires. Le porte-parole du gouvernement Ra’anan Guissin a déclaré que cette décision avait été prise compte tenu des attaques et infiltrations répétées contre les localités juives depuis le début de l’Intifada.

    Ces zones seront totalement interdites et déclarées zones militaires. Des patrouilles motorisées y circuleront en permanence et des tours de contrôle seront installées à des points stratégiques.

    Selon le journal Ha’aretz, les règles aplliquées seront de tirer sans sommation sur toute personne pénétrant dans la zone.

  • Le général Amos Guilad sera le « tranquillisant national » en cas de guerre
    Ben Caspit, Amir Rappoport (Maariv) - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    En cas de guerre en Irak, ce sera lui qui sera chargé d’expliquer aux Israéliens ce qui se passe, quelles sont les menaces – et ce qu’ils doivent faire.

  • Les Palestiniens tirent au petit matin sur des Israéliens près de Hébron et dans la Bande de Gaza
    Jerusalem Post

    Des coups de feu ont été tirés au début de matinée sur un véhicule israélien circulant au sud de Hébron, selon des rapports de Galei Tsahal.

    Il n'y a eu aucun blessé annoncé.

    Dans un incident séparé, des tirs ont été aussi annoncés près de la communauté Juive de Neve Dekalim dans la Bande de Gaza, aussi sans reports de blessés.

  • Le ministre de l'Education nationale Israélienne Limor Livnat fait une critique virulente des tentatives françaises de boycott universitaire

    Le ministre de l'Education nationale Limor Livnat a envoyé mercredi des lettres à son homologue français et au ministre français délégué pour la recherche et les nouvelles technologies condamnant les tentatives l'Université de Pierre et Marie Curie à Paris d'imposer un boycott universitaire aux universités israéliennes et entraîner l'Union Européenne et d'autres Universités à imposer des sanctions semblables.

    "Même aux temps de la haine entre des pays différents pendant le moyen âge, le monde scientifique et universitaire a continué à travailler ensemble pour obtenir la connaissance et effectuer des recherches communes dans une atmosphère positive," a-t-elle dit.

    Le ministre s’interroge sur la volonté de l’université Pierre et Marie Curie de nouer des liens avec une université de Gaza, au détriment des relations existantes avec les universités israéliennes, auquelles elle a conseillé de prendre des distances avec le point de vue de l’université française.

Sondage Haaretz : le Likoud a cessé de perdre du terrain.

Des fusées irakiennes envoyées en Syrie pour être utilisées par le Hezbollah
Par Ze'ev Schif - Ha'aretz


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.