Google
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Jeudi 12 Décembre 2002 - 7 Tevet 5763 mise à jour 12:14 (heure de Paris, GMT +1)
  • Les deux victimes d'une attaque à Hébron sont des soldats de Tsahal

    Les deux victimes d'un attaque, de ce soir, à l'arme à feu dans la ville de la Rive occidentale de Hébron étaient deux soldats de Tsahal, ont dit les rapports des médias.

    Un homme et une femme, ont été tués près du quartier de Jabbel Juarah, entre l'implantation de Kiryat Arba et le Tombeau des Patriarches dans Hébron. La femme est morte des décharges immédiatement, ont dit les rapports. L'homme, avait été emmené en urgence vers un hôpital de Jérusalem pour traitement , il est mort sur la chemin, ont ajouté les rapports.

    Le journal de Canal Un a dit que l'endroit où les deux ont été tué est un secteur complètement sous contrôle israélien. Tsahal a placé Hebron sous couvre-feu, après plusieurs semaines où le couvre-feu a été levé sur la ville, a annoncé Kol Israël .

    Le mois dernier, dans le même secteur, 12 soldats israéliens et gardes chargés de la sécurité ont été tués dans une embuscade après que des résidents juifs se soient rendus à des prières au tombeau des Patriarches dans Hebron depuis une implantation Juive voisine.

    Hebron est un point de confrontation fréquente et de violence. Depuis le traité de paix intérimaire, la ville est divisé en des zones israéliennes et palestiniennes, environ 450 Juifs vivent dans trois enclaves dans le centre de la ville, entourés par plus de 100.000 Palestiniens.

    Les soldats israéliens patrouillent dans les secteurs où vivent les juifs, mais depuis plus de deux ans de violence Palestino-israélienne, les soldats se déplaçaient souvent dans les secteurs palestiniens aussi. Après l'attaque mortelle du 16 novembre, les soldats israéliens ont pris le contrôle des sections palestiniennes et des couvre-feux sur la ville sont imposés.

    Le Premier Ministre Ariel Sharon a dit que la route où l'attaque avait eu lieu seraient élargi, mais des tribunaux israéliens ont suspendu les ordres de l'armée de se saisir des maisons palestiniennes qui sont là.

    Les Palestiniens insistent pour dire que les juifs doivent quitter la ville.

    Il y a des heurts fréquents entre des Palestiniens et des juifs dans Hébron, souvent renforcé par des juifs de Kiryat Arba voisin. L'attaque à l'arme à feu de ce soir a eu lieu entre les deux emplacements.
  • Sharon : « Une action réussie en Irak pourrait promouvoir le processus de paix »
    Aluf , Nathan Guttman et Shlomo Shamir (Haaretz)

    Le Premier ministre israélien Ariel Sharon estime qu’une action américaine réussie en Irak pourrait créer « une nouvelle dynamique » pour le processus de paix dans la région. Selon le chef du gouvernement israélien, dépourvus de l’option militaire, les Arabes seront plus disposés à entamer des négociations et à faire des concessions.

    Le Premier ministre israélien Ariel Sharon s’entretiendra aujourd’hui avec le sous-secrétaire d’Etat à la Défense, Douglas Feith, au sujet des préparatifs de guerre américains. En privé, il a réaffirmé qu’Israël n’entrerait pas dans la guerre en Irak, mais il apportera son aide aux Etats-Unis. Le Premier ministre israélien a néanmoins précisé qu’Israël riposterait en cas d’attaque biologique ou chimique ou de « méga-attentat ».

    Par ailleurs, un rapport spécial de l’administration américaine présenté au Congrès prévoit que « les Etats-Unis se réservent le doit de riposter par tous les moyens en cas d’utilisation d’armes de destruction massive contre les Etats-Unis ou ses alliés».

  • En dépit des réserves américaines, Chirac souhaite l’adoption rapide de la feuille de route du quartet

    Le président français Jacques Chirac s’est prononcé hier pour l’adoption le 20 décembre du plan de paix du quartette,, afin d’aider Israéliens et Palestiniens « à reprendre le chemin du dialogue ».

    Le président français a reçu à l’Élysée le président du Conseil législatif palestinien, Ahmed Qoreï, alias Abou Ala, en compagnie de Leïla Chahid, déléguée générale de Palestine en France.

    « La communauté internationale doit rester mobilisée, c’est pourquoi nous souhaitons l’adoption rapide de la feuille de route par le quartette et sa publication », a dit Jacques Chirac, selon des propos rapportés par son entourage.

    « Il est de notre devoir d’aider les parties à reprendre le chemin du dialogue et d’une solution politique », a-t-il ajouté.

    « Il est des causes communes dont on peut discuter avec le président Chirac, la plus importante étant de trouver une solution politique à ce conflit », a dit Ahmed Qoreï, réaffirmant sa volonté d’obtenir le 20 décembre à Washington l’adoption et la publication de la « feuille de route » du quartette (Russie, États-Unis, Union européenne, Onu).

    Israël a demandé aux États-Unis qui a accepté, de repousser la présentation de ce plan de paix après les élections législatives prévues le 28 janvier.

    Le président Jacques Chirac a pris le parti des Palestiniens qui souhaitent en revanche que le quartet impose dès décembre un calendrier à Israël en vue de la création d’un État palestinien en 2005.

  • Israël reçoit des missiles Patriot américains

    Deux batteries de missiles antimissiles Patriot sont arrivées mercredi soir dans le port israélien d'Ashdod. Selon Kol Israël, elles seront utilisées en janvier, lors de manoeuvres militaires conjointes avec les Etats-Unis.

    Des navires de guerre américains participeront aux exercices. Israël gardera ensuite les batteries de missiles Patriot de fabrication américaine, a ajouté la radio sans préciser s'il s'agissait d'exercices de routine ou exceptionnels.

    Des batteries de missiles Arrow ont été déployées récemment sur deux sites en Israël, par crainte d'une attaque irakienne aux missiles contre Israël, en riposte à une frappe américaine. L'Irak avait tiré 39 missiles Scud sur Israël pendant la guerre du Golfe en 1991.

    Les missiles Patriot aideront à se défendre contre le les attaques potentielles de missile Scud, aussi bien contre toute tentative d''avion irakien essayant d'entrer dans l'espace aérien israélien et d'envoyer des armes biologiques ou chimiques sur les centres de populations israéliens.

    L'Allemagne a récemment annoncé qu'il fournira aussi deux batteries Patriot à Israël.

    L'exercice commun de l'armée de terre des Etats-Unis et de Tsahal inclura aussi des missiles Arrow et Hawk, ainsi qu'un système basé sur les navires américains de radar conçu pour repérer exactement l'arrivée de missiles sol-sol. Des exercices semblables ont déjà été conduits pendant les récentes années.

    Les Etats-Unis projettent aussi de déployer ces systèmes de défense aérienne complémentaires dans d'autres pays du Moyen-Orient.

    Des sources de Tsahal ont exprimé leur entière confiance dans le système de défense israélien "Arrow", qui compléte les Patriotes dans la trajectoire basse des missiles Scud et qui a l'entière capacité de contrer des menaces aéroportées potentielles.

  • L'Italie a rompu ses contacts avec Yasser Arafat, selon Israël

    Silvio Berlusconi a déclaré mercredi au président israélien Moshe Katsav que l'Italie avait rompu tout contact avec Yasser Arafat et d'autres responsables palestiniens depuis la mort de 29 Israéliens tués le 27 mars dernier dans un attentat-suicide à Netanya, a rapporté le porte-parole de l'ambassade d'Israël en Italie.

    Au cours d'un entretien d'une heure à Rome avec Moshe Katsav, le président du Conseil italien s'est également engagé en faveur d'un "soutien italien inconditionnel au droit du peuple israélien à vivre en paix sur sa terre", a précisé le porte-parole, Ofer Bavly, qui assistait à cette entrevue.

    Moshe Katsav, arrivé à Rome mardi en provenance de Berlin, s'est entretenu avec Silvio Berlusconi dans le cadre d'une visite de quatre jours en Italie, au cours de laquelle il doit aussi rencontrer son homologue italien, le maire de Rome et la communauté juive.

    Jeudi, il doit aussi être reçu par le pape Jean Paul II au Vatican.

  • Israël et l'Allemagne ont désamorcé la discussion sur les livraisons d'armes
    (Deutsche Welle)

    Le président israélien Moshe Katsav, à la fin de savisite de trois jours en Allemagne, a remercié le gouvernement allemand pour son appui à Israël et pour ses efforts pour combattre l'antisémitisme et l'extrémisme.

    Le chancelier allemand Schroder a réitéré l'empressement de l'Allemagne à fournir à Israël des missiles Patriot construits aux Etats-Unis et a dit que "d'autres aides" avaient aussi été discutées.

    Katsav a dit qu'il attend toujours la livraison des transporteurs de troupe blindés Fuchs demandés par Israël et n'a pas exclu la possibilité que les véhicules puissent être employés contre "les terroristes palestiniens."

  • Une entreprise israélienne participe officiellement et pour la première fois depuis trois ans à une exposition sur le sport au Qatar.

    Une délégation de cinq membres de l’entreprise Israel Institute for Export and International Corporation, spécialisée dans les produits liés au sport dans les domaines de la médecine, de la sécurité et des médias, occupe un stand dans l’exposition.

    Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères avait indiqué mardi qu’une délégation israélienne officielle était présente à Doha dans le cadre de cette exposition. C’est la première fois depuis 1999 qu’une délégation israélienne liée au domaine sportif se rend au Qatar qui sera, en 2006, le pays hôte des Jeux asiatiques, a-t-il ajouté.

    Le Qatar, qui avait des liens économiques avec Israël sans entretenir avec lui des relations diplomatiques, avait annoncé formellement la fermeture de la mission commerciale israélienne à Doha (ouverte en 1996) peu avant d’accueillir en 2000 un sommet de l’Organisation de la conférence islamique (OCI).

    Mais Doha n’a pas coupé les ponts avec l’État hébreu. Le chef de la diplomatie qatarienne, cheikh Hamad ben Jassem ben Jabr al-Thani, a en effet rencontré son homologue israélien Shimon Peres en juillet à Paris.

  • Uu rapport officiel du Département d’Etat américain met en doute l’engagement de l’Autorité palestinienne à reconnaître l’Etat d’Israël
    Nathan Gutman (Haaretz)

    Un rapport officiel du Département d’Etat – rapport sur lequel s’est fondé le Président Bush la semaine dernière pour dire que l’Autorité palestinienne ne tenait pas ses engagements, vis-à-vis de la lutte contre le terrorisme – soutient pour la première fois de manière explicite que l’Autorité palestinienne ne lutte pas contre le terrorisme : il met aussi en doute la reconnaissance par les Palestiniens du droit à l’existence de l’Etat d’Israël. Dans le cadre de ce rapport, les Américains ont vérifié quelles actions menait l’Autorité palestinienne pour tenir ses engagements envers Israël et les Etats-Unis, dans le cadre de l’accord d’Oslo.

    Les engagements en question sont les suivants :
    - La reconnaissance du droit à l’existence d’Israël
    - L’adhésion aux résolutions 242 et 338 de l’ONU
    - Le règlement du conflit par la négociation et non pas par la violence
    - La condamnation du terrorisme et la lutte (contre ce fléau)

    Conclusion du Département d’Etat : les Palestiniens n’ont respecté qu’un des quatre engagements précités.

    Le point le plus significatif concerne l’attitude de l’Autorité palestinienne envers le terrorisme : « L’Autorité n’a pas pris de mesures suffisantes pour empêcher les actes de violence de la part des Palestiniens (…) Certaines preuves démontrent que des individus liés de manière variable avec l’Autorité palestinienne et l’OLP – il s’agit plus particulièrement des bataillons des Martyrs d’El-Aqsa, du Tanzim et des forces de sécurité palestiniennes – étaient fréquemment impliqués dans des opérations violentes contre des Israéliens »

  • Le Canada interdit le Hezbollah
    David Rudge- Jerusalem Post

    Le gouvernement canadien mercredi a imposé une interdiction totale du Hezbollah en mettant hors la loi son aile prétendue politique et en conséquence l'organisation fait maintenant face à la possibilité quee tous ses actifs soient saisis.

    La décision a été prise presque un an après qu'Ottawa ait interdit l'aile militaire du Hezbollah. Depuis lors, cependant, il y a eu la preuve que l'organisation levait des fonds au Canada.

    Ori Tannenbaum, dont le père Elhanan, un homme d'affaires et colonel retraité, qui a été enlevé par le Hezbollah en octobre 2000 tandis qu'il était à l'étranger, étaient dans le bâtiment du Parlement à Ottawa quand la décision a été annoncée.

    Tannenbaum, dont la famille a recherché l'appui de pays étrangers dans la bataille pour libérer son père et les trois soldats, les sergents. Benny Avraham, Omar Suwayeed et Adi Avitan, enlevés par le Hezbollah un peu plus tôt, a loué la décision canadienne.

    "C'est un pas important qui met la pression sur d'autres gouvernements qui hébergent ou soutiennent les activistes du Hezbollah et leur permettent de procurer de l'argent à cette organisation," a dit Tannenbaum.

    "Les autorités en Israël affirment que mon père est vivant et je me tourne vers le Canada pour l'aide qu'il peut nous assurer pour qu'il nous soit rendu vivant.

Les deux victimes d'une attaque à Hebron sont des soldats de Tsahal

Sharon : « Une action réussie en Irak pourrait promouvoir le processus de paix »


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.