Google
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Dimanche 8 Décembre 2002 - 3 Tevet 5763
  • Le site de Tsahal en Français
    Jerusalem Post

    Grâce à la ténacité d’Estelle Golan et de ses collaborateurs, Tsahal a enfin lancé une version de son site internet en Français. Jusqu’à présent, l’information circulait par le biais de e-mails. Dorénavant, les francophones pourront obtenir toutes les données et informations dont ils pourraient avoir besoin sur le site http://www.idf.il/newsite/french/main.stm

    Nos félicitations à l’équipe francophone de Tsahal qui travaille sans compter pour diffuser une information de qualité, nécéssaire à la lutte contre la désinformation.

  • Conflit armé entre le Hamas et le Fatah à Gaza
    Jerusalem Post

    Ce matin, des tireurs appartenant au Fatah ont fait feu sur la maison d'un des chefs du Hamas, Ismail Abou Shanab. Ils ont provoqué des dégâts et effrayé ses enfants car le principal intéressé était absent.

    Ce conflit entre les deux organisations terroristes menace de tourner à "la guerre civile" d'après les responsables de l'Autorité palestinienne. Il y a déjà eu plusieurs incidents similaires. En effet, jeudi de la semaine dernière plusieurs membres du Hamas, dont el Rantissi, ont essuyé des tirs, et seule l'intervention armée de leurs partisans a évité l'effusion de sang.

    Ces évènements risquent d'empêcher la tenue de discussions au Caire entre les deux groupes concernant un arrêt des attentats contre les civils israéliens. Toutefois, Nabil Shaath, ministre du Plan, affirme que ces entretiens doivent commencer prochainement à Gaza et au Caire. Il affirme que le Fatah tient absolument à l'arrêt des attentats et qu'il est prévu un cessez-le-feu pour permettre un retrait de Tsahal.

  • Deux soldats israéliens blessés dans une explosion à la frontière avec le Liban

    Deux soldats israéliens ont été blessés, un sérieusement, quand leur transporteur de troupe blindé a roulé sur une bombe, aujourd'hui, à la frontière du nord avec le Liban, a dit le porte-parole de l'armée.

    Le véhicule de l'armée patrouillait dans la section occidentale d'une barrière de sécurité quand il a heurté un dispositif explosif près de Zarit, ont dit le bureau du porte-parole et d'autres officiels militaires.

    Des officiels de sécurité libanais, parlant sous condition d'anonymat, a dit que les troupes israéliennes ont été mises en état d'alerte et ont fait décollé des hélicoptères après l'explosion.

    Timur Goksel, le porte-parole d'une force de maintien de la paix de l'ONU au Liban Sud, a dit que les Nations unies étaient conscientes qu'une explosion avait eu lieu à la frontière et enquêtaient.

    Il n'y a eu aucun commentaire immédiat du Hezbollah basé au Liban, qui a souvent attaqué Israël dans le passé.

    Les terroristes du Hezbollah ont lutté contre les forces israéliennes au Sud Liban depuis presque deux décennies avant qu'Israël n'ait unilatéralement retiré ses troupes en mai 2000.

    Mais il reste un litige territorial avec le Hezbollah. Israël continue à contrôler un secteur connu comme les Fermes de Chebaa, que le Hezbollah considère comme territoire libanais. Le Hezbollah continue à y effectuer des attaques contre les troupes israéliennes. Mais Israël et les Nations unies disent que le secteur n'est pas Libanais, mais conquis à la Syrie.

    Le 29 août, un soldat a été tué et deux d'autres ont été blessés par un mortier et des obus antichars tirées à travers la frontière par le Hezbollah sur un avant-poste de l'armée. En mars, les terroristes ont tiré depuis une colline sur des véhicules israéliens, tuant six Israéliens et en blessant six autres.

    Cependant, sauf à part le territoirel des fermes de Chebaa en litige , la frontière a été en grande partie calme depuis bien longtemps. Le Hezbollah et Israël s'accusent mutuellement devouloir d'enflammer le front Libano-israélien pour coïncider avec une attaque américaine possible contre l'Irak.

  • Le Hamas et le Fatah vont reprendre des pourparlers au Caire et dans la Bande de Gaza
    Jerusalem Post

    Les pourparlers entre les organisations terroristes du Hamas et du Fatah commenceront dans les jours à venir, selon des déclarations du Ministre palestinien de la Planification et la Coopération Internationale Nabil Shaathselon rapportées par Kol Israël.

    Shaath a dit plus loin que l'organisation du Fatah tiendrait ferme sur sa demande que toutes les attaques contre des civils à l'intérieur de la Ligne Verte fassent halte. Aussi, le Fatah appellera à un cessez-le-feu pour permettre à Israël de retirer ses troupes des territoires palestiniens.

    Au début de novembre, un premier rond de pourparlers a eu lieu. A ce moment là des rumeurs avaient couru sur un cessez-le-feu pour les élections du 28 janvier, mais à la fin, aucun accord n'a été atteint et les attaques ont continué.

  • L'Autorité Palestinienne rejette le plan de Sharon pour un état palestinien
    Khaled Abu - Jerusalem Post

    Le président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat a rejeté vendredi la vision du Premier Ministre Ariel Sharon d'un état Palestinien futur et a dit qu'Israël doit se soumettre à tous les accords que ses gouvernements ont signés avec les Palestiniens.

    "Il y a des accords qu'il [Sharon] doit honorer," Arafat l'a dit aux Palestiniens en visite à son quartier général de Ramallah pour offrir leurs bénédictions pour la fête de Id al-Fitr. Il a dit que, et Sharon et l'ancien Premier ministre Binyamin Netanyahu ont signés des accords avec l'Autorité Palestinienne, y compris l'accord de Wye River.

    Arafat a nié qu'il y ait des contacts secrets entre Israël et l'Autorité Palestinienne. Il a dit que les Palestiniens projettent de rester dans leur patrie "jusqu'au jour du Jugement dernier," et il a réitéré son désir de voir les enfants palestiniens hisser le drapeau de l'OLP sur les murs de la Vieille Ville de Jérusalem et sur ses églises et mosquées.

    Les officiels palestiniens croient que l'offre de Sharon d'établir un état palestinien sur les parties de la Rive occidentale et la Bande de Gaza n'est rien qu'un truc d'élection visant à gagner l'appui des électeurs israéliens à gauche et au Centre.

    La proposition était d'établir un état démilitarisé sur les secteurs A et B de la Rive occidentale et sur la plupart de la Bande de Gaza. Le Premier ministre a souligné que l'on ne permettrait pas à cet état de ratifier des accords de défense communs avec d'autres pays et il n'y aurait aucune continuité territoriale entre la Rive occidentale et la Bande de Gaza.

    La proposition de Sharon d'établir un état palestinien sur 40% de la Rive occidentale et 70 % de la Bande de Gaza vise au maintien du statu quo et exclut les questions de Jérusalem, des réfugiés, des frontières et des implantations, a dit samedi, le Ministre de l'Administration locale de l'Autorité palestinienne Saeb Erekat.

    Erekat a dit que le plan de Sharon est une répétition de l'offre pour une période intérimaire à long terme, qui vise à prévenir tout changement à la situation actuelle.

    "Les déclarations de Sharon vise à brouiller les cartes en ce qui concerne le plan de la feuille de route de Américains," a encore dit Erekat. "Sharon essaye, à la veille des élections générales, de tromper les Israéliens en leur faisant croire qu'il a un plan de paix."

    Selon Erekat, "la façon la plus courte de réaliser la sécurité, la stabilité et la paix est de terminer l'occupation israélienne, retourner aux frontières d'avant le 4 Juin 1967 , y compris Jérusalem est et d'appliquer la résolution de la question des réfugiés conformément à la Résolution 194 de l'Assemblée Générales des Nations unies."

    Erekat a critiqué les Etats Unis pour leur appui en cours à Israël et a dit que le total parti-pris de Washington envers Israël, qui est traité comme un état au-dessus de la loi, "constitue une récompense pour son occupation continuelle et l'agression militaire." Il a dit qu'en ignorant les agressions militaires israéliennes et continuer à blâmer les Palestiniens, les Etats Unis contribuaient au fait de contrecarrer toute tentative de reprendre les pourparlers de paix.

    En attendant, un autre officiel palestinien a ouvertement invité les Israéliens "à ne pas manquer une chance" et de voter pour le Président du parti Travailliste Amram Mitzna dans les élections prochaines.

    Bassam Abu Sharif, un ancien porte-parole de l'OLP, a dit que les Palestiniens "ont toute raison de s'intéresser aux élections, qu'ils ont le droit d'influencer le résultat en adressant aux électeurs israéliens."

    Selon Abu Sharif, "l'électeur israélien doit être conscient des faits dans les territoires occupée, y compris la torture quotidienne à laquelle les Palestiniens sont soumis. De la même façon les Palestiniens doivent clarifier leurs aspirations pour la paix et mettre fin à la violence pour que les deux peuples puissent profiter de la sécurité, la stabilité et la prospérité dans leurs frontières. Les deux états peuvent exister dans la souveraineté, côte à côte, avec un respect mutuel et une coopération stratégique."

    Abu Sharif a invité les électeurs israéliens "à se déplacer vers la paix parce que le carnage insensé doit avoir une fin. La majorité de Palestiniens n'a pas changé de stratégie. Leur choix stratégique, qui a été approuvé par les corps civils législatifs, exécutifs et populaires, est l'établissement de la paix avec Israël sur la base de deux états dans la Palestine historique."

    La reconnaissance palestinienne d'Israël et son droit de vivre dans des frontières sûres et stables, comme un partenaire au Moyen-Orient, est irrévocable, indépendamment de ce qui est déclaré par les groupes extrémistes, a ajouté Abu Sharif .

    Abu Sharif a décrit le retour de quatre millions de réfugiés comme "peu réaliste". Il a dit que les Palestiniens veulent mettre en oeuvre leur droit à l'autodétermination sur la terre occupée par Israël en 1967, qui est compatible avec la Résolution 242 du Conseil de sécurité, en fondant un état indépendant dans les frontières de 1967.

    Lire du 3 décembre 2002 sur Jerusalem Post en Français
    Le vote de Yasser
    par Khaled Abou Toameh
    Après avoir détrôné les Premiers ministres Peres, Netanyahou, puis Barak, le leader palestinien, qui est actuellement aux prises avec des difficultés internes, ne demanderait pas mieux que d’aider à couronner le seul candidat qui promet de lui restituer sa crédibilité...

  • La lutte anti-terroriste a continué pendant le week-end, 34 Palestiniens ont été arrêtés.
    Amos Harel et Arnon Regular, Correspondant de Ha'aretz

    Les troupes de Tsahal ont arrêté pour interrogatoire cinq Palestiniens de la ville de la Rive occidentale de Naplouse. Les soldats ont continué à opérer dans toutes les villes palestiniennes de la Rive occidentale, tandis que du fait avertissements d'attentats terroristes un haut état d'alerte continue dans tout le pays et dans les missions israéliennes à l'étranger.
    Tsahal a intercepté trois terroristes-suicide potentiels dans la Rive occidentale pendant le week-end avant qu'ils n'aient réussi à traverser la Ligne Verte.

    Les parachutistes ont arrêté un terroriste du Jihad Islamique de 28 ans Raed Harez samedi près de Tulkarem. Le suspect portait une ceinture explosive avec 15 kilos d'explosifs.

    Les troupes étaient en patrouille près du village d'Atil sur l'information du service de renseignement qu'un des résidants du village projetait une attaque terroriste. Les troupes ont fait détoner le dispositif explosif. Les autres terroristes-suicide potentiels ont été arrêtés dans le quartier de Ras Al-Ayin, à Naplouse. Deux, Faris Samru et Ashraf Samru, étaient membres des Tanzim.

    Dans un autre incident, la Police de l'air et des frontières a abattu, au début de samedi matin, un terroriste du Jihad Islamique recherché près de la ville de Rive occidentale de Djénine. L'homme a été identifié comme Abdel Hadi Omar, 21 ans. Cinq autres Palestiniens ont été blessés, deux par un tir, alors que les soldats poursuivaient Omar par les rues de Silat Al-Hartiye, ont dit des témoins et des employés de l'hôpital.

    Des officiels de Tsahal ont dit que Omar, qui portait un M 16 et des munitions, a été tué en s'enfuyant par des soldats qui essayaient de l'arrêter.

    Tsahal a aussi dit qu'Omar était responsable de nombreux attaques à l'arme à feu contre des Israéliens et qu'il a été impliqué dans l'opération dans laquelle on a avait envoyé un véhicule chargé d'explosifs à l'intérieur d' Israël. Le véhicule avait été trouvé et arrêté a Wadi Ara en septembre.

    Un des accolytes principaux d'Omar dans ces opérations était Iyad Sawalha, qui a été tué il y a un mois à Djénine.

    Dix autres suspects palestiniens ont été arrêtés dans une opération à Silat Al-Hartiye.

    Seize Palestiniens ont été aussi arrêtés à Bethléem et dans le secteur de Djénine.

    Près de Naplouse samedi, des décharges ont été tirées contre des implantations dans le secteur tandis qu'une mine au bord de la route a été activée près du village de Baqa Al-Sharkiya, au nord de Tulkarem.

    Près de l'implantation de Ganei-Tal dans le Gush Katif, une mine de bord de la route a été découverte et a été sans risque désamorcée.

  • Le Hamas projetterait d'enlever des soldats comme argument de négociation
    Ha'aretz

    Les sources de sécurité ont prévenu ce matin que le Hamas projetait d'enlever des soldats de Tsahal pour les employer en échange dans la libération de ses membres détenus dans des prisons en Israël.

    Galei tsahal a annoncé qu'un site Internet officieux du Hamas a publié un appel à ses membres pour organiser l'enlèvement de soldats. L'appel vient apparemment pour faire pression sur la direction Hamas à propos de ses membres qui sont détenus par Israël, dans l'espoir que les soldats enlèvés accéléreront leur sortie.

    Tsahal continue à maintenir un haut niveau d'alerte pour des attentats terroristes dans tout le pays, aussi bien que dans les missions israéliennes à l'étranger. Vendredi, plusieurs ambassades et consulats à l'étranger ont été fermés, après que des fonctionnaires de sécurité aient reçus des avertissements d'attaques terroristes possibles.

  • La Police et des musulmans se heurtent à Bat Yam
    Ha'aretz

    Les forces de police se sont heurtées dans une galerie marchande de Bat Yam samedi soir avec des dizaines de musulmans marquant le jour de Eid al-Fitr, la fin du Ramadan. Selon la police, les heurts ont éclaté après que deux jeunes gens arabes aient refusé de s'identifier aux policiers dans le secteur. Un garde chargé de la sécurité de la galerie marchande, aurait été attaqué par des jeunes et aurait tiré une décharge en l'air.

  • Moshe Katsav part pour une visite en Allemagne, aux dirigeants italiens et au Pape
    Jerusalem Post

    Le président Moshe Katsav part aujourd'hui pour Berlin pour une visite officielle en Allemagne, Italie et au Vatican.

    Selon Kol Israël, il a prévu d'avoir des pourparlers avec les dirigeants allemands et italiens et le Pape.

    Dans un interview, avant son voyage, avec le magazine allemand Der Spiegel, Katsav a dit qu'Israël serait très déçu si l'Allemagne maintenait ses positions sur sa décision de ne plus vendre de transporteurs de troupes blindés.

    Vendredi, le Ministre de la Défense Nationale allemand Peter Struck a annoncé que l'Allemagne ne fournirait pas les transporteurs de troupe. Selon la radio, Der Spiegel a aussi annoncé qu'Israël avait demandé à l'Allemagne de lui fournir deux sous-marins.

  • Des soldats contrecarrent une infiltration dans le Gush Katif
    Jerusalem Post

    Dans le Gush Katif, des troupes de Tsahal ce matin ont découvert trois terroristes essayant de s'infiltrerdans une communauté entre les communautés de Katif et Ganei Tal.

    Selon Kol Israël, les soldats ont aperçu les terroristes et une poursuite s'en est ensuivie.

    Les terroristes se sont enfuis en direction de Khan Yunis, a dit la radio.

Conflit armé entre le Hamas et le Fatah à Gaza

L'Autorité Palestinienne rejette le plan de Sharon pour un état palestinien.

La lutte anti-terroriste a continué pendant le week-end, 34 Palestiniens ont été arrêtés.


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.