Google
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Samedi 7 Décembre 2002 - 2 Tevet 5763 mise à jour 12:16 (heure de Paris, GMT +1)
  • Sharon : « Je négocie avec des personnalités palestiniennes »
    Ménahem Rahat, Nadav Eyal et Ron Lévine (Maariv) - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a dévoilé lors d ‘une conférence de presse [la semaine dernière] à Tel Aviv qu’il menait des pourparlers avec des personnalités palestiniennes, dont il préférait ne pas divulguer l’identité, de crainte que l’on n’attente à leur vie.

    « Il existe aujourd’hui des contacts avec les Palestiniens », a déclaré le Premier ministre israélien. « Comme je l’ai dit par le passé, nous sommes disposés à des concessions douloureuses pour parvenir à un règlement ». Ariel Sharon a posé une série de préalables dont « l’arrêt total de la violence, le démantèlement des organisations terroristes et le remplacement de l’actuelle direction palestinienne ».

    Le chef du gouvernement israélien a toutefois refusé de dévoiler la nature des « concessions » qu’il entendait consentir aux Palestiniens. « Ce serait une erreur de les dévoiler, car mes propos pourraient alors constituer le point de départ d’une longue et difficile négociation ». Répondant à la question d’un journaliste qui lui demandait si ses offres seraient similaires à celles de son prédécesseur, Ariel Sharon a déclaré que « lorsqu’Israël négociera avec une nouvelle direction palestinienne, nous ne pourrons plus parler de ces offres, car elles ne donnent pas à Israël la sécurité dont il a besoin pour exister ».

    S’agissant de ses dernières déclarations sur la création d’un Etat palestinien, le Premier ministre israélien a précisé que « sa position n’avait pas changé ». « J’ai exposé mes vues devant les assemblées qui m’étaient le moins acquises. Personne ne pourra me reprocher de ne pas en avoir parler avant mon élection ».

  • Que veut Shaoul Mofaz ?
    Ouzi Benziman (Haaretz) - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    Shaoul Mofaz est persuadé que l’expulsion d’Arafat de la région n’est qu’une question de temps. (…) Le nouveau ministre de la défense se situe dans le droit chemin de l’ancien chef d’état major : il est persuadé que sans Arafat, une reprise des négociations avec les Palestiniens aurait été possible. (…)

    Aux yeux de Mofaz, contrairement aux dirigeants qui souhaitent la paix et la prospérité pour leur peuple, Arafat refuse de faire les concessions nécessaires pour amener le peuple palestinien au calme. (…)

    Mofaz n’est pas le seul à penser ainsi : les diplomates étrangers qui suivent les évolutions au sein de la direction palestinienne confirment, que les dirigeants de la communauté internationale, à commencer par Kofi Annan et jusqu’à Vladimir Poutine, cherchent un moyen pour se débarrasser d’Arafat , car eux aussi sont arrivés à la conclusion que tant qu’il était là, aucun accord n’était possible.

    Contrairement à son prédécesseur, Mofaz veut pouvoir trancher au profit d’Israël. Alors que Ben Eliezer estimait que son rôle consistait à « maintenir » le conflit à un niveau de violence « supportable » jusqu’à ce que les conditions pour la reprise des négociations soient réunies, Mofaz pense qu’on ne peut accepter la poursuite de la guerre d’usure. Il s’efforcera de convaincre le gouvernement et son chef de changer la situation à la base en s’imposant face aux Palestiniens, avec comme condition l’expulsion d’Arafat.

    Mais Mofaz doit faire face à un paradoxe : il sait que la pression militaire exercée sur les Palestiniens touche à ses limites. Par conséquent, comment les convaincra-t-il de cesser les combats et de reprendre la voie de la négociation ? Il se repose sur la direction palestinienne de l’après-Arafat et sur les événements internationaux, en particulier l’attaque américaine contre le régime de Saddam Hussein. (…) Le changement doit venir d’éléments extérieurs. La encore, c’est une manière d’éviter de prendre des décisions difficiles.


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.