Google
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Vendredi 6 Décembre 2002 - 1 Tevet 5763
  • Un site Web d'Al-Qaida dit qu'Israël est la nouvelle cible
    Ha'aretz

    Le réseau Al-Qaida d'Osama Ben Laden projette de lancer des attaques-suicide contre Israël, selon un site du Web que les fonctionnaires américains pensent parler pour l'organisation,a annoncé le "Washington Post" dans son édition de vendredi.

    Quelques heures plus tôt, le Ministère des Affaires Etrangères à Jérusalem a annoncé qu'il fermerait plusieurs missions à l'étranger, après la réception d'informations des service de renseignement concernant des attaques terroristes possibles. Une mission a été fermée jeudi et d'autres s'attendent être fermé à partir de vendredi.

    Les fonctionnaires des service de renseignement aux Etats-Unis croient que le site du Web fournit la nouvelle preuve de la détermination d'Al-Qaida's de prendre comme cible, Israël, a dit le "Washington Post".

    Les fonctionnaires américains et israéliens croient qu'Al-Qaida est derrière l'attaque à la voiture piégée-suicide sur un hôtel Israélien au Kenya la semaine dernière qui a tué trois touristes israéliens et 10 Kenyans. Ils croient aussi qu'Al-Qaida est impliqué dans une deuxième attaque, dans laquelle les missiles ont manqué de justesse un avion de ligne israélien tout près.

    Al-Qaida est aussi accusé pour le 11 septembre 2001, des attaques sur les Etats-Unis et on pense que son chef, bin Laden, a réchappé de la campagne militaire américaine pour détruire le réseau Islamiste dans son refuge en Afghanistan.

    Le site Web en langue arabe annonce la formation d'une nouvelle branche d'Al-Qaida, l'Organisation Al-Qaida Islamique en Palestine, qu'il dit travaillera à saper tous les pourparlers entre Israël et l'Autorité Palestinienne, a annoncé le "Washington Post" .

    Le site pousse aussi une fin de la querelle entre l'Autorité Palestinienne et le Hamas. Le site Al-Qaida du Web dit qu'il rejette les pourparlers entre Israël et l'Autorité Palestinienne qui vise à établir un état palestinien en échange de la paix.

    " L'Al-Qaida Islamique en Palestine joint sa voix avec celles de Mojahedoon.net en Palestine dans sa résistance aux solutions partielles et résignées pour la paix et n'acceptera rien d'autre que la pleine libération de la terre palestinienne," a dit le site Al-Qaida Web.

    Le nouveau bras palestinien d'Al-Qaida "défera les envahisseurs Sionistes Juifs et les remettra à la place ... d'où ils sont venus," dit le site.

    Des avertissements d'attaques terroristes d'Al-Qaida ont été publiés dans le monde entier hier.

    Le Premier Ministre Ariel Sharon a dit jhieri qu'Israël est depus quelques temps conscient que des terroristes d'Al-Qaida sont entrés dans les secteurs contrôlés par les Palestiniens dans la Rive occidentale et la Bande de Gaza.

    Le pro-iranien Hezbollah a nié vendredi les affirmations de Sharon que le groupe a des liaisons avec le réseau terroriste d'Al-Qaeda d'Osama Ben Laden.

    "L'affirmation faite par Sharon ne nous a pas étonnée parce que c'est une accusation qui tombe dans un plan préparé par le service de renseignement israélien depuis les attaques du 11 septembre", selon une déclaration du groupe.

    "Nous avons répétés plus d'une fois qui il n'y a aucun membre Al-Qaeda au Liban et qu'il n'y a aucune liaison entre le Hezbollah et Al-Qaeda," a-t-il dit.

  • Washington hausse le ton à l'égard de l'Autorité palestinienne et de l'OLP

    L'Autorité palestinienne a violé son engagement d'oeuvrer contre la violence et remis en question sa reconnaissance de l'Etat d'Israël, mais les Etats-Unis n'imposeront pas pour autant des sanctions à l'encontre de l'OLP, selon un document de la Maison Blanche obtenu jeudi par l'Associated Press.

    Ce document inclut un memorandum daté du 29 novembre et signé par le président américain George W. Bush, agitant la menace de sanctions contre le bureau de l'Organisation de la libération de la Palestine (OLP) à Washington, "dans l'intérêt de la sécurité nationale des Etats-Unis". Ces sanctions auraient pu entraîner la fermeture du bureau de l'OLP aux Etats-Unis.

    Si la première partie de ce rapport avait été rendue publique lundi à Washington, le reste du rapport à été obtenue par l'Associated Press en Israël.

    Le reste du rapport sur douze pages affirme que l'OLP et l'Autorité palestinienne ont violé les engagements-clés pris vis-à-vis des Etats-Unis dans le cadre des accords de paix intérimaire israélo-palestiniens de 1993, à la suite desquels l'OLP a ouvert un bureau dans la capitale américaine.

    Le document déclare notamment que l'incapacité des Palestiniens à agir contre les groupes terroristes (...) a remis en question leur engagement à reconnaître le droit d'Israël à exister dans la paix et la sécurité".

    Le document qui reflète les accusations israéliennes, blâme les Palestiniens de plus de deux ans de violence au Proche-Orient, et affirme qu'aucune démarche n'a été entreprise pour arrêter les militants palestiniens.

    Le président Bush conclut toutefois qu'il n'était pas dans l'intérêt des Etats-Unis d'imposer des sanctions aux Palestiniens en fermant le bureau de l'OLP à Washington, car les Etats-Unis "doivent maintenir des contacts avec toutes les parties", tout en "encourageant une nouvelle direction palestinienne et la réforme des institutions palestiniennes".

    Le ministre palestinien Saeb Erekat a déclaré qu'il avait vu des extraits de ce texte qu'il a qualifié d'"injuste et inacceptable".

  • Opération ponctuelle de Tsahal dans la Bande de Gaza

    Des échanges de tirs entre soldats de Tsahal et Palestiniens armés ont éclaté alors que les forces israéliennes intervenaient dans le camp de Boureij. Elles s'en sont retirées vers 4h00.

    Les Palestiniens ont été stimulés par des appels par des haut-parleurs depuis les mosquées pressant les gens de sortir et se battre avec les troupes.
    Au moins neuf Palestiniens ont été tués par les tirs israéliens de cette nuit dans le camp de Boureij.
    Une quarantaine de blindés israéliens y avaient pénétré, répondant aux tirs palestiniens avec un tir d'obus qui a fait quatre des victimes.
    Trois Palestiniens ont été tués par un missile tiré à partir d'un hélicoptère israélien.
    Kol Israël a fait état de quatre soldats blessés.

    Une enquête du commandant de division de Tsahal dans la Bande de Gaza vient de démontrer que au moins quatre des victimes dans le camp de Bureij étaient des membres du Hamas

    Tsahal a dynamité la maison de Iaman Shushniya qui est impliqué dans la pose de mines contre des blindés israéliens, c'est un terroriste des Comités de défense populaire du Fatah, le mouvement du dirigeant palestinien Yasser Arafat, dans le camp, ont indiqué des témoins.

    Toujours selon les témoins les troupes ont aussi entouré la maison de Jamal Ismail, le terroriste-suicide qui s'est fait sauter avec un autre homme dans un bateau bourré d'explosif sur la côte de la Bande de Gaza le mois dernier, blessant quatre soldats israéliens en patrouille navale.

  • Cocorico - Les Palestiniens troquent leurs "Marlboro" pour des "Gauloises"

    Les cigarettes "Marlboro" sont la principale cible d'une campagne de boycott des produits américains lancée il y a plusieurs mois par des militants palestiniens, dont profiteraient les "Gauloises" françaises.

    Le cowboy emblématique de Marlboro est de plus en plus persona non grata dans les territoires palestiniens. La campagne de boycott trouve un écho favorable chez de nombreux Palestiniens irrités par ce qu'ils considèrent comme un soutien partisan de Washington à Israël.

    De nombreux fumeurs notamment chez les jeunes sont passés aux Gauloises qui, selon eux, ont un goût similaire et présentent en outre l'avantage de coûter un dollar de moins le paquet. "Les Etats-Unis soutiennent Israël pour poursuivre l'occupation de notre terre", souligne Fadi Souleïman, un ouvrier en bâtiment qui a troqué ses Marlboro pour des Gauloises. "Peut-être que le boycott amènera les Américains à ouvrir les yeux et à arrêter d'être pro-israéliens".

    Marlboro avait toujours été la marque de cigarettes la plus populaire en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza, surtout chez les hommes entre 20 et 40 ans. Mais ses ventes ont commencé à baisser en Cisjordanie il y a environ un an avec l'arrivée des Gauloises.

    Hassan al-Zeïn, qui vend des cigarettes sur la place centrale de Ramallah, raconte qu'il vendait dix paquets de Marlboro par jour il y a un an. Aujourd'hui, il vend dix paquets de Gauloises et seulement deux de Marlboro. D'autres marchands confirment la tendance.

    M. Al-Zeïn souligne que ce changement est le résultat du boycott, mais aussi du prix inférieur des Gauloises, deux dollars le paquet contre trois pour la marque américaine.

    L'importateur palestinien de Gauloises, Haldoun Anabtaoui, souligne que les ventes ont été multipliées par quatre depuis qu'il a commencé à distribuer la marque dans les territoires il y a un an.

    Emad Tawil, un autre responsable du fabricant, précise qu'à Ramallah seulement, les ventes ont explosé en un an, passant de 10.000 paquets par mois à 125.000. Les Gauloises rencontrent un succès similaire dans les autres villes de Cisjordanie et leurs ventes progressent à Gaza, selon M. Tawil.

    Olivier Bubbe, directeur commercial pour l'Afrique et le Moyen-Orient chez Altadis, le groupe qui fabrique les Gauloises, attribue la hausse des ventes davantage à une stratégie marketing qu'au boycott anti-américain.

    Deux autres produits américains célèbres, Levi's et Coca-Cola, échappent largement aux effets du boycott. A 50 dollars pièce, les jeans Levi's sont déjà trop chers pour la plupart des Palestiniens. Quant à la marque de boisson gazeuse, elle possède une usine de mise en bouteille à Ramallah et un boycott pourrait menacer les emplois.

    Les militants palestiniens ont tenté plusieurs fois d'organiser des boycotts contre les produits israéliens lors de la première Intifada et depuis le début de la deuxième, commencée en septembre 2000. Parfois, les inspecteurs palestiniens fouillent les boutiques et confisquent les produits israéliens. Mais les militants n'ont pas pu changer des habitudes de consommation façonnées par 35 ans de coopération: des produits alimentaires israéliens sont ainsi présents dans de nombreux foyers palestiniens.

Washington hausse le ton à l'égard de l'Autorité palestinienne et de l'OLP


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002 Décembre 2002
Décembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.