Google
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Jeudi 28 Novembre 2002 - 23 Kislev 5763
  • Une organisation clandestine inconnue revendique l'attentat de Mombasa

    Une organisation clandestine jusque-là inconnue, "l'Armée de la Palestine", a revendiqué la double attaque anti-israélienne qui s'est produite jeudi à Mombasa, sur la côte du Kenya, dans un communiqué parvenu à une agence de presse occidentale à Beyrouth.

    Dans un communiqué dactylographié en arabe, le "commandement général" de cette armée qui affirme relever du "gouvernement en exil de toute la Palestine" déclare avoir envoyé deux groupes exécuter ces attaques "pour faire entendre de nouveau au monde la voix des réfugiés palestiniens (...) et braquer la lumière sur le terrorisme sioniste en Cisjordanie et à Gaza".

    La décision, ajoute le texte, a été prise pour commémorer "le 55ème anniversaire de la sinistre résolution du partage de la Palestine".


  • Cinq Israéliens tués dans une attaque à l'arme à feu et à la grenade à à Beit Shean dans le nord d'Israël

    Cinq Israéliens ont été tués et des dizaines de personnes blessées cet après-midi dans un attentat à Beit Shean, une ville du nord d'Israël, selon les autorités.

    L'attentat a été revendiqué par les Brigades des martyrs d'Al Aqsa, une milice liée au Fatah de Yasser Arafat, d'après Kol Israël Le groupe a dit vouloir venger la mort de deux de ses chefs, tués en début de semaine dans le camp de de Djénine, dans une explosion qui serait un"accident de travail" et dont Israël rejette la responsabilité.

    Trois terroristes ont ouvert le feu sur des voyageurs dans une gare routière de cette ville, ainsi que sur des militants du Likoud qui votaient non loin de là, dans des locaux de ce parti à l'occasion de primaires.

    Une fusillade a éclaté en pleine rue. Des policiers et des passants armés ont riposté en tirant à leur tour sur les assaillants. Deux de ces assaillants ont été tués, tandis que le troisième s'est retranché dans une maison située en face des locaux du Likoud, tirant sporadiquement dans leur direction.

    Les forces de sécurité encerclaient la maison. Les locaux du Likoud étaient remplis d'électeurs au moment de l'attaque, selon des témoins.

    L'un des assaillants portait une ceinture d'explosifs qui ne s'est pas déclenchée. Les terroristes ont également lancé des grenades, selon un témoin, Yitzhak Avraham.

    La police a trouvé une voiture volée près de la gare routière et l'examinait pour savoir si elle était piégée, selon Kol Israël.

    Selon la télévision israélienne, le fils de David Lévy, Jacky, aurait été légèrement blessé dans l'attentat. La quasi totalité des blessés a été évacuée.

    Les forces de police ratissent les environs à la recherche d'un terroriste qui semblerait leur avoir échappé. Les brigades des martyrs d'al Aqsa, cellule terroriste affiliée au fatah de Yasser Arafat, a revendiqué l'attentat.

    Selon un témoin visuel, "un des terroristes se tenait au milieu de la rue, tirant sur tout ce qui bougeait, un sourire cynique et cruel au lèvres. Je n'oublierai jamais son visage et ses yeux de fous remplis de joie et de fierté."

    Le porte-parole d'Ariel Sharon a annoncé que le Premier ministre se rendait sur place.

  • Le vol Arkia attaqué par le missile a atterri sans problème à l'Aéroport de Ben-Gourion, premier témoignage
    Jerusalem Post

    Le vol 582 d'Arkia de Mombasa qui a été soumis à un tir de missile ce matin peu de temps après le décollage, s'est posé sans problème cette après-midi à l'Aéroport International Ben-Gourion près de Tel-Aviv.

    Selon Galei Tsahal le Boeing 757 a atterri avec 271 passagers et équipage à environ 12h40.

    Au milieu du décollage nous avons entendu une explosion sur le côté gauche de l'avion, l'avion entier a tremblé," a dit Avi Farrouj, 37 ans , un passager sur le Vol Arkia No 582. "Je ne sais pas comment le pilote a réussi décoller c'est étonnant," a-t-il dit.

    "J'ai dit à chacun autour de moi que c'était une attaque terroriste," a dit le résident de Haifa "Mais tous étaient sans réaction."

    "! Après 5 minutes de vol, le pilote nous a dit qu'il y avait eu un problème technique qui avaient été arrangé," a dit Farrouj. "J'ai pensé que les roues étaient tombées ou que le fond avait été soufflé," a-t-il dit.

    C'est seulement une heure avant l'atterrissage qu'ils nous ont dit que c'était une attaque.La première panique a éclaté. Mais l'équipage était très professionnel et a calmé tout le monde, "a dit Farrouj.

  • Les réactions

    • Le ministre des Affaires Etrangères Binyamin Netanyahu a dit "C'est une escalade sérieuse d'ans les attaques du terrorisme internationale, en particulier contre nous," a dit Netanyahu à Galei Tsahal
      "Cela signifie que les organsations terroristes et les régimes derrière elles sont détenteurs d'armes capables de causer des dégatss massifs n'importe où et partout," a dit Netanyahu. "Aujourd'hui, ils tirent des missiles sur des avions israéliens, demain il tireront des missiles sur des avions américains, des avions Britanniques,des 'avions de tous les pays.

      Donc, il ne peut y avoir aucun compromis avec le terrorisme. "

    • ouf !!!...Washington et l'Union européenne ont condamné jeudi les attentats dans lesquels au moins huit Israéliens ont été tués, au Kenya et dans le nord d'Israël.

      En ce qui concerne l'attentat à la voiture piégée contre un hôtel de touristes israéliens près de Mombasa, dans le sud du Kenya, «il est prématuré de privilégier ou d'écarter (la piste) Al-Qaïda», même s'il a été revendiqué par un mystérieux «Gouvernement en exil de la Palestine universelle - Armée de Palestine», a estimé le secrétaire de presse adjoint de la Maison Blanche, Gordon Johndroe.

      Le président George Bush, actuellement en vacances avec sa famille dans leur ranch texan de Crawford, a été informé des attentats et s'est entretenu avec la conseillère à la sécurité nationale Condoleezza Rice.

      »Les Etats-Unis déplorent cette violence», a déclaré Gordon Johndroe. «Nous sommes prêts à offrir aux Kényans et aux Israéliens notre aide dans cette enquête», a-t-il ajouté.

      A Copenhague, les Quinze ont fait savoir qu'ils «condamnaient (les attaques) de la façon la plus forte qui soit». «Ces événements tragiques soulignent la nécessité d'une coopération internationale contre le terrorisme sous toutes ses formes», a estimé la présidence danoise dans un communiqué.

      Les tirs de missiles (au moins deux) contre un avion charter ramenant des Israéliens du Kenya, s'ils ont raté leur cible, »aurait pu aggraver des souffrances humaines injustifiables», a déploré l'UE, ajoutant que «cela devrait renforcer notre détermination commune à intensifier en priorité la coopération avec nos partenaires africains -entre autres- dans le cadre de notre lutte mondiale contre le terrorisme».

  • Nouveau bilan

    L'ambassadeur du Kenya en Israël a publié le chiffre des morts ddans l'attentat au Paradise Hotel à Kikambala (20km au nord de Mombasa) à 12, avec 80 blessés, y compris les trois terroristes-suicide qui ont sont entrés avec un véhicule dans le lobby.

    L'ambassadeur du Kenya en Israël. John Sawe a souligné qu'il n'avait «aucun doute» que le réseau terroriste Al-Qaïda est derrière ces deux attaques contre des touristes israéliens au Kenya.

    Le Ministère des Affaires Etrangères dit que trois des morts sont des Israéliens.

  • Des précisions

    La police du Kenya a annoncé ce soir à Nairobi avoir retrouvé un lance-missile utilisé par les terrorsites ayant tiré les deux missiles contre l'avion israélien d'Arkia.
    Le lance-missile ainsi que les étuis des deux missiles ont été retrouvés et sont maintenant entre les mains des enquêteurs.


    Galei Tsahal a annoncé que deux des trois terroristes-suicide de l'hôtel de Mombasa ont été identifiés.
    Il s'agit de Abdullah Ahmed Abdullah, d'origine égyptienne et de Faed Ali Sayam, un Kenyan Musulman, a dit la radio.

    Selon un employé israélien de l'hôtel, Haroun Hanel, au moins vingt Israéliens et sept Kenyans ont été blessés dans la déflagration qui s'est produite vers 8h (5h GMT) dans le hall du Paradise Hotel. Steven Odero, un serveur, a déclaré avoir vu un véhicule tout-terrain de couleur verte s'approcher de la barrière de l'hôtel, avant de la défoncer peu après que ses occupants eurent eu une dispute avec les gardiens. Après l'explosion, un incendie a éclaté dans l'hôtel.

    Yoav Biran, directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, a confirmé qu'au moins trois Israéliens avaient été tués. Il a ajouté que ce bilan pourrait s'alourdir.
    Aharon Hammel, le propriétaire israélien du Paradise Hotel, a déclaré à Galei Tsahal que son établissement avait brûlé. «Je peux voir les corps de Kenyans. Tout l'hôtel a brûlé. Tout l'hôtel. Il y a énormément de fumée. L'hôtel a totalement brûlé, les deux ailes, le hall, tout, tout a brûlé», a-t-il dit.

    Un client, le Dr Nimrod Grissarov, a déclaré qu'il était arrivé jeudi matin avec un groupe venant de Beersheba avec des enfants célébrant une bat-mitzva. «Je peux dire personnellement que j'ai traité trois victimes dont je peux qualifier les blessures de modérées (...) Elles ont été blessées à la tête et l'une à un rein», a-t-il dit à la radio de l'armée israélienne. Il a ajouté que plusieurs personnes souffraient de blessures aux membres.

  • Explosion dans le hall de l' hôtel Paradise de Mombassa au Kenya, il y aurait 8 morts; deux missiles contre un avion d'Arkia, pas de blessés

    Une explosion s'est produite ce matin à Mombassa au Kenya dans le hall le hall de l' hôtel Paradise fréquenté par des Israéliens, alors qu'au même moment, un ou deux missiles étaient tiré sur un avion d'Arkiaqui venait de décoller de Mombassa, a annoncé le ministère israélien des Affaires étrangère. Des clients israéliens de l'hôtel ont fait état de huit morts dont trois israéliens et deux enfants.

    Ces deux attaques se sont produites au même moment vers 7h00 (5h00 GMT). Elles n'ont pas été revendiquées.

    Interrogé sur RMC-Info, le porte-parole du gouvernement Sharon Avi Pazner a déclaré qu'il y a eu «apparemment deux attaques terroristes dirigées contre des objectifs israéliens». Il a précisé que l'hôtel est situé à Malindi, une station balnéaire située à 25km au nord de Mombassa.

    Avi Pazner a ajouté que «la deuxième attaque était une attaque au missile contre un avion israélien de la ligne Arkia qui décollait de Mombasa pour se rendre en Israël»: «Un ou deux missiles ont été tirés contre l'avion. L'vion n'a pas été atteint ou s'il a été atteint d'une façon très légère et il continue sa route vers Israël», a encore dit Pazner.

    L'appareil visé au Kenya appartenait à la compagnie de charter Arkia. Il a été légèrement touché et personne n'a été blessé à bord, selon la télévision israélienne Channel-Two. L'avion, avec 260 passagers et dix membres d'équipage à bord, s'était d'abord préparé à faire un atterrissage d'urgence à Nairobi mais a finalement décidé de poursuivre sa route vers Israël. Selon un responsable de la compagnie, Shlomo Hanael, le pilote a déclaré avoir vu un éclair de lumière.

    De son côté, Kol Israël a annoncé la suspension de tous les vols de la compagnie nationale El Al depuis les aéroports étrangers.

    Dans l'attentat visant l'hôtel, l'explosion s'est produite vers 7h00 (5h00 GMT) dans le hall du «Paradise Hotel», un établissement appartenant à des Israéliens, a précisé Ron Prosor, un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

    Selon la télévision israélienne, une voiture s'est écrasée contre une barrière devant l'hôtel et des explosifs ont été jetés depuis le véhicule en direction de l'hôtel.

    »J'ai entendu une violente explosion», a dit un client israélien de l'hôtel identifié par son seul prénom de Rami, interrogé la télévision israélienne Channel-Two.

    Un autre client, Osnat, a déclaré qu'il y avait des blessés dont un certain nombre d'enfants. Il y aurait 6 blessés qui ont été emmenés vers un petit hôpital voisin

    Une femme qui a donné son nom comme Neima a dit qu'elle venait de parvenir à l'Hôtel Paradise avec un groupe de touristes d'Israël quand le lobby de l'hôtel a été secoué par une détonation.

    "Les gens ont été atteints aux pieds, aux bras, partout sur leurs corps. Tout a été brûlé," a-t-elle dit à Kol Israël par téléphone. "Presque tous les pensionnaires sont des Israéliens. Quelques Kenyans ont été aussi blessés, mais c'était surtout des Israéliens."

    Le ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz a ordonné à un avion IAF de se rendre à Mombasa pour donner des soins médicaux aux blessés de l'explosion d'hôtel.

    Ligne ouverte sur les attentats du Kenya : 03-6903333

  • La compagnie aérienne Arkia enquête pour savoir si un missile a été tiré sur un de ses avions

    La compagnie de charter israélienne Arkia examine si un missile a été tiré sur un de son avion peu de temps après le décollage de Monbassa au Kenya, a dit un fonctionnaire de la ligne aérienne.

    L'équipage a annoncé avoir observé un flash de lumière peu de temps après le décollage, a dit le sous-directeur d'Arkia, Shlomo Hanael.

    Personne à bord de l'avion qui transportait 200 personnes n'a été blessé, il a dit.

  • Les primaires du Likoud débutent à 10 heures

    Les élections primaires du Likoud commencent ce matin et se poursuivront jusqu'à 10 heures ce soir. Les sondages donnent au Premier ministre une large avance mais les candidats répètent qu'il faut faire preuve de prudence à l'égard des sondages et que seules les urnes indiqueront qui conduira le parti aux élections nationales.

    On devrait avoir des estimations dès la clôture du vote mais les résultats définitifs ne seront connus qu'à minuit.
    L'écart qui séparera les deux candidats est très important pour Netanyahou. Plus son score sera élevé, plus son rôle sera important au sein du parti et une défaite cuisante mettrait en cause sa future carrière politique.

  • Nouvelles sécuritaires

    Un soldat a été légèrement blessé à Naplouse dans le quartier de Reffadya. Les terroristes ont lancé un cocktail Molotov dans un tank dont le commandant a été atteint. Les secours venus l'évacuer ont été pris sous le feu des Palestiniens ce qui a empêché les infirmiers de lui prodiguer les soins nécessaires immédiatement.

  • Le Centre Wiesenthal intercepte un appel au ' Jihad électronique ' par le Hamas
    Ha'aretz

    Le Hamas engage ses disciples à conduire un " Jihad électronique" de trois jours sur les sites Juifs du Web, a dit mercredi le Centre de Simon Wiesenthal.

    Le Rabbin Abraham Cooper, un doyen associé à l'organisation Juive basée à Los Angeles, a dit à Reuters qu'un des chercheurs du centre avait rencontré par hasard deux sites du Web en arabe se référant à une campagne de piratages sur les sites Juifs commençant le Vendredi 29 novembre.

    Le Centre Simon Wiesenthal surveille les publications et les sites du Web antisémites extrémistes sur une base régulière, mais Abraham Cooper a dit que la dernière trouvaille de cette semaine était particulièrement alarmant parce qu'un des sites du Web a dit "comment" tuyauter les pirates informatiques potentiels.

    "Nous avons eu de nombreux piratages dans les deux sens entre des sites israéliens et Islamiques depuis que l'Intifada a commencé il y a deux ans.

    "Mais c'est quelque chose que nous n'avons pas vu depuis quelque temps. Il semble y avoir une partie entière d'un site du Web qui est consacré à ' comment ' être impliqué dans cette sorte d'activité," a dit le Abraham Cooper, parlant de Jérusalem.

    Abraham Cooper a dit qu'un des sites du Web semblait être lié au Hamas. Le Hamas se consacre à la destruction d'Israël et a effectué de nombreux attentat-suicide contre les Israéliens depuis que les traités de paix intérimaires ont été signés à Oslo en 1993.

    "Nous ne connaissons pas la mesure que prendra cette activité potentielle ou quelle sera-t-elle exactement, mais nous pensons que ce sera significatif.

    "Le terme des sites 'Juifs' du Web pourraient signifier tout sites israéliens du gouvernement à n'importe quelle société qui fait ldu commerce avec Israël," a ajouté Abraham Cooper.

    Abraham Cooper a dit que la signification du 29 novembre comme date de début était peu claire, bien qu'il ait noté que ce serait le premier jour de Hanoukkah des huit jours d'allumage.

    Abraham Cooper a dit qu'Internet jouait un rôle central comme forum et pour l adiffusion des idées pour des groupes voulant détourner les sources officielles d'information.

    "Internet a transformé le monde Islamique et les Islamistes.... Internet est devenu non seulement un champ de bataille, comme cette annonce semblerait indiquer ... de guerres électroniques, mais c'est aussi un élément clef dans dles batailles de propagande en Arabe, Persan et en Anglais," a-t-il dit. [ NDRL : et aussi en Français...]

Une organisation clandestine inconnue revendique l'attentat de Mombasa

Cinq Israéliens tués dans une attaque à l'arme à feu et à la grenade à à Beit Shean dans le nord d'Israël

Le vol Arkia attaqué par le missile a atterri sans problème à l'Aéroport de Ben-Gourion, premier témoignage


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.