Google
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Mardi 26 Novembre 2002 - 21 Kislev 5763
  • La lutte antiterroriste
    Jerusalem Post

    Tsahal a arrêté 34 suspects en Judée et Samarie au cours de cette nuit. Parmi eux se trouve le responsable des Tanzim pour la ville de Toulkarem. Mansour Sharem a été interpellé à Ramallah, il est l'organisateur de l'attentat du 17 janvier à Hadera qui avait fait 7 morts.

    A Dir el Balleh, les troupes ont démoli la maison d'un membre du Hamas, Mohammed Abou Houli. Pendant les fouilles qui ont précédé la démolition, les soldats ont trouvé des munitions et des explosifs. Abou Houli a organisé l'opération qui a coûté la vie au sergent Garmay vendredi dans la bande de Gaza.

    Une grenade à fragmentation a explosé dans une maison du quartier Amishav de Petah Tikva. L'explosion a provoqué un incendie mais on ne déplore pas de victimes. La police enquête pour établir l'origine de l'explosion

    Un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères a révélé qu'Israël prépare un document destiné à lutter contre les attentats suicide.

    Ce document est en cours de rédaction et il sera présenté à l'ONU à une date ultérieure. Il vise à couper le financement de mouvements prônant ce genre d'actions. Depuis deux ans, 309 Israéliens ont été tués par ces attentats et plus de 3000 Américains, sans oublier les 200 Australiens.

  • .
    Appuyées par des hélicoptères de combat , les troupes de Tsahal entrent à Dir Al Ballah
    Jerusalem Post

    Les rapports de la Bande de Gaza disent que des troupes de Tsahal sont entrées dans le centre de la Bande de Gaza en début de matinée.

    Les soldats appuyés par des hélicoptères de combat sont entrés dans la ville de Dir Al Ballah et dans son camp, échangeant des tirs avec des palestiniens armés, a annoncé Kol Israël.

    Selon les sources hospitalières il y aurait au moins un Palestinien blessé.

    Les résidents ont annoncé que l'armée a fait sauter la maison d'un terroriste du Hamas, recherché par Israël. Il s'agit de Mohammed abu Huli, que l'armée dit être responsable d'attaques au mortier sur des implantations Juives dans la Bande et pour avoir expédié le terroriste armé qui a tué le Sergent-major de Tsahal Shigdaf Garma, 30 ans, vendredi près du bloc d'implantations du Gush Katif. Il n'y a eu aucun renseignement sur sa présence dans la maison selon la radio.

    Plus tôt, dans le sud de la Bande de Gaza, près de Kerem Shalom, les soldats ont découvert deux Palestiniens rampant vers la barrière de sécurité. Selon la radio, les soldats ont ouvert le feu et ont blessé un des hommes.

    Dans le Gush Katif, un palestinien désarmé a été retenu alors qu' il s'était approché de la barrière de sécurité près du Tél Katifa. La radio a dit qu'il a été arrêté pour interrogatoire.

  • Une réunion du quartet prévue le 20 décembre à Washington.

    Les États-Unis ont annoncé hier soir qu’ils se préparaient à accueillir une réunion du quartette international (USA, Russie, ONU, Union européenne) sur le conflit israélo-palestinien le 20 décembre à Washington.

    « Nous projetons d’avoir une réunion du quartet à Washington le 20 décembre », a déclaré le porte-parole du département d’État, Richard Boucher. Il a ajouté qu’elle était prévue « au niveau ministériel », ce qui implique la présence du secrétaire d’État (ministre des Affaires étrangères) Colin Powell et de personnalités de rang équivalent.

    Ce groupe international travaille à l’élaboration d’une « feuille de route » pour ramener la paix entre Israéliens et Palestiniens, dont les grandes lignes prévoient la création d’un État palestinien d’ici à 2005.

    Boucher a également laissé entendre que Washington voulait tenir compte de la situation politique dans la région, avec des élections anticipées fin janvier en Israël et des projets d’élections à la même période également côté palestinien.

    « Nous cherchons à intégrer le fait qu’il y a un processus politique en cours en Israël, et que l’on parle aussi d’élections chez les Palestiniens », a-t-il déclaré, en ajoutant toutefois que le but des États-Unis était de « faire des progrès où c’est possible, quand c’est possible ».

  • La direction palestinienne a condamné le « silence de la communauté internationale face aux crimes israéliens ».

    A l’issue de sa réunion hebdomadaire au QG du dirigeant palestinien Yasser Arafat à Ramallah, la direction palestinienne « ne trouve aucune excuse au silence observé par la communauté internationale face aux crimes et aux agressions israéliens », précise le communiqué, publié par l’agence officielle palestinienne Wafa.

    Ce silence « encourage Israël à porter atteinte au processus de paix et à la sécurité de nos citoyens », ajoute le communiqué.

    Le communiqué, encore une fois dans un double language maintenant célébre, « appelle à l’arrêt des opérations contre les civils israéliens », précisant que ces opérations « sont mises à profit pour intensifier les agressions contre le peuple palestinien par ceux qui veulent la guerre »...

  • Un chef du Hamas a été interpellé à Naplouse, il s'agit de Firad Feidi.

    Le terroriste a été arrêté par des membres des forces spéciales israéliennes.

    Le couvre-feu a été levé à Ramallah et Djenine pour permettre aux populations de s'approvisionner en denrées alimentaires en vue du Ramadan. Mais les autres agglomérations palestiniennes restent soumises au couvre-feu.

    Les élèves des écoles ont violé le couvre-feu à Naplouse. Un grand nombre de jeunes sont sortis malgré l'interdiction et ont lancé des pierres et des cocktails Molotov sur les blindés de Tsahal. Au cours de l'une de ces actions, un garçon de huit ans a été abattu par les soldats.

    Les troupes de Tsahal ont arrêté 34 Palestiniens pendant la nuit de lundi à travers toute la Rive occidentale.

  • La presse saoudienne accuse : « Une campagne politique du lobby sioniste pour faire chanter l’Arabie »

    Les journaux saoudiens dénoncent lundi avec virulence des accusations américaines selon lesquelles Ryad aurait financé deux pirates de l’air impliqués dans les attentats du 11 septembre 2001. Certains y voient une tentative de « faucons » américains pour forcer le royaume à soutenir une guerre éventuelle contre l’Irak.

    Le Congrès américain a ouvert une enquête sur des fonds saoudiens censés être parvenus à deux des 19 kamikazes, hypothèse qu’un haut responsable de Ryad a toutefois démentie ce week-end. « Dans le cadre de la stratégie mise en œuvre pour frapper l’Irak, des renards américains recourent aux soupçons et aux accusations pour contraindre le royaume à entrer directement dans une guerre », écrit le quotidien populaire al-Ryad dans un éditorial.

    « Malgré l’importance que nous attachons à être un ami de l’Amérique, nous refusons d’être soumis au chantage. » Les journaux saoudiens traduisent en général le point de vue du gouvernement. « Il s’agit d’une campagne politique destinée de toute évidence à faire chanter l’Arabie saoudite, à dénaturer sa réputation, à tenter d’influer sur ses prises de position et à lui aliéner d’autres parties », écrit un éditorialiste du quotidien al-Watan.

    « La nouvelle campagne du lobby sioniste d’Amérique échouera sans affecter le royaume ni ses positions, et sans entamer non plus la solidité de ses liens avec les États-Unis », ajoute-t-il.

    Pour le journal al-Nawda, les accusations portées contre Riyad s’inscrivent dans un complot du « lobby sioniste » visant à compromettre les relations entre les États-Unis et le royaume, qui est le premier exportateur mondial de pétrole.

    Pour le journal al-Ryad, pareilles attaques semblent annoncer une « rupture des liens avec les musulmans et une longue guerre qui plonge les deux parties dans un cycle d’affrontement dont nul ne tirera le moindre bénéfice ».

  • Israël demande à Berlin de lui fournir des missiles antimissile


    Israël a demandé à l'Allemagne de lui fournir des missiles antimissile «Patriot». Israël veut ainsi se protéger d'éventuelles frappes irakiennes dans le cas d'une attaque américaine contre le régime de Saddam Hussein.

    «Il est vrai qu'Israël a demandé à l'Allemagne de lui fournir des missiles antimissile de type 'Patriot'», a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense dans un communiqué, confirmant une information du quotidien conservateur Die Welt à paraître mardi. Le gouvernement «étudie actuellement cette demande», a ajouté le porte-parole.

    En Israël, une équipe israélo-américaine a testé avec succès le dernier modèle d'une batterie de missiles Patriot, avait-on indiqué de source militaire israélienne le 7 novembre dernier. Cette batterie est censée protéger la centrale nucléaire de Dimona, dans le Néguev, d'une éventuelle attaque irakienne.

    Pendant la guerre du Golfe en 1991, Israël a été la cible de 39 missiles Scud lancés par Bagdad, en dépit des rampes de missiles Patriot dont disposait alors l'armée israélienne. Ces tirs avaient fait deux morts, des centaines de blessés et des milliers de sans-abri.

  • Le dernier exilé Palestinien à Chypre exilé en Mauritanie

    Le dernier exilé parmi la douzaine de Palestiniens qui avaient été expulsés provisoirement à Chypre en mai au terme du siège de l'église de la Nativité à Bethléem est parti pour la Mauritanie lundi après la recherche d'un pays-hôte qui aura donc duré plusieurs mois.

    Abdallah Daoud, 41 ans, a été exilé définitivement en Mauritanie car c'est le seul pays arabophone disposé à l'accueillir, selon sa femme Kifah qui vit dans le camp de Balata près de Naplouse. Le chef de la diplomatie chypriote, Yiannakis Cassoulidès, qui a refusé d'indiquer dans quel pays avait été exilé le palestinien, a précisé que sa famille pourrait l'y rejoindre.

    La Mauritanie est l'un des trois pays arabes entretenant des relations diplomatiques avec Israël.

    Daoud avait été expulsé vers Chypre avec 12 autres palestiniens armés à la suite d'un accord conclu sous les auspices de l'Union européenne destinés à mettre un terme au siège de Bethléem. Pour les autorités israéliennes, Daoud est un «terroriste» particulièrement dangereux. Ses compagnons ont été relativement facilement accueillis dans des pays de l'Union européenne mais l'étiquette de «terroriste» accolée à Daoud semble l'avoir particulièrement desservi.

    Abdallah Daoud dirigeait les services de renseignement palestinien à Bethléem. Israël l'accuse d'avoir organisé des attentats, d'avoir organisé la fabrication d'explosifs, d'avoir fait de la contrebande d'armes et d'avoir offert un refuge à des membres de groupes terroristes.

    Dans un entretien à l'Associated Press le mois dernier, Abdallah Daoud avait dénoncé les attentats aveugles. Il s'était notamment dit choqué de l'attentat de Bali qui a fait près de 200 morts le 12 octobre: «Je ne peux pas comprendre une telle action, c'est vraiment incroyable». Au sujet des attentats-suicides, il s'était dit «opposé à des opérations entraînant la mort de gens innocents et cela inclut l'attaque du 11 septembre contre les tours du Trade Center à New York.»

  • Un terroriste du Hamas inculpé pour le meurtre de 35 Israéliens 

    Un terroriste palestinien du Hamas, membre d’un groupe tenu pour responsable de la mort de 35 Israéliens, a été inculpé par un tribunal militaire israélien dans la Rive occidentale, a rapporté Kol Israël.

    Mohammed Hassan Ahmad Armane, originaire du village de Kharbata, à 10 km au nord-ouest de Ramallah, a été inculpé au tribunal de Beit El, selon la radio.

    Armane faisait partie d’une cellule comprenant cinq membres. Les quatre autres terroristes résidaient à Jérusalem-Est.

    Cette cellule est tenue pour responsable d’une série d’attentats meurtriers, notamment de l’attentat à la bombe contre l’Université hébraïque de Jérusalem, qui avait fait neuf morts le 31 juillet.

    Les quatre autres membres, tous détenteurs d’une carte d’identité israélienne, avaient été jugés devant un tribunal de Jérusalem il y a trois semaines et reconnus coupables de 35 chefs d’accusation de meurtres.

    Les cinq terroristes avaient été arrêtés à la mi-août alors qu’ils s’apprêtaient à commettre un nouvel attentat à la bombe, après avoir été dénoncés par des palestiniens.

    Le Shin Beth et la police ont précisé que cette cellule du Hamas était notamment responsable d’un attentat-suicide contre le café Moment à Jérusalem, le 9 mars, qui avait fait 11 morts et d’un autre contre une salle de billard de Rishon Le-Tzion, le 7 mai, dans lequel 15 Israéliens avaient péri.

  • Le Talmud on line

    Pour la première fois, on pourra trouver l'intégralité du Talmud de Babylone sur le Net. Le site http://e-daf.com/ reproduit la totalité des 2711 pages de cet ouvrage capital dans la même disposition que l'original imprimé. C'est le rabbin David Kraus qui l'a compilé et mis à la disposition des usagers qui peuvent l'imprimer ou le consulter gratuitement où qu'ils soient.

La lutte antiterroriste

Appuyées par des hélicoptères de combat , les troupes de Tsahal entrent à Dir Al Ballah


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.