Google
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Lundi 18 Novembre 2002 - 13 Kislev 5763
  • Une Israélienne tuée par balle en Samarie
    Jerusalem Post

    Esther Galia, 48 ans, mère de sept enfants de Kochav HaShachar a été tuée par une décharge tirée par des palestiniens armés qui ont tiré près de la Jonction Rimonim, à 20 kilomètres au nord-est de de Ramallah, a annoncé Kol Israël.

    Les représentants d'un organisme humanitaire qui sont parvenus sur place ont effectué des tentatives de réanimation sur la femme avant son transfert à l'Hôpital Universitaire Hadassah, au Mt. Scopus, où elle a subi une opération, mais elle est morte plus tard de ses blessures.

    Les troupes de Tsahal ont fermé les routes près du site de l'attaque et effectuent des recherches pour retrouver les terroristes armés qui se sont apparemment enfuis vers un village palestinien voisin.

  • La Syrie rejette la demande des Américains exigeant de fermer les bureaux du Jihad Islamique
    Jerusalem Post

    L'ambassadeur des Etats-Unis Dan Kurtzer a informé le Premier Ministre Ariel Sharon que les Etats-Unis ont exigé que la Syrie ferme les bureaux du Jihad Islamique, mais que la Syrie avait refusé.

    Itim a annoncé que le message a été délivré par l'ambassadeur des Etats-Unis à Damas, selon une directive de la Maison Blanche.

    Des sources diplomatiques ont dit que la demande fait suite à l'attaque meurtrière de Hebron revendiquée par le Jihad Islamique et aussi parce que les Etats-Unis attendent que la Syrie fasse face à son obligation de travailler contre les organisations terroristes.

    Selon Itim, les Syriens ont rejeté l'appel des Etats-Unis en disant que de s'opposer au terrorisme ne rend pas responsable de la violence, mais que c'est l'occupation israélienne qui en est la cause.

    Les Syriens ont dit que les bureaux du Jihad Islamique ne sont pas impliqués dans le terrorisme, mais juste dans les relations publiques et ils ont exigé que les Etats-Unis fournissent à la Syrie la preuve que ceux sont des organisations terroristes avant qu'ils n'agissent

    L'ambassadeur américain à Damas a transmis un message du département d'Etat aux dirigeants syriens. Les Américains demandent à Damas de fermer les bureaux du Djihad Islamique qui se trouvent en Syrie.

    Douze autres organisations terroristes, dont le Hamas, ont leur quartier général dans la capitale syrienne qui est une pépinière de terroristes.
    Les Américains estiment que ce moment est propice à une telle demande car la Syrie souhaite ‘s'acheter une conduite’ au cas où l'attaque contre l'Irak serait suivie d'une offensive anti-terroriste des USA dans la région.

  • A propos du pirate de l'air d'El Al
    Jerusalem Post

    La télévision privée turque, NTV, a révélé que le pirate de l'air qui a été maîtrisé par les gardes à bord de l'avion El Al d'Istanbul avait l'intention de faire effectuer un demi-tour à l'appareil pour venir s'écraser sur une des tours de Tel Aviv. L'homme, Tawfik Foukra, a déclaré qu'il voulait protester contre les actions d'Israël et qu'il avait choisi le vol d'Istanbul à cause de son prix modique. Ces informations de NTV n'ont pu être confirmées.

  • Brève opération israélienne à Gaza

    Les forces israéliennes ont encerclé quelques heures un bâtiment de la sécurité préventive palestinienne à Gaza.

    Un bulldozer israélien a démoli le mur d'enceinte et des chars ont pénétré par la brèche tirant au canon sur le bâtiment, ont indiqué des sources militaires israéliennes. L'édifice, qui se trouve dans le secteur de Tall El-Hawa, au sud de la ville, a été partiellement détruit. Deux policiers palestiniens ont été blessés.

    Six bâtiments proches ont été endommagés. La maison d'un activiste palestinien, arrêté il y a deux jours par l'armée dans le secteur a été démoli, a-t-on ajouté de source militaire.

    Les forces de Tsahal se sont retiré après plus de trois heures, laissant plusieurs des 11 bâtiments dans le complexe de sécurité en ruines. Dans le bâtiment d'administration principal, visée pour la première fois en deux ans de combat, les meubles ont été brisés et des ordinateurs détruits, leurs morceaux éparpillés sur le plancher alors que les pompiers se battaient contre les flammes tout près.

    Le Service de sécurité préventive dirigé jusqu'à récemment par Mohammed Dahlan, a été créé par le traité de paix d'Oslo en 1993 avec comme but principal d'intercepter les attaques terroristes visant des Israéliens...

    Kol Israël a cité le Général Yisrael Ziv, le commandant de la division de la Bande de Gaza de Tsahal, annoncant que "l'appareil de Sécurité Préventive de la Bande de Gaza est une organisation terroriste dans tous les sens du terme."

    Comme des blindés se déplacaient sur 4 kilomètres dans la ville, des canonnières israéliennes ont ouvert le feu sur le littoral, bombardant le secteur de l'ancien bureau de leader palestinien Yasser Arafat. Le complexe détruit dans une attaque israélienne il y a plusieurs mois.

    Des balles de mitrailleuse ont grêlé les murs des immeubles voisins et l'hôpital tout près Al-Quds a aussi été soumis aux éclats. On pourrait entendre les sons d'explosions partout la ville d'environ 300,000 Palestiniens. Les témoins ont dit que les troupes ont tiré un obus sur la maison d'Yusuf Mukdad, un Officier chargé de la sécurité Préventive arrêté récemment par les Israéliens sur le soupçon de projeter des attaques contre les Israéliens.

    Le fonctionnaire palestinien Tayeb Abdel Rahim vit environ 100 mètres de le base visée. Il a dit que sa maison a été frappée par des balles, mais qu'il était sauf. Il a appelé l'opération israélienne "une agression" et a averti que "la sécurité et la stabilité pour les israéliens ne peuvent pas être réalisées au détriment des Palestiniens."

    Jusqu'ici la Bande de Gaza a été en grande partie épargnée par les opérations militaires à grande échelle dans lequelle Israël a pris le contrôle de la plupart des centres de population Palestiniens de la Rive occidentale, dans une riposte aux attaques terroristes sanglantes. Cependant, des dirigeants israéliens ont dit que des groupes terroristes fonctionnent d'une manière effrénée dans la Bande de Gaza et que les militaires l'Israéliens devraient les affronter en quelques points.

  • Les Palestiniens tirent des fusées Kassam sur des troupes dans la Bande de Gaza

    Les Palestiniens ont tiré des fusées de Kassam sur une communauté Juive de la Bande de Gaza, selon des rapports de médias. Les fusées sont tombées près de la communauté, mais personne n'a été blessé.

    Aussi ce matin, des palestiniens armés ont ouvert le feu sur des troupes placées près de Gadid. Pendant la nuit, les Palestiniens ont tiré sur des soldats à Rafah, à la frontière de Bande de Gaza et de l'Egypte.

    Personne n'a été blessé dans ces attaques.

  • Des fonctionnaires essayent de déterminer comment un homme a pu monté à bord d'un avion d'El-Al, armé d'un couteau
    Par Jalal Bana, Correspondant de Ha'aretz

    Les autorités des transport et des fonctionnaires de l'aéroport ont essayé ce matin de déterminer comment un homme était capable de passer par les mesures de sécurité rigoureuses à l'aéroport de Ben-Gurion armé d'un petit couteau, qu'il a employé dans une tentative apparente de détourner, dimanche soir, un vol El-Al de Tel-Aviv à Istanbul.

    L'homme, identifié comme un Arabe israélien Tawfiq Fuqra, 23 ans, aurait essayé de poignarder une hôtesse et de rentrer dans la cabine, qui était fermée.

    Il reste incertain de savoir s'il avait l'intention de s'emparer de l'avion.

    Après l'incident, l'Aéroport International Ben-Gourion a été temporairement fermé dimanche soir pour réévaluer la situation de sécurité et déterminer comment Fuqra a réussi à faire passer la sécurité avec un canif . L'aéroport a été rouvert peu de temps après.

    Fuqra a été arrêté et menotté puis interrogé à Istanbul. Il sera livré plus tard à la sécurité israélienne. L'avion, avec ses 170 passagers, s'est posé sans problèmes à Istanbul.

    Le vol, 581 avait décollé d'Israël à 20h15 heure locale et a finalement atterri à Istanbul à 22h00.

    "Nous avons entendu dire que des gens se battaient là et une minute plus tard il est devenu clair qu'à la rangée cinq ou six, un homme a été pris d'un accès de folie furieuse se dirigeant vers la cabine du pilote,il a attaqué une hôtesse et a essayé d'entrer dans la cabine," un passager a dit israélien de l'avion à Galei Tsahal.

    "Nous avons vu une hôtesse agitée sortant de la classe affaires ... elle était effrayée," a dit le passager, Menachem. Les gardes chargés de la sécurité "l'ont jeté au plancher lui bloquant les jambes et le visage contre le plancher". Les passagers étaient hystériques mais les hôtesses de l'air étaient très calmes et nous ont calmés", a-t-il dit.

    Nehama Snelzo, passager israélien de l'avion, a raconté que l'homme avait eu l'air effrayé lorsqu'il a été maîtrisé.

    »Il avait l'air d'avoir très peur, il a commencé à dire 'Je vais à Istanbul pour voir un ami, je ne suis pas une menace,» a-t-il raconté.

    Une autre passagère, Viv Gulmez, était assise juste derrière lui lorsqu'il a passé un coup de téléphone depuis l'avion. «Je n'ai pas entendu ce qu'il disait mais je l'ai entendu dire plus tard à son voisin qu'il avait appelé un ami pour le prévenir de son départ pour Istanbul».

    Amos Shapira, le Directeur général d'El-Al a personnellement félicité les gardes chargés de la sécurité à bord qui ont contrecarré l'attaque.

    Un fonctionnaire de l'aéroport d'Istanbul a dit que l'on avait été mis aux arrêts un "terroriste".

    El-Al est largement considéré comme la meilleure ligne aérienne protégée dans le monde, mais aussi une des plus menacé. De la fin des années 1960 dans les années 1980, des appareils d'El Al et leurs passagers ont été la cible d'attaques, de détournements et de tentatives d'attentats

    La sécurité formidable d'El-Al inclut des gardes armés à l'enregistrement, à bord
    et de vastes recherches dans les bagages. On dit aux passagers d'arriver
    trois heures à l'avance pour permettre d'avoir assez de temps pour les contrôles de sécurité.

    Le quatre juillet, un immigrant égyptien, Hesham Mohamed Hadayet a ouvert le feu au guichet des billets d'El-Al à l'Aéroport de Los Angeles, tuant deux personnes avant qu'il n'ait été abattu par un garde chargé de la sécurité de ligne aérienne.

La Syrie rejette la demande des Américains exigeant de fermer les bureaux du Jihad Islamique

A propos du pirate de l'air d'El Al

Brève opération israélienne à Gaza

Les Palestiniens tirent des fusées Kassam sur des troupes dans la Bande de Gaza

Des fonctionnaires essayent de déterminer comment un homme a pu monté à bord d'un avion d'El-Al armé d'un couteau


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.