Google
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Vendredi 15 Novembre 2002 - 10 Kislev 5763
  • LES SONDAGES ELECTORAUX - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    • Sharon prend de l’altitude / Sima Kadmon (Yed, supplément politique, p.4)

      ° Selon les sondages de cette semaine, le prochain gouvernement devrait être formé par Ariel Sharon, qui dirigera un bloc national-religieux de 66 députés. Face à lui devrait se tenir Amram Mitzna à la tête d’une opposition de 54 députés. Shinouï est en passe de devenir la troisième force politique d’Israël. Au sein de leur parti, Sharon et Mitzna dépassent la barre des 50%.

      Si les élections législatives devaient avoir lieu aujourd’hui, pour laquelle des listes suivantes voteriez-vous ? ?



      Nombre de sièges
      attendus
      Nombre de sièges
      à la Knesset actuelle
      Likoud
      34-35
      19
      Parti travailliste
      19
      26( avec Guesher et Meimad)
      Shinouï
      12
      6
      Les partis arabes
      11
      10
      Meretz
      9
      10
      Shass
      9
      17
      Union nationale/Israel Beitenou
      9
      8
      Judaïsme de la Thora
      5
      5
      PNR
      4-5
      5
      Israël Bealyah
      4
      6
      Peuple Uni
      3
      2


    • Les 7 premiers candidats du Likoud :

      ARIEL SAHRON 74%
      BINYAMIUN NETANYAHU 69%
      LIMOR LIVNAT 39%
      SILVAN SHALOM 22%
      OUZI LANDAU 18%
      MEÏR SHITIRIT 15%
      TZIPI LIVNI 9%

    • Les 7 premiers candidats du Parti travailliste :

      AMRAM MITZNA 80%
      BINYAMIN BEN-ELIEZER 68%
      HAÏM RAMON 60%
      AVRAHAM BURG 26%
      OFIR PINES 25%
      SHIMON PERES 21%
      DAHLIA YITSIK 19%

    • Le choix des adhérents du Likoud :

      ARIEL SHARON 54%
      BINYAMIN NETANYAHOU 38%
      MOSHE FEIGLIN 1%

    • Le choix des adhérents du Parti travailliste :

      AMRAM MITZNA 50%
      BINYAMIN BEN-ELIEZER 30%
      HAÏM RAMON 13%


    • Sondage électoral : seuls 51 % des Israéliens sont « certains qu’ils iront voter »
      Maariv (page 1 + supplément).

    • Sondage Maariv- New Wave / Maariv (supplément politique, p.11)

      • Qui souhaiteriez-vous voir à la tête du Likoud et candidat au poste de Premier ministre lors des prochaines élections : Ariel Sharon ou Binyamin Nétanyahou ?

        ARIEL SHARON 37%
        BINYAMIN NETANYAHOU 29%
        INDECIS 34%

        Parmi l’électorat de droite :
        Nétanyahou-45%, Sharon-39%

        Parmi l’électorat du Likoud :
        Sharon-50%, Nétanyahou-38%

        Parmi l’électorat d’ Union nationale-Israël Beitenou : Sharon-34%, Nétanyahou-48%

      • Qui souhaiteriez-vous voir à la tête du Parti travailliste et candidat au poste de Premier ministre lors des prochaines élections : Amram Mitzna, Binyamin Ben-Eliezer ou Haïm Ramon ?

        AMRAM MITZNA 26%
        BINYAMIN BEN-ELIEZER 22%
        RAMON 13%
        INDECIS 39%

        Parmi l’électorat de gauche :
        Mitzna-46%, Ben-Eliezer-9%, Ramon-20%

        Parmi l’électorat du Parti travailliste
        Mitzna-37%, Ben-Eliezer-24%, Ramon-17%

        Parmi l’électorat du Meretz :
        Mitzna-70%, Ben-Eliezer-22%, Ramon-0%

  • Le Fatah et le Hamas auraient convenu au Caire d’un cessez-le-feu pour 3 mois
    Maariv - Ben Caspit, Jackie Houggy - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    Le chef des Services de Renseignement égyptien, Omar Suleiman, a informé Israël : il y a une entente pour 3 mois, jusqu’au lendemain des élections législatives en Israël.
    Le but : empêcher l’élection d’un gouvernement de droite.

    Pour sa part, Israël devrait cesser les éliminations ciblées et se retirer du centre des villes palestiniennes.

    Au terme de 4 journées de conversations intensives au Caire, le Hamas et le Fatah sont parvenus à un accord selon lequel les attentats contre Israël vont être suspendus pour 3 mois. C’est ce qu’a dit hier le chef des Renseignements égyptiens, le général Omar Suleiman, au Premier ministre Ariel Sharon et au chef du Mossad, Méir Dagan (ce n’est pas la première fois que ces deux hommes se rencontrent). Suleiman s’est également rendu à Ramallah et s’y est entretenu avec Yasser Arafat, pour faire pression sur lui afin qu’il ne fasse pas obstacle à la conclusion de cet accord. Celui-ci est encore conditionné par la ratification de la direction du Hamas à Damas, à celle des « Bataillons d’el-Aqsa » - et évidemment au consentement d’Israël. Dans ses conversations en Israël, Suleiman a demandé que Tsahal « relève le défi » et suspende les liquidations et les opérations de grande envergure dans les territoires. Si l’accord est effectivement mis en place, il incombera à Israël de se retirer du centre des villes palestiniennes.

    (…) Les conversations (entre le Fatah et le Hamas) ont eu lieu sous le patronage des Européens ; elles sont le fruit du travail de longue haleine d’Alistair Krook, expert britannique du renseignement. Des responsables israéliens haut placés, du Mossad et du Shabak, étaient en rapport constant avec Krook et avec d’autres acteurs, tout au long des tractations, recevant des comptes rendus en temps réel. Mais à Jérusalem, on s’interroge sur la manière de considérer les choses : reconnaître l’accord (du Caire) et coopérer avec lui reviendrait, pour Ariel Sharon, à avoir des négociations avec les terroristes. D’un autre côté, il y a des approches différentes au sein des milieux sécuritaires, disant qu’il faut tout faire pour promouvoir les chances d’une accalmie, ne serait-ce que provisoire, dans la région.

    L’annonce officielle de l’accord a été ajournée de quelques jours… Il convient de souligner que toutes les organisations et fractions palestiniennes ne sont pas parties prenantes à cet accord, de nombreuses difficultés sont encore à prévoir. Quant aux Saoudiens, ils jouent un rôle significatif et encouragent en coulisse les conversations. Les Saoudiens ont cessé de transférer des fonds dans la caisse appauvrie des Palestiniens, et ils menacent de « mettre à sec » le Hamas et Arafat s’ils ne viennent pas à composition.

  • Les palestiniens approuvent les attentats

    Le site Internet du porte-parole de Tsahal donne des chiffres révélateurs qui ont été publiés sur les sites de l'Autorité palestinienne et de ses organisations et qui indiquent que le public palestinien soutient ouvertement l'horrible attentat perpétré dans le Kibboutz Metser, au cours duquel cinq Israéliens ont été assassinés (dont 2 jeunes enfants avec leur mère).

    D'après un sondage réalisé par le Fatah, dirigé par Yasser Arafat, 94 % de la population palestinienne serait favorable aux attentats suicides. De nombreux sites n'ont pas caché, par ailleurs, leur satisfaction et leur joie après l'attaque meurtrière.

    Le porte-parole de l'armée israélienne a souligné que le terme «fedaï» (résistant), utilisé pour désigner le terroriste responsable du massacre de Metser, accorde à l'assassin un caractère positif et même élogieux. Le kibboutz est considéré comme une «implantation du Nord du pays» et de nombreux intervenants qui expriment leur opinion sur le site s'étonnent que certains membres du Fatah aient déploré l'attentat.

  • Le Figaro interview Finkielkraut : Quand le débat intellectuel tourne au pugilat

    Alain Finkielkraut : "Mai 68 a tout désacralisé sauf mai 68. Ce temple a désormais ses gardiens sourcilleux qui mettent à l'index l'irrévérence et le sarcasme."

    Alain Finkielkraut : "La catégorie de "réactionnaire" est fictive"

    Mis en cause, dans le livre de Daniel Lindenberg "Le Rappel à l'ordre. Enquête sur les nouveaux réactionnaires", le philosophe explique au "Figaro" que la notion même de "nouveaux réactionnaires" ramène le débat public à un univers à deux dimensions, à l'affrontement de "deux camps, l'humanité et ses ennemis". Publié aux éditions du Seuil, le livre de Lindenberg dénonce une offensive dirigée, tout ensemble, contre "la culture de masse, contre les droits de l'homme, contre 68, contre le féminisme, contre l'antiracisme, contre l'islam". Suspectant "une nouvelle synthèse idéologique de combat" qui aurait pour hérauts des écrivains et philosophes aussi différents que Pierre Manent, Pierre-André Taguieff, Michel Houellebecq, Marcel Gauchet... l'auteur pointe une menace majeure pour la " société ouverte ".
    Propos recueillis par Joseph Macé-Scaron et Alexis Lacroix
    (Lire la suite)

  • Rapidité et efficacité au point de passage Erez
    IDF

    11 000 Palestiniens traversent quotidiennement le point de passage Erez au nord de la Bande de Gaza afin de se rendre en Israël pour travailler. De nombreuses mesures ont été prises pour assurer l'efficacité des passages. Une de ces mesures est d'assurer une voie spéciale pour les diplomates étrangers et les Palestiniens en possession d'une carte V.I.P spéciale. Environ 200 personnes, dont une majorité de personnels humanitaires de l'UNWRA et du Croissant Rouge empruntent ce passage chaque jour.

    Tout en devant garantir la rapidité des passages des Palestiniens d'un côté à l'autre, les soldats en poste au point de passage Erez doivent être constamment vigilants.

    Tal, un soldat effectuant son service militaire au point de passage Erez, explique la procédure: "je vois mon travail comme une sorte de service, rendu aussi bien à la population palestinienne, qu'aux étrangers ou aux Israéliens. Je ne fais aucune différence, mon but est d'assurer la rapidité de la circulation."

    La circulation des véhicules

    "Chaque véhicule qui traverse le point de passage doit passer au travers d'une machine spéciale capable de détecter les matériaux explosifs. Le contrôle prend quelques minutes " dit Tal.
    Les soldats doivent s'assurer que les terroristes ne transportent pas d'explosifs ou de ceintures piégées dans les ambulances. "Des ambulances du Croissant Rouge ont à plusieurs reprises servi de moyens de transport d'armes et de ceintures explosives" confirme Tal.

LES SONDAGES ELECTORAUX


Les ARCHIVES des INFOS de 2000 de 2001 de Décembre 2001
Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Adresses des Gouvernements de la France,de la Belgique, l'Union Européenne et des Organisations Internationales
Adresses de télévision et radio francophones
(La France et La Belgique)
Adresses des Journaux francophones
(La France et La Belgique)
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.

AVIS D'UTILISATION Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.