AVIS D'UTILISATION
Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.

ACCUEIL
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Google
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.
Mercredi 6 Novembre 2002 - 1 Kislev 5763

  • Netanyahu devenu Ministre des Affaires Etrangères,déclare que la feuille de route pour la paix n'est pas à l'ordre du jour
    Ha'aretz

    Dans sa première déclaration comme ministre des Affaires Etrangères, Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi que le plan patronné par les Etats-Unis pour la paix au Moyen-Orient n'était pas "à l'ordre du jour."

    Netanyahu a dit à Galei Tsahal qu'une attaque probable sur l'Irak a mis le plan, qui inclut des mesures vers l'établissement d'un état palestinien avant 2005, "en dehors de l'ordre du jour."

    L'ancien Premier ministre a prêté serment comme nouveau ministre des Affaires Etrangères, après que la Knesset ait voté en faveur de sa nomination.

    La nomination est passé facilement, avec 61 votes en sa faveur, 31 contre et cinq abstentions, juste un jour après que Netanyahu ait informé le Premier Ministre Ariel Sharon qu'il accepterait son invitation à rejoindre le gouvernement au vue de la décision de Sharon d'appeler à des élections avant terme.

    En parlant aux journalistes après avoir prêté serment, Netanyahu a aussi dit qu'il avait proposé que lui et Sharon fassent une déclaration commune disant que le gagnant à la direction du Likoud soutiendra l'autre. Netanyahu a dit qu'il ne voit aucun problème à travailler avec Sharon avant ou après les primaires du Likoud.

    "Nous deux avons servi comme ministre des Affaires Etrangères, nous deux avons servi comme Premier ministre et je n'ai aucun doute que nous pouvons travailler parfaitement bien ensemble," a-t-il dit.

    "Le public cherche à sortir le pays du bourbier et l'homme pour le diriger. Je crois que j'ai la voie et les solutions et que la plupart du public sait cela aussi," a-t-il dit à Kol Israël. "Donc mon sentiment c'est que je serai capable de mener le pays à l'avenir."

  • Sondage : Sharon gagnant pour diriger le Likoud, Mitzna pour être président des Travaillistes
    Ha'aretz

    Un sondage d'opinion publié aujourd'hui a montré que si des élections primaires étaient tenues cette semaine, le Premier Ministre Ariel Sharon déferait son rival et Ministre des Affaires Etrangères Benjamin Netanyahu comme chef du Likoud dans les élections avant terme prochaines, tandis que le Maire de Haifa Amram Mitzna gagnerait chez les Travaillistes contre l'ancien ministre de la Défense Nationale Benjamin Ben-Eliezer et le député Haim Ramon.

    L'enquête de l'Institut Dahaf mené par l'enquêteur Mina Tzemach a aussi montré que si des élections générales ont été tenues maintenant, le Likoud gagnerait 33 des sièges de la Knesset , menant un éventuel bloc de droite de 67 sièges. Le Likoud tient actuellement 19 sièges. Les Travaillistes, au contraire, glisserait de 26 sièges à 19, a montré le sondage.

    Selon l'enquête, publié par Yedioth Aharonoth, Sharon battrait Netanyahu par une différence de 44 à 38 pour cent parmi des électeurs du Likoud éligibles. Le sondage a montré que 18 pour cent des membres du parti étaient toujours indécis, mais les analystes ont prévu que la candidature attendue d'un activiste de droite Moshe Feiglin pourrait plus loin altérer la puissance de Netanyahu.

    Mitzna, un nouveau venu à la direction de Travail, prenant 42 pour cent du vote des Travaillistes, avec Ben-Eliezer ayant 30 pour cent et Ramon - avant étant en tête dans les sondages - ayant seulement 22 pour cent.

    Le sondage dit que le parti ultra-orthodoxe Shas aurait 17 sièges (actuellement 11), avec son rival principal le parti Shinui laïque en ayant le même nombre.

  • Sharon et Mitzna en tête, la droite et Shinouï se renforcent
    Sondage d’opinion réalisé par l’institut Dahaf
    (Yediot Aharonot)

    Parmi les adhérents du Likoud :
    Qui souhaiteriez-vous voir à la tête du Likoud ?

    ARIEL SHARON 44%
    BINYAMIN NETANYAHOU 38%
    INDECIS 18%

    Parmi les adhérents du Parti travailliste :
    Qui souhaiteriez-vous voir à la tête du Parti travailliste :

    AMRAM MITZNA 42%
    BINYAMIN BEN-ELIEZER 30%
    HAÏM RAMON 22%
    INDECIS 6%

    Parmi l’ensemble des personnes interrogées :
    Pour laquelle des listes suivantes envisagez-vous de voter ?

    Nom de la liste Nombre de sièges(prévisions) Nombre de sièges actuel
    Likoud 33 19
    Parti travailliste 19 26
    Shinouï 11 6
    Shass 11 17
    Formations arabes 11 6
    Meretz 9 10
    Union nationale-Israel Beitenou 8 8
    PNR 5 5
    Israël Bealyah 5 6
    Peuple uni 3 2
    Les Verts 0 0
    Guesher 0 2


  • LES RAPPORTS DE FORCE DANS LA PROCHAINE KNESSET :

    Bloc de droite : 67 sièges :
    Likoud 33
    Shass 11
    Union nationale 8
    Israel Be-aliya 5
    PNR 5
    Judaïsme de la Thora 5

    Bloc de gauche : 39 sièges :
    Parti travailliste 19
    Meretz 9
    Formations arabes 11

    Centre : 14 sièges :
    Shinouï 11
    Peuple uni 3

  • La démarche d’un chef
    Avi Bettelheim (Maariv)- traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    En décidant d’avancer les élections au début de février, au plus tard, Ariel Sharon a fait ici la démonstration de ses qualités de chef. Et il va y gagner de deux façons : on se souviendra qu’il a refusé de se laisser engluer dans une période d’instabilité, avec son cortège de chantages de la part des milieux politiques ; il se peut aussi que par voie de conséquence, il bénéficie de la reconnaissance des membres du Comité central du Likoud, ce qui le mènera à un nouveau mandat de Premier ministre.

    (…) A la décharge de Sharon, il faut dire qu’il a toujours parlé avec beaucoup de chaleur du gouvernement d’union nationale et de la nécessité d’en avoir un. Maintenant encore, alors que les gens de droite attendaient qu’il les flatte, il n’a pas craint d’affirmer qu’après les élections, s’il les gagne, il visera à constituer de nouveau un gouvernement du même modèle. De cette manière, il se fait l’écho de la volonté de la majorité des Israéliens…

    (…) Le gouvernement d’union qui a tenu un an et 9 mois n’a pas fait des merveilles ni épuisé toutes les possibilités qu’il impliquait. Une des causes réside dans le fait que le chef du Likoud, Sharon, tout comme celui des Travaillistes, Ben-Eliezer, devaient se garder en permanence, chacun de son côté, contre les rivaux au sein de leur propre parti… Il était impossible dans ces conditions de continuer à travailler de manière efficace.

  • Le 28 Janvier 2003 , les Israéliens iront aux urnes pour la cinquième fois en une décennie. Coût de l’opération pour le contribuable : 2 milliards de shekels.
    Le calendrier prévisionnel des élections
    Néhama Duek, Tzvi Zinger et Gaby Brunn (Yed, p.2)

    • 19 novembre 2002 : élections primaires du Parti travailliste
    • Entre le 20 novembre et le 3 décembre (approximativement) : élections primaires du Likoud
    • Début décembre (approximativement) : désignation de la liste du Parti travailliste
    • Début décembre : désignation de la liste du Likoud
    • 10-11 décembre : les formations politiques remettent leur liste à la Knesset
    • 7 janvier 2003 : première diffusion des spots télévisés des partis
    • 16 janvier : élections dans les représentations israéliennes à l’étranger
    • 28 janvier : élections générales

  • Un des proches d'Oussama Bin Laden, Ali Qaed Sinan al-Harthi, appelé «Abou Ali», a été tué dimanche au Yémen, ainsi que cinq personnes qui l'accompagnaient.

    Un Predator, un drone (avion sans pilote), a lancé un missile Hellfire sur la voiture où se trouvait Al-Harthi, un ancien garde du corps de Bin Laden.qui est soupçonné par les Américains d'avoir organisé de l'attentat contre le navire de guerre USS Cole, au large du Yémen, qui avait entraîné la mort de 17 marins en octobre 2000. Washington présente cette opération comme l'un des plus grands succès dans la lutte contre le terrorisme : Al-Harthi faisait partie de la liste américaine des 15 leaders d'Al-Qaeda les plus recherchés.

    Le missile a été lancé dans la province de Marib, située à 160 kilomètres à l'est de Sanaa et très mal contrôlée par les autorités yéménites. Région d'où la famille de Bin Laden est originaire et où se trouvent des Al-Qaeda ainsi que des tribus favorables .
    [
    lire à ce propos : Bin Laden est de retour en Arabie Saoudite et travaille étroitement avec Bagdad - Debka File]

    L'élimination ciblée de Al-Harthi a valeur de message : désormais, les Etats-Unis considèrent que dans la guerre contre le terrorisme le monde entier est un champ de bataille.

    C'est la première fois que les Américains revendiquent une éliminationt ciblé, ménée en dehors d'une zone de guerre. Après le 11 septembre 2001, le président Bush avait autorisé la reprise de cette pratique, qui avait été officiellement bannie par le président Gerald Ford. Cette fois, c'est la CIA qui était le maître d'oeuvre de l'opération. Mais le Pentagone a, lui aussi, réorganisé ses services pour faire une plus large place aux opérations «noires». Selon le Los Angeles Times, le secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld, a commencé à mettre en place une «armée secrète d'élite» outillée pour toute sorte de missions.

  • Un ouvrier agricole des serres du Goush Katif à Pe'at Sadeh près de Rafah tue deux israéliens

    Un palestinien ouvrier agricole dans la communauté du Gush Katif de Pe'at Sadeh a tué deux résidents Israéliens. Il s'agit de Amos Saada, 52 ans, de Rafiah Yam et de Asaf Sefira, 18 ans, de B'dollah.

    Deux autres Israéliens ont été légèrement blessés. Ils ont été admis à l'Hôpital Soroka de Beersheba.

    Un officier chargé de la sécurité de l'implantation a tué l'attaquant.

    L'attaquant en fait est un individu qui travaillait dans les serres dont on ne se méfiait pas et qui a pris l'arme à feu d'un des résidents et a ensuite ouvert le feu.

    Les forces de sécurité ont encerclé le secteur après l'incident.

    Ce matin, les résidents de Gush Katif avaient reçu des alertes du Shin Bet qu'un terroriste pourrait organiser une attaque et les ouvriers palestiniens ont été été fouillés à plusieurs reprises avant l'incident, a annoncé Kol Israël .

  • 3 Palestiniens dont un terroriste-suicide ont été arrêtés à la suite d'une alerte au terrorisme, près de l'Aéroport Ben-Gourion
    Par Roni Singer, Arnon Regular et Amos Harel, Correspondants de Ha'aretz

    La police a arrêté trois Palestiniens près de l'Aéroport Ben-Gourion ce matin lors d'une rafle iimportante pour rechercher des terroristes projetant d'effectuer un attentat dans la région de la plaine côtière.

    La chasse à l'homme a obligé à fermer une partie de l'autoroute de Tel-Aviv à Jérusalem pendant plusieurs heures pendant la nuit.

    Le statut de haute alerte de mardi a suivi une évaluation de sécurité qu'une cellule terroriste aurait pu pénétrer au sud d'Israël plus tôt dans la journée et réussir à faire progresser dans la région de la plaine côtière dans la soirée.

    Les trois Palestiniens ont été attrapés près de la Jonction El Al de l'autoroute de Tel-Aviv à Jérusalem à un des nombreux barrages routiers érigés par la police à l'entrée des villes et sur les autoroutes principaux. Les barrages routiers ont causé de sévères embouteillages.

    La police s'est abstenue de révéler les détails de l'attentat projeté par les suspects, mais a dit qu'ils aavaient l'intention de frapper une cible à l'intérieur d'Israël, a annoncé Kol Israël.

    Mercredi aussi, trois mortiers sont tombés dans une implantation dans du bloc d'implantation du Gush Katif dans la Bande de Gaza sans causer des blessés, a annoncé Kol Israël.

  • Deux Palestiniens ont été abattus par Tsahal dans Rafah après avoir ouvert le feu sur un poste militaire

    Deux Palestiniens ont été tués par des troupes de Tsahal dans le camp de Rafah dans la Bande de Gaza mardi, selon des fonctionnaires de l'armée et des palestiniens.

    L'armée a dit que les troupes ont tué les deux Palestiniens, Ayad abu Tah, 20 ans et Adham Hamdaan, 18 ans, après qu'ils se soient approchés d'un avant-poste militaire près de Rafah, le long de la frontière avec l'Egypte et aient ouvert le feu à la mitrailleuse sur les soldats.

    Les forces de sécurité palestiniennes ont dit que les troupes de Tsahal ont aussi démoli une maison et un tunnel dans Rafah. Israël fait cela couramment, étant donné que les tunnels sont employés pour faire de la contrebande d'armes depuis l'Egypte.
    [
    lire à ce propos : "Rafah: ville souterraine "]

    L'armée a dit qu'elle avait découvert un dispositif explosif sur une route près de la frontière, qui était connectée à une maison par un fil. L'armée a aussi annoncé que plusieurs grenades avaient été jetées sur les soldats pendant l'opération.


  • Netanyanu sera officiellement nommé aujourd'hui comme Ministre des Affaires Etrangères
    d'après Yossi Verter, Nadav Shragai et Aluf Benn, Correspondants de Ha'aretz

    On s'attend à ce que les élections à la 16ème Knesset d'Israël soient tenues le 28 janvier 2003, après que le Premier Ministre Ariel Sharon ait demandé au Président Moshe Katsav mardi matin d'accepter sa décision de dissoudre la Knesset actuelle.

    Sharon a expliqué à Katsav qu'il était incapable de former un gouvernement stable depuis que le parti Ihoud Leoumi-Israël Beteinou avait refusé de rejoindre la coalition.

    Les élections pourraient reportées si les hostilités entre les Etats-Unis et l'Irak éclataient en janvier et qu'Israël soit affecté, ont dit mardi des sources politiques.

    L'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu doit être officiellement nommé comme Ministre des Affaires Etrangères à la Knesset ce matin. Netanyahu a informé Sharon qu'il acceptait son invitation à rejoindre le gouvernement étant donné la décision de Sharon d'appeler à des élections avant terme.

    Les deux rivaux politiques ont été engagés dans un autre round de bras de fer mardi soir tard - cette fois sur la date pour les primaires du Likud. Sharon veut tenir les primaires aussitôt que possible - dans deux semaines - pour exploiter l'avantage qu'il tient actuellement dans des sondages d'opinion parmi les membres Likud. Netanyahu veut que l'élection interne soit tenue dans un mois.

    La convention Likud se réunira mardi prochain et fera fonction de comité central du parti avec comme but de trouver une date pour les primaires, on s'attend à un compromis entre les deux côtés.

    Le directeur général du Ministère des Affaires Etrangères Avi Gil a dit hier qu'il projettait de démissionner de son poste suite à la nomination de Netanyahu comme ministre des Affaires Etrangères. "Un ministre a besoin de quelqu'un qui est fidèle à sa ligne politique," a dit Gil.

  • Un laser américano-israélien abat expérimentalement un obus en vol

    Un laser mobile américano-israélien a, pour la première fois, abattu mardi un projectile qui venait d'être tiré d'un canon d'artillerie. Il s'agit d'une première dans la recherche technologique militaire.

    L'obus de 66 cm de long a été détruit par le Laser mobile tactique à haute énergie, un système développé conjointement par l'armée de Terre américaine et le ministère de la Défense d'Israël.

    Le système a «repéré, accroché le projectile d'artillerie et a tiré un faisceau de photons. Le projectile a été détruit quelques secondes plus tard, bien avant sa destination prévue», a indiqué l'armée de Terre américaine dans un communiqué.

    Ce système laser avait été déjà testé contre des roquettes Katioucha. «Le projectile d'artillerie est beaucoup plus difficile à localiser à cause de sa petite taille et parce qu'il ne dégage pas de chaleur», selon le communiqué.

  • Un juge américain refuse de classer sans suite une plainte israélienne contre l'OLP et l'Autorité Palestinienne

    Un juge fédéral américain a refusé mardi de classer sans suites une plainte déposée contre l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) et l'Autorité palestinienne par la famille d'un couple juif tué lors d'un attentat perpétré en Israël en 1996.

    Dans une décision de 27 pages rendue mardi, le magistrat Ronald Lagueux a rejeté une motion de la défense demandant à ce que la plainte des enfants de Yaron et d'Efrat Ungar soit classée sans suite, ce qui pourra donc conduire à la tenue d'un procès.

    L'avocat David Strachman a déposé la plainte il y a deux ans pour le compte des jeunes enfants du couple Ungar. En 1996, la voiture des Ungar a été criblée de balles près de la Rive Occidentale. Quatre membres du groupe palestinien Hamas ont été inculpés pour les meurtres.

    Cette affaire est la première du genre, basée sur une loi anti-terroriste votée en 1991, qui permet aux familles des Américains tués à l'étranger de poursuivre les commanditaires étrangers du terrorisme. Yaron Ungar était un citoyen américain.

    Les plaignants devront démontrer l'existence de liens entre l'Autorité palestinienne de Yasser Arafat et les activités terroristes du Hamas.

    Le magistrat Lagueux a jugé mardi que l'OLP n'est pas un Etat souverain reconnu par les Nations unies et ne dispose donc pas de l'immunité


Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Les ARCHIVES des INFOS de :
2000 Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
2001 Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Décembre 2001 Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002
emails des rédactions pour réagir rapidement
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
 


AVIS D'UTILISATION.