AVIS D'UTILISATION
Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.

ACCUEIL
Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Google
ATTENTION : desinfos.com n'envoie ancun email groupé contenant ou pas des pièces jointes, tout message non sollicité, avec comme expéditeur <desinfos@desinfos.com> doit être considéré comme porteur potentiel de virus et doit être détruit.
Mardi 5 Novembre 2002 - 30 Cheshvan 5763

  • Huit personnes arrêtées en France pour l'attentat de la synagogue de Djerba en Tunisie
    Ha'aretz

    Des agents du renseignement français ont arrêté huit suspects en rapport avec l'attentat de la synagogue de Djerba en Tunisie qui a tué 19 personnes en Avril, a dit la police française

    Les suspects sont détenus près de Lyon dans le sud de la France et ont été interrogés par des agents du service de contre-espionnage de la France, la DST . Aucune information sur leur identification n'était immédiatement disponible.

    La plupart des victimes dans l'attentat du 11 avril dans une synagogue dans Djerba en Tunisie était des touristes allemands.

    La synagogue Ghriba datant de 2.000 ans, la plus vieille en Afrique, était bondée de touristes au moment de l'explosion. Djerba, à environ 375 milles au sud de Tunis, est le centre symbolique des Musulmans d'Afrique du Nord, la communauté Juive comptant approximativement 2,000 personnes.

    Des investigateurs allemands ont trouvé des preuves suggérant des liaisons entre l'explosion à l'extérieur de la synagogue de 2,000 ans et le réseau Al-Qaida d'Osama Ben Laden.

    Le gouvernement tunisien avait au commencement soutenu que l'explosion était accidentelle, mais a ensuite reconnu le 22 avril que c'était "un acte criminel prémédité."

    Les autorités ont dit qu'ils pensent que l'attentat a été effectuée par un Tunisien, Nizar Naouar et un complice non identifié qui a aussi vécu en Afrique du Nord. Les fonctionnaires ont dit que l'on pense que Nizar Naouar est mort dans l'explosion, mais ils n'ont pas dit ce qui est arrivé à son complice présumé.

    Un groupe lié à Al-Qaida qui avait revendiqué les attentats en 1998 d'ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie a aussi revendiqué l'attentat de Tunisie.

  • Prochaine réunion en Jordanie des experts du quartet

    Une réunion au niveau des experts des quatre principaux acteurs internationaux au Proche-Orient, le quartette, aura lieu les 14 et 15 novembre en Jordanie, pour examiner le document américain sur un règlement du conflit israélo-palestinien, a indiqué un ministre jordanien.

    « La réunion aura lieu dans une station balnéaire sur la mer Morte, au niveau d’experts techniques des membres du quartet (États-Unis, Onu, Russie, Union européenne) », a indiqué le chef de la diplomatie Marwan Moasher, cité lundi par le quotidien jordanien al-Raï.

    Elle « regroupera également des représentants des parties concernées par les réformes palestiniennes, soit le Japon, la Norvège, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) », a-t-il ajouté.

    Selon lui, « la réunion se penchera sur le document mis au point par Washington pour parvenir à un règlement pacifique entre Palestiniens et Israël ». M. Moasher a indiqué dimanche, après un entretien avec le ministre palestinien du Plan et de la Coopération internationale Nabil Chaath, que le plan envisagé par le quartet « devrait être finalisé et annoncé officiellement dans les quelques jours à venir ».

    L’ambassadeur égyptien à Washington, Nabil Fahmy, estime que les propositions américaines pour régler le conflit israélo-palestinien sont « insuffisantes » et indique que son pays va présenter des propositions pour les « modifier », a rapporté hier un quotidien égyptien.

    « Je vois que les mesures proposées sont insuffisantes parce que nous voyons chaque jour la réoccupation israélienne des villages et villes palestiniens et l’adoption de mesures oppressives contre le peuple palestinien », a dit M. Fahmy au quotidien gouvernemental al-Ahram.

    M. Fahmy indique que son pays travaille actuellement de manière « intensive » avec le gouvernement américain pour lui expliquer ses « remarques » sur le document. L’Égypte « présentera différentes propositions pour (le) modifier », ajoute-t-il.

  • Le Hamas ne se plie pas aux directives d’Arafat, mais accepte d’engager un dialogue avec les représentants du Raïs
    Dany Rubinstein (Haaretz)

    Le nouveau ministre palestinien de l’Intérieur, Haani El-Hassan, responsable des services de sécurité, s’est exprimé avant-hier en présence d’officiers palestiniens, à Jéricho : « Dire que ceux qui tuent des civils meurent en Martyr est une erreur. L’Islam n’autorise pas de tuer des civils et, en tant que Musulmans, nous devons être moralement plus exigeants que les Israéliens ; il nous est interdit de tuer des civils ».

    Telle est la position bien connue de Yasser Arafat et de ses hommes, et telle sera la position qui sera affichée au Caire, lors des rencontres prévues entre les délégués palestiniens et les représentants du Hamas. L’intérêt de ces rencontres au Caire réside en ce que des diplomates de l’Union européenne, qui se sont entretenus dernièrement avec des membres du Hamas au Liban, les ont placées sous leur parrainage. Les Palestiniens se sont gardés de divulguer l’identité des personnalités qui participeront à ces rencontres. Yasser Arafat vient d’autoriser la réouverture de la rédaction de l’hebdomadaire du Hamas « El-Rassallah », fermé il y a un an.
  • Benjamin Netanyahu consent à devenir le ministre des Affaires Etrangères dans le gouvernement intérimaire de Sharon

    Il a déclaré : "les élections ne sont pas la meilleur de toutes les mauvaises options disponibles, elles sont ' la chose juste à faire '

  • Sharon dissout la Knesset, les élections avant terme auront lieu probablement le 28 janvier
    Par Yossi Verter, Nadav Shragai et Aluf Benn, Correspondants, de Ha'aretz

    Le Premier Ministre Ariel Sharon a annoncé mardi que le Président Moshe Katsav avait consenti, sur sa demande , à dissoudre la Knesset et à appeler à des élections pour le début de février 2003.

    Sharon a dit à une conférence de presse diffusée à la télévision nationale que sa conclusion à regret était que des élections avant terme étaient inévitables, ajoutant que la dissolution de la 15ème Knesset est la moins destructrice des options disponibles.

    "Les Élections sont la dernière chose dont le pays avait besoin maintenant," a dit le Premier ministre, "le chantage politique de la droite ne m'a laissé aucune autre option."

    Sharon n'a pas fixé de date exacte pour les nouvelles élections, mais a dit qu'ils doivent être tenus dans les premiers jours de février. A propos du 4 février, une date mentionnée dans les rapports des médias, Sharon a dit : "on m'a dit que c'est la date."

    Plus tôt, Katsav a dit à une conférence de presse à la Résidence Présidentielle à Jérusalem que, "le Premier ministre m'a dit qu'il est incapable de former une coalition stable et j'ai été persuadé par le Premier ministre et ai été convaincu que les conditions exigent des élections avant terme."

    À sa conférence de presse, Sharon a accusé les Travaillistes, qui ont démissionné en masse du gouvernement d'unité nationale la semaine dernière, "de caprice politique,", mais a juré qu'il ne permettrait pas à la nouvelle situation de déstabiliser le pays.

    "Je réussirai à obtenir le budget ; je ne ferai rien pour changer nos relations spéciales avec les Etats-Unis; et je ne changerai pas les directives de base du gouvernement," a dit le Premier Ministre.

    Sharon avait aussi eu des mots durs pour l'Union Nationale de droite Yisrael Beitenu, qui avait repoussé son invitation à rejoindre la coalition.

    Le Premier ministre a dit que ce parti était venu avec une longue liste de demandes, y compris de changer les directives de base du gouvernement et qu'il rejette le nouveau plan de paix soutenu par les Etats-Unis.

    Sharon a dit que depuis son premier jour de fonction, il y a deux ans, il avait décidé de ne pas succomber au chantage politique et qu'il ne ferait pas maintenant. Il a dit qu'en aucun cas il mettrait en danger la relation spéciale entre son administration et celle de Bush à la Maison Blanche.

    Au cours de leur réunion, Sharon a dit à Katsav que des élections avant terme sont inévitables parce qu'il est incapable de reconstituer la majorité parlementaire qu'il a perdue la semaine dernière, quand les Travaillistes ont filé. Comme faisant partie de la procédure politique, le Premier ministre doit informer le président de ses intentions d'appeler à des élections avant terme avant de l'annoncer.

    La commission de la Constitution, des lois et de la Justice de la Knesset, a prévu de se réunir mercredi, en vue des élections pour la 16ème Knesset, qui seront tenus au début de février 2003. Parmi les questions qui sont toujours en suspend est la date exacte des élections, entre le 4 et le 11 février comme dates les plus probables.

    Le président de la commission Michel Eitan demandera aux membres d'approuver un ordre du jour limitant strictement le financement de la campagne pour chaque parti et une augmentation de la surveillance des dépense de campagne de chaque parti.

    Le Président de la Knesset Avraham Burg a dit mardi que les élections doivent être tenues le 4 février, mais sont en suspens car c'est un jour commémoratif pour les 73 soldats de Tsahal tués dans un accident d'hélicoptère en 1997, les élections peuvent être repoussées d'une semaine.

    Les dernières élections législatives d'Israël se sont tenues en 1999. Sous un système qui a depuis été abandonné, Sharon a été élu avec un bulletin de vote séparé pour le Premier ministre en février 2000, en s'engageant à stopper le soulèvement palestinien contre la structure de l'État - maintenant il rentre dans à sa troisième année. Une fois que le Parlement sera dissous, l'administration de Sharon deviendra un gouvernement intérimaire qu'aucun membre ne pourra quitter avant la fin du jour des élections.

  • Sharon a annoncé sa démission et les élections dans 90 jours

    D'après des sources proches, c'est un Sharon triste qui a annoncé que les élections seront tenues le dernier mardi avant 90 jours, soit le quatre février.

    La date est exactement à deux jours près, les deux ans de fonction de Ariel Sharon en tant que Premier Ministre.

    Une réunion de Sharon-Katsav a eu lieu après que le Premier ministre a été lâché par l'Union National-Yisrael Beitenu, dont l'appui devait rétablir sa majorité parlementaire.

    Un collaborateur de Katsav : Sharon a dit au président qu'il voulait tenir des élections avant terme, Katsav a dit que la demande était 'acceptable'

    Katsav : je ne veux placer de blâme sur aucun parti politique pour l'écroulement du gouvernement d'unité national

    9:18 Pres. Katsav appelle à une' courte, honorable et économe 'campagne électorale

    9:17 Katsav : j'ai informé le Premier ministre de mon consentement pour des élections avant terme

    9:16 le Président Katsav : Sharon m'a demandé de dissoudre Knesset et j'ai consenti à le faire

  • Le terroriste-suicide a tué hier soir deux nouveaux immigrants argentins et a blessé presque 40 personnes, dans le mall de Kfar Saba.
    David Rudge - Jerusalem Post

    Deux personnes ont été tuées et presque 40 blessées quand un terroriste-suicide s'est fait explosé à l'extérieur d'un magasin d'appareil électrique à la lisière du centre commercial Arim de Kfar Saba.

    La police a dit qu'une des victimes était une garde chargé de la sécurité qui a apparemment découvert le terroriste et l'a bloqué avec son corps, empêchant une attaque beaucoup plus meurtrière. La garde avait immigré en Israël d'Argentine il y a moins d'un an, a annoncé Kol Israël.

    L'autre victime était un adolescent de 15 ans. Il était lui aussi nouvel immigrant de l'Argentine, vivant dans le centre de nouvel immigrant Ra'anana, selon la radio.

    La police a évalué que la bombe a été composée d'autour de 10 kilos d'explosifs et a été chargée d'objets de métal pour maximiser les victimes.

    Parmi les blessés, il y a une fillette de deux ans, dans un état sérieux et deux autres dans une condition satisfaisante. Le reste a été légèrement blessé ou souffre du choc.

    Plusieurs des blessés sont des enfants, y compris deux enfants en bas âge, qui étaient avec leurs parents à l'intérieur des magasins ou sur la place quand le terroriste a fait exploser la bombe attachée à son corps.

    Une organisation précédemment inconnue, "les Groupes de Jérusalem", apparemment composée du Fatah et des terroristes du Jihad Islamique, a revendiqué l'attaque.

    Des rapports initiaux ont identifié le terroriste-suicide comme Nabil Sawalha, 20 ans, du camp Balata près de Naplouse. Il serait membre d'une faction d'extrémiste du Fatah, bien que d'autres rapports aient dit que les membres du clan Sawalha étaient impliqués dans des attaques du Hamas et du Jihad Islamique.

    Dimanche l'armée a levé le couvre-feu sur Ramallah et Naplouse pour permettre aux résidents locaux de s'approvisionner.

    Les sources de sécurité ont dit que l'accalmie apparente dans les attaques terroristes en Israël, avant et après l'attaque à la jonction Karkur d'il y a deux semaines, dans lequel 14 personnes ont été tuées et 65 blessées, était une illusion.

    Pratiquement chaque jour, les forces de sécurité ont empêché des attaques avec l'arrestation de terroristes-suicide potentiels.

    L'Inspecteur général de Police. Shlomo Aharonishky a dit aux journalistes que tout est fait pour empêcher et réduire au minimum des attaques.

    Il a dit que les enquêtes se concentrent pour savoir comment le terroriste a atteint le mall et s'il a reçu de l'aide.

    Le terroriste-suicide a frappé peu de temps après 18h00 quand il s'est approché du magasin d'appareil électrique, qui est près d'un passage menant aux magasins d'alimentation qui a été bourrés de jeunes.

    Le Chef de la police de la zone centrale Yehuda Bachar a dit qu'il a apparu que la garde chargé de la sécurité à l'extérieur du magasin a découvert le terroriste et est allé l'intercepter.

    "Il n'y a aucun doute que c'était une très grande bombe, selon la mesure des dégâts. J'évalue qu'il a contenu environ 10 kg.s d'explosifs, selon les évaluations des experts," a-t-il dit.

    "Il est important de souligner que la vigilance du garde chargé de la sécurité a empêché et je dis cela intentionnellement à l'heure actuelle, le terroriste d'entrer dans le magasin ce qui aurait causé un désastre massif.

    "Le garde posté au point ouest du centre commercial était apparemment celui qui a empêché le terroriste d'entrer au magasin, bien que ce soit toujours vérifié."

    Bachar a dit il y avait 24 gardes en service à l'extérieur des boutiques et des magasins pendant les heures ouvrables.

    Les témoins oculaires ont dit il y avait une explosion massive qui a brisé des fenêtres dans les appartements voisins.
    Les blessés ont été évacué à l'Hôpital Meir de Kfar Saba et Beilinson et des hôpitaux Hasharon de Petah Tikva.

    Le ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz était parmi ceux qui ont visité le blessé.

    Les sources de sécurité ont dit qu'il a apparu que les organisations terroristes ont appris comment s'infiltrer des territoires malgré la fermeture et se servent apparemment de la levée de couvre-feux pour effectuer leurs missions meurtrières.

    Dans un incident séparé à Ashkelon, une bombe a éclaté dans une voiture dans la nuit de lundi à mardi sans causer d'accidents.

    On le croit la bombe a été posée tandis que la voiture était en réparation dans un garage au point de contrôle Erez il y a une semaine. La voiture a été ramenée à Ashkelon sur une dépanneuse dans la nuit de lundi à mardi.

    Margot Dudkevitch ajoute :

    Les forces de sécurité restent en haute alerte le long de la Ligne Verte et sur les routes et aux entrées des villes principales, l'établissement de défense a reçu 57 avertissements de plans d'organisations terroristes qui veulent continuer à commettre des attaques. Aucun point d'avertissements dans des secteurs spécifiques, cependant huit ont été reçu dans la seule journée de dimanche.

    En raison des mesures prises par Tsahal, on a appréhendé un certain nombre de terroristes projetant des attentats-suicide dans les récents jours. Au début de dimanche matin, un terroriste-suicide potentiel du Hamas Muatsem Abu Mukshan, 21 ans et son expéditeur, Mahmoud Abu Khader, ont été arrêté à Tubas, au nord-est de Naplouse. Samedi, à un barrage routier près de Beit Furik près de Naplouse, les forces de sécurité ont arrêté deux activistes des Tanzim du Fatah , un terroriste-suicide potentiel Hazan Titi et son expéditeur, Sultan Sakar.

    Peu de temps avant leur arrestation, des réservistes inspectant des véhicules à la jonction Tapuah en Samarie avaient trouvé une ceinture d'explosifs prête pour l'opération. Les fonctionnaires de sécurité croient qu'elle était destiné à Titi.


Novembre 2002
D L M M J V S
 
 
      1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Les ARCHIVES des INFOS de :
2000 Janvier 2002 Avril 2002 Juillet 2002 Octobre 2002
2001 Février 2002 Mai 2002 Août 2002 Novembre 2002
Décembre 2001 Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002
emails des rédactions pour réagir rapidement
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
 


AVIS D'UTILISATION.