AVIS D'UTILISATION
Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d'opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.

ACCUEIL
Octobre 2002
D L M M J V S
 
 
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Google
 
 
Samedi 26 octobre 2002 - 20 Cheshvan 5763

  • Tsahal toujours à la recherche de terroristes à Djénine, quitte la plupart des secteurs de l'Autorité Palestinienne de Hebron
    Amos Harel, Correspondant de Ha'aretz

    Tsahal a dit vendredi qu'il avait achevé le redéploiement partiel de troupes dans la ville de la Rive occidentale divisée de Hebron, quelques heures après que l'armée ait lancé une nouvelle opération à Djénine dans le but de traquer environ une vingtaine de terroristes.

    Les résidents palestiniens de Hebron ont dit qu'autour d'une dizaine de véhicules militaires a été vus quittant les quartiers arabes, prenant position dans l'enclave Juive et dans les faubourgs de la ville.

    Tsahal a confirmé le redéploiement, disant qu'il a été fait après les consultations menées vendredi matin entre les commandants militaires supérieurs et la direction politique d'Israël. Un porte-parole a ajouté que les troupes resteraient dans deux quartiers arabes surplombant les enclaves Juives de la ville - Abu Sneineh et Harat a-Sheikh - aussi bien que dans l'enclave elle-même.

    Ce retrait est venu juste quelques heures après que Tsahal ait lancé "l'Opération Vanguard," qui vise à dénicher des terroristes recherchés dans la ville de Rive occidentale de Djénine et dans les villages environnants.

    "Djénine est devenu la capitale du terrorisme," a dit le Ministre de la Défense Nationale Benjamin Ben-Eliezer vendredi. "Quand je parle d'hommes et de femmes terroristes-suicide, ils viennent de là."

    Les deux terroristes-suicide qui ont effectué lundi l'attentat à la voiture piégée près de Hadera, dans lequelles 14 personnes ont été tuées, vivaient à Djénine.

    "Cette opération est une conséquence de la voiture piégée suicide de cette semaine," a dit un officier supérieur de Tsahal. "Notre service de renseignement indique que l'attentat a été encouragé par une cellule terroriste de Djénine, qui se réarme maintenant et gagne de nouvelles recrues."

    Seuls six hommes armés du Fatah ont été sérieusement blessé dans l'opération. Un grand nombre de troupes de Tsahal sont entrés à Djénine dans une opération visant à arrêter environ 20 hommes recherchés et à s'emparer de munitions. L'opération vient en réponse à l'attentat-suicide sur un autobus près de Hadera qui a tué 14 civils au début de la semaine.

    Des sources palestiniennes ont confirmés que des hommes du Fatah ont été sérieusement blessés pendant un échange de feu avec des forces de Tsahal dans le camp de Djénine. Les forces ont opéré aussi dans la ville de Djénine et dans quelques villages à l'extérieur de la ville. Une cellule du Jihad Islamique de Djénine est considérée comme responsable de l'attentat de l'autobus de Jonction Karkur lundi.

    Le président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat a condamné l'incursion de Djénine comme "une suite des crimes commis par des troupes et des colons contre notre peuple et nos enfants."

    Son conseiller, Nabil Abu Rdainah, a dit que l'action militaire "sabotait les efforts américains quant au plan de la feuille de route."

    "On s'attend à ce que l''Opération Vanguard (Avant-garde)" dure plusieurs jours et ce serait la plus grand opération dans cette ville depuis plus de six mois. Un officier supérieur de Tsahal a dit qu'ils étaient prêts pour un séjour illimité à Djénine pour empêcher de nouveaux attentats en Israël .

    Les troupes effectuaient des recherches porte à porte de Palestiniens armés et d'armes et ont occupé plusieurs maisons, a annoncé Kol Israël.

    Une force d'environ 25 blindés et des transports de troupes s'est avancée au voisinage de la ville après minuit, ont dit les résidents . Ils ont ajouté que les troupes ont repris environ 50 bâtiments dans quatre quartiers de la ville. Dans le camp palestinien adjacent, les résidents ont dit que deux blindés et deux jeeps ont pris position et des hommes armés échangeaient des tirs avec les soldats.

    "Récemment nous nous sommes sortis de Djénine et nous avons récolté l'attentat en retour," a dit un officier supérieur . "Étant donné les nouveaux événements nous devons y réentrer massivement malgré la gêne occasionnée aux habitants."

    "Nous avons l'intention de protéger la ville entière, en imposant un couvre-feu, en conduisant des recherches et en établissant des surveillances pour arrêter les terroristes," a-t-il dit. "Dans environ 250.000 personnes nous cherchons une cellule de pas plus de 20 terroristes qui apportent des misères à tous."

    Le colonel Moshe Tamir qui commande l'opération y compris la Brigade d'infanterie Golani avec des unités blindées et des moyens techniques.

    Le cabinet de sécurité intérieur a approuvé l'opération comme une réponse à l'attentat-suicide de la jonction Karkur et en raison des évaluations militaires sur les infrastructures du Jihad Islamique et des Tanzim - et, dans une moindre mesure, celles du Hamas - qui ont été reconstruites dans les récentes semaines.

    On a ordonné aux forces de rechercher des laboratoires d'explosifs et d'arrêter le plus d'activistes possible, indépendamment de leur niveau dans l'échelon militaire des organisations.

    Dans les récentes semaines, Tsahal s'était abstenu d'entrer à Djénine en raison de la critique internationale des opérations dans lequel des civils, y compris des enfants, pourraient être tuer.

    Depuis l'attentat de Karkur, des petites unités de troupes Golani étaint entrées dans la ville pour mettre en application le couvre-feu et y avaient rencontré une résistance armée.


Octobre 2002
D L M M J V S
 
 
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Les ARCHIVES des INFOS de :
2000 Janvier 2002 Avril 2002 Juillet2002 Octobre 2002
2001 Février 2002 Mai 2002 Août 2002
Décembre 2001 Mars 2002 Juin 2002 Septembre 2002
emails des rédactions pour réagir rapidement
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
 


AVIS D'UTILISATION.