Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d’opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.
Accueil

Google

Septembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Mardi 24 Septembre 2002 - 18 Tichri 5763
  • Israël arrête une cellule terroriste palestinienne ayant suivi un entraînement en Irak avec les hommes de Ben-Laden

    Yoav Limor (Maariv)- traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

    Les services de sécurité intérieure israéliens (Shabak) ont arrête dernièrement une cellule terroriste palestinienne qui projetait de perpétrer un attentat d’envergure en Israël.

    Les 3 Palestiniens ont suivi un entraînement en Irak avec les hommes d’Al Qaïda.

    Les informations accablantes ont été immédiatement portées à la connaissance de l’administration Bush pour prouver le lien existant ente le régime de Saddam et le terrorisme palestinien.

  • La résolution adoptée par le Conseil de sécurité ne mentionne, ni ne condamne les attentats terroristes contre Israël.

    La résolution adoptée dans la nuit de lundi à mardi par le Conseil de sécurité des Nations unies exigeant le retrait des troupes israéliennes des villes de la Rive occidentale est trop déséquilibrée, ont estimé des responsables israéliens ne cachant pas leur déception de voir que les Etats-Unis n'ont pas usé de leur droit de veto pour s'opposer.

    L'ambassadeur d'Israël aux Nations unies, Yehouda Lancry, a estimé que l'abstention américaine devait être interprétée à la lumière du souhait de Washington de ménager de bonnes relations internationales en prélude à une possible action militaire contre l'Irak. «C'est bien évidemment une déception», a dit Lancry à Kol Israël «Mais eu égard à la situation complexe des Etats-Unis devant la question irakienne et leur désir de ne pas tendre davantage leurs relations avec leurs partenaires, ils ont préféré prendre une position médiane».

    Par 14 voix pour et une abstention, celle des Etats-Unis, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution exigeant la fin du siège de la Moukata'a, QG du président palestinien Yasser Arafat à Ramallah, par les forces israéliennes.

    Au terme de 11 heures d'une séance marathon qui s'est achevée dans la nuit de lundi à mardi, le Conseil de sécurité a adopté un texte de pseudo-compromis appelant pour la nième fois sans résultats, l'Autorité palestinienne à traduire en justice les auteurs d'actes terroristes.

    Il est arrivé par le passé aux Etats-Unis d'empêcher l'adoption de textes de ce genre en y opposant leur veto. D'après des diplomates, Washington s'est contenté de s'abstenir cette fois afin de ne pas froisser l'opinion arabe à l'heure où les Américains envisagent d'intervenir militairement en Irak.

    "La résolution que nous avons adoptée ce soir est imparfaite à nos yeux dans la mesure où elle omet de condamner explicitement les groupes terroristes et ceux qui les protègent en leur fournissant une couverture politique, un soutien et un refuge dans le conflit qui perdure au Proche-Orient", a déclaré un représentant américain, James Cunningham.

    Les Etats-Unis souhaitaient que la résolution comporte une condamnation nominale du Hamas et du Djihad islamique, responsables d'attentats suicide contre des civils israéliens.


    Proposé par la Grande-Bretagne et la France et soutenu par la Bulgarie, l'Irlande et la Norvège, le texte "exige qu'Israël cesse immédiatement ses manoeuvres dans et autour de Ramallah, y compris la destruction des infrastructures civiles et de sécurité palestiniennes".

    Elle exige en outre "le retrait rapide des forces d'occupation israélienne" des villes palestiniennes au niveau des positions qu'elles occupaient avant septembre 2000, date du début du soulèvement palestinien qui a fait depuis lors plus de 2.000 morts.

    Les forces israéliennes ont pénétré jeudi dans le QG de Yasser Arafat à Ramallah après deux attentats-suicide palestiniens dans lesquels sept personnes ont trouvé la mort en Israël.

    Lundi, l'ambassadeur américain à l'Onu John Negroponte avait soumis son propre projet de résolution appelant Israël à cesser de détruire les structures palestiniennes à Ramallah et condamnant dans le même temps les attentats suicide palestiniens contre les civils israéliens.

  • Opérations israéliennes à Gaza

    Une vingtaine de blindés et plusieurs bulldozers, assistés de deux hélicoptères, sont entrés tôt ce matin dans la ville de Gaza, déclenchant de violents affrontements avec des palestiniens.

    Les troupes de Tsahal se sont avancés sur environ un kilomètre à l'intérieur de la ville dans les quartiers de Zeitoun et Shejayeh

    Les unités israéliennes se sont retirées à l'aube de la ville.

    Dans un communiqué, Tsahal a déclaré que l'opération faisait «partie de l'activité de l'armée contre le terrorisme et l'escalade des fusillades et des bombardements contre les communautés israéliennes de la bande de Gaza».

    «Durant cette activité, des engins explosifs ont visé les soldats. Les forces armées ont riposté et touché un certain nombre d'hommes armés», selon le communiqué de Tsahal.

    Le bilan s'élève à au moins neuf morts et 24 blessés palestiniens, selon des responsables hospitaliers.

    La plupart des morts sont des hommes armés qui ont affronté les soldats pendant les opérations Parmi les morts, Kol Israël a annoncé, qu'il y a des chefs d'Izz a-din al-Kassam, l'aile militaire du Hamas, aussi bien que des activistes du Fatah.

    Selon les témoins, une incursion a également eu lieu dans le quartier de Chejiayah, visant apparemment à permettre aux soldats de pénétrer dans les maisons de plusieurs terroristes palestiniens.

    L'un des neuf Palestiniens tués mardi dans les affrontements avec Tsahal était Mohammed Kishkho, 45 ans, le chef local des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, liées au Fatah de Yasser Arafat. Kishkho est décédé de ses blessures provoquées par l'explosion d'obus de char, selon Dr. Hassanein.

    Dans le quartier Zeitoun de Ville de Gaza, les troupes ont détruit les maisons de Mohammed et Nidal Farhat. L'armée a dit que c'est Mohammed Farhat qui avait effectué l'attaque à l'arme à feu sur l'implantation d'Atzmona dans la Bande de Gaza en mars dernier, dans laquelle cinq étudiants dans un cours de formation pré-militaire de Yeshiva avaient été tués. Il a été abattu pendant l'attaque. Nidal Farhat est un membre principal de l'aile militaire du Hamas dans la Bande de Gaza.Les Israéliens ont également fait exploser une usine métallurgique de la ville.
    Lors de leurs recherches dans le quartier de Zeitoun, les soldats ont découvert et détruit 13 ateliers d'armement utilisés pour fabriquer des roquettes Qassam, selon l'armée, précisant que 58 fabriques d'armes ont été découvert à Gaza en septembre.

    Utilisant des explosifs, les Palestiniens ont touché au moins un des 20 chars de Tsahal. Les bulldozers de l'armée israélienne tentaient de déplacer ce char en dehors de la zone, a déclaré un professeur d'école, Salim Abu Amr, qui a assisté à la scène. D'autres témoins ont déclaré avoir vu des ambulances israéliennes dans la zone d'affrontements.

    Tsahal a confirmé mardi qu'une opération militaire était en cours à Gaza, précisant qu'aucun soldat n'avait été blessé.

    Lundi, les Palestiniens avaient observé une grève commerciale et manifesté dans les rues, brûlé des pneus et lancé des pierres sur les soldats israéliens, des gestes rarement perpétrés au cours des derniers mois. Environ 10.000 personnes, dont de nombreux écoliers, avaient défilé à Gaza.
     
    Le Premier ministre israélien Ariel Sharon avait indiqué lundi lors d'une cérémonie à Jérusalem, qu'il entendait frapper les organisations palestiniennes islamistes basées dans la bande de Gaza. "Nous n'avons pas achevé notre mission dans la bande de Gaza. Le jour venu, nous devrons frapper le Hamas et le Jihad islamique", a-t-il affirmé.

    Dans la Rive occidentale, les troupes ont arrêté cinq Palestiniens dans la liste des recherchés par l'armée, dans les secteurs de Djénine et de Ramallah
    Des terroristes armés palestiniens ont hier dans la nuit ouvert le feu sur des soldats de Tsahal placés près de la communauté Juive de Neve Dekalim dans la Bande de Gaza

    Les Palestiniens ont hier dans la nuit jeté des dizaines de grenades à mains sur des troupes de Tsahal placées dans un avant-poste à Rafah, à la frontière entre Israël et l'Egypte

    Personne n'a été blessé.
    Des dégâts légers ont été relevés.

  • Le poids des mots, le choc de la mauvaise foi et de l'gnorance

    Shlomo Yitzhak Shapira, 48 ans, habitant Jérusalem, a été assasiné et ses fils agé de huit, 12 et 18 ans, ont été blessés par des terroristes armés qui ont ouvert le feu sur la famille qui visitaient, à l'occasion de Souccot, le tombeau des Patriarches près du quartier d'Avraham Avinu dans la ville de Hebron. Shlomo Yitzhak Shapira a été enterré hier soir en présence d'un de ses fils légèrement blessé

    LCI annonçait la mort d'un
    colon et l'AP dans une dépêche en provenance de Ramallah !!!...???précisait que au cours d'un défilé juif, une famille originaire de Jérusalem a essuyé des tirs, près du site religieux disputé d'Hébron, le Tombeau des Patriarches, le caveau abritant les tombes des figures bibliques Abraham, Isaac et Jacob.

  • Un jeune arabe d’Oum el-Faham a empêché un attentat spectaculaire
    Israël Moskowitz (Yediot Aharonot).

    Rami Mahamid (17 ans) a été pendant plusieurs jours soupçonné de complicité dans l’attentat du carrefour d’Oum el-Faham, la semaine dernière (1 policier tué, plusieurs blessés graves).

    Il s’est finalement avéré qu’il avait évité que les choses prennent un tour plus grave : ayant remarqué le comportement suspect du kamikaze palestinien, qui avait engagé la conversation avec lui, il réussit à le mettre en confiance et lui emprunta son téléphone portable – avec lequel il alerta la police.


Septembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          


FAIR USE NOTICE
This site contains some copyrighted materials the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond 'fair use', you must obtain permission from the copyright owner.