Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d’opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.
Accueil

Google

Septembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Dimanche 22 Septembre 2002 - 16 Tichri 5763 - mise à jour 9:03 (heure de Paris, GMT +2)
  • Une jeune Palestinienne reçoit un rein d'un étudiant juif tué dans un attentat

    Vivant depuis près de deux ans sous dialyse, une jeune Palestinienne de sept ans habitant Jérusalem-Est, Yasmine Abou Ramila, s'est vue greffer un rein qui était celui d'un étudiant juif originaire d'Ecosse tué dans un attentat-suicide à Tel Aviv.

    Jonathan Jesner, 19 ans, avait en effet succombé vendredi à ses blessures après l'attentat commis la veille dans un bus de la capitale. Cinq Israéliens et le kamikaze avaient également trouvé la mort.

    Yasmine se trouvait dans un état stable dimanche après la greffe pratiquée la veille, a précisé une porte-parole hospitalière, Riva Shaked. Ses parents étaient aux anges. "Je ne sais pas quoi dire pour remercier la famille de l'homme tué dans l'attentat", a déclaré sa mère Rina au quotidien "Maariv". "Je la remercie pour ce don qui a sauvé la vie de ma fille".

    Jonathan Jesner était venu en Israël l'an dernier pour étudier dans une yeshiva (séminaire) pour un an. Il avait décidé de prolonger son séjour et de mettre entre parenthèses ses études de médecine pour un an. Après ces études, il comptait rentrer à Glasgow.

    "S'il avait pu aider quelqu'un dans sa vie, il l'aurait fait. Mais maintenant qu'il ne peut plus le faire, il peut au moins aider dans sa mort", a confié son frère Ari à "Maariv". AP

  • Tsahal annonce qu'il a achevé la démolition des batiments du QG d'Arafat
    Jerusalem Post

    Tsahal a annoncé dimanche soir qu'il avait achevé son travail de démolition des bâtiments dans l'intérieur du complexe de Yasser Arafat , a annoncé Kol Israël.

    L'annonce a été faite par un'officier supérieur de Tsahal parlant aux journalistes devant la Mukat.

    Conjointement Tsahal a retiré ses bulldozers lourds et a dit qu'il envoyait des camions remplis d'alimentation et de provisions à l'intérieur.

    Tsahal a jusqu'ici détruit la plupart des bâtiments dans le complexe laissant debout seulement la bâtiment où loge Arafat et où il y a son bureau.

  • La violence continue : Les soldats du génie ont désarmorçé une bombe près du barrage routier de Kalkilya
    Margot Dudkevitch Jerusalem Post

    Les soldats du génie près du barrage routier de TsahalL au sud de Kalkilya ont désarmorçé une bombe ce matin.

    Le dispositif explosif avait été placé dans le secteur par des terroristes palestiniens, mais a échoué à exploser. Les troupes ont découvert la bombe plus tard.

    Ce matin aussi, un obus de mortier est tombée près du croisement de Karni. L'obus n'a pas explosé et a été plus tard désarmorçé par des soldats du génie.

    Les Palestiniens ce matin ont tiré sur des troupes placées dans la ville de la Rive occidentale de Djénine et une bombe éclatée à côté de soldats placés dans la ville de Rive occidentale de Tulkarem.

    Aucune blessure n'a été annoncée et aucun dégât n'a été fait dans aucun de ces incidents.

    Tard hier dans la nuit, des décharges ont été tirées sur un poste de Tsahal près de Gadid dans le Kfar Darom.

    Plus loin, des décharges ont été tirées et des grenades jetées sur des troupes de Tsahal à Rafah.

    Personne n'a été blessé dans aucun de ces incidents.

  • Les soldats de Tsahal appréhendent Fathi Najir, un commandant senior des Tanzim
    Margot Dudkevitch Jerusalem Post

    Les soldats de Tsahal ont appréhendé Fathi Najir, un commandant senior des Tanzim dans Kfar Yata tard hier dans la nuit.

    Najir est responsable de nombreux coups de feu et d'attentats contre des civils israéliens et des soldats.

    Les troupes ont découvert des armes en sa possession.

  • Selon les Palestiniens : quatre tués pendant des heurts avec Tsahal
    Amos Harel, Correspondant d'Ha'aretz

    Quatre Palestiniens ont été abattus et environ trente blessés pendant des heurts avec Tsahal ce matin dans les villes de la Rive occidentale de Naplouse, Tulkarem et Ramallah, ont dit des sources palestiniennes, alors que Tsahal que le siège du bureau du Président de l'AP Yasser Arafat est entré dans son troisième jour.

    Des milliers de Palestiniens sont sortis dans les rues dans la Rive occidentale et la Bande de Gaza samedi soir tard la nuit pour protester des actions de Tsahal à la Muqata d'Arafat, où l'armée a détruit toutes les structures, à part l'immeuble principal des bureaux du leader palestinien.

    Dans Ramallah, juste à quelques kilomètres du bureau d'Arafat, des troupes ont tiré des gaz lacrymogènes et des balles pour disperser des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants criant "vive Arafat, vive la Palestine." Deux protestataires ont été tués par le tir de l'armée, ont dit les fonctionnaires de l'hôpital. Encore deux personnes ont été tués dans les villes de Tulkarem et le camp de Balata à l'extérieur de Naplouse.

    À Tulkarem, des hommes armés marchant parmi une foule d'environ 1,200 personnes ont tiré sur les troupes israéliennes. Dans la ville de Rafah dans la Bande de Gaza, environ 5,000 personnes ont rejoint les protestations tenant des images d'Arafat, quelques rafales de mitraillettes ont été tirées en l'air.

    Les manifestations ont commencé peu de temps après que Tsahal ait présenté un ultimatum au bureau d'Arafat en disant à chacun de sortir les mains en l'air parce que l'armée projette de démolir une construction adjacente au bureau du leader de l'AP.

    Israël a exigé la reddition de 19 hommes parmi les 50 Palestiniens qui sont à l'intérieur du bâtiment qui sont recherchés pour leurs liaisons soupçonnées avec le terrorisme.

    Malgré le couvre-feu décrété à travers la Rive occidentale, des milliers de résidents des camps sont sortis dans les rues et les activistes armés du Fatah ont commencé à tirer en air et sur les troupes de Tsahal.

    Quelques fonctionnaires israéliens ont laissé entendre que le but de l'opération est de créer une pression forte sur Arafat à Ramallah sans besoin pour Israël d'explicitement l'expulser.

    Le vice-ministre de la Défense Nationale, Weizman Shiri a dit qu'Arafat était libre de quitter le pays, mais on ne lui permettrait pas de revenir. "S'il décide de partir nous lui donnerons un vol," a dit Shiri à Galei Tsahal. "Nous lui donnerons un aller simple dans la dignité."
    Weizman Shiri n'a pas dit quel pays pourrait être la destination probable. "S'il décide qu'il veut sortir nous lui trouverons une bonne place," a-t-il dit.

  • Sharon : Le siège va durer jusqu'à la reddition des hommes recherchés dans le bureau d'Arafat

    Le Premier Ministre Ariel Sharon a promis samedi de maintenir le siège du bureau, a annoncé Kol Israël .

    Sharon, parlant en réponse à une demande du parlementaire palestinien Abu Ala à Israël pour arrêter le siège, a dit que Tsahal resterait face au bureau tant qu'Israël n'aurait pas les terroristes palestiniens soupçonnés sous bonne garde.

    "Nous avons dit que nous ne nuirons pas à M. Arafat personnellement. Nous avons l'habitude de respecter notre parole, à la différence d'Arafat qui doit encore remplir encore ses obligations pour maîtriser le terrorisme," a dit un proche de Sharon Ra'anan Gissin.

    "Le complexe continue à être le centre nerveux du terrorisme palestinien," a dit le fonctionnaire du Ministère des Affaires Etrangères Aryeh Mekel samedi. "Les gens qui sont là continuent à disséminer des ordres pour envoyer les terroristes attaquer les citoyens israéliens."

    Arafat, quelques collaborateurs et les hommes recherchés par Israël sont cloués dans quelques pièces d'une aile de l'immeuble principal de bureaux - la seule structure laissée debout dans le complexe.

  • Arafat pris au piège, dit qu'il ne capitulera pas

    Arafat est resté provoquant, en disant qu'il ne capitulera pas. Dans un communiqué publié par l'agence de presse palestinienne officielle WAFA, Arafat dit, "Nous sommes prêts pour la paix, mais pas pour le capitulation et nous ne renoncerons pas à Jérusalem ou un grain de notre sol que nous garantit la loi internationale," a-t-il dit.

    Arafat a aussi fait appel aux Palestiniens pour interrompre les attaques terroriste à l'intérieur d'Israël , "je réitère mon appel aux Palestiniens et toutes nos partis pour interrompre toutes attaques violentes à l'intérieur d'Israël, parce que Sharon les exploite comme une couverture pour détruire la paix des braves."

    "Après des contacts avec des leaders mondiaux, nous avons été informés à 4h00 que les Américains ont dit aux Israéliens de s'arrêter," a dit l'aide d'Arafat Nabil Abu Rudeineh à Reuters. "Ils ont arrêté de tirer, cependant les bulldozers travaillent toujours à la démolition de tout. Les Américains doivent être conscientsde ce que Israël fait et le soutien de Washington à Israël met en danger les intérêts des Etats-Unis dans la région."

    Les Palestiniens ont annoncé que le Ministre des Affaires Etrangères Shimon Peres avait rejeté une demande par le ministre siégeant au Cabinet palestinien Saeb Erekat d'arrêter le siège sur le complexe.

    Kol Israël a annoncé samedi qu'Arafat était entré en contact avec le Secrétaire général de Ligue arabe Amr Moussa dans la nuit de vendredi et lui avait demandé aux nations arabes de faire plus pour l'Autorité Palestinienne.

    Samedi, le Ministre de la Défense Nationale Benjamin Ben-Eliezer a parlé avec le conseiller d'Arafat Abu Mazen et l'a assuré qu'Israël n'avait aucune intention de nuire à Arafat. Des sources palestiniennes ont ajouté, cependant, que le ministre de la Défense Nationale a rejeté une demande d'Abu Mazen de rendre visite au président de l'AP pris au piège.

    Les soldats de Tsahal avec des mégaphones et des haut-parleurs ont fait appel aux Palestiniens dans le complexe et autour, de quitter le secteur, annoncé samedi Kol Israël .On dit qu'il est raisonnable de permettre aux troupes de concentrer leurs efforts sur l'isolation d'Arafat. Israël a dit que parmi les hommes recherchés il y a Tawfiq Tirawi, le puissant chef du service des renseignements généraux de la Rive occidentale, que Israël dit être responsable de plusieurs attentats terroristes.

    Israël a dit que ceux qui à l'intérieur ne sont rapproché d'activités de terrorisme, y compris des universitaires et des civils réguliers sont invités à quitter le bâtiment librement et de rentrer chez eux.

    Les bulldozers creusaient une tranchée profonde et les troupes ont déployé des barbelés autour du bâtiment principal. Arafat a été enfermé dans ses quartiers au deuxième étage, après que les troupes aient détruit l'escalier du rez-de-chaussée avec un obus, ont dit ses aides.

    Les soldats ont aussi démoli une passerelle au deuxième étage entre les deux ailes du bâtiment, interrompant la liaison entre Arafat et la plupart de ses gardes dans l'autre partie.


Septembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          


FAIR USE NOTICE
This site contains some copyrighted materials the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond 'fair use', you must obtain permission from the copyright owner.